Adénoïdes 1, 2 et 3 degrés

Sinusite

Adénoïdes 1, 2 et 3 degrés - quels sont-ils, symptômes, traitement chez les enfants. Est-il possible de se passer de chirurgie?
Les végétations adénoïdes chez les enfants sont le diagnostic le plus courant posé par les oto-rhino-laryngologistes pédiatriques. Le plus souvent, des problèmes apparaissent chez un enfant de 2 à 10 ans.

Cette maladie s'accompagne d'un processus inflammatoire dans le nasopharynx, une hypertrophie du tissu adénoïde, qui est une source constante d'infection dans le corps. Un traitement ou une intervention chirurgicale en temps opportun aidera à se débarrasser de nombreux problèmes pouvant causer des végétations adénoïdes.

Ce que c'est?

Les végétations adénoïdes chez les enfants ne sont rien de plus qu'une prolifération du tissu de l'amygdale pharyngée. Il s'agit d'une formation anatomique qui fait normalement partie du système immunitaire. L'amygdale nasopharyngée constitue la première ligne de défense contre divers micro-organismes qui cherchent à pénétrer dans le corps avec de l'air inhalé.

Causes d'occurrence

La végétation pathologique du tissu lymphoïde chez les enfants se produit pour les raisons suivantes:

  • amygdalite chronique;
  • infections infantiles (coqueluche, diphtérie, scarlatine);
  • maladies virales fréquentes (grippe, ARVI);
  • humeur allergique du corps (le bébé a une réaction aux aliments contenant des produits chimiques et à une consommation excessive de bonbons);
  • défaillance immunitaire (faiblesse des défenses);
  • alimentation artificielle (avec du lait maternel, le bébé reçoit les cellules immunitaires de la mère);
  • vaccinations (une réponse inadéquate à la vaccination provoque souvent des végétations adénoïdes dans le nez);
  • prédisposition héréditaire (fonctionnement anormal du système lymphatique, généralement associé à une pathologie endocrinienne);
  • environnement extérieur (poussière, air pollué par les gaz, plastique produisant des toxines, produits chimiques ménagers);
  • grossesse / accouchement pathologique (infection virale d'une femme enceinte au 1er trimestre, hypoxie fœtale, asphyxie à la naissance).

Selon la taille de la croissance, il est courant de distinguer trois degrés de végétations adénoïdes chez les enfants. Cette division est très rapide et importante en termes de tactiques de gestion des patients. En particulier, les grosses excroissances nécessitent l'intervention la plus active, car elles détériorent considérablement la qualité de vie et peuvent rapidement provoquer des complications.

Symptômes

Des problèmes d'inflammation des végétations adénoïdes doivent être suspectés dans les cas où l'enfant présente les symptômes suivants:

  • a souvent la bouche légèrement ouverte;
  • respire par la bouche plutôt que par le nez;
  • les signes d'adénoïde chez les enfants souffrent souvent d'infections de l'oreille et des voies respiratoires supérieures;
  • somnolent, léthargique et pleurnichard (cela est dû à l'hypoxie);
  • a de la difficulté à se concentrer;
  • se plaint de maux de tête;
  • parle vaguement;
  • entend pire.

Tous les signes d'adénoïdite qui surviennent pendant l'inflammation dépendent de la cause de l'inflammation, mais comprennent:

  • douleur dans le larynx;
  • Difficulté à respirer en raison de la congestion nasale
  • ganglions lymphatiques enflés dans le cou;
  • douleur à l'oreille moyenne et autres problèmes d'audition.

Dans des conditions de nez bouché, la respiration devient un problème. D'autres symptômes d'inflammation des végétations adénoïdes associés à des problèmes nasaux comprennent la respiration par la bouche, des problèmes de sommeil et des effets de résonance lorsque vous parlez..

Adénoïdes de grade 1

Les végétations adénoïdes du premier degré ne ferment qu'un tiers de la lumière du nasopharynx, ne provoquent pas de complications graves, ce qui permet à l'enfant de mener une vie active et de respirer calmement pendant la journée. Les difficultés dans le processus de respiration nasale apparaissent le plus souvent pendant le sommeil en position horizontale, car cela modifie l'emplacement des végétations adénoïdes. Ils commencent à fermer la plupart de la lumière du nasopharynx, forçant le bébé à respirer par la bouche.

Un signe important pour les parents, qui signale le début de la prolifération des végétations adénoïdes, peut être un mauvais sommeil chez l'enfant et des cauchemars fréquents dus au manque d'oxygène. Dans ce contexte, une somnolence diurne chronique et une fatigue se développent. En outre, l'enfant peut avoir une congestion nasale et un écoulement séreux..

Adénoïdes de grade 2

Les végétations adénoïdes ne se développent pas seulement, elles sont parfois capables de s'enflammer. Dans ce cas, une affection aiguë appelée adénoïdite se produit. Ses signes:

  • le thermomètre dépasse en toute confiance la marque des 38 degrés;
  • l'apparition de liquide, avec un possible mélange de sang, écoulement, qui se transforme en mucopurulent;
  • il est difficile pour le bébé de s'endormir, il ronfle la nuit, il y a des arrêts respiratoires à court terme - apnée.

Le médecin prescrit un traitement auquel se prête la maladie, mais avec des exacerbations répétées de la maladie, les végétations adénoïdes doivent être éliminées.

Les végétations adénoïdes du deuxième degré se manifestent par une difficulté respiratoire importante, qui augmente la nuit. Le manque constant d'oxygène explique la faiblesse et la léthargie du bébé, la somnolence, le retard de développement, la faiblesse et les maux de tête. Survenue possible d'asthme bronchique, d'énurésie nocturne, de troubles de l'audition et de la parole.

Adénoïdes de grade 3

Avec une augmentation significative des végétations adénoïdes, leur effet sur le corps de l'enfant devient de plus en plus destructeur. Une inflammation constante favorise la production ininterrompue de mucus et de pus, qui peuvent facilement pénétrer dans le système respiratoire. La laryngite, la pharyngite, la trachéite et la bronchite deviennent des invités fréquents, et l'otite moyenne purulente les rejoint.

Le processus de développement normal des os du squelette facial est perturbé, ce qui affecte le développement de la parole du bébé de la manière la plus défavorable. Les parents inattentifs ne remarquent pas toujours la nasalité qui apparaît et l'incapacité de prononcer de nombreuses lettres est attribuée à d'autres raisons.

Une bouche constamment ouverte change l'apparence d'un enfant jusque-là attrayant, il commence à avoir des problèmes psychologiques dus au ridicule de ses pairs. Il n'est pas nécessaire d'espérer que l'enfant deviendra trop grand; à ce stade, un appel au médecin devient une nécessité. [adsen]

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes: photo

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez les enfants..

Diagnostique

Le diagnostic complet consiste à effectuer un examen complet, qui comprend plusieurs étapes:

  1. Détermination des plaintes et antécédents médicaux.
  2. Examen numérique du nasopharynx.
  3. Rhinoscopie (antérieure et postérieure) - examen des parties supérieures du nasopharynx à l'aide d'un miroir.
  4. Radiographie du nasopharynx (actuellement utilisée extrêmement rarement).
  5. Endoscopie (examen avec une sonde avec une caméra).
  6. Tomodensitométrie.

L'examen endoscopique et la tomodensitométrie sont considérés comme les techniques de diagnostic les plus informatives, qui permettent de déterminer avec une grande précision le degré de croissance des végétations adénoïdes, les raisons de leur augmentation et leur structure tissulaire, ainsi que la présence d'un œdème. Et aussi pour connaître l'état des organes voisins, pour déterminer les possibilités de méthodes de thérapie conservatrices (traitement local, thérapie au laser, thérapie avec des remèdes populaires et homéopathie, physiothérapie) ou la nécessité d'une opération et de la technique d'adénotomie. [adsen1]

Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants?

Les médecins connaissent plusieurs façons de traiter les végétations adénoïdes - sans chirurgie et avec l'aide d'un placement chirurgical. Mais ces derniers temps, le nouveau moyen de se débarrasser de la maladie est apparu: un laser.

Les schémas thérapeutiques généraux sont basés sur les éléments suivants:

  • Thérapie au laser - aujourd'hui, cette méthode est considérée comme très efficace et la plupart des médecins la considèrent comme sûre, bien que personne ne connaisse les effets à long terme de l'exposition au laser, des études à long terme n'ont pas été menées dans le domaine de son application. La thérapie au laser réduit l'œdème du tissu lymphoïde, augmente l'immunité locale, réduit le processus inflammatoire dans le tissu adénoïde.
  • Le traitement médicamenteux des végétations adénoïdes consiste principalement à éliminer soigneusement le mucus, les écoulements nasaux et nasopharyngés. Ce n'est qu'après le nettoyage que des médicaments locaux peuvent être utilisés, car l'abondance de mucus réduit considérablement l'efficacité du traitement.
  • La physiothérapie est OVNI, électrophorèse, UHF - procédures que le médecin prescrit par voie endonasale, en règle générale, 10 procédures.
  • Climatothérapie - traitement dans les sanatoriums de Crimée, territoire de Stavropol, Sotchi a un effet positif sur tout le corps, augmente l'immunité et aide à réduire la prolifération des végétations adénoïdes.
  • Le massage de la zone du col, du visage, des exercices de respiration font partie du traitement complexe des végétations adénoïdes chez les enfants.
  • Les remèdes homéopathiques sont la méthode de traitement la plus sûre, dont l'efficacité est très individuelle, l'homéopathie aide très bien certains enfants, pour d'autres elle s'avère peu efficace. Dans tous les cas, il doit être utilisé car il est sûr et possible de le combiner avec un traitement traditionnel. Il est particulièrement recommandé de prendre Lymphomyosot - une préparation homéopathique complexe, dont le fabricant est la célèbre société allemande Heel, ainsi que l'huile de thuya pour les végétations adénoïdes est considérée comme un remède très efficace..

Le régime alimentaire de l'enfant doit être saturé de vitamines. Manger des fruits et légumes peu allergiques, les produits à base d'acide lactique sont nécessaires.

Options d'élimination des adénoïdes

L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants peut être effectuée de manière classique - un adénotome, à l'aide d'un couteau laser, et par voie endoscopique à l'aide d'un rasoir microdebrider.

L'élimination au laser est plus populaire. Cette méthode est considérée comme la moins traumatisante, permet d'éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants sans anesthésie et entraîne le moins de complications. La période de rééducation après une telle opération ne prend pas plus de 10 à 14 jours..

Contre-indications à l'élimination des végétations adénoïdes:

  • anomalies congénitales dans le développement du palais dur et mou;
  • maladies accompagnées d'une tendance accrue aux saignements;
  • maladies du sang;
  • maladies infectieuses;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • maladies de la peau;
  • l'asthme bronchique;
  • inflammation des végétations adénoïdes - adénoïdite;
  • allergies sévères;
  • âge jusqu'à 3 ans (uniquement pour des indications strictes).

Indications de l'adénotomie:

  • inefficacité du traitement conservateur;
  • rechutes fréquentes (jusqu'à 4 fois par an);
  • le développement de complications - arthrite, glomérulonéphrite, vascularite ou rhumatisme;
  • difficulté à respirer par le nez, qui conduit constamment au développement de sinusite, de sinusite et d'otite moyenne, tandis qu'un traitement conservateur n'a pas donné les résultats escomptés;
  • les troubles du sommeil;
  • arrêt respiratoire la nuit;
  • otite moyenne persistante et déficience auditive sévère;
  • déformation du squelette maxillo-facial («visage adénoïde») et de la poitrine.

Le médecin préféré Komarovsky, répondant aux questions des mères inquiètes, a expliqué que la raison du retrait des végétations adénoïdes n'est pas le fait de leur présence, mais des indications spécifiques pour une intervention chirurgicale. Se débarrasser des végétations adénoïdes hypertrophiées à l'âge de trois à quatre ans entraîne une réapparition. Cependant, si des problèmes d'audition surviennent, il n'y a pas de dynamique positive avec un traitement conservateur et l'enfant respire constamment par la bouche, il y a sans aucun doute des indications pour une intervention chirurgicale, et l'âge du bébé n'est pas un obstacle à sa mise en œuvre..

La prévention

Compte tenu de tout ce qui précède, une question naturelle se pose: quelles mesures préventives doivent être prises pour que les végétations adénoïdes ne poussent pas, que faire pour protéger l'enfant de cette maladie?

La chose la plus importante dans ce cas sera peut-être le maintien de l'immunité de l'enfant au niveau approprié, ainsi que le respect du régime alimentaire et des règles de nutrition. Le traitement opportun des maladies de la cavité buccale et des voies respiratoires supérieures est également d'une grande importance. De plus, le durcissement donne un bon effet..

Traitement des végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants

Les végétations adénoïdes, ou végétations adénoïdes, sont des agrandissements du tissu de l'amygdale nasopharyngée. Il est situé profondément dans le nasopharynx. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le voir sans un outil spécial du médecin ORL. Chez l'homme, il est bien développé dans l'enfance. À mesure que le corps de l'enfant vieillit, l'amygdale devient plus petite, donc chez les adultes, les végétations adénoïdes sont extrêmement rares..

Fonctions de l'amygdale pharyngée

L'amygdale nasopharyngée, comme le reste des amygdales, fait partie du système immunitaire humain. Leur fonction principale est protectrice. Ce sont les amygdales qui sont les premières à gêner les bactéries et les virus qui pénètrent dans l'organisme et les détruisent. Les végétations adénoïdes sont situées directement au niveau des voies respiratoires pour répondre rapidement à la présence d'agents pathogènes. Au cours de la pénétration de l'infection, l'amygdale pharyngée commence à produire vigoureusement des cellules immunitaires pour combattre l'ennemi externe, en augmentant en taille. Pour les enfants, c'est la norme. Lorsque le processus inflammatoire «est nul», l'amygdale nasopharyngée retrouve sa taille d'origine.

Si l'enfant est souvent malade, les végétations adénoïdes sont constamment enflammées. L'amygdale n'a pas le temps de rétrécir, ce qui conduit à une prolifération encore plus grande des végétations adénoïdes. La situation atteint le point où ils bloquent complètement le nasopharynx, une respiration complète par le nez devient impossible.

Causes des végétations adénoïdes

La prolifération de la végétation adénoïde peut conduire à:

  • hérédité;
  • rhumes persistants;
  • Maladies «infantiles» affectant la cavité nasale et le pharynx: scarlatine, rougeole, rubéole;
  • faible immunité;
  • non-respect des normes de ventilation, humidité intérieure, poussière;
  • manifestations allergiques;
  • écologie défavorable (gaz d'échappement, émissions).

Le corps du bébé constamment attaqué par des virus, en combinaison avec une immunité non développée, conduit à une hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée, à la suite de laquelle une violation complexe du processus de respiration nasale se produit, le mucus stagne dans le nez. Les microorganismes pathogènes qui pénètrent de l'extérieur «adhèrent» à ce mucus, et les végétations adénoïdes elles-mêmes deviennent un foyer d'infection. De là, les bactéries et les virus peuvent se propager à d'autres organes..

Classification des végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes de grade I: le stade initial, caractérisé par une végétation de petite taille. À ce stade, le haut de l'ouvreur (septum nasal postérieur) se chevauche. L'enfant n'est mal à l'aise que la nuit, lorsque la respiration devient difficile pendant le sommeil.

Chez les enfants avec des végétations adénoïdes de degré II, plus de la moitié de l'ouvreur est fermée. Ils sont de taille moyenne. Caractéristiques distinctives de cette étape: l'enfant ronfle constamment la nuit et respire la bouche ouverte pendant la journée..

Au stade III, les excroissances atteignent leur taille maximale: elles occupent l'essentiel de l'écart entre la langue et le palais. Respirer par le nez devient impossible. Les enfants avec des végétations adénoïdes enflammées de grade III respirent exclusivement par la bouche.

Symptômes et traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

  • Difficulté ou impossible de respirer par le nez
  • l'enfant respire par la bouche;
  • les végétations adénoïdes chez les jeunes enfants (bébés) causent des problèmes avec le processus de succion (le bébé ne termine pas de manger, est capricieux et ne prend pas bien du poids);
  • anémie;
  • difficulté à sentir et à avaler;
  • une sensation de présence d'un corps étranger dans la gorge;
  • l'enfant parle doucement;
  • voix nasale;
  • ronflement pendant le sommeil, trouble du sommeil;
  • otite moyenne récurrente, rhinite chronique;
  • problèmes d'audition;
  • plaintes de maux de tête le matin;
  • être en surpoids, être trop actif ou avoir un rendement scolaire en baisse.

Un enfant atteint d'une maladie chronique (en plus des symptômes classiques) se distingue par des yeux légèrement bombés, une mâchoire saillante, une malocclusion (les incisives supérieures dépassent vers l'avant), une bouche semi-ouverte et un septum nasal courbé. Faites plus attention à ce à quoi ressemble votre enfant..

Si vous remarquez plusieurs des signes ci-dessus chez un enfant, c'est une raison de contacter un oto-rhino-laryngologiste pour diagnostiquer le problème et choisir une méthode de traitement efficace avec une approche intégrée pour résoudre le problème..

Adénoïdite

Ne confondez pas la végétation adénoïde avec l'adénoïdite. Les végétations adénoïdes sont une prolifération de l'amygdale nasopharyngée qui interfère avec la respiration normale. L'adénoïdite est une inflammation de l'amygdale elle-même, dont les symptômes sont similaires à ceux d'un rhume. Ce sont deux problèmes différents, respectivement, et les approches thérapeutiques sont également différentes. Il est impossible de guérir les végétations adénoïdes (hypertrophie des amygdales), c'est-à-dire d'éliminer l'excès de tissu dans le nasopharynx, sans intervention chirurgicale. L'adénoïdite, au contraire, est traitée de manière conservatrice: les poches sont supprimées, l'inflammation disparaît, les symptômes disparaissent.

L'adénoïdite s'accompagne des symptômes suivants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • nez constamment bouché, les gouttes vasoconstricteurs utilisées ne sont pas efficaces;
  • voix nasale;
  • respirer par la bouche;
  • un mal de gorge;
  • violation de l'appétit;
  • toux.

Pourquoi les végétations adénoïdes sont-elles dangereuses??

La prolifération de la végétation adénoïde peut entraîner des problèmes d'audition, allant même jusqu'à la perte d'audition. L'aide auditive humaine comporte plusieurs sections. Dans la section médiane, il y a une sonde auditive, c'est aussi la trompe d'Eustache, qui est responsable de la régulation de la pression externe (atmosphérique) avec la pression dans le nasopharynx. L'amygdale pharyngée, de taille croissante, bloque la bouche de la trompe d'Eustache; l'air ne peut pas circuler librement entre la cavité nasale et l'oreille. En conséquence, le tympan devient moins mobile, ce qui affecte négativement la capacité d'entendre. Dans les cas graves, ces complications ne répondent pas au traitement..

Copains! Un traitement opportun et correct garantira un rétablissement rapide!

Lorsque la circulation d'air normale n'est pas possible, une infection se développe dans l'oreille et une inflammation (otite moyenne) se produit.

Une respiration constante par la bouche conduit, comme mentionné précédemment, à une déformation du squelette facial, ainsi qu'à une diminution de la saturation du cerveau en oxygène: l'enfant se fatigue rapidement et ne peut pas supporter la charge scolaire, la performance diminue fortement.

La concentration constante d'infection dans l'amygdale nasopharyngée entraîne une intoxication générale du corps et la propagation de virus à d'autres organes. Le bébé est exposé à de fréquentes bronchites, laryngites et pharyngites.

Les conséquences désagréables peuvent également inclure des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, l'incontinence urinaire la nuit, la toux.

Diagnostique

Le diagnostic est effectué dans un bureau ORL sous la direction d'un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin procède à un examen général du patient et demande aux parents des plaintes et l'apparition de symptômes prononcés.

De plus, les types d'examens suivants sont utilisés à l'aide de:

  • pharyngoscopie - examen de l'oropharynx;
  • rhinoscopie - examen de la cavité nasale;
  • radiographie;
  • l'endoscopie du nasopharynx est la méthode la plus informative qui fournit une image complète (les résultats de l'étude peuvent être enregistrés sur un support numérique).

Traitements efficaces contre les végétations adénoïdes chez les enfants

Il existe deux façons de traiter les enfants: chirurgicale et conservatrice. Les méthodes de traitement ne sont prescrites que par un médecin ORL, en fonction du stade de croissance de la végétation et de l'état de l'enfant.

Traiter les végétations adénoïdes avec une méthode conservatrice signifie utiliser des médicaments en association avec la physiothérapie. Une approche intégrée est la clé de l'efficacité du traitement des végétations adénoïdes. Le médecin prescrit des gouttes vasoconstricteurs et des médicaments antimicrobiens.

Il est recommandé de rincer le nez avec une solution de furaciline, de protargol, de rhinosept et d'autres médicaments. Il n'est pas interdit de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants avec des remèdes populaires: les décoctions de camomille, d'écorce de chêne, de millepertuis, de ficelle, de prêle, etc. sont parfaites pour le lavage.)

Pour consolider l'effet du traitement, il est recommandé d'effectuer des procédures physiothérapeutiques: OVNI, UHF, électrophorèse, etc..

En parallèle, il vaut la peine de prendre des antihistaminiques et des complexes vitaminiques. Les enfants avec des végétations adénoïdes envahies sont invités à visiter nos stations balnéaires de la mer Noire.

Chirurgie

Dans des situations particulières, l'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire une adénotomie - une opération pour enlever la végétation. Il existe un certain nombre d'indications pour l'adénotomie:

  • lorsqu'il n'est pas possible de traiter efficacement l'enfant de manière conservatrice;
  • l'incapacité de respirer pleinement par le nez entraîne des maladies fréquentes: amygdalite, pharyngite, etc..
  • inflammation récurrente dans les oreilles;
  • l'enfant ronfle, un arrêt respiratoire survient pendant le sommeil (apnée).

L'intervention est contre-indiquée dans les maladies du sang, lors d'une exacerbation de maladies infectieuses et chez les enfants de moins de deux ans.

Avant l'adénotomie, il est nécessaire d'éliminer l'inflammation en guérissant la végétation adénoïde. L'opération elle-même ne dure que 15 à 20 minutes et se déroule sous anesthésie locale. Lors de la manipulation, le patient est assis sur une chaise avec la tête légèrement rejetée en arrière et le médecin ORL, à l'aide d'un instrument spécial - un adénotome - saisit le tissu de la végétation et le coupe d'un mouvement brusque de la main. Après manipulation, un léger saignement est possible. Si l'opération réussit et qu'aucune complication n'est trouvée, le patient est autorisé à rentrer chez lui.

L'adénotomie endoscopique est une alternative à la chirurgie standard, une intervention plus moderne. Elle est réalisée à l'aide d'un endoscope. Cette méthode augmente considérablement le pourcentage d'opérations effectuées sans complications..

Après l'intervention, vous devez rester au lit pendant une journée et vous limiter à l'effort physique et à l'activité pendant quelques semaines. Le temps passé au soleil doit être réduit, les bains chauds sont contre-indiqués. L'oto-rhino-laryngologiste conseillera un cours d'exercices respiratoires, ce qui aidera certainement le patient à récupérer et à reprendre un mode de vie normal..

La prévention

Les méthodes préventives pour prévenir l'apparition de végétations adénoïdes comprennent:

  • durcissement;
  • renforcement de l'immunité;
  • prendre des vitamines;
  • nutrition adéquat;
  • traitement rapide des infections et des rhumes;
  • hygiène du nez;
  • accès rapide à un médecin dès les premiers symptômes de la maladie.

Végétations adénoïdes. Symptômes, causes d'inflammation, traitement et élimination des végétations adénoïdes.

Questions fréquemment posées

Les végétations adénoïdes sont un processus pathologique résultant de la prolifération des tissus lymphoïdes et conjonctifs dans le nasopharynx. À l'endroit où se trouvent généralement les formations lymphatiques adénoïdes, qui servent à empêcher la propagation de l'infection chez les enfants par les voies respiratoires supérieures (nez, sinus) plus loin dans le corps.

La maladie est courante chez les garçons et les filles âgés de trois à quatorze et quinze ans..

Anatomie et physiologie des végétations adénoïdes

Dans le corps humain, il existe un système responsable de la lutte contre les infections qui pénètrent dans le corps. Tout microbe, qu'il s'agisse d'un staphylocoque, d'un streptocoque ou d'un autre agent pathologique, lorsqu'il pénètre dans le corps, rencontre des cellules protectrices dont la fonction est de les détruire complètement.
Les cellules de défense sont omniprésentes, mais surtout dans les tissus lymphoïdes. Ce tissu est riche en cellules telles que les lymphocytes et est situé autour de chaque organe..

Des formations de tissu lymphoïde se trouvent également à la transition des cavités buccale et nasale dans le pharynx et le larynx, respectivement. C'est cette localisation de ces formations qui permet d'éviter de manière plus fiable que l'infection ne pénètre dans l'organisme. Les microbes de l'air ou des aliments consommés passant à travers les follicules lymphatiques sont retenus et détruits.

Le tissu lymphoïde à ces endroits est représenté par le tissu conjonctif et les follicules lymphatiques. Ensemble, ils forment des lobules et sont appelés amygdales..
Six amygdales lymphatiques sont isolées, formant ensemble l'anneau lymphatique du pharynx.

  • Lingual - situé à la racine de la langue.
  • Palatine - amygdales appariées, situées des deux côtés du palais supérieur.
  • Tubal - également des amygdales appariées, et sont situées légèrement derrière le palatin, à l'endroit du début des passages tubaires reliant la cavité buccale à la cavité de l'oreille moyenne.
  • Nasopharynx - végétations adénoïdes. Situé sur la paroi arrière du nasopharynx, à la jonction entre la sortie de la cavité nasale dans la cavité buccale.
Normalement, les végétations adénoïdes font partie de l'anneau lymphatique pharyngien qui entoure la cavité buccale et sa partie supérieure, le nasopharynx. A la naissance, les follicules lymphatiques des végétations adénoïdes ne sont pas encore développés. Mais avec l'âge, à environ trois ans de la vie, le système de défense du corps se forme sous la forme de follicules lymphatiques, qui empêchent l'infection de pénétrer et de se propager dans tout le corps. Dans les follicules lymphatiques, il existe des cellules immunitaires spéciales (lymphocytes), dont la fonction est de reconnaître les bactéries étrangères et de les détruire.
Vers l'âge de quatorze à quinze ans, certaines amygdales diminuent de taille et peuvent disparaître complètement, comme cela se produit avec les végétations adénoïdes. Chez un adulte, il est très rare de trouver des restes de tissu lymphoïde au site des végétations adénoïdes..

Causes de l'inflammation des végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes peuvent être à la fois une maladie indépendante et en combinaison avec des processus inflammatoires au niveau de la cavité nasale et nasale et oropharynx. À partir de là, il faut en déduire que les raisons à l'origine de l'apparition de cette pathologie peuvent être variées..

  1. Tout d'abord, il est nécessaire de noter les processus pathologiques survenant chez la mère pendant la grossesse, ainsi que la présence de blessures à la naissance qui contribuent à cette maladie..
Au cours du premier trimestre de la grossesse, comme vous le savez, la pose et la formation de tous les organes internes se produisent. Une infection apparue au cours de cette période entraîne facilement des anomalies dans le développement des organes internes, notamment des végétations adénoïdes (augmentation de volume, prolifération pathologique). Prendre beaucoup de médicaments nocifs pendant la grossesse est également un facteur défavorable dans le développement des végétations adénoïdes..
L'accouchement est un processus physiologique associé à un risque accru de traumatisme fœtal. Cela est particulièrement vrai de sa tête. Recevant une blessure au crâne ou persistant pendant une longue période dans le tractus génital de la mère, le fœtus ne reçoit pas la portion nécessaire d'oxygène. En conséquence, l'enfant est par la suite affaibli et sensible à l'attachement de divers types d'infections des voies respiratoires supérieures, ce qui, en conséquence, conduit à une augmentation des végétations adénoïdes..
  1. La deuxième catégorie de raisons apparaît dans le processus de développement de l'enfant, commençant par la période de maturation progressive du système immunitaire (à partir d'environ trois ans) et se terminant à l'adolescence (période d'extinction progressive des fonctions physiologiques des végétations adénoïdes et leur diminution de taille). Cette catégorie de causes comprend toutes sortes de processus pathologiques se produisant au niveau du nasopharynx (amygdalite, laryngite, sinusite, etc.).
  2. Prédisposition allergique (diathèse lymphatique), les rhumes chroniques entraînent une inflammation des végétations adénoïdes, en tant que premiers organes immunitaires sur la voie de la propagation de l'infection dans tout le corps. Enflammé, les végétations adénoïdes grossissent et, au fil du temps, la structure normale du tissu change. Les végétations adénoïdes se développent et ferment progressivement la lumière de la cavité nasopharyngée, avec tous les symptômes qui en découlent.

Les symptômes de l'inflammation des végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes sont une maladie de plus d'un jour. Il s'agit d'un processus chronique prolongé qui se développe progressivement et a un effet indésirable prononcé au niveau de tout l'organisme. Dans le tableau clinique de la maladie, plusieurs symptômes peuvent être distingués conditionnellement..

Les symptômes généraux se manifestent par le fait qu'au cours d'une longue évolution de la maladie, il y a un manque constant d'oxygène pendant la respiration. En conséquence, l'enfant commence à se fatiguer tôt et est retardé dans son développement physique et mental. Une somnolence accrue apparaît et les capacités de mémoire diminuent. Les enfants, surtout à un âge précoce, sont pleurnichards et irritables.

Les symptômes locaux comprennent de tels troubles qui surviennent à la suite de la prolifération des végétations adénoïdes et, par conséquent, d'une violation des fonctions respiratoires et auditives.

  • Tout d'abord, il devient difficile pour l'enfant de respirer par le nez. Vous pouvez clairement voir comment il respire avec sa bouche ouverte.
  • Suite à des difficultés de respiration nasale, des ronflements ou des ronflements nocturnes apparaissent.
  • Lorsqu'une infection est attachée, des symptômes d'inflammation du nez (rhinite) et du nasopharynx sont détectés. Le nez qui coule, les éternuements, les écoulements nasaux sont tous des signes de rhinite..
  • Les amygdales envahies ferment la lumière du canal, qui relie la cavité buccale à l'oreille, ce qui entraîne une perte auditive du patient.
  • Un timbre nasal ou bas de la voix apparaît dans les cas où les végétations adénoïdes ferment presque complètement la sortie de la cavité nasale. Normalement, en parlant, le son pénètre dans les sinus paranasaux et résonne, c'est-à-dire qu'il amplifie.
  • Type adénoïde du squelette facial. Bouche ouverte prolongée lors de la respiration, une congestion nasale constante crée des conditions dans lesquelles une expression faciale spéciale se forme, appelée adénoïde. Chez un enfant, le squelette facial est progressivement étiré, la mâchoire supérieure et les voies nasales se rétrécissent, les lèvres ne se ferment pas complètement et des déformations de la morsure apparaissent. Si cette pathologie n'est pas reconnue à temps dans l'enfance et que des mesures appropriées ne sont pas prises, la déformation indiquée du squelette sous la forme d'une expression faciale adénoïde reste pour le reste de votre vie.

Diagnostic des végétations adénoïdes

Pour diagnostiquer une maladie telle que les végétations adénoïdes, plusieurs méthodes simples et en même temps assez informatives suffisent..

Initialement, les végétations adénoïdes sont suspectées en identifiant les symptômes cliniques de la maladie, tels que la congestion nasale et nasale. Avec une longue évolution chronique de la maladie, un symptôme du type de visage adénoïde est clairement révélé..

Des méthodes plus objectives pour confirmer le diagnostic comprennent:

  • Examen des doigts, dans lequel le médecin évalue grossièrement l'état du nasopharynx et le degré d'agrandissement des végétations adénoïdes en insérant l'index dans la bouche de l'enfant.
  • La rhinoscopie postérieure est une méthode dans laquelle la cavité nasopharyngée est examinée à l'aide d'un spéculum miniature spécial. Cette méthode n'est pas toujours appliquée avec succès, car le miroir provoque une irritation des muqueuses et peut provoquer un réflexe nauséeux, ou simplement son diamètre est plus grand que la taille à l'entrée du nasopharynx, en particulier chez les jeunes enfants.
  • La méthode endoscopique est la plus informative du point de vue de l'établissement d'un diagnostic précis. Pour examiner la cavité buccale de la bouche et du nasopharynx, un appareil spécial est utilisé - un endoscope (rhinoscope), qui agrandit et transmet une image claire à l'écran du moniteur, vous permet de poser rapidement et sans douleur le bon diagnostic. Et aussi lors de l'examen endoscopique, des changements pathologiques concomitants dans les cavités buccale et nasale sont révélés..

Traitement des végétations adénoïdes

Au stade actuel de développement de la médecine, le traitement des végétations adénoïdes ne présente pas de difficultés particulières. Compte tenu du degré d'élargissement des végétations adénoïdes, de leurs modifications pathologiques de la structure, de la fréquence des phénomènes inflammatoires répétés dans la glande, les oto-rhino-laryngologistes ont recours à deux méthodes principales. Le premier d'entre eux est une méthode conservatrice impliquant l'administration de médicaments. La deuxième méthode est plus radicale et s'appelle chirurgicale, dans laquelle une glande pathologiquement altérée envahie est enlevée à un enfant.

Méthode conservatrice
Comme mentionné ci-dessus, il prévoit l'utilisation de médicaments. Il est utilisé dans les étapes initiales du développement du processus pathologique. Pour décider du choix de cette méthode de traitement, ils fournissent:

  1. Le degré d'élargissement des glandes. En règle générale, les végétations adénoïdes ne doivent pas être trop grosses, ce qui correspond à 1-2 degrés d'hypertrophie (élargissement).
  2. Il ne devrait y avoir aucun signe d'inflammation chronique (rougeur, douleur, gonflement et autres).
  3. Il n'y a pas de troubles fonctionnels de la glande. (Normalement, les végétations adénoïdes contiennent du tissu lymphatique qui combat l'infection et l'empêche de pénétrer dans le corps.).
Au fil du temps, avec des soins appropriés et le respect de toutes les prescriptions du médecin, la taille des végétations adénoïdes peut diminuer et la nécessité d'une ablation chirurgicale disparaît..
Les médicaments utilisés pour traiter les végétations adénoïdes comprennent:
  1. Antihistaminiques, c'est-à-dire ceux qui réduisent les réactions allergiques dans le corps. Le mécanisme d'action de ce groupe de médicaments est d'empêcher la formation de substances actives biologiques, sous l'influence desquelles des réactions allergiques et inflammatoires apparaissent dans la cavité nasale, le nasopharynx. Les antihistaminiques réduisent l'enflure, la douleur, les écoulements nasaux pathologiques (mucus), en un mot ils suppriment le phénomène de rhume (le cas échéant).
Les antihistaminiques sont des médicaments bien connus comme le pipolfène, la diphenhydramine, la diazoline (mébhydroline), la suprastine et bien d'autres. Lors de la prescription de ce groupe de médicaments, il convient de garder à l'esprit que certains d'entre eux ont une activité hypnotique.Par conséquent, leur utilisation excessive peut entraîner cet effet secondaire indésirable..
  1. Pour une utilisation topique, des agents antiseptiques sont utilisés. Par exemple, le protargol, le collargol contiennent des microparticules d'argent, qui ont un effet déprimant sur les microbes.
  2. Pour renforcer le système immunitaire, ils utilisent des préparations multivitamines..
  3. L'échauffement, les courants ultrasonores et d'autres procédures physiothérapeutiques sont effectués en conjonction avec le reste des médicaments généraux et locaux.
Méthode chirurgicale
L'utilisation d'une méthode chirurgicale de traitement est justifiée dans les cas suivants:
  • Dans les cas où le traitement conservateur ne parvient pas à obtenir des résultats favorables pendant une longue période.
  • Avec une prolifération significative de végétations adénoïdes, correspondant à 3-4 étapes d'augmentation. La respiration nasale devient si difficile que l'enfant est constamment dans un état asphyxiant (à cause d'un manque d'oxygène dans les tissus du corps), les processus métaboliques et le travail des systèmes cardiovasculaires sont perturbés.
  • Les glandes élargies et pathologiquement modifiées servent de source de distribution de divers types de bactéries pathogènes (staphylocoques, streptocoques).
L'opération chirurgicale pour enlever les végétations adénoïdes, ou, dans le terme médical, l'adénotomie, est réalisée à la fois dans des conditions hospitalières (hôpital) et ambulatoires (polycliniques). Avant de commencer l'opération, il est impératif de procéder à un examen spécial pour éviter l'apparition de réactions indésirables ou d'effets secondaires. À cette fin, un examen préliminaire de la cavité nasale et buccale est effectué. À l'aide d'un miroir ou d'un endoscope spécial, le nasopharynx est examiné pour déterminer l'étendue de la lésion, ainsi que pour déterminer le volume de l'intervention chirurgicale.
Des études supplémentaires sont des tests de laboratoire obligatoires de l'urine et du sang. Après examen par un pédiatre ou un thérapeute, vous pouvez procéder à l'opération.
L'adénotomie est réalisée sous anesthésie locale, ou sous anesthésie générale à court terme, dans laquelle l'enfant tombe dans un sommeil narcotique pendant une courte période. L'opération est réalisée avec un appareil spécial appelé couteau en forme d'anneau - adénotome.

L'élimination des végétations adénoïdes est une opération simple et, par conséquent, s'il n'y a pas de complications sous forme de saignements abondants ou d'ingestion accidentelle d'un morceau de tissu coupé dans les voies respiratoires, l'enfant est autorisé à rentrer chez lui plusieurs heures après l'opération..
Il est recommandé au patient de se reposer pendant un ou deux jours, la nourriture prise doit être essuyée et non chaude. Mouvements brusques avec limite d'activité physique accrue.
Les contre-indications de l'adénotomie sont:

  • Maladies du sang, dans lesquelles il existe un risque élevé de complications postopératoires sous forme de saignement ou une forte diminution de l'immunité avec l'ajout d'une infection secondaire. Ces maladies comprennent l'hémophilie, la diathèse hémorragique, la leucémie.
  • Dysfonctionnement sévère du système cardiovasculaire.
  • Élargissement de la glande thymus. Cette glande est responsable de la réponse immunitaire dans le corps et avec son augmentation, le risque de réactions de défense excessives augmente avec le développement d'une inflammation dans le nasopharynx, un œdème et un blocage des voies respiratoires supérieures.
  • Les maladies aiguës de nature inflammatoire infectieuse, telles que l'amygdalite, la bronchite ou la pneumonie, sont également une contre-indication à la chirurgie. L'adénotomie dans ces cas est généralement réalisée 30 à 45 jours après la guérison.

Prévention de l'inflammation des végétations adénoïdes

En association avec la prise de préparations vitaminées, pour l'amygdalite chronique, l'amygdalite, la rhinite, il est recommandé de donner à l'enfant des médicaments qui augmentent la réponse immunitaire du corps. La tisane à l'extrait d'échinacée a un effet stimulant prononcé visant à renforcer les défenses de l'organisme. Parmi les médicaments, ces médicaments sont pris comme: immunal, ribomunil et autres.

Quels sont les degrés de développement des végétations adénoïdes?

CritèreAdénoïdes de grade 1Adénoïdes de grade 2Adénoïdes de grade 3
Tailles des végétations adénoïdesLa taille des végétations adénoïdes est relativement petite. En règle générale, le tissu envahi de l'amygdale pharyngée (végétations adénoïdes) ne couvre que partiellement la lumière des voies nasales. Les végétations adénoïdes sont situées dans le tiers supérieur des choanas (trous à travers lesquels le pharynx communique avec les voies nasales) et le vomer (l'os qui fait partie de la cloison nasale).Ferme environ la moitié ou les deux tiers du passage nasal.Une augmentation significative de la taille de l'amygdale pharyngée, qui ferme complètement ou presque complètement les choanas, ainsi que l'ouvreur.
Respiration nasale altéréeLe plus souvent, la respiration nasale pendant la journée reste normale, ce qui rend difficile la détection des végétations adénoïdes. La violation de la respiration nasale n'apparaît que la nuit, lorsque l'enfant prend une position horizontale et que la taille des végétations adénoïdes augmente. Le ronflement ou le ronflement peut survenir la nuit.La respiration nasale devient difficile non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée et l'enfant commence à respirer principalement par la bouche. La nuit, l'enfant ronfle généralement.
Respirer par le nez devient impossible, ce qui conduit au fait que l'enfant doit constamment respirer par la bouche.
Déficience auditiveInvisible.Se produit dans de rares cas.Se produit très souvent.
Les végétations adénoïdes élargies empêchent l'air de pénétrer dans la trompe d'Eustache (tube auditif). Le tube auditif est nécessaire pour équilibrer la différence de pression atmosphérique dans la cavité de l'oreille moyenne. En conséquence, la perception du son se détériore et des conditions sont également créées pour le développement de l'otite moyenne (inflammation de la cavité tympanique).
ManifestationsDifficulté à respirer par le nez la nuit. Dans certains cas, les enfants restent léthargiques après le sommeil, car la respiration par la bouche ne fournit pas complètement de l'oxygène aux cellules cérébrales..Respirer par le nez est difficile tout au long de la journée et aussi la nuit. En plus de bourrer le nez des voies nasales, une grande quantité de sécrétion est libérée en raison de l'inflammation de la muqueuse nasale (rhinite). En raison du fait que l'enfant respire souvent de l'air par la bouche, il existe une probabilité accrue d'IRA (maladie respiratoire aiguë).La respiration nasale est impossible, de sorte que l'enfant ne peut respirer que par la bouche. Ces enfants développent un soi-disant «visage adénoïde» (bouche constamment ouverte, changement de forme de la mâchoire supérieure et du visage). Une perte auditive se produit, la voix devient nasale (le ton de la voix diminue). Pendant le sommeil, une suffocation peut parfois survenir en raison de la rétraction de la langue avec la mâchoire inférieure ouverte. De plus, après une nuit de sommeil, les enfants restent fatigués et léthargiques (parfois un mal de tête apparaît). En plus de la rhinite, une otite moyenne (inflammation de la cavité de l'oreille moyenne) survient assez souvent en raison d'une mauvaise ventilation de la cavité tympanique.
Tactiques de traitementRecours presque toujours aux médicaments.Le plus souvent, ils ont recours à un traitement chirurgical.Dans la grande majorité des cas, l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est nécessaire.

Les végétations adénoïdes se produisent-elles chez les adultes et comment les traiter?

Les végétations adénoïdes peuvent survenir non seulement chez les enfants, mais également chez les adultes. Auparavant, on pensait que les végétations adénoïdes ne représentaient que la pathologie d'un enfant et que chez les adultes, cela ne se produisait presque jamais. Le fait est que compte tenu de la structure anatomique du nasopharynx chez les adultes sans équipement spécial, il est extrêmement difficile de détecter la croissance du tissu adénoïde. Avec l'introduction dans la pratique généralisée de nouvelles méthodes de diagnostic, telles que l'examen endoscopique (l'utilisation d'un tube flexible avec un système optique), il est devenu possible de diagnostiquer les végétations adénoïdes non seulement chez les enfants, mais aussi chez les adultes..

Les végétations adénoïdes peuvent survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, la croissance de l'amygdale pharyngée se produit après une inflammation prolongée de la muqueuse nasale..

Chez les adultes, les végétations adénoïdes peuvent survenir dans les cas suivants:

  • rhinite chronique;
  • sinusite chronique;
  • la présence de végétations adénoïdes dans l'enfance.
La rhinite chronique est une inflammation prolongée de la muqueuse nasale. Avec la rhinite, la sécrétion qui se forme dans le nez pénètre dans le nasopharynx, où se trouve l'amygdale pharyngée (végétations adénoïdes). Une irritation prolongée des végétations adénoïdes avec du mucus entraîne une croissance progressive de ces dernières. Si la rhinite persiste pendant plus de 2 à 3 mois, les végétations adénoïdes peuvent augmenter considérablement en taille et couvrir partiellement ou complètement la lumière des choanas (les trous par lesquels le pharynx communique avec les voies nasales) et le vomer (l'os qui fait partie de la cloison nasale). Il convient de noter que la rhinite chronique peut survenir non seulement à la suite d'une infection prolongée de la muqueuse nasale ou en raison d'une grave pollution de l'air, mais également être d'origine allergique. C'est pourquoi les personnes qui souffrent d'allergies saisonnières doivent être surveillées périodiquement par un médecin ORL..

La sinusite chronique est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse des sinus maxillaires ou maxillaires paranasaux. La sinusite peut survenir dans le contexte de diverses maladies infectieuses (chez l'adulte, le plus souvent avec la grippe) et, à long terme, entraîner une inflammation des végétations adénoïdes. Le principal symptôme de la sinusite est une sensation de lourdeur ou de douleur dans les sinus maxillaires lorsque le tronc est incliné vers l'avant.

La présence de végétations adénoïdes dans l'enfance est également l'une des raisons de l'apparition d'une prolifération de l'amygdale pharyngée à un âge plus avancé. Les végétations adénoïdes peuvent survenir à la fois après leur élimination et dans le contexte de maladies chroniques de la muqueuse nasale et pharyngée. Le fait est que même après l'élimination des végétations adénoïdes dans l'enfance, il existe une possibilité de repousse. En règle générale, cette situation survient en raison d'une opération chirurgicale mal réalisée ou en raison d'une prédisposition héréditaire.

La méthode de traitement dépend de la taille des végétations adénoïdes ou du degré de leur croissance.

Les degrés suivants de prolifération des végétations adénoïdes sont distingués:

  • 1 degré de prolifération est caractérisé par une augmentation insignifiante de la taille des végétations adénoïdes. Dans ce cas, l'amygdale pharyngée ferme la partie supérieure de la lumière des voies nasales. En règle générale, les végétations adénoïdes du premier degré ne sont pratiquement pas gênantes, ce qui les rend difficiles à détecter. La manifestation la plus courante des petites végétations adénoïdes est l'apparition de ronflements pendant le sommeil. Le fait est que lors d'un long séjour en position horizontale, les végétations adénoïdes augmentent de taille et rendent difficile la respiration par le nez. Le plus souvent, dans ce cas, les médecins ORL choisissent un traitement conservateur et seulement en l'absence de l'effet nécessaire, ils opèrent sur les végétations adénoïdes.
  • La croissance de grade 2 est une amygdale pharyngée élargie, qui couvre la moitié des voies nasales. Dans ce cas, en plus des ronflements nocturnes, une suffocation peut apparaître. En raison de la difficulté à respirer par le nez pendant le sommeil, la bouche s'ouvre légèrement et la langue peut s'enfoncer vers l'intérieur. De plus, respirer par le nez devient difficile non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée. L'inhalation d'air par la bouche, surtout en hiver, devient la cause de diverses maladies respiratoires aiguës (IRA). Dans la plupart des cas, les végétations adénoïdes de grade 2 ne sont traitées que par chirurgie.
  • La prolifération de grade 3 chez les adultes est assez rare. L'amygdale pharyngée dans ce cas ferme complètement ou presque complètement la lumière des voies nasales. En raison d'une prolifération importante, l'air ne pénètre pas dans le tube auditif, ce qui est nécessaire pour égaliser la pression atmosphérique dans la cavité tympanique (cavité de l'oreille moyenne). Une altération à long terme de la ventilation de la cavité tympanique conduit à une déficience auditive, ainsi qu'à des processus inflammatoires dans la cavité de l'oreille moyenne (otite moyenne). En outre, les personnes atteintes de végétations adénoïdes de grade 3 souffrent très souvent de diverses maladies infectieuses des voies respiratoires. Il n'y a qu'un seul traitement dans ce cas - ablation chirurgicale de l'amygdale pharyngée hypertrophiée.

Est-il possible de traiter les végétations adénoïdes avec des remèdes populaires?

En plus des méthodes médicales et chirurgicales de traitement des végétations adénoïdes, vous pouvez également utiliser des méthodes de médecine traditionnelle. Les meilleurs résultats de l'utilisation de remèdes populaires sont observés lorsque les végétations adénoïdes sont relativement petites. Certaines herbes peuvent aider à soulager le gonflement de la muqueuse nasale, réduire l'inflammation et faciliter la respiration nasale. Il est préférable d'utiliser la médecine traditionnelle précisément au stade initial de la maladie, lorsque la taille des végétations adénoïdes reste relativement petite.

Les médicaments traditionnels suivants peuvent être utilisés pour traiter les végétations adénoïdes:

  • Gouttes de millepertuis et de chélidoine. Vous devez prendre 10 grammes de millepertuis et les réduire en poudre. Ensuite, ajoutez 40 grammes de beurre, puis mettez-le dans un bain-marie. Pour chaque cuillère à café de ce mélange, ajoutez 4 à 5 gouttes de jus d'herbe de chélidoine. Un mélange de millepertuis et de chélidoine est instillé jusqu'à 4 fois par jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine. La durée du traitement est de 7 à 10 jours. Si nécessaire, le traitement doit être répété, mais pas plus tôt qu'après 14 jours..
  • Teinture d'herbe d'anis. Vous devriez prendre 15 à 20 grammes d'herbe d'anis séchée et la remplir de 100 millilitres d'alcool éthylique. Ensuite, partez 7 à 10 jours dans un endroit sombre. Dans ce cas, il est nécessaire de bien agiter la teinture une fois par jour. Après 10 jours, filtrez le contenu dans une étamine. Ajoutez ensuite 300 millilitres d'eau froide à la teinture et instillez 12 à 15 gouttes dans chaque passage nasal 3 fois par jour. La durée du traitement est de 10 à 14 jours.
  • Jus de betterave. Le miel est ajouté au jus de betterave fraîchement pressé dans un rapport de 2: 1. Ce mélange doit être versé jusqu'à 5 fois par jour dans chaque passage nasal, 5 à 6 gouttes. La durée du traitement est de 14 jours.
  • Collection d'écorce de chêne, de millepertuis et de feuilles de menthe. Vous devez mélanger 2 cuillères à soupe d'écorce de chêne, 1 cuillère à soupe de feuilles de menthe et 1 cuillère à soupe de millepertuis. Pour chaque cuillère à soupe de cette collection, ajoutez 250 millilitres d'eau froide, puis mettez le feu et portez à ébullition. Vous devez faire bouillir pendant 5 minutes au maximum, puis laisser infuser pendant 60 minutes. Le mélange résultant doit être instillé en 3 à 5 gouttes 3 fois par jour. La durée du traitement doit durer 7 à 10 jours.
  • Jus d'aloès. Le jus fraîchement pressé de feuilles d'aloès doit être mélangé avec de l'eau filtrée dans un rapport 1: 1. Cette solution est instillée en 2 à 3 gouttes toutes les 4 heures. La durée du traitement ne doit pas dépasser 10 jours. Si nécessaire, le traitement peut être répété après 14 jours..
  • Huile de thuya. L'huile essentielle de Thuya (solution à 15%) doit être instillée en 2 à 4 gouttes 3 fois par jour. La durée du traitement est de 14 jours. Après une semaine de pause, le traitement doit être répété..
Il est à noter que l'utilisation des remèdes populaires susmentionnés n'est pas efficace lorsqu'il s'agit de gros végétations adénoïdes qui recouvrent complètement ou presque complètement la lumière des voies nasales. La seule tactique de traitement correcte dans ce cas est l'ablation chirurgicale de la prolifération des végétations adénoïdes..

En outre, certaines plantes médicinales, interagissant avec des médicaments prescrits par un médecin, peuvent provoquer divers effets indésirables. Sur cette base, si vous avez l'intention d'être traité par la médecine traditionnelle, vous devez consulter votre médecin.

Dans ce cas, l'élimination des végétations adénoïdes se produit sous anesthésie?

Historiquement, il est courant en Russie d'enlever les végétations adénoïdes sans anesthésie ou sous anesthésie locale. Cependant, l'élimination des végétations adénoïdes peut également être réalisée sous anesthésie générale, largement utilisée en Europe occidentale et aux États-Unis..

Il est à noter que ces dernières années, certaines cliniques ont commencé à recourir plus souvent à l'anesthésie générale pour la chirurgie adénoïde. Cela est dû au fait que sous anesthésie, l'enfant ne subit pas un stress psycho-émotionnel énorme, qu'il pourrait ressentir si l'opération était réalisée sans anesthésie. Dans le même temps, l'anesthésie présente des inconvénients. Après l'anesthésie, divers effets secondaires (maux de tête, étourdissements, nausées, douleurs musculaires, réactions allergiques, etc.) peuvent survenir et persister pendant une longue période..

Il est à noter que l'adénotomie (ablation chirurgicale des végétations adénoïdes) peut être réalisée sans anesthésie en tant que telle. Cela est possible du fait que les végétations adénoïdes ne contiennent pratiquement pas de récepteurs de la douleur et que l'opération pour les supprimer dans la plupart des cas est indolore. Dans le même temps, les enfants des groupes d'âge plus jeunes ont besoin d'une anesthésie en raison de leur âge (une fixation claire de la tête de l'enfant est nécessaire).

Le choix de l'anesthésie pour l'adénotomie est une étape critique et doit être fait par un médecin ORL expérimenté. Des facteurs tels que l'âge du patient, la présence de maladies concomitantes du système cardiovasculaire ou nerveux, la taille des végétations adénoïdes et autres sont pris en compte..

Quand devez-vous éliminer les végétations adénoïdes?

Les végétations adénoïdes doivent être retirées lorsque le traitement médicamenteux n'apporte pas les résultats escomptés, si l'amygdale pharyngée (végétations adénoïdes) ferme la lumière des voies nasales de deux tiers ou plus, ou si diverses complications apparaissent.

Dans les cas suivants, l'élimination des végétations adénoïdes est nécessaire:

  • 2 à 3 degrés de prolifération des végétations adénoïdes. En fonction de la taille, on distingue 3 degrés de prolifération des végétations adénoïdes. Les végétations adénoïdes du premier degré sont relativement petites et ne couvrent que la partie supérieure du passage nasal. Les symptômes dans ce cas sont pratiquement absents et la principale manifestation est le ronflement ou le ronflement pendant le sommeil. Cela est dû au fait qu'en position horizontale, l'amygdale pharyngée augmente quelque peu de taille et perturbe la respiration nasale normale. Les végétations adénoïdes du deuxième degré sont plus grandes et peuvent couvrir la moitié ou même les deux tiers de la lumière des voies nasales. Dans ce cas, la respiration par le nez devient difficile non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée. Avec les végétations adénoïdes du troisième degré, l'amygdale pharyngée ferme complètement ou presque complètement la lumière des voies nasales. En raison du fait que la respiration nasale devient impossible, l'air ne peut entrer que par la bouche (l'air n'est pas réchauffé et n'est pas purifié). Les végétations adénoïdes de grade 2 et 3 peuvent aggraver considérablement la qualité de vie et devenir la cause de maladies respiratoires aiguës, d'otite moyenne (inflammation de la cavité de l'oreille moyenne), de perte auditive et également affecter négativement les capacités mentales dans l'enfance (en raison de la privation d'oxygène des cellules cérébrales).
  • Absence de résultats positifs avec un traitement conservateur des végétations adénoïdes. Il est courant de commencer à traiter les végétations adénoïdes du premier et parfois du second degré avec des médicaments. Dans ce cas, des médicaments sont prescrits qui aident à réduire le gonflement de la muqueuse nasale, ont un effet anti-inflammatoire et antibactérien. Si dans les 2 à 4 semaines, il n'y a pas de dynamique positive liée à l'utilisation de médicaments, ils ont généralement recours à l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.
  • Infections fréquentes des voies respiratoires. Les gros végétations adénoïdes peuvent fermer complètement ou presque complètement la lumière des voies nasales, ce qui perturbe la respiration nasale. Dans ce cas, l'air pénètre dans les voies respiratoires non par le nez, mais par la bouche, c'est-à-dire qu'il n'est pas réchauffé et n'est pas éliminé des agents pathogènes (la sécrétion nasale contient des enzymes qui ont un effet antibactérien). Dans ce cas, des conditions favorables sont créées pour l'apparition de maladies infectieuses telles que la grippe, l'amygdalite, la bronchite et la pneumonie..
  • Déficience auditive. La prolifération de l'amygdale pharyngée peut également nuire à l'audition. En bloquant la lumière des voies nasales, les végétations adénoïdes empêchent l'air de pénétrer dans la sonde auditive (trompe d'Eustache). La trompe d'Eustache est nécessaire pour équilibrer la pression dans la cavité tympanique. En l'absence de ventilation normale, une perte auditive se produit et des conditions sont créées pour l'apparition de processus inflammatoires dans la cavité de l'oreille moyenne.
  • Apnée du sommeil (arrêt de la respiration). L'une des manifestations des excroissances adénoïdes est un arrêt nocturne de la respiration pendant plus de 10 secondes (apnée). L'apnée se produit en raison du naufrage de la racine de la langue. Lors de la respiration par la bouche, la mâchoire inférieure tombe légèrement et la langue peut provoquer un blocage du larynx. Avec l'apnée du sommeil le matin, les enfants se lèvent fatigués et léthargiques..
  • Détection des végétations adénoïdes chez les adultes. On pensait autrefois que la prolifération des végétations adénoïdes ne peut se produire que dans l'enfance et que chez l'adulte, l'amygdale pharyngée est dans un état atrophié. Pour le moment, il a été établi que les adultes, comme les enfants, peuvent avoir des végétations adénoïdes, mais ils ne peuvent être diagnostiqués en raison de la structure anatomique du nasopharynx qu'avec l'utilisation d'un examen endoscopique (examen du nasopharynx à l'aide d'un tube flexible spécial avec une caméra optique à l'extrémité). Si des végétations adénoïdes sont trouvées chez un patient adulte, une intervention chirurgicale est probablement nécessaire. Le fait est que l'utilisation d'une méthode de traitement médicamenteux à cet âge donne très rarement des résultats positifs..

Il convient également de mentionner le fait que la chirurgie pour éliminer les végétations adénoïdes a également des contre-indications.

Il existe les contre-indications suivantes à la chirurgie pour éliminer les végétations adénoïdes:

  • tuberculose pulmonaire;
  • l'hémophilie ou d'autres maladies du sang qui interfèrent avec le processus de coagulation;
  • diabète sucré au stade de la décompensation;
  • maladies infectieuses actives du système respiratoire (pharyngite, trachéite, bronchite, pneumonie, etc.) et du nasopharynx;
  • néoplasmes bénins ou malins (tumeurs);
  • anomalies dans le développement d'un palais dur ou mou.

L'huile de thuya peut-elle être utilisée pour traiter les végétations adénoïdes?

L'huile de thuya ne peut être utilisée pour traiter les végétations adénoïdes que lorsque la taille de l'amygdale pharyngée est relativement petite.

Il existe les trois degrés suivants de prolifération des végétations adénoïdes:

  • 1 degré de prolifération des végétations adénoïdes se manifeste par le fait que l'amygdale pharyngée ne ferme que le tiers supérieur de la lumière des voies nasales. Dans le même temps, la respiration nasale pendant la journée n'est pratiquement pas perturbée et le seul symptôme de petites végétations adénoïdes est la congestion nasale la nuit. Le fait est qu'avec un séjour prolongé en position horizontale, les végétations adénoïdes augmentent légèrement. Cela se manifeste par l'apparition de ronflements ou de ronflements.
  • La croissance de grade 2 est caractérisée par la plus grande taille de l'amygdale pharyngée. Les végétations adénoïdes du deuxième degré recouvrent les choanas (les ouvertures qui relient le nez et le pharynx) et le vomer (l'os impliqué dans la formation de la cloison nasale) de moitié, voire pas des deux tiers. La respiration nasale devient difficile non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée. En conséquence, la respiration est effectuée par la bouche, ce qui augmente le risque d'infections respiratoires aiguës, en particulier en hiver. En plus de cela, la voix change également. Il devient nasal en raison d'une obstruction du nez (nasal fermé).
  • La prolifération de grade 3 est constituée de végétations adénoïdes de taille significative, qui sont complètement ou presque complètement capables de fermer les lumières des voies nasales. Avec des végétations adénoïdes d'une taille aussi grande, la respiration nasale est impossible. Avec une respiration prolongée par la bouche, les enfants développent un soi-disant «visage adénoïde» (bouche constamment ouverte, changements de forme du visage et de la mâchoire supérieure). En outre, une perte auditive se produit en raison d'une ventilation altérée des tubes auditifs, ce qui complique considérablement la conduction des vibrations sonores du tympan vers le labyrinthe..
Le traitement des végétations adénoïdes avec de l'huile de thuya doit être prescrit pour la prolifération des végétations adénoïdes correspondant à 1 ou 2 degrés. Si les végétations adénoïdes atteignent une taille significative (2 à 3 degrés), la méthode de traitement conservatrice (médicamenteuse) n'est pas en mesure de donner les résultats nécessaires et dans ce cas, ils ont recours à la chirurgie.

Effet de guérisonMécanisme d'action
Effet vasoconstricteurDans une certaine mesure, il est capable de rétrécir les vaisseaux de la muqueuse nasale.
Effet décongestionnantRéduit la perméabilité des capillaires (les plus petits vaisseaux) de la muqueuse nasale et, ainsi, réduit la production de sécrétions nasales. Normalise l'activité sécrétoire des glandes.
Effet réparateurAméliore le trophisme (nutrition tissulaire) de la muqueuse nasale et augmente sa régénération.

L'huile de thuya est utilisée comme suit. L'huile essentielle de Thuya (solution à 15%) est instillée 2 à 4 gouttes dans chaque passage nasal 2 à 3 fois par jour. La durée du traitement est en moyenne de 14 à 15 jours. Après une pause de sept jours, le traitement à l'huile de thuya doit être répété à nouveau..

Indépendamment de la taille des végétations adénoïdes et des symptômes, avant d'utiliser l'huile de thuya, vous devriez consulter un médecin ORL..

Quoi pas après le retrait des végétations adénoïdes?

Bien que l'adénotomie (ablation chirurgicale des végétations adénoïdes) soit une opération mini-invasive, il est nécessaire d'exclure en période postopératoire l'influence de certains facteurs sur le corps. Fondamentalement, nous parlons de l'utilisation ou de la restriction de la prise de certains médicaments, du régime alimentaire correct, ainsi que du mode de travail et de repos..

Après la chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes, un certain nombre de règles doivent être suivies:

  • Évitez de prendre des médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique. Après l'adénotomie, pendant les premiers jours, la température corporelle peut monter jusqu'à 37,5 - 38 ° C. Pour réduire la fièvre, vous ne devez utiliser que des médicaments qui ne contiennent pas d'acide acétylsalicylique (aspirine). Le fait est que ce médicament, en plus des effets antipyrétiques, analgésiques et anti-inflammatoires, a également un effet anticoagulant (réduit le taux d'adhésion plaquettaire). En raison du fait qu'après la chirurgie, il existe une faible probabilité de saignement de nez (épistaxis), la prise d'acide acétylsalicylique ou de ses dérivés peut considérablement augmenter la survenue de cette complication. C'est pourquoi pendant les 10 premiers jours après l'adénotomie, la prise d'aspirine et d'autres médicaments qui peuvent fluidifier le sang doit être complètement exclue..
  • Utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Il est extrêmement important de réduire le gonflement de la muqueuse nasale après la chirurgie. Pour cela, en règle générale, des gouttes nasales à effet vasoconstricteur (galazoline, xyméline, sanorine, otrivine, etc.) sont utilisées. En outre, ces gouttes nasales réduisent dans une certaine mesure le risque de saignement de nez. En outre, des médicaments peuvent être prescrits qui ont des effets astringents (réduit la sécrétion), anti-inflammatoires et antiseptiques. Ce groupe comprend des médicaments tels que le protargol, le poviargol ou le collargol (solution colloïdale aqueuse contenant de l'argent).
  • Respect d'un régime. Il est tout aussi important pendant 1 à 2 semaines après l'opération de suivre un régime qui exclut la consommation d'aliments solides, non hachés et chauds. Les aliments grossiers peuvent endommager mécaniquement la muqueuse nasopharyngée et les aliments trop chauds entraînent une vasodilatation de la membrane muqueuse, ce qui peut provoquer des saignements de nez. La préférence doit être donnée aux aliments de consistance liquide, riches en tous les nutriments essentiels (protéines, glucides, graisses), ainsi qu'en vitamines et minéraux.
  • Éliminez le spa. Au cours des 3 à 4 premiers jours suivant l'adénotomie, il est interdit de prendre une douche chaude, un bain, de visiter un sauna ou un bain et de passer un long moment au soleil. Cela est dû au fait que sous l'influence de températures élevées, les vaisseaux de la muqueuse nasopharyngée peuvent se dilater, ce qui augmente le risque de saignement..
  • Restriction de l'activité physique. Dans les 2 à 3 semaines suivant l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes, l'activité physique doit être complètement éliminée. Cela est dû au fait que pendant l'exercice en période postopératoire, des saignements de nez peuvent survenir. Il est préférable de s'abstenir de toute activité physique pendant jusqu'à 4 semaines.

Est-il possible de guérir les végétations adénoïdes sans recourir à la chirurgie?

En plus du traitement chirurgical, les végétations adénoïdes peuvent être traitées avec des médicaments. En fonction du degré de croissance (taille) des végétations adénoïdes, ainsi que de la gravité des symptômes, le médecin peut choisir entre un traitement conservateur et chirurgical.

La méthode de traitement conservatrice est utilisée dans les cas suivants:

  • La petite taille des végétations adénoïdes. Au total, il existe trois degrés de prolifération des végétations adénoïdes. Le premier degré de prolifération est caractérisé par le fait que la taille des végétations adénoïdes est relativement petite et que l'amygdale pharyngée (végétations adénoïdes) ferme la lumière des voies nasales uniquement dans la partie supérieure. Les végétations adénoïdes du deuxième degré, à leur tour, sont plus grandes et sont capables de fermer les deux tiers de la lumière des voies nasales. Si l'amygdale pharyngée ferme complètement ou presque complètement le vomer (un os qui fait partie de la cloison nasale) et les choanas (les trous à travers lesquels le pharynx communique avec les voies nasales), alors dans ce cas, nous parlons de végétations adénoïdes du troisième degré. Le traitement médicamenteux est effectué uniquement lorsque l'amygdale pharyngée est relativement petite, ce qui correspond au premier degré de prolifération des végétations adénoïdes. Une méthode de traitement conservatrice peut également être appliquée aux excroissances de végétations adénoïdes du deuxième degré, mais la probabilité de récupération dans ce cas est inférieure à 50%.
  • Absence de troubles prononcés de la respiration nasale. La principale manifestation des végétations adénoïdes est une violation de la respiration nasale due à la fermeture de la lumière des voies nasales. En outre, la respiration nasale normale est perturbée en raison du bourrage fréquent du nez et de la libération de sécrétions abondantes et visqueuses qui remplissent les voies nasales. Dans ce cas, il est impossible de respirer par le nez. L'air pénètre dans le système respiratoire par la bouche et n'est pas réchauffé, non humidifié et peut contenir divers micro-organismes. La violation de la respiration nasale, en particulier en hiver, augmente considérablement la probabilité de maladies infectieuses telles que la pharyngite, la trachéite, la bronchite, la pneumonie et la grippe. L'apparition de l'apnée du sommeil (arrêt respiratoire) est également une violation dangereuse de la respiration nasale. Pendant le sommeil, lorsque la respiration se fait par la bouche, la mâchoire inférieure baisse légèrement, ce qui peut entraîner une rétraction de la langue.
  • Absence de déficience auditive. Une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée peut entraîner la fermeture de la lumière des tubes auditifs et une altération de sa ventilation. À l'avenir, cela se manifeste par une diminution de l'audition due à une violation de la conduction des vibrations sonores du tympan vers le labyrinthe. En outre, une violation de la ventilation de la trompe d'Eustache provoque souvent une otite moyenne catarrhale (inflammation de la cavité tympanique).
  • Absence d'inflammation fréquente de la muqueuse nasale. Avec la croissance des végétations adénoïdes du premier degré, un gonflement et une inflammation de la muqueuse nasale se produisent extrêmement rarement. Les végétations adénoïdes des deuxième et troisième degrés entraînent à leur tour une rhinite chronique (inflammation de la muqueuse nasale), dans laquelle se produit une sécrétion de mucus visqueux et épais qui ferme la lumière des voies nasales. Dans ce cas, la respiration nasale devient impossible à la fois la nuit et le jour. Dans le contexte de la rhinite chronique, diverses maladies respiratoires aiguës peuvent survenir, car l'air pénètre dans les poumons par la bouche.
La méthode de traitement conservatrice implique l'utilisation de divers médicaments qui facilitent la respiration nasale, réduisent la sécrétion des sécrétions nasales (effet astringent), ont des effets anti-œdème, anti-inflammatoires et antiseptiques. Dans certains cas, ils recourent à l'utilisation de médicaments antiallergiques, car la rhinite peut survenir en raison de l'ingestion de certains allergènes..

Groupe de médicamentsReprésentantsMécanisme d'actionApplication
AntihistaminiquesSuprastinIl est capable de bloquer les récepteurs H1 de l'histamine, qui est l'une des principales substances biologiquement actives qui favorisent une réaction allergique. Réduit la perméabilité de la paroi des petits vaisseaux de la muqueuse nasale, ce qui entraîne une diminution de la gravité de l'œdème.Les comprimés sont pris avec les repas..

Les enfants de moins d'un an se voient prescrire 6,25 milligrammes, de 1 à 6 ans - 8,25 milligrammes, de 7 à 14 - 12,5 milligrammes, 2 à 3 fois par jour.

Les adultes devraient prendre 25 à 50 milligrammes 3 à 4 fois par jour.DiazolinPrendre 5 à 10 minutes avant les repas.

Les enfants de 2 à 5 ans se voient prescrire 50 milligrammes du médicament 1 à 2 fois par jour, de 5 à 10 ans - 50 milligrammes 2 à 4 fois par jour.

Les adultes doivent prendre 100 milligrammes 1 à 3 fois par jour.LoratadinLes comprimés sont pris par voie orale 5 à 10 minutes avant les repas..

Les enfants de moins de 12 ans doivent prendre 5 milligrammes une fois par jour.

Les adultes et les enfants de plus de 12 ans devraient prendre 10 milligrammes une fois par jour..Complexes multivitaminésVitrumContient des vitamines et des minéraux en quantités qui répondent aux besoins quotidiens du corps. Normalise la perméabilité des capillaires (les plus petits vaisseaux) de la muqueuse nasale, ce qui entraîne une diminution de la libération des sécrétions nasales. En outre, dans une certaine mesure, il améliore la régénération (restauration) de la muqueuse nasale en raison de la normalisation des processus métaboliques.À l'intérieur, après avoir mangé.

Enfants de plus de 12 ans et adultes 1 comprimé par jour.Multi-ongletsÀ l'intérieur, pendant le petit-déjeuner ou immédiatement après. Il est prescrit de prendre 1 comprimé par jour..DuovitÀ l'intérieur, immédiatement après le petit déjeuner.

Les enfants de plus de 10 ans, ainsi que les adultes, doivent prendre 1 dragée bleue et rouge une fois par jour.

La durée du traitement est de 3 semaines.Médicaments anti-inflammatoires et antimicrobiens topiquesProtargolA une action astringente (réduit la sécrétion des sécrétions nasales), anti-inflammatoire et antiseptique (inhibe la croissance des bactéries). Lorsqu'ils sont libérés, les ions d'argent, qui font partie du médicament, interagissent avec l'ADN (matériel génétique) des micro-organismes et les neutralisent. En outre, le protéinate d'argent forme un mince film protecteur sur la membrane muqueuse, ce qui améliore le processus de régénération et aide à supprimer les processus inflammatoires.Les enfants de moins de 6 ans sont instillés de 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal 3 fois par jour.

Enfants à partir de six ans - 2 à 3 gouttes, également 3 fois par jour.

La durée du traitement est de 7 jours.CollargolPoviargolInstillé dans chaque nez 5 à 6 gouttes d'une solution à 1% 3 fois par jour.

La durée du traitement est en moyenne de 3 à 5 jours.Médicaments vasoconstricteursGalazolinIl a un effet vasoconstricteur prononcé et à long terme sur la muqueuse nasale en stimulant les récepteurs alpha-adrénergiques. Réduit la production de sécrétions nasales, réduit le gonflement des tissus. Facilite la respiration par le nez.Les enfants de 1 à 6 ans sont prescrits pour enterrer 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal, de 6 à 15 ans - 2 à 3 gouttes. Fréquence d'utilisation 1 à 3 fois par jour.

Les adultes reçoivent 1 à 3 gouttes 3 à 4 fois par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 5 à 7 jours, car la tolérance se développe dans le futur (aucun effet).Sanorin
De plus, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle. L'huile de thuya a fait ses preuves. Cette huile essentielle a un bon effet anti-œdème et vasoconstricteur. De plus, la thérapie au laser est souvent utilisée, basée sur l'effet d'un flux lumineux dirigé sur les cellules. La thérapie au laser aide à réduire l'œdème et la gravité de la réponse inflammatoire. Le cours du traitement comprend 10 à 15 séances, qui sont effectuées quotidiennement.

Il convient de noter que le choix du traitement dépend de nombreux paramètres et que seul un médecin ORL expérimenté décide des tactiques de traitement adaptées à chaque cas particulier..

Est-il possible de traiter les végétations adénoïdes avec un laser?

La thérapie au laser des végétations adénoïdes gagne maintenant de plus en plus en popularité et, avec de petites végétations adénoïdes, est la principale alternative à la méthode classique d'élimination des végétations adénoïdes - l'adénotomie.

La thérapie au laser est réalisée à l'aide d'un équipement moderne et de haute précision. Le rayonnement laser de faible intensité affecte non seulement les tissus de l'amygdale pharyngée (végétations adénoïdes), mais également les vaisseaux environnants et la muqueuse nasale. La thérapie au laser réduit le gonflement de la muqueuse nasale, réduit la gravité du processus inflammatoire et a un effet antibactérien. Dans le même temps, dans une certaine mesure, sous l'action du rayonnement laser, l'immunité locale est stimulée (la production de cellules du système immunitaire augmente). Le cours standard de thérapie au laser dure en moyenne 7 à 15 séances, qui doivent être effectuées quotidiennement. Il est recommandé de répéter le traitement 3 à 4 fois par an..

En outre, la thérapie au laser peut et doit être associée à une méthode conservatrice (médicamenteuse) de traitement des végétations adénoïdes. Dans la plupart des cas, des médicaments vasoconstricteurs sont utilisés (pour éliminer l'œdème muqueux), des antihistaminiques (pour les processus allergiques), ainsi que des médicaments ayant des effets anti-inflammatoires, antimicrobiens et astringents (réduisent la production de sécrétions).

Il convient de noter que cette méthode de traitement non invasive (sans compromettre l'intégrité tissulaire) présente un grand nombre d'avantages..