Comment distinguer indépendamment une toux allergique d'un rhume

Nasopharynx

La toux est un symptôme concomitant de nombreuses maladies. C'est la réponse du corps à la pénétration de substances pathogènes dans le système respiratoire. Ce facteur est également présent dans les allergies..

Les principaux symptômes

Ce symptôme est souvent une manifestation de l'asthme bronchique. Il appartient aux maladies chroniques et se trouve au contact d'un irritant. Chez les adultes et les enfants, les symptômes et les causes de cette maladie sont les mêmes..

Un irritant, une fois dans le corps, déclenche des réactions dirigées contre la personne elle-même. Les conséquences d'une attaque sévère peuvent être:

  • rupture des vaisseaux sanguins ou des bronchioles;
  • bronchospasme persistant;
  • suffocation.

Les éléments suivants peuvent agir comme un allergène:

  • champignon;
  • pollen;
  • les médicaments;
  • tissu synthétique;
  • Poils d'animaux;
  • fumée;
  • des noisettes;
  • Chocolat;
  • agrumes;
  • boissons alcoolisées;
  • poussière;
  • les produits chimiques;
  • parfumerie;
  • produits de beauté.

Les substances provoquent des processus inflammatoires dans les cellules du corps et entraînent des troubles métaboliques. Le plus souvent, ces symptômes sont présents chez les personnes vivant à proximité de fermes d'élevage, d'installations industrielles, ainsi que de celles travaillant dans des usines chimiques ou microbiologiques. La maladie touche ceux qui sont dans la rue depuis longtemps: réparateurs, policiers, concierges.

Vous pouvez reconnaître une réaction allergique aux symptômes suivants:

  • la détérioration se produit de manière inattendue, les attaques surviennent le plus souvent la nuit;
  • la présence d'une toux sèche (ce n'est qu'après une crise prolongée qu'une certaine quantité de décharge peut apparaître);
  • difficulté à respirer, démangeaisons dans le larynx;
  • aucune élévation de température n'est observée;
  • il n'y a pas d'inconfort lors de la déglutition;
  • l'apparition d'une éruption cutanée;
  • nez qui coule (parfois);
  • il n'y a pas de rougeur dans la gorge;
  • la toux est presque toujours sèche;
  • l'apparition de symptômes désagréables survient le plus souvent au printemps.

En remarquant les signes énumérés, vous devez déterminer la source de l'irritation respiratoire. Pour ce faire, analysez attentivement l'endroit où l'attaque s'est produite. Un allergène peut être une substance présente dans l'air ou dans les aliments. Dans le second cas, il y a beaucoup plus de symptômes:

  • démangeaison;
  • rougeur de la peau;
  • vomissement;
  • la diarrhée.

Un irritant alimentaire est beaucoup plus facile à détecter qu'un aéroallergène.

La différence entre la toux allergique

Reconnaître une toux allergique est facile. Ses signes:

  • manque de température;
  • renforcement le soir;
  • la survenue de crises d'asthme.

La toux allergique chez un enfant s'accompagne de démangeaisons cutanées, de larmoiement et de congestion nasale. Les enfants sont plus difficiles à tolérer cette maladie. Ils peuvent souffrir de troubles respiratoires, ce qui provoque souvent une hystérie et un sentiment de peur. Cette condition peut entraîner de graves conséquences, notamment un arrêt respiratoire. Des médicaments en temps opportun, ainsi que des soins médicaux urgents, aideront à prévenir les complications..

L'absence de traitement peut entraîner le développement de l'asthme bronchique. Les parents doivent surveiller de près la réaction de l'enfant aux médicaments, à la nourriture et aux plantes. L'apparition d'une dermatite est un signal alarmant qui indique la tendance du corps aux manifestations allergiques..

Si, après avoir pris les remèdes prescrits, l'état de santé ne s'améliore pas, vous devriez consulter un spécialiste pour éviter les complications.

Comment distinguer une toux allergique d'une bronchite

Selon la nature de l'apparition d'une toux, sa nature peut différer, les raisons de l'intolérance aux substances sont différentes (hérédité, mode de vie malsain, infections des voies respiratoires). Un diagnostic précis doit être posé avant de commencer le traitement. Ce n'est pas facile à faire, car les symptômes de ces maladies ont beaucoup en commun. Une personne doit se souvenir de ce qui a précédé l'apparition de la toux: exposition à de basses températures ou contact avec une substance qui provoque une réaction similaire.

La différence entre une toux allergique et un rhume:

  1. Couleur des expectorations (pour les allergies, l'écoulement est transparent).
  2. Le développement de la maladie. Dans un premier temps, une toux allergique chez l'adulte peut durer de 2 heures à 4 jours. Au deuxième stade, des expectorations visqueuses incolores apparaissent.

L'écoulement est le résultat de spasmes et d'un gonflement sévère des muqueuses. Une personne est incapable de faire face à une attaque par elle-même. Le corps adoucit l'irritation bronchique en sécrétant du mucus.

Les personnes qui veulent savoir comment distinguer une toux allergique d'un rhume doivent tenir compte du fait qu'avec un rhume, des maux de tête, des douleurs osseuses apparaissent et des frissons commencent. La caractéristique des allergies est que l'attaque ne peut pas être contrôlée. Une personne a du mal à respirer, son visage devient bleuâtre, une respiration sifflante apparaît. Avec une maladie respiratoire, les symptômes désagréables peuvent être contrôlés.

Le traitement commencé en temps opportun apporte un soulagement rapide au patient.

Comment distinguer une toux allergique d'une toux neurologique

Une toux qui commence en l'absence de conditions physiologiques est le symptôme d'un trouble du système nerveux. Chez les enfants, ces symptômes apparaissent après une situation de conflit. Avec l'arrivée de la nuit et dans un état calme, ces signes disparaissent. Dans de rares cas, l'insomnie apparaît dans ce contexte..

Les médicaments aux propriétés expectorantes et les antibiotiques dans ce cas n'ont pas d'effet positif. La maladie est traitée avec des sédatifs (par exemple, la glycine et le pantogame). Les remèdes populaires et la physiothérapie aident: bains, massage relaxant spécial, etc..

Traitement

Précisément, un spécialiste pourra reconnaître les symptômes de la maladie et poser le bon diagnostic. Le patient est préalablement référé pour les tests nécessaires. Aux fins de diagnostic, des spécialistes effectuent des études de laboratoire et instrumentales. Pour se débarrasser du problème, l'allergène doit être éliminé.

Il est assez difficile d'établir la cause de la toux; à cette fin, des tests de laboratoire complexes sont effectués. Par exemple, certaines personnes ne tolèrent pas les poils d'animaux, d'autres - les plumes d'oiseaux. Dans ce cas, il est recommandé de ne pas garder de tels animaux dans l'appartement, car l'état du patient peut évoluer vers une forme chronique.

Le pollen des plantes peut également provoquer une réaction négative de l'organisme. Dans ce cas, il est recommandé de considérer les points suivants:

  • éviter la source d'irritation;
  • ouvrir les fenêtres moins souvent.

La chose la plus difficile à gérer est la réaction à la poussière. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide de la pièce plusieurs fois par jour. Cette procédure atténuera la situation, mais ne résoudra pas le problème. Lors de la visite de pièces poussiéreuses et de lieux publics, les symptômes réapparaissent.

Après avoir établi les raisons, des médicaments spéciaux sont prescrits pour aider à se débarrasser des symptômes désagréables. Les médicaments consistent à corriger le problème avec des antihistaminiques. Ils sont capables d'éliminer les attaques de toux. Il est pratique d'emporter des pastilles contre la toux sous forme de pastilles avec vous, car elles peuvent être utilisées dans toutes les situations. En l'absence d'assistance médicale en temps opportun, il se développe en une forme plus sévère.

Pour lutter contre le problème, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Suprastin;
  • Diazolin;
  • Loratadin.

Les médicaments ne combattent qu'avec la toux elle-même, sans éliminer la source du problème. Ils commencent à agir une demi-heure après la prise. Il est recommandé de combattre la maladie par inhalation. Des herbes médicinales et des huiles essentielles sont ajoutées à la solution.

Dyspnée toux.

Si vous avez un peu de temps, écrivez ce que vous vouliez en savoir plus et n'oubliez pas de noter l'article, merci d'avance et vous souhaite, à vous et à vos proches, la santé.

Signes de toux allergique chez l'adulte et son traitement

Une toux peut signaler le développement de diverses maladies. Souvent, les gens confondent une toux de nature allergique avec la manifestation d'une maladie respiratoire aiguë (pharyngite, laryngite, bronchite) et commencent à la traiter avec des médicaments contre le rhume ou des antibiotiques. Une telle thérapie sera non seulement inefficace, mais peut sérieusement aggraver la situation. Par conséquent, il est important de pouvoir reconnaître les symptômes d'une toux allergique et de savoir comment y faire face. Dans cet article, nous examinerons ce sujet en détail et répondrons à toutes les questions importantes..

Raisons du développement de la toux allergique

La toux allergique survient en réponse à l'ingestion d'un élément (substance) auquel le système immunitaire répond par une hyperactivation. Dans la plupart des cas, les quintes de toux sont causées par des aéroallergènes - des substances présentes dans l'air.

Les facteurs suivants peuvent être à l'origine de la manifestation d'une toux avec allergies:

  • pollen de mauvaises herbes et herbes médicinales, arbres, fleurs diverses (jardin, champ, fleurs potagères, etc.);
  • allergènes ménagers. Cette catégorie comprend les produits ménagers sous forme d'aérosols (sprays, assainisseurs d'air, poudre, blush), poudre et autres détergents, poussière de livre ou de maison, fumée de tabac;
  • champignons de moisissure;
  • particules de l'épiderme: plumes, duvet, poils ou pellicules d'animaux de compagnie, d'oiseaux;
  • vaccins et médicaments;
  • piqûres d'abeille ou de guêpe;
  • de la nourriture.

Le mécanisme de développement de la toux avec des allergies

Une toux se manifeste lors d'une irritation bronchique causée par l'ingestion d'allergènes dans le corps. Une substance agissant comme un allergène entre dans des réactions chimiques avec les immunoglobulines - des protéines sanguines responsables du système immunitaire. Au cours de ce processus, l'histamine est libérée de ces cellules, provoquant le développement d'une réaction allergique chez l'homme. Une fois dans le sang, cette substance a un effet négatif sur le fonctionnement du corps, provoquant des écarts tels que:

  • spasmes des muscles des systèmes respiratoire et digestif;
  • œdème des parois vasculaires;
  • poussée d'adrénaline;
  • augmentation des indicateurs de pression artérielle.

Ce sont les spasmes et l'irritation des bronches qui provoquent le développement d'une toux allergique..

Les symptômes d'une toux allergique et en quoi elle diffère d'un rhume

Malgré le fait qu'une toux allergique ressemble à un rhume, elle peut se distinguer par un certain nombre de caractéristiques spécifiques. Le traitement ne peut être démarré qu'après s'être assuré de la nature allergique de son origine! En outre, une personne doit essayer de se souvenir de ce qui a précédé la manifestation d'une telle condition - infection, hypothermie ou contact avec un allergène.

Il existe 2 différences fondamentales entre une toux allergique et une toux inflammatoire ou bactérienne:

  • couleur des expectorations. Avec les allergies, les expectorations sont toujours transparentes;
  • le mécanisme de développement de la toux. La toux allergique chez un adulte au premier stade est toujours paroxystique et peut durer de 2-3 heures à 3-4 jours. Puis commence sa deuxième étape, caractérisée par la libération d'une petite quantité d'expectorations transparentes et d'une viscosité moyenne..

Ce développement d'événements avec une réaction allergique est associé à la survenue de spasmes et d'un gonflement sévère de la membrane muqueuse des voies respiratoires. Au début, une personne souffre de bronchospasme sévère, elle ne peut pas contrôler les attaques de toux. Pour éviter une éventuelle suffocation, le corps adoucit l'irritation bronchique en sécrétant du mucus.

De plus, les symptômes caractéristiques d'une toux allergique sont:

  • il apparaît de manière inattendue, le plus souvent la nuit;
  • parfois sec. Ce n'est qu'après une crise prolongée de toux qu'une personne peut cracher une petite quantité de mucus clair;
  • accompagnée de démangeaisons sévères dans le larynx et d'essoufflement;
  • il n'y a pas d'augmentation des indicateurs de température corporelle;
  • éruption cutanée, une dermatite peut survenir sur la peau;
  • la gorge ne devient pas rouge, il n'y a pas d'inconfort lors de la déglutition;
  • la transition d'une toux sèche à une toux humide n'est pas observée;
  • se produit le plus souvent au printemps.

La toux allergique est sèche et aboie par nature, la personne n'est pas en mesure de la contrôler. Cette condition s'accompagne d'une incapacité à respirer normalement, d'une respiration sifflante et d'un sifflement dans la poitrine. Et avec une maladie respiratoire, il se prête toujours à la maîtrise, se mouille rapidement, apportant un soulagement.

Mesures diagnostiques

Si une toux sèche avec des allergies ne disparaît pas pendant longtemps, il vaut la peine de consulter un allergologue, un thérapeute ou un pneumologue. Ils effectueront l'examen nécessaire et enverront pour examen de laboratoire.

Pour identifier l'irritant et la cause de la toux allergique, les types de diagnostic différentiel suivants peuvent être attribués:

  • test sanguin détaillé;
  • écouvillon de la gorge et de la cavité nasale;
  • examen des expectorations;
  • fluorographie;
  • échantillons de la peau;
  • bronchoscopie;
  • électrocardiogramme;
  • radiographie;
  • spirométrie;
  • biopsie;
  • Test de Mantoux;
  • Diagnostics PCR.

La détection de cellules éosinophiles en une quantité de 5% ou plus et une augmentation du taux d'immunoglobuline E dans le sang indiqueront le développement d'allergies.

Que faire en premier?

Pour soulager la maladie et arrêter les crises de toux sévères, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  • si un allergène est connu, tout contact avec celui-ci doit être complètement exclu;
  • rincez-vous la gorge et rincez vos voies nasales avec une solution saline ou de l'eau;
  • prenez un antihistaminique;
  • effectuer un nettoyage humide et enlever la poussière de toutes les surfaces, y compris des armoires supérieures et des endroits difficiles à atteindre;
  • aérer la pièce;
  • retirez de la pièce toutes les choses et objets qui peuvent accumuler la poussière: tapis, tapis, couvertures. Ou vous pouvez les remplacer par des hypoallergéniques avec un enduit synthétique pour l'hiver;
  • retirer les animaux de la pièce et exclure tout contact avec eux;
  • laver les choses uniquement avec du savon domestique ou pour bébé.

Après avoir pris de telles mesures, il est nécessaire de regarder la réaction du corps. Si la toux persiste, assurez-vous de contacter un allergologue.

Traitement de la toux allergique

Le traitement de la toux allergique dans un hôpital est effectué selon le schéma suivant:

  1. Prescrire des antihistaminiques. Il s'agit d'un groupe de médicaments qui abaissent les niveaux d'histamine. Parmi eux se trouvent des médicaments de l'ancienne génération, par exemple Tavegil, Suprastin et Diazolin. Mais ils provoquent des effets secondaires tels que la somnolence et la léthargie, ils sont donc contre-indiqués pour les personnes qui conduisent des véhicules ou travaillent dans des emplois nécessitant une réaction rapide. Ils créent également rapidement une dépendance et cessent d'aider avec le temps. Par conséquent, il convient de privilégier les produits de nouvelle génération, tels que: Zyrtek, Zaditen ou Claritin. Ils diffèrent par la durée d'action et n'affectent pas le bien-être. Mais ils ne devraient être pris qu'après l'approbation d'un médecin. Vous devez également savoir que si l'allergène est du pollen ou des fleurs de plantes, utilisez le kétotifène.
  2. L'utilisation de bronchodilatateurs. Ces médicaments sont conçus pour détendre les muscles des bronches et éliminer les spasmes, ce qui facilitera grandement la toux. Par exemple, le salbutamol, la béclaméthasone ou l'euphylline peuvent être prescrits. Ils peuvent être achetés sous forme d'inhalateurs ou de comprimés..
  3. Utilisation de mucolytiques ou de médicaments expectorants. Ils ont recours à l'aide de tels fonds dans les cas où la toux s'accompagne d'expectorations transparentes difficiles à séparer. Ils aident à fluidifier le mucus dans les bronches et à améliorer le processus de toux. Les plus efficaces sont la bromhexine, l'ambroxol et la mukaltine.
  4. Nomination d'entérosorbants. Il est conseillé de ne les prendre que dans les cas où la toux est causée par l'ingestion d'un allergène dans le corps avec de la nourriture. Les moyens à effet absorbant sont capables d'éliminer rapidement les toxines du corps et de les neutraliser, purifiant ainsi le corps. Des sorbants tels que Smecta, Polypefan, Enterosgel, Polysorb sont reconnus comme efficaces..

De plus, en milieu hospitalier, certaines procédures peuvent être prescrites pour lutter contre un allergène spécifique. Par exemple:

  • désensibilisation. Cette procédure est similaire à la vaccination. Une petite dose d'allergène est injectée sous la peau. Progressivement, le dosage de la substance injectée est augmenté, tout en réduisant les intervalles de temps entre les injections. Cela permettra au corps de s'habituer à l'allergène, réduisant sa sensibilité. Mais un tel traitement est long et prend du temps. Dans ce cas, l'allergène doit être connu avec précision. Par exemple, il peut s'agir de poils d'animaux, de pollen ou de piqûres d'insectes;
  • purification du sang (hémosorption, immunosorption, plasmaphérèse, lymphocytophérèse). De telles méthodes ne sont utilisées que dans les cas les plus difficiles où il est nécessaire de nettoyer le corps des anticorps et des allergènes. Lors de l'immunosorption et de l'hémosorption, le sang est purifié des éléments nocifs en le passant à travers des absorbeurs (sorbants spéciaux). Avec la lymphocytophérèse et la plasmaphérèse, le sang est divisé en parties et traité avec des substances nettoyantes.

Inhalation

La toux sèche et aboyante et les symptômes qui l'accompagnent chez les adultes sont également traités avec un nébuliseur - un appareil conçu pour l'inhalation de la bronchite, de la trachéite, du rhume et de la pharyngite. Il est rempli d'eau saline ou minérale. L'appareil convertit tout le liquide en vapeur, ce qui aide à nettoyer les voies respiratoires des irritants (allergènes) et à hydrater leurs muqueuses.

L'eau minérale peut être remplacée par des solutions spéciales:

  • "Pulmicort";
  • "Berodual";
  • "Euphyllin";
  • "Ventolin";
  • «Berotek».

Ces médicaments aident à élargir la lumière des bronches, facilitant ainsi la respiration et réduisant les spasmes. Il est nécessaire d'appliquer et de diluer ces solutions pour inhalation strictement selon les instructions ou la prescription d'un médecin..

Au lieu de solutions pharmaceutiques pour les inhalations, des teintures à base de plantes préparées à partir de plantes telles que:

  • feuilles de dope;
  • sauge;
  • semer du seigle;
  • camomille;
  • thym.

Méthodes traditionnelles de traitement

Pour traiter une toux allergique chez l'adulte, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle éprouvées. De plus, ils peuvent être combinés avec des médicaments..

Les remèdes populaires suivants aideront à soulager les crises de toux et à soulager les spasmes:

  • emplâtres de moutarde et huile de camphre. Il est nécessaire de frotter la poitrine avec de l'huile, puis de mettre des pansements à la moutarde sur le dessus, après les avoir préalablement humidifiés avec de l'eau tiède. Après 15 minutes, les pansements à la moutarde sont enlevés;
  • miel, feuilles de laurier et soda. Faites bouillir 3 feuilles de laurier pendant 5 minutes dans un demi-litre d'eau. Ajoutez environ 1 gramme de bicarbonate de soude. Laisser refroidir. Mettez du miel naturel (20 grammes) dans une solution légèrement chaude. Boire un quart de verre en cas de quinte de toux;
  • camomille, citron et thé noir. La camomille et le thé sont brassés à parts égales, du citron est ajouté. Il est préférable de conserver la boisson finie dans un thermos. Boire tiède, lentement, par petites gorgées;
  • céleri. Les plantes boivent du jus fraîchement pressé en 30 gouttes avant les repas;
  • racine de gingembre. Il doit être soigneusement lavé et coupé en petits morceaux. Il est ensuite brassé dans une théière comme du thé. Boire 100 ml jusqu'à 3 fois par jour.

Une toux d'origine allergique est très difficile: elle devient difficile à respirer, des spasmes et une respiration sifflante apparaissent. Il est important de pouvoir le distinguer d'un rhume et d'aider correctement une personne. Pour les toux sévères ou prolongées, assurez-vous de contacter un allergologue. Il sélectionnera le schéma thérapeutique nécessaire et aidera à déterminer l'allergène. N'oubliez pas que seule la bonne thérapie aidera à vaincre la toux allergique.!

Toux allergique

La toux allergique n'est pas le symptôme le plus typique, mais très douloureux de la maladie. Les attaques peuvent réapparaître dans quelques semaines. Seul un spécialiste peut reconnaître une toux avec des allergies, la distinguer d'autres conditions similaires. Par conséquent, si vous soupçonnez une toux allergique sèche ou humide, vous devriez consulter un médecin. Cette condition nécessite un traitement obligatoire..

Causes du symptôme

Une toux allergique chez un adulte est une manifestation courante d'un dysfonctionnement du système immunitaire. Pour le moment, la question des causes de la toux allergique, les allergies en général reste ouverte - les mécanismes des réactions immunitaires dans la toux allergique ont été établis de manière fiable, mais il n'a pas été révélé ce qui déclenche ces réactions. Certains des déclencheurs suspects de la toux sèche allergique comprennent:

  • Hérédité - si les adultes présentent des signes de toux allergique, leurs enfants sont susceptibles d'avoir les mêmes symptômes;
  • Une hygiène excessive - l'utilisation d'agents antibactériens crée des conditions d'inactivité forcée du système immunitaire, qui se manifeste sous la forme de toux ou d'affections plus graves - des allergies aux maladies auto-immunes;
  • Limiter le contact avec les irritants naturels - laine, poussière et autres substances nocives;
  • Un excès de matières étrangères dans les aliments est à l'origine d'allergies alimentaires;
  • L'utilisation généralisée des antibiotiques - ils contribuent à l'apparition d'une réponse inadéquate du système immunitaire;
  • Une augmentation de la fréquence d'apparition des allergènes provoque la prévalence des symptômes de toux allergique chez les adultes.

Il existe une opinion selon laquelle les formes graves d'allergies sont devenues courantes au XXe siècle en raison de la disponibilité des soins médicaux et de la possibilité pour les personnes allergiques d'avoir des enfants. Dans les pays où il y a des problèmes avec les médicaments, seules les formes bénignes de la maladie surviennent et les formes graves entraînent la mort à un âge précoce.

La réponse à la question de savoir s'il peut y avoir une toux due à des allergies est positive. Au contact d'aérosols, d'irritants poussiéreux et finement dispersés, une toux allergique survient avec ou sans mucosités. Il est souvent difficile de se débarrasser d'une toux allergique - elle est douloureuse, n'apporte pas de soulagement et n'est pas éliminée immédiatement après la prise des médicaments.

Allergènes majeurs

L'irritation des bronches se manifeste principalement lors de l'interaction avec les irritants pulvérisés - poussière, laine, aérosols. Description des allergènes les plus courants:

  • La poussière domestique est l'irritant dangereux le plus courant qui provoque des crises d'asthme;
  • Poussière industrielle - crée un risque d'allergies professionnelles et de crachats de mucosités;
  • Le pollen végétal est le principal irritant de la toux avec des allergies saisonnières;
  • Poils d'animaux, nourriture, litière - provoquent de graves crises à la maison;
  • Produits chimiques ménagers en aérosol - il y a la réaction la plus puissante à cela;
  • Parfums pour produits chimiques et produits ménagers - de fortes odeurs fortes provoquent une toux;
  • Allergie alimentaire, allergie médicamenteuse - une option plus rare, mais très douloureuse pour le patient.

Les allergènes d'origine animale restent dans l'appartement pendant un mois même en l'absence d'animaux. Contrairement à la croyance populaire, la source d'irritation peut être non seulement les chats et les chiens, mais même les poissons d'aquarium, plus précisément la nourriture pour eux..

Chez l'adulte, deux méthodes sont utilisées pour reconnaître l'irritant et commencer le traitement d'une toux allergique. Observer quel type de toux et dans quelles conditions se produit vous permet de faire la distinction entre la toux allergique et la toux froide, d'identifier son lien avec l'allergène. Des tests avec divers allergènes sont utilisés lorsque l'observation n'est pas pratique - par exemple, une toux survient la nuit ou il y a plusieurs allergènes possibles, il est nécessaire de clarifier à quoi exactement la réaction s'est manifestée.

Les symptômes des manifestations allergiques, leurs différences par rapport au rhume

Le moyen le plus simple d'identifier les symptômes chez les adultes est de savoir s'ils se manifestent toujours dans les mêmes conditions - en contact avec des animaux ou des produits chimiques ménagers. Mais souvent, une réaction de toux avec un nez qui coule est très similaire à un rhume. Plusieurs critères qui répondront à la question de savoir comment reconnaître les manifestations allergiques:

  • Un rhume est précédé d'une période prodrome, c'est-à-dire se sentir mal, les symptômes d'une toux allergique apparaissent soudainement et le traitement d'un rhume chez l'adulte n'aide pas;
  • Les épisodes allergiques de toux paroxystique peuvent se reproduire pendant une longue période, jusqu'à 3 semaines. Il convient de noter que cette condition n'est pas accompagnée de signes de rhume;
  • Pendant les crises, le patient a des difficultés à respirer, des symptômes caractéristiques d'allergie apparaissent - rhinite, larmoiement, irritation oculaire;
  • Une toux avec mucosités n'est pas typique des allergies, mais si l'écoulement apparaît, il est toujours clair et en petites quantités. Que faire si des expectorations épaisses vert-jaune apparaissent - vous devez consulter un médecin pour savoir comment traiter la maladie;
  • Le facteur temps est important - le froid passe relativement rapidement, les manifestations allergiques reviennent.

Une visite chez un allergologue aidera à distinguer de manière fiable les symptômes d'allergie d'une toux accompagnée d'un rhume. Le médecin interrogera le patient, prescrira des mesures diagnostiques.

Mesures diagnostiques

L'allergologue commencera les mesures de diagnostic par la collecte de l'anamnèse - le patient peut remarquer qu'il a déjà eu des crises de toux allergique. Il est plus difficile d'identifier l'allergène s'il s'agit de pollen saisonnier - plusieurs plantes fleurissent en même temps. Le moyen le plus simple d'identifier un stimulus professionnel - la réaction à celui-ci se produit strictement au travail.

Pour déterminer s'il peut y avoir une toux allergique ou si elle est causée par d'autres raisons, il est nécessaire de faire un test sanguin et des expectorations, le cas échéant. Des immunoglobulines spécifiques seront trouvées dans le sang - un moyen fiable de déterminer les allergies. Il n'y aura pas d'agents pathogènes dans les expectorations qui provoquent une inflammation dans les maladies infectieuses.

Lors d'une crise, une respiration sifflante se fait entendre dans les poumons, mais avec une rémission, elle peut être tout à fait normale. Une radiographie aide à comprendre si une allergie se produit - elle reste normale et avec des pathologies de nature différente, il y a des changements caractéristiques. Dans les cas graves, une bronchoscopie est effectuée, après quoi le rétrécissement des bronches ou son absence devient visible.

Comment traiter les manifestations allergiques chez les adultes

Les actions pour traiter la toux allergique chez les adultes peuvent être divisées en deux types. Certains décident comment arrêter une toux maintenant, d'autres - comment guérir une condition pathologique afin d'éviter les crises. Malheureusement, il n'y a pas de réponse à la question de savoir quoi prendre pour se débarrasser complètement des allergies. Dans les situations d'urgence que le patient ne peut pas gérer seul, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Que faire en premier

La question la plus urgente est de savoir comment soulager une crise de toux allergique. Cette condition met rarement la vie en danger, mais si la toux allergique n'est pas soulagée, les sensations du patient seront douloureuses. Les conseils de premiers soins sur la façon de calmer une toux recommandent de quitter d'abord la zone où le patient est exposé à des influences dangereuses, d'éliminer l'irritant si possible.

Ensuite, vous devez prendre des médicaments - les sprays Klenil ou Alcedin aideront un adulte, ainsi que l'inhalation pour une toux allergique - Salbutamol pour dilater les bronches. Les comprimés de Zyrtec, Claritin, Cetrin aideront avec les allergies. Le médicament le plus efficace contre la toux allergique chez l'adulte n'est pas toujours sélectionné la première fois.

S'il n'était pas possible de soulager vous-même l'attaque, vous devriez consulter un médecin. Après le traitement, le médecin expliquera comment gérer une toux allergique afin que le patient puisse faire face à l'attaque par lui-même. Les préparatifs pour le soulagement rapide d'une réaction allergique doivent être emportés avec vous - cela facilitera la tâche à l'avenir.

Antihistaminiques et glucocorticoïdes

Boire des antihistaminiques est nécessaire pour éviter les crises, mais pas pour les soulager rapidement. Une utilisation régulière peut guérir presque complètement une toux allergique. Le mécanisme d'action est basé sur l'interférence avec le développement d'allergies. L'histamine est l'un des principaux composants qui provoquent une réponse immunitaire malsaine. Les effets des médicaments contre les allergies aident à arrêter les effets de l'histamine.

Les médicaments ont une durée d'action et une gravité différentes. Dans l'évolution chronique, des médicaments à effet long sont utilisés, contre lesquels l'état du patient s'améliore progressivement. Pour lutter contre les toux allergiques sévères, des médicaments à effets forts mais courts sont utilisés. Ils sont pris pour soulager une crise, ou avant un contact suspect avec un allergène (avant de partir en visite, où une toux peut survenir en communiquant avec des animaux).

Les médicaments sont prescrits en cours. La durée du cours dépend du fait que l'allergie apparaît à un certain moment ou qu'elle n'est pas liée à la saison. Le plus souvent, les cours sont prescrits à l'automne et au printemps. Les médicaments de première génération (Suprastin) pour la toux allergique sont utilisés pour arrêter d'urgence une attaque. Le choix d'un médicament spécifique pour la toux sèche allergique reste au médecin.

Les effets généraux des antihistaminiques sont qu'ils éliminent complètement le nez qui coule, le larmoiement et les manifestations cutanées. Mais des effets secondaires sont également associés à cela - le patient est tourmenté par la somnolence, la réaction diminue. Le fait que cela nuise ou non à la vie du patient dépend du choix du médicament et des caractéristiques du travail. Parfois, au cours du traitement pour une toux et une réaction allergique, vous devez prendre un congé de maladie.

Glucocorticoïdes inhalés

L'inhalation pour une réaction allergique est la thérapie de soutien la plus efficace. Les glucocorticostéroïdes réduisent l'inflammation, préviennent les maux de gorge, les quintes de toux, le rétrécissement des bronches. En tant que médicaments pour les soins d'urgence, ils sont inefficaces, leur objectif principal est de prévenir la toux sèche et le bronchospasme.

Le mécanisme d'action des ICS est basé sur le fait qu'ils interfèrent avec le processus d'inflammation, l'effet dure de plusieurs heures à plusieurs jours. Tant que le médicament est actif, une tendance réduite au bronchospasme et à la toux la nuit est maintenue. Tous les facteurs pouvant provoquer des allergies ont moins d'effet sur le corps..

Un effet secondaire pendant le traitement est le risque d'une infection fongique de la cavité buccale. Sa manifestation est une crise dans les coins des lèvres et des éruptions cutanées, similaires à un rhume sur les lèvres. Le stade suivant de la maladie est la candidose buccale. Si une toux allergique est traitée par ICS, le médecin doit absolument avertir qu'après l'inhalation, la bouche doit être rincée.

Les effets secondaires systémiques des CSI se produisent lorsqu'il faut beaucoup de temps pour se débarrasser d'une toux humide et que les médicaments sont pris pendant une longue période. Les symptômes comprennent la fièvre, la prise de poids, les sautes d'humeur et la fatigue. La réaction de toux peut devenir humide en raison d'un dysfonctionnement des glandes bronchiques..

Entérosorbants

Les entérosorbants n'éliminent pas complètement la toux allergique. Leur tâche est d'éliminer les intestins de certains allergènes alimentaires qui peuvent provoquer une toux aboyante. La deuxième tâche consiste à améliorer le bien-être du patient et à réduire la gravité des manifestations secondaires de la maladie - après l'élimination du larmoiement et de la morve, les symptômes intestinaux peuvent apparaître..

Ces médicaments sont particulièrement importants chez les jeunes enfants - ils sont inoffensifs et les symptômes d'allergies apparaissent chez les bébés mal nourris. Les manifestations de la maladie à un âge précoce sont réversibles et l'administration en temps opportun d'entérosorbants a un effet bénéfique.

Caractéristiques du traitement des phénomènes allergiques chez un enfant

Les parents ne sont pas toujours attentifs et la façon dont une toux allergique se manifeste chez les enfants peut ne pas être remarquée. Il est assez difficile de le distinguer d'un rhume aux premiers stades de la maladie. Une réaction de toux qui ne survient qu'au contact d'un allergène est généralement facilement reconnue par les parents. Mais s'il disparaît après la fin du contact, les parents peuvent penser que le problème est résolu. Le danger de cette approche est que la toux n'est qu'une des manifestations de la maladie. Lors de l'interaction avec des substances allergènes dans le corps, des anticorps sont libérés, ce qui, lors du prochain contact, provoquera des conséquences respiratoires plus graves. Les tentatives de traiter la toux allergique avec des remèdes populaires sont tout aussi inutiles - elles ne donnent aucun effet et le temps passé dessus est gaspillé.

On pense que les allergies à un âge précoce peuvent être guéries avec des mesures préventives. Au cours des 5 à 7 premières années de la vie, le système immunitaire apprend simplement à distinguer les substances nocives des substances inoffensives. Si vous introduisez progressivement de nouvelles substances pour le corps, les réactions qu'elles provoquent seront moins aiguës. Une manière précoce de traiter les allergies alimentaires, qui peuvent se manifester sous forme de pathologies respiratoires, est l'introduction progressive d'aliments complémentaires. Chaque nouveau produit n'est introduit qu'après que les parents comprennent que le bébé s'est adapté au précédent. Les restrictions alimentaires persistent après la petite enfance, surtout si l'enfant n'a pas la meilleure hérédité en termes d'allergies.

Le contact avec les allergènes de la poussière doit également être limité - l'élimination de la poussière, un nettoyage humide en temps opportun permettra au système immunitaire de s'adapter aux allergènes domestiques. Pour distinguer la manifestation de la maladie du rhume, une observation attentive de l'enfant est importante. Les signes suivants doivent alerter:

  • L'état du bébé devient difficile dans des conditions strictement définies;
  • Il n'y a eu aucun contact avec les enfants et les adultes atteints de rhume, dont il pourrait être infecté;
  • Augmentation des symptômes la nuit;
  • L'état de l'enfant ne facilite pas l'humidification de l'air;
  • Les crises sont accompagnées d'essoufflement, de larmoiement, d'écoulement nasal, mais pas de fièvre;
  • Sécrétion possible de mucus des bronches.

Des mesures prises en temps opportun pour éliminer les facteurs qui causent des allergies aident à éviter des conséquences graves. Si ceux-ci n'ont pas aidé, les inhalateurs sont recommandés pour un soulagement immédiat. La prise d'antihistaminiques et de CSI n'est possible que sous surveillance médicale. Il est important que les parents se souviennent que la toux non motivée, les plaintes de maux de gorge doivent être interprétées en faveur d'aller chez le médecin.

Remèdes populaires

Les tentatives de guérir une toux allergique avec des remèdes populaires peuvent apporter un soulagement temporaire. Ceci explique l'adhésion de certains patients à de telles méthodes. Malheureusement, les remèdes populaires sont loin d'être aussi efficaces que nous le souhaiterions. Ils adouciront les manifestations aiguës, mais n'aideront pas à faire face au processus pathologique..

Traitement avec des phytopréparations

Parmi les remèdes populaires les plus populaires contre la toux allergique, le pétasite est utilisé. Cette plante combat la libération d'histamine, tout comme les médicaments contre les allergies. Les racines et les feuilles de la plante sont écrasées et consommées sous forme de poudre, le remède aide contre les principales manifestations de la maladie.

Avec les allergies et le SRAS, le millepertuis peut aider - il a des propriétés anti-inflammatoires. En outre, en cas de toux allergique, l'achillée millefeuille est utilisée pour le traitement des remèdes populaires. L'effet des deux remèdes dure 3-5 heures, utilisé comme décoction.

Un effet secondaire courant de tous les remèdes à base de plantes est une attaque d'allergie provoquée par eux. En plus des substances utiles, les herbes en contiennent de nombreuses autres, que le patient ne connaîtra jamais, mais qui peuvent s'avérer être les allergènes les plus puissants. Les tentatives de traiter une toux allergique avec des remèdes populaires peuvent aggraver la maladie. Dans les cas graves, les effets du traitement à base de plantes sont pires que l'allergie elle-même - convulsions, œdème de Quincke, risque de décès.

La prévention

La prévention peut être divisée en deux grandes sections: prévenir les crises et prévenir les allergies. La lutte contre les crises est déterminée par leur nature et le principal irritant. Isoler le patient de l'allergène est le moyen le plus simple.

Mais comprendre les mécanismes du développement des allergies suggère que le moyen le plus simple n'est pas le plus efficace. Un allergène peut être difficile à isoler ou il peut y en avoir plusieurs. Dans une telle situation, un thérapeute ou un allergologue peut recommander une vie hypoallergénique. Ce concept inclut l'élimination de tous les irritants possibles..

Mais même avec des restrictions strictes, l'allergie ne peut pas disparaître complètement et tout contact avec l'irritant entraînera une récidive des symptômes. Il est recommandé de commencer à travailler sur la prévention des allergies dès la petite enfance, en excluant temporairement de la vie quotidienne les aliments et objets qui provoquent des démangeaisons et des rougeurs. Chez les adultes, cette méthode est inefficace..

Complications possibles

Si un patient allergique n'apparaît pas à l'heure lors d'un rendez-vous avec le médecin traitant, l'asthme bronchique peut se développer dans son contexte. Les enfants sont particulièrement à risque, car les parents ne peuvent pas toujours déterminer correctement que la toux est un signe avant-coureur d'une pathologie chronique sévère.

L'attaque elle-même peut provoquer un étouffement. Le mécanisme de son développement réside dans le spasme des bronches et du larynx dû à une stimulation constante des récepteurs de la toux. Une crise peut se développer au moment ou après le contact avec un allergène.

Une réaction allergique de toux en soi n'est pas dangereuse, c'est un symptôme de changements pathologiques graves dans le corps. Qu'une telle réaction soit contagieuse n'est absolument pas, pour ceux qui l'entourent, cela ne présente aucun danger. Le patient lui-même est beaucoup plus à risque, dans des souffrances atroces et à risque de complications..

Toux allergique

Une toux de nature allergique n'est pas une maladie indépendante, mais c'est la réponse du corps aux effets de certains allergènes, et il est assez difficile de s'en débarrasser. La toux allergique survient assez souvent à la fois chez les adultes et dans l'enfance, et les enfants tolèrent cette maladie pire, éprouvent des difficultés respiratoires, qui sont associées aux caractéristiques structurelles de leur système respiratoire.

Les raisons

Cette pathologie étant de nature allergique, une toux allergique se développe en réponse aux effets d'un certain allergène. Le plus souvent, une réaction allergique sous forme de toux est causée par la poussière domestique et les poils d'animaux, mais, en outre, une réaction sous la forme d'une toux déchirante et débilitante peut se développer en allergènes tels que:

  • plantes à fleurs, y compris les arbres;
  • pollen de fleurs;
  • nourriture pour poissons d'aquarium ou perroquets;
  • certains aliments;
  • certains médicaments;
  • Produits chimiques ménagers;
  • cosmétiques et parfums;
  • literie et autres articles de composition naturelle ou chimique.

Très souvent, cette pathologie touche les personnes qui travaillent dans des conditions dangereuses, ainsi que celles qui travaillent dans la rue, par exemple les concierges, les travailleurs de la route, etc. En un mot, absolument toute substance peut être un allergène pour une personne. Et si la pathologie est survenue pour la première fois, il sera alors difficile de déterminer ce qui l'a exactement provoquée, sans analyses appropriées, car de nombreux facteurs devront être exclus.

Si une personne souffre de cette maladie depuis longtemps et qu'elle sait ce qui la cause, cela signifie qu'il lui sera plus facile de la gérer et d'éviter sa récurrence. Notez qu'une telle condition ne peut en aucun cas être ignorée, car la toux allergique chez les enfants et les adultes peut se transformer en asthme bronchique, ou provoquer le développement d'une complication aussi grave que la sténose laryngée, qui est une menace pour la vie..

Symptômes

Si une personne a une toux allergique, les symptômes peuvent être facilement distingués d'une toux associée à un rhume. Premièrement, d'un froid, il différera dans un long parcours dans le contexte d'un manque de température.

Deuxièmement, il y aura une détérioration de l'état le soir et la nuit, lorsqu'une toux allergique s'aggrave, provoquant des crises d'étouffement.

Si nous parlons de toux allergique chez les enfants, alors avant qu'elle n'apparaisse, l'enfant peut avoir d'autres signes d'allergie, tels que:

  • larmoiement;
  • congestion nasale;
  • démangeaisons de la peau, etc..

Dans le même temps, l'enfant souffre de la toux elle-même beaucoup plus que les adultes, car avec elle des troubles respiratoires se développent, ce qui provoque une sensation de peur et d'hystérie chez le bébé. L'hystérie aggrave l'état du petit patient, c'est pourquoi si souvent avec une toux allergique chez les enfants, des complications redoutables se développent, jusqu'à l'arrêt respiratoire et la mort. Les antihistaminiques, tels que Suprastin, pris au tout début de l'attaque, et la recherche rapide d'une aide médicale aideront à éviter cela..

Il est très important de connaître les signes d'une toux allergique afin de la distinguer d'un rhume. Les principaux critères sont:

  • manque de température;
  • caractère paroxystique;
  • absence d'autres signes de maladie, tels que maux de gorge;
  • la nature prolongée de l'évolution de la maladie (de plusieurs jours à plusieurs mois);
  • manque d'effet de la prise de mucolytiques;
  • un résultat positif du traitement avec des antihistaminiques.

Parfois, une toux allergique chez un enfant peut être accompagnée d'autres réactions allergiques, telles qu'une dermatite cutanée. De plus, les enfants ayant des antécédents de pathologies allergiques sont plus susceptibles de développer une toux suite à une exposition à un allergène..

Dans les cas où une personne a des affections des organes ORL, cette pathologie peut provoquer leur exacerbation. Par exemple, une amygdalite chronique et une pharyngite dans le contexte d'une manifestation allergique peuvent se transformer en une forme aiguë et provoquer tous les signes d'un rhume, y compris la fièvre.

Dans les cas où la toux est accompagnée de sécrétion d'expectorations, vous devez être en mesure de distinguer une manifestation allergique d'une toux associée à des maladies des bronches et des poumons.

Caractéristiques du traitement

Ceux qui ont rencontré une telle pathologie au moins une fois s'intéressent à la façon de traiter une toux allergique. Tout d'abord, le traitement consiste à éliminer l'allergène à l'origine de la réaction. Par conséquent, vous devez d'abord être examiné pour déterminer à quoi exactement le corps a réagi..

Comme mentionné ci-dessus, chez les patients qui ont une quinte de toux pour la première fois, il n'y a aucun moyen d'établir rapidement ce qui l'a provoqué, ainsi que de prendre un agent antiallergique et de se débarrasser du symptôme douloureux. Mais si vous excluez alternativement différents types d'allergènes, vous pouvez découvrir ce qui a déclenché la pathologie et vous débarrasser du facteur nocif. Ceux qui n'ont pas connu de crise de toux allergique pour la première fois peuvent déjà déterminer avec précision le facteur de risque.

Se débarrasser de l'allergène n'est pas une chose facile, car si l'animal, à la laine duquel l'allergie a été détectée, peut être donné et que la poussière de l'appartement peut être essuyée, il est alors très problématique d'éviter le contact avec les plantes à fleurs ou le pollen de fleurs. Par conséquent, lorsqu'il est impossible d'éliminer l'allergène, il est nécessaire de prendre régulièrement des pilules contre la toux allergique, qui sont des antihistaminiques modernes: Suprastin, L-Cet, Loratadin et autres. La posologie et la durée de la prise des médicaments sont déterminées par le médecin individuellement pour chaque patient..

Il est également nécessaire de prendre des médicaments qui améliorent les défenses de l'organisme, par exemple des préparations à base d'échinacée.

Si un adulte ou un enfant reçoit un diagnostic de toux allergique, le traitement peut également inclure l'utilisation de la médecine traditionnelle. En particulier, un bain de vapeur ou des inhalations de vapeur de soude ont un bon effet anti-allergique - ils n'élimineront pas la pathologie, mais permettront de calmer une toux allergique chez un enfant, empêchant le développement d'un œdème et une sténose du larynx.

Les préparations de médecine traditionnelle contenant de l'azulène - camomille, eucalyptus, millepertuis, millefeuille sont une excellente option pour un traitement supplémentaire et une opportunité de se débarrasser du problème pendant longtemps. Et les médecins recommandent également un excellent remède afin de prévenir une toux allergique chez un enfant ou un adulte - un rinçage régulier de la bouche et un rinçage du nez avec de l'eau légèrement salée, qui non seulement élimine les allergènes qui pourraient pénétrer dans les cavités, mais renforce également la membrane muqueuse..

Si vous combinez des médicaments avec des méthodes traditionnelles, vous pouvez obtenir des résultats plus impressionnants et même vous débarrasser pour toujours de manifestations d'allergies telles que la toux allergique..

Toux allergique chez les adultes symptômes et traitement

Une toux peut signaler le développement de diverses maladies. Souvent, les gens confondent une toux de nature allergique avec la manifestation d'une maladie respiratoire aiguë (pharyngite, laryngite, bronchite) et commencent à la traiter avec des médicaments contre le rhume ou des antibiotiques. Une telle thérapie sera non seulement inefficace, mais peut sérieusement aggraver la situation. Par conséquent, il est important de pouvoir reconnaître les symptômes d'une toux allergique et de savoir comment y faire face. Dans cet article, nous examinerons ce sujet en détail et répondrons à toutes les questions importantes..

Raisons du développement de la toux allergique

La toux allergique survient en réponse à l'entrée d'un élément (substance) dans le corps, à laquelle le système immunitaire répond par une hyperactivation (rétrécissement des bronches et sécrétion de mucus, ce qui devrait éliminer un corps étranger). Dans la plupart des cas, les quintes de toux sont causées par des aéroallergènes - des substances présentes dans l'air.

Les facteurs suivants peuvent être à l'origine de la manifestation d'une toux avec allergies:

  • pollen de mauvaises herbes et herbes médicinales, arbres, fleurs diverses (jardin, champ, fleurs potagères, etc.);
  • allergènes ménagers. Cette catégorie comprend les produits ménagers sous forme d'aérosols (sprays, assainisseurs, poudre, blush), poudre et autres détergents, poussière de livre ou de maison, fumée (y compris le tabac);
  • champignons de moisissure;
  • particules de l'épiderme: plumes, duvet, poils ou pellicules d'animaux de compagnie, d'oiseaux;
  • vaccins et médicaments;
  • piqûres d'abeille ou de guêpe;
  • de la nourriture.

Le mécanisme de développement de la toux avec des allergies

Une toux se manifeste lors d'une irritation bronchique causée par l'ingestion d'allergènes dans le corps. Une substance agissant comme un allergène entre dans des réactions chimiques avec les immunoglobulines - des protéines sanguines responsables du système immunitaire. Au cours de ce processus, l'histamine est libérée de ces cellules, provoquant le développement d'une réaction allergique chez l'homme. Une fois dans le sang, cette substance a un effet négatif sur le fonctionnement du corps, provoquant des écarts tels que:

  • spasmes des muscles des systèmes respiratoire et digestif;
  • œdème des parois vasculaires;
  • poussée d'adrénaline;
  • augmentation des indicateurs de pression artérielle.

Ce sont les spasmes et l'irritation des bronches qui provoquent le développement d'une toux allergique..

Les symptômes d'une toux allergique et en quoi elle diffère d'un rhume

Malgré le fait qu'une toux allergique ressemble à un rhume, elle peut se distinguer par un certain nombre de caractéristiques spécifiques. Le traitement ne peut être démarré qu'après s'être assuré de la nature allergique de son origine! En outre, une personne doit essayer de se souvenir de ce qui a précédé la manifestation d'une telle condition - infection, hypothermie ou contact avec un allergène.

Il existe 2 différences fondamentales entre une toux allergique et une toux inflammatoire ou bactérienne:

  • couleur des expectorations. Avec les allergies, les expectorations sont transparentes;
  • le mécanisme de développement de la toux. La toux allergique chez un adulte au premier stade est toujours paroxystique et peut durer de 2-3 heures à 3-4 jours. Puis commence sa deuxième étape, caractérisée par la libération d'une petite quantité d'expectorations transparentes et d'une viscosité moyenne..

Ce développement d'événements avec une réaction allergique est associé à la survenue de spasmes et d'un gonflement sévère de la membrane muqueuse des voies respiratoires. Au début, une personne souffre de bronchospasme sévère, elle ne peut pas contrôler les attaques de toux. Pour éviter une éventuelle suffocation, le corps adoucit l'irritation bronchique en sécrétant du mucus.

De plus, les symptômes caractéristiques d'une toux allergique sont:

  • il apparaît de manière inattendue, le plus souvent la nuit;
  • parfois sec. Ce n'est qu'après une crise prolongée de toux qu'une personne peut cracher une petite quantité de mucus clair;
  • accompagnée de démangeaisons sévères dans le larynx et d'essoufflement;
  • il n'y a pas d'augmentation des indicateurs de température corporelle;
  • éruption cutanée, une dermatite peut survenir sur la peau;
  • la gorge ne devient pas rouge, ne fait pas mal;
  • la transition d'une toux sèche à une toux humide n'est pas observée;
  • se produit le plus souvent au printemps.

La toux allergique est sèche et aboie par nature, la personne n'est pas en mesure de la contrôler. Cette condition s'accompagne d'une incapacité à respirer normalement, d'une respiration sifflante et d'un sifflement dans la poitrine. Et avec une maladie respiratoire, il se prête toujours à la maîtrise, se mouille rapidement, apportant un soulagement.

Mesures diagnostiques

Si une toux sèche avec des allergies ne disparaît pas pendant longtemps, il vaut la peine de consulter un allergologue, un thérapeute ou un pneumologue. Ils effectueront l'examen nécessaire et enverront pour examen de laboratoire.

Pour identifier l'irritant et la cause de la toux allergique, les types de diagnostic différentiel suivants peuvent être attribués:

  • test sanguin détaillé;
  • écouvillon de la gorge et de la cavité nasale;
  • examen des expectorations;
  • fluorographie;
  • bronchoscopie;
  • électrocardiogramme;
  • radiographie;
  • spirométrie.

La détection de cellules éosinophiles en une quantité de 5% ou plus et une augmentation du taux d'immunoglobuline E dans le sang indiqueront le développement d'allergies.

Que faire en premier?

Pour soulager la maladie et arrêter les crises de toux sévères, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  • si un allergène est connu, tout contact avec celui-ci doit être complètement exclu;
  • rincez-vous la gorge et rincez vos voies nasales avec une solution saline ou de l'eau;
  • prenez un antihistaminique;
  • effectuer un nettoyage humide et enlever la poussière de toutes les surfaces, y compris des armoires supérieures et des endroits difficiles à atteindre;
  • aérer la pièce;
  • retirez de la pièce toutes les choses et objets qui peuvent accumuler la poussière: tapis, tapis, couvertures. Ou vous pouvez les remplacer par des hypoallergéniques avec un enduit synthétique pour l'hiver;
  • retirer les animaux de la pièce et exclure tout contact avec eux;
  • laver les choses uniquement avec du savon domestique ou pour bébé.

Après avoir pris de telles mesures, il est nécessaire de regarder la réaction du corps. Si la toux persiste, assurez-vous de contacter un allergologue.

Traitement de la toux allergique

Le traitement de la toux allergique dans un hôpital est effectué selon le schéma suivant:

  1. Prescrire des antihistaminiques. Il s'agit d'un groupe de médicaments qui abaissent les niveaux d'histamine. Parmi eux se trouvent des médicaments de l'ancienne génération, par exemple Tavegil, Suprastin et Diazolin. Mais ils provoquent des effets secondaires tels que la somnolence et la léthargie, ils sont donc contre-indiqués pour les personnes qui conduisent des véhicules ou travaillent dans des emplois nécessitant une réaction rapide. Ils créent également rapidement une dépendance et cessent d'aider avec le temps. Par conséquent, il convient de privilégier les produits de nouvelle génération, tels que: Zyrtek, Zaditen ou Claritin. Ils diffèrent par la durée d'action et n'affectent pas le bien-être. Mais ils ne devraient être pris qu'après l'approbation d'un médecin. Vous devez également savoir que si l'allergène est du pollen ou des fleurs de plantes, utilisez le kétotifène.
  2. L'utilisation de bronchodilatateurs. Ces médicaments sont conçus pour détendre les muscles des bronches et éliminer les spasmes, ce qui facilitera grandement la toux. Par exemple, le salbutamol, la béclaméthasone ou l'euphylline peuvent être prescrits. Ils peuvent être achetés sous forme d'inhalateurs ou de comprimés..
  3. Utilisation de mucolytiques ou de médicaments expectorants. Ils ont recours à l'aide de tels fonds dans les cas où la toux s'accompagne d'expectorations transparentes difficiles à séparer. Ils aident à fluidifier le mucus dans les bronches et à améliorer le processus de toux. Les plus efficaces sont la bromhexine, l'ambroxol et la mukaltine.
  4. Nomination d'entérosorbants. Il est conseillé de ne les prendre que dans les cas où la toux est causée par l'ingestion d'un allergène dans le corps avec de la nourriture. Les moyens ayant un effet absorbant peuvent éliminer certaines des substances nocives du système digestif. Des sorbants tels que le charbon actif (l'option la moins chère), Smecta, Polypefan, Enterosgel, Polysorb sont reconnus comme efficaces..

Inhalation

La toux sèche et aboyante et les symptômes qui l'accompagnent chez les adultes sont également traités avec un nébuliseur - un appareil conçu pour l'inhalation de la bronchite, de la trachéite, du rhume et de la pharyngite. Il est rempli de solution saline. L'appareil convertit tout le liquide en vapeur, ce qui aide à débarrasser les voies respiratoires des allergènes et à hydrater leurs muqueuses.

L'eau minérale peut être remplacée par des solutions spéciales:

  • "Pulmicort";
  • "Berodual";
  • "Euphyllin";
  • "Ventolin";
  • «Berotek».

Ces médicaments aident à élargir la lumière des bronches, facilitant ainsi la respiration et réduisant les spasmes. Il est nécessaire d'appliquer et de diluer ces solutions pour inhalation strictement selon les instructions ou la prescription d'un médecin..

Une toux allergique chez un adulte se produit en réponse du corps à la pénétration d'une protéine étrangère à l'intérieur. Ce n'est pas une maladie distincte, mais sert de symptôme que le corps essaie d'éliminer les particules d'allergènes à l'extérieur en poussant les muscles des bronches. Peut-il y avoir une toux due aux allergies et de quelles manifestations elle s'accompagne - plus à ce sujet ci-dessous.

Raisons du développement de la toux allergique

La toux allergique se développe en réponse à la pénétration de substances dans les voies respiratoires, que le système immunitaire humain reconnaît comme étrangères. Le plus souvent, une hyperactivation de l'immunité se produit en réponse à la pénétration d'aéroallergènes:

  • pollen d'herbes, de fleurs, d'arbres;
  • allergènes ménagers - liquides et poudres de lavage, poussière, fumée de cigarette, désodorisants en aérosol, produits cosmétiques, blush, poudre sous forme de poudre;
  • particules de l'épiderme des humains et des animaux, duvet, poils d'animaux et plumes d'oiseaux (les animaux domestiques peuvent être gardés, mais vous devez rester propre).

La toux peut être une réaction aux piqûres de guêpes, de moustiques, d'abeilles et d'autres insectes, à certains aliments, médicaments, vaccins et moisissures.

Les allergies peuvent pénétrer dans le corps de plusieurs manières:

  • contact avec la peau;
  • inhalation;
  • pénétration.

Les toux allergiques sont souvent déclenchées par des maladies sous-jacentes:

  • asthme;
  • types de bronchite éosinophile et obstructive;
  • trachéite;
  • rhinite;
  • rhume des foins.
  • maladie respiratoire fréquente;
  • fumeur;
  • activité physique excessive;
  • conditions météorologiques;
  • pollution environnementale;
  • saison.

Les signes d'une toux allergique peuvent apparaître toute l'année ou à une certaine saison, plus souvent en septembre, mars - avril (selon la floraison).

Signes d'une toux allergique chez l'adulte

Avec une toux allergique, l'histamine est le principal provocateur. Ce neurotransmetteur provoque un fort afflux et une stagnation ultérieure du sang dans les vaisseaux. Ils se dilatent, provoquent un œdème des tissus mous, ce qui provoque une irritation des récepteurs, une accumulation de mucosités et une congestion..

Une toux allergique sèche ou humide présente les symptômes suivants:

  • pression dans les bronches ou les poumons;
  • besoin de respirer profondément.

Les crises de toux allergiques peuvent être de gravité variable. La manifestation la plus grave et potentiellement mortelle est la sténose laryngée. Il est exprimé par le blocage de l'accès à l'air et un œdème prononcé de la muqueuse nasopharyngée, à la suite de quoi l'air ne pénètre pas dans les poumons. La sténose est caractérisée par des sifflements, un manque d'air, une perte de conscience est possible.

Les symptômes d'une toux allergique et en quoi elle diffère d'un rhume

Vous pouvez suspecter une nature allergique si vous avez déjà été en contact avec un allergène potentiel - manger certains types d'aliments, inhaler du pollen, entrer en contact avec des produits chimiques ménagers, de la laine et du duvet d'animaux (les animaux domestiques peuvent vivre dans la maison, mais vous devez rester propre), prendre des médicaments.

Symptômes de toux allergique:

  1. Le réflexe se développe soudainement, souvent paroxystique.
  2. Les attaques apparaissent souvent la nuit ou le soir. La toux sèche avec allergies survient souvent en réponse au pollen des plantes, des fleurs, des arbres et dépend de la saison.
  3. Lorsque le larynx se rétrécit, une personne panique par manque d'air. Cette condition stimule davantage la production d'histamine, aggravant encore la situation. Et si une personne s'étouffe en toussant? La sténose est fatale, vous devez donc appeler une ambulance dès que possible.
  4. Si les antihistaminiques soulagent la toux, une nature allergique peut être suspectée.
  5. Il y a aussi des démangeaisons dans la gorge, des yeux larmoyants, une rhinite.

Comme il n'est pas facile de distinguer une toux allergique d'un rhume, surtout si cette condition se produit pour la première fois, vous devez faire attention aux différences caractéristiques:

  • le traitement de la toux allergique chez l'adulte est effectué avec des antihistaminiques, tandis qu'un tel symptôme dans le contexte d'un rhume peut être traité avec des agents expectorants et anticoagulants;
  • allergique ne s'accompagne pas d'une augmentation de la température, d'une détérioration de l'état général, de maux de tête, comme dans les maladies infectieuses (mais une toux allergique peut survenir dans le contexte d'une maladie infectieuse).

Souvent, lorsqu'un allergène entre en contact avec la peau, une hyperémie, des rougeurs, des démangeaisons, des éruptions cutanées se produisent.

Mesures diagnostiques

Étant donné qu'une toux allergique ne peut être guérie qu'après élimination de la cause principale - la fin du contact avec l'allergène - les mesures de diagnostic visent à l'identifier:

  1. Examen visuel et recueil de l'anamnèse. Le médecin découvre si le contact avec des allergènes potentiels a précédé le début des crises, examine les muqueuses, détermine la taille des amygdales.
  2. Analyse sanguine générale. Avec les maladies infectieuses, une augmentation des leucocytes et de l'ESR est notée, avec les neutrophiles bactériens. Lorsqu'un caractère allergique est identifié, le lien éosinophile augmente.
  3. Détermination de l'immunoglobuline en prélevant du sang dans une veine. L'immunoglobuline E est une protéine spéciale produite par les lymphocytes B. Un test sanguin vous permet de différencier les maladies présentant des symptômes similaires, par exemple la bronchite chronique, et également d'établir le degré de sensibilisation du corps à certains types d'allergènes. Avec une augmentation de la norme de plus de 100 UI / ml, des diagnostics étendus sont effectués.
  4. Rayons X de lumière. Permet d'exclure les foyers inflammatoires et de différencier un symptôme de bronchite chronique, pneumonie.
  5. Spirométrie, débitmétrie de pointe. Effectué pour évaluer la fonction du tissu pulmonaire, plus souvent prescrit en cas de suspicion d'asthme bronchique.

Comme il est impossible de reconnaître une toux allergique uniquement à l'aide d'un examen visuel du patient, il est important de différencier le symptôme d'autres maladies plus dangereuses pour l'homme - asthme, tuberculose, bronchite chronique ou pneumonie, cancer du poumon.

Traitement de la toux allergique

Avant que quiconque se débarrasse d'une toux allergique, il est nécessaire d'établir la cause de son apparition. Souvent, après avoir éliminé le contact avec l'allergène, il disparaît tout seul. Si cela ne peut être fait, par exemple pour enlever la poussière dans la maison ou vous protéger de la floraison, des médicaments symptomatiques pour la toux allergique sont prescrits.

Médicaments

Les plus efficaces sont les antihistaminiques pour la toux chez l'adulte:

  1. Diazolin. Le médicament est de 1 génération, a un effet sédatif. Soulage les poches et les démangeaisons, a de nombreux effets secondaires - atténue les réactions du corps, provoque de la somnolence, diminue l'activité mentale.
  2. Suprastin. Il est produit sous forme de solution injectable et de comprimés, il aide à presque tous les types d'allergies, quel que soit le provocateur. Pas d'effets secondaires.
  3. Tavegil - comprimés pour la toux allergique chez l'adulte, également disponible sous forme d'aérosol, de suppositoires, de pommade, de solution. Agit 30 minutes après l'ingestion, affecte négativement le fonctionnement des reins, n'est prescrit qu'à partir de 6 ans, est interdit pendant la grossesse et l'allaitement.
  4. Ketotifen. Empêche les spasmes bronchiques, la libération d'histamine, affecte les mastocytes. Nécessite un traitement à long terme, à partir de 2 mois ou plus.
  5. Citrine. Remède symptomatique sélectif pour la toux, les allergies et les manifestations cutanées. Il n'affecte pas le système nerveux central, il n'y a pas d'effet dépressif et sédatif. Disponible sous forme de sirop et de comprimé.
  6. Erius. Le médicament de dernière génération, supprime efficacement les symptômes de la toux allergique chez les adultes et les enfants, est libéré sous forme de comprimés et de sirop pour la toux allergique et d'autres manifestations d'allergies - démangeaisons, éternuements, larmoiement. Ne provoque pas d'effets sédatifs et hypnotiques.

La toux allergique pendant la grossesse est traitée avec une extrême prudence - la plupart des médicaments, en particulier à base d'hormones, sont interdits.

Puisqu'il est nécessaire de traiter une toux allergique chez l'adulte de manière globale, en plus des médicaments antiallergiques symptomatiques, des entérosorbants sont parfois prescrits (dans le cas d'allergies alimentaires). Ces médicaments adsorbent les toxines et les protéines étrangères dans le tractus gastro-intestinal, les lient avec les sucs digestifs et favorisent l'élimination du corps.

  1. Charbon actif. Il recueille presque tous les composés chimiques à la surface. Avec une utilisation prolongée, il peut contribuer à l'élimination des vitamines et d'autres composants utiles, provoquer la constipation.
  2. Enterosgel. Une préparation à base de silicium, réalisée sous forme de pâte, qui doit être mélangée avec de l'eau avant utilisation. Contrairement au charbon actif, il ne blesse pas la muqueuse intestinale et ne provoque pas de troubles des selles.
  3. Polysorb est une poudre à base de dioxyde de silicium. En guise de remède contre la toux allergique, le médicament élimine les toxines du corps.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des sorbants plus de 2 semaines consécutives, car ils perturbent l'absorption des minéraux et des vitamines. Une pause de 1 à 2 heures doit être observée entre les repas et les autres médicaments..

Étant donné que la principale cause des allergies et de la toux est l'ingestion d'allergènes par inhalation, l'inhalation est considérée comme le moyen le plus rapide de soulager une crise. Ils sont effectués à l'aide des médicaments suivants:

  1. Préparations hormonales - Pulmicort, Alvesco, Flixotide, Ingakort. Des solutions sont prescrites pour les crises aiguës d'asthme bronchique.
  2. Les cromones arrêtent la production de mastocytes et bloquent la synthèse de l'histamine, améliorent la sensibilisation. Ils sont utilisés pendant une longue période, à partir de 2 semaines ou plus. Disponible sous forme d'aérosols dosés, sprays, comprimés, pommades, solutions injectables.
  3. Pour soulager le bronchospasme, les médicaments Berotek, Berodual, Atrovent sont prescrits. Utilisé contre la toux allergique avec flegme et sèche obsessionnelle.
  4. Les agents mucolytiques ne sont prescrits que lorsque le mucus est difficile à s'échapper. Lazolvan, Ambrobene, Mukaltin sous la forme d'une solution pour inhalation mince et favorisent la libération des expectorations.

L'inhalation est effectuée à l'aide d'un appareil spécial - un nébuliseur jusqu'à 3 fois par jour en cours de 5 à 7 jours ou plus, en fonction de la gravité de la maladie. Après la procédure, vous ne devez pas prendre de nourriture et d'eau pendant au moins 1 heure.

Mesures préventives

Beaucoup de gens savent ce qu'est une toux allergique. Il est plus facile de le prévenir que de le guérir:

  • nettoyage humide quotidien;
  • l'exclusion du menu des aliments pouvant être des allergènes potentiels;
  • l'absence de plantes dans l'appartement auxquelles il peut y avoir une allergie;
  • si des animaux domestiques vivent dans la maison, un nettoyage en profondeur est nécessaire;
  • l'utilisation de produits chimiques ménagers non allergiques;
  • tenir un journal alimentaire (pour identifier un allergène alimentaire);
  • libération maximale de la pièce des tapis, peluches et autres «accumulateurs de poussière» (mais il est impossible que la propreté soit stérile, cela nuit à l'immunité, l'immunité doit être en bon état).

Puisqu'il est impossible de déterminer vous-même une toux allergique, le médecin effectue un diagnostic complet pour identifier la cause des crises, et seulement après cela, commencez le traitement..

La toux est l'une des pathologies les plus graves auxquelles les personnes de tout âge peuvent être confrontées. La toux allergique, dont les symptômes et le traitement sont décrits ci-dessous, nécessitent un traitement immédiat, car en l'absence de traitement, les conditions pathologiques évoluent.

Causes de la toux allergique

Au cœur du processus pathologique qui provoque une toux se trouve une réaction inadéquate du corps, qui est de nature hyperréactive. Au contact d'un irritant, le corps subit un effet négatif, qui se traduit par la réaction du système immunitaire. Par la suite, cela se manifeste par diverses manifestations cliniques..

Symptômes d'allergie à la toux

Le développement d'une toux allergique peut prendre plusieurs formes. Selon le type de réactivité du système immunitaire, il se manifeste à la vitesse de l'éclair ou avec une augmentation progressive des manifestations cliniques.

Avec une augmentation rapide des symptômes cliniques associés à un type de réaction immédiate, une détérioration significative se produit. Le patient présente une suffocation sévère, un essoufflement et un gonflement des voies respiratoires supérieures. Il y a une formation notable d'une grande quantité de mucus dans la sécrétion bronchique, le développement d'un essoufflement. La toux est de nature sèche, le flegme est difficile à séparer, on l'appelle parfois aussi respiration sifflante. Le cours est de type paroxystique. Avec une réaction de type retardé, le patient peut rarement nommer les conditions exactes de survenue. Une toux sèche ou humide apparaît, qui peut s'atténuer ou, au contraire, s'intensifier selon la situation.

Le développement d'une toux s'accompagne de symptômes caractérisant une réaction allergique sous forme de larmoiement, de rhinite avec une grande quantité d'écoulement nasal et d'éternuements.

Attention! Une toux allergique peut survenir sans maux de gorge, transpiration, ni manifestations cliniques de nature froide ou inflammatoire.

Diagnostic de toux allergique

Le comportement du diagnostic et du diagnostic de toux allergique implique la conduite de diverses études de laboratoire et instrumentales qui permettent d'exclure d'autres pathologies et de déterminer la gravité de celle existante. Parmi les méthodes de diagnostic figurent:

  1. Initialement, afin de diagnostiquer une toux allergique, le médecin doit parler avec le patient, clarifier la cause des manifestations cliniques que le patient peut noter, ainsi que le degré d'augmentation de la clinique.
  2. Le médecin procède à un examen externe avec une évaluation de l'état de la membrane muqueuse, pour une réaction inflammatoire, en déterminant la taille des amygdales et en examinant également la peau.

Ensuite, ils passent aux méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales, qui comprennent:

  1. Définition d'un test sanguin général. Contrairement à la toux associée au processus inflammatoire, il y a une augmentation du lien éosinophile.
  2. Un test sanguin pour la détermination de l'immunoglobuline à certains types d'allergènes. Dans ce cas, l'analyse peut être soumise pour les facteurs les plus probables suggérés par le patient, ou une analyse générale pour tous les allergènes possibles. Cette méthode de diagnostic s'avère indispensable pour un traitement ultérieur, car c'est la détermination de l'allergène qui permet de démarrer le traitement en limitant le contact avec lui..
  3. Radiographie des poumons. C'est une composante obligatoire du diagnostic instrumental, qui est utilisée pour exclure les complications et le diagnostic différentiel avec les processus inflammatoires..
  4. Évaluation des capacités fonctionnelles du tissu pulmonaire à l'aide de la spirométrie et de la débitmétrie de pointe. Avec l'asthme bronchique, qui est la cause d'une toux allergique, certains changements sont détectés.

Les principaux types d'allergènes

Parmi les facteurs déclenchants qui déclenchent la réaction immunologique figurent:

  • particules de protéines présentes dans le pollen de plantes, fleurs, arbres, etc.
  • protéines présentes dans les aliments. Ceux-ci comprennent des composants alimentaires tels que les produits laitiers, le poisson, etc.
  • les composés chimiques contenus dans les produits chimiques ménagers, les produits d'hygiène personnelle, etc.
  • cosmétiques décoratifs;
  • les plus petites particules contenues dans l'air lorsque vous travaillez dans des industries dangereuses;
  • les médicaments qu'une personne commence à utiliser récemment ou suit une thérapie de courte durée;
  • vêtements et articles d'intérieur. Ceux-ci comprennent des oreillers en duvet, des meubles anciens, etc.
  • poils d'animaux (les animaux peuvent être gardés dans la maison, mais vous devez les garder propres).

Comment traiter une toux allergique chez l'adulte

Les personnes confrontées à un problème similaire s'intéressent à la question de savoir comment traiter une toux avec des allergies. Il existe une petite sélection de médicaments qui aident à faire face à cette pathologie..

Antihistaminiques et glucocorticoïdes

L'utilisation de médicaments antiallergiques est nécessaire pour toute forme de toux allergique. Dans le cas d'une toux paroxystique aiguë, il est nécessaire de prendre des fonds en temps opportun pour soulager rapidement les symptômes en peu de temps.

Important! Afin de fournir des soins primaires, un rinçage des voies nasales et de la cavité buccale avec une solution de soude est utilisé. À ce stade, il est efficace d'utiliser des antihistaminiques qui peuvent soulager le gonflement et augmenter les symptômes, notamment sous forme de spray, pour accélérer les effets.

Parmi les principales méthodes de traitement de la toux allergique sont prescrites. Les antihistaminiques et les médicaments hormonaux sont nocifs. L'utilisation à long terme de médicaments hormonaux crée une dépendance. Avec ces médicaments, vous devez guérir la maladie et, si possible, les refuser. Après la récupération, vous devez tempérer le corps, respirer de l'air frais, vous détendre dans les stations balnéaires et dans les zones où poussent des forêts de conifères (de préférence de pins).

  1. Un groupe d'antihistaminiques. Les comprimés contre la toux allergiques, agissant au niveau des récepteurs, aident à réduire la production de composés d'histamine. Ceux-ci incluent des médicaments du groupe Diazolin, Tavegil, Suprastin ou Tsetrin. Il faut se rappeler que les médicaments peuvent non seulement avoir un effet positif, mais également entraîner la formation d'effets secondaires. Parmi les manifestations les plus courantes, on distingue le développement de la somnolence et de la léthargie, en particulier chez un enfant. C'est pour cette raison qu'il est interdit d'utiliser une voiture, de travailler dans des entreprises qui nécessitent une concentration d'attention pendant le traitement avec des antihistaminiques;
  2. Glucocorticoïdes. Les médicaments de ce groupe aident à supprimer le système immunitaire, inhibant la réaction allergique. Il y a une diminution de la sensibilité du corps aux antigènes provenant de l'extérieur. Le choix de la posologie du médicament nécessite un diagnostic approfondi de la pathologie, ainsi que la surveillance de l'état. Leur utilisation régulière est requise dans un contexte de toux allergique modérée ou sévère.

La différence entre une toux allergique et un rhume

À bien des égards, l'identification des différences entre un rhume et une toux allergique facilite le diagnostic et la sélection des méthodes de traitement par un spécialiste. Pour cela, les principales différences entre ces types de maladies doivent être soulignées. Parmi lesquels:

  • la présence de symptômes caractéristiques d'accompagnement. Dans les maladies inflammatoires accompagnées d'une toux, il est possible de noter la présence d'un mal de gorge, une augmentation de la température corporelle, etc. Avec une toux allergique, ces symptômes seront absents;
  • la présence de symptômes concomitants caractéristiques des pathologies allergiques. Parmi eux: la présence de larmoiement, œdème des paupières, inflammation de la conjonctive, écoulement nasal, etc.
  • développement d'apparition spontanée de manifestations allergiques. Avec un processus infectieux, les symptômes augmentent progressivement, une toux dans ce cas sera une option de complication;
  • une évolution plus longue d'une toux allergique, par opposition à un processus inflammatoire;
  • avec une toux allergique lors de la prise de mucolytiques, il n'y a pas d'effet positif.

La prévention

Afin d'éviter le développement d'une toux allergique, il est nécessaire d'observer des mesures visant à prévenir ce processus. Ceux-ci comprendront:

  1. Élimination du contact avec un allergène potentiel. Pour ce faire, il est recommandé d'éviter une exposition prolongée à la rue pendant la floraison active des plantes. Suivez les mesures diététiques à l'exception des aliments qui provoquent souvent des allergies. Effectuer régulièrement un nettoyage humide dans la pièce à vivre pour éliminer la poussière et la saleté.
  2. Aérez les pièces régulièrement. Limiter la prise de médicaments.
  3. Dans les cas où les patients sont constamment confrontés à une toux allergique et ne peuvent pas en même temps exclure l'effet d'un allergène, il est nécessaire de suivre des cours préventifs d'antihistaminiques et de médicaments désensibilisants qui aideront à prévenir le développement d'une toux allergique dans les manifestations cliniques.
  4. Avec une clinique déjà développée du processus pathologique, un appel urgent à l'aide d'un spécialiste est nécessaire afin de prévenir les complications et les changements irréversibles.

L'utilisation de tout médicament, ainsi que des méthodes traditionnelles, doit être effectuée sous la stricte surveillance de spécialistes. Cela est dû au fait que leur utilisation peut, en peu de temps, entraîner une détérioration du bien-être avec une menace potentielle pour la vie..

Auteur: Mirokhina Svetlana Olegovna

La toux est un symptôme concomitant de nombreuses maladies. C'est la réaction du corps à la pénétration de substances nocives dans le système respiratoire. Ce symptôme est également présent avec les allergies..

Les principaux symptômes

Ce symptôme est souvent une manifestation de l'asthme bronchique. Il appartient aux maladies chroniques et se trouve au contact d'un irritant. Chez les adultes et les enfants, les symptômes et les causes de cette maladie sont les mêmes..

Un irritant, une fois dans le corps, déclenche des réactions dirigées contre la personne elle-même. Les conséquences d'une attaque sévère peuvent être:

  • rupture des vaisseaux sanguins ou des bronchioles;
  • bronchospasme persistant;
  • suffocation.

Les éléments suivants peuvent agir comme un allergène:

  • champignon;
  • pollen;
  • les médicaments;
  • tissu synthétique;
  • Poils d'animaux;
  • fumée;
  • des noisettes;
  • Chocolat;
  • agrumes;
  • boissons alcoolisées;
  • poussière;
  • les produits chimiques;
  • parfumerie;
  • produits de beauté.

Les substances provoquent des processus inflammatoires dans les cellules du corps et entraînent des troubles métaboliques. Le plus souvent, ces symptômes sont présents chez les personnes vivant à proximité de fermes d'élevage, d'installations industrielles, ainsi que de celles travaillant dans des usines chimiques ou microbiologiques. La maladie touche ceux qui sont dans la rue depuis longtemps: réparateurs, policiers, concierges.

Vous pouvez reconnaître une réaction allergique aux symptômes suivants:

  • la détérioration se produit de manière inattendue, les attaques surviennent le plus souvent la nuit;
  • la présence d'une toux sèche (ce n'est qu'après une crise prolongée qu'une certaine quantité de décharge peut apparaître);
  • difficulté à respirer, démangeaisons dans le larynx;
  • aucune élévation de température n'est observée;
  • il n'y a pas d'inconfort lors de la déglutition;
  • l'apparition d'une éruption cutanée;
  • nez qui coule (parfois);
  • il n'y a pas de rougeur dans la gorge;
  • la toux est presque toujours sèche;
  • l'apparition de symptômes désagréables survient le plus souvent au printemps.

En remarquant les signes énumérés, vous devez déterminer la source de l'irritation respiratoire. Pour ce faire, analysez attentivement l'endroit où l'attaque s'est produite. Un allergène peut être une substance présente dans l'air ou dans les aliments. Dans le second cas, il y a beaucoup plus de symptômes:

  • démangeaison;
  • rougeur de la peau;
  • vomissement;
  • la diarrhée.

Un irritant alimentaire est beaucoup plus facile à détecter qu'un aéroallergène.

La différence entre la toux allergique

Reconnaître une toux allergique est facile. Ses signes:

  • manque de température;
  • renforcement le soir;
  • la survenue de crises d'asthme.

La toux allergique chez un enfant s'accompagne de démangeaisons cutanées, de larmoiement et de congestion nasale. Les enfants sont plus difficiles à tolérer cette maladie. Ils peuvent souffrir de troubles respiratoires, ce qui provoque souvent une hystérie et un sentiment de peur. Cette condition peut entraîner de graves conséquences, notamment un arrêt respiratoire. Des médicaments en temps opportun, ainsi que des soins médicaux urgents, aideront à prévenir les complications..

L'absence de traitement peut entraîner le développement de l'asthme bronchique. Les parents doivent surveiller de près la réaction de l'enfant aux médicaments, à la nourriture et aux plantes. L'apparition d'une dermatite est un signal alarmant qui indique la tendance du corps aux manifestations allergiques..

Si, après avoir pris les remèdes prescrits, l'état de santé ne s'améliore pas, vous devriez consulter un spécialiste pour éviter les complications.

Comment distinguer une toux allergique d'une bronchite

Selon la nature de l'apparition d'une toux, sa nature peut différer, les raisons de l'intolérance aux substances sont différentes (hérédité, mode de vie malsain, infections des voies respiratoires). Un diagnostic précis doit être posé avant de commencer le traitement. Ce n'est pas facile à faire, car les symptômes de ces maladies ont beaucoup en commun. Une personne doit se souvenir de ce qui a précédé l'apparition de la toux: exposition à de basses températures ou contact avec une substance qui provoque une réaction similaire.

La différence entre une toux allergique et un rhume:

  1. Couleur des expectorations (pour les allergies, l'écoulement est transparent).
  2. Le développement de la maladie. Dans un premier temps, une toux allergique chez l'adulte peut durer de 2 heures à 4 jours. Au deuxième stade, des expectorations visqueuses incolores apparaissent.

L'écoulement est le résultat de spasmes et d'un gonflement sévère des muqueuses. Une personne est incapable de faire face à une attaque par elle-même. Le corps adoucit l'irritation bronchique en sécrétant du mucus.

Les personnes qui veulent savoir comment distinguer une toux allergique d'un rhume doivent tenir compte du fait qu'avec un rhume, des maux de tête, des douleurs osseuses apparaissent et des frissons commencent. La caractéristique des allergies est que l'attaque ne peut pas être contrôlée. Une personne a du mal à respirer, son visage devient bleuâtre, une respiration sifflante apparaît. Avec une maladie respiratoire, les symptômes désagréables peuvent être contrôlés.

Le traitement commencé en temps opportun apporte un soulagement rapide au patient.

Comment distinguer une toux allergique d'une toux neurologique

Une toux qui commence en l'absence de conditions physiologiques est le symptôme d'un trouble du système nerveux. Chez les enfants, ces symptômes apparaissent après une situation de conflit. Avec l'arrivée de la nuit et dans un état calme, ces signes disparaissent. Dans de rares cas, l'insomnie apparaît dans ce contexte..

Les médicaments aux propriétés expectorantes et les antibiotiques dans ce cas n'ont pas d'effet positif. La maladie est traitée avec des sédatifs (par exemple, la glycine et le pantogame). Les remèdes populaires et la physiothérapie aident: bains, massage relaxant spécial, etc..

Traitement

Précisément, un spécialiste pourra reconnaître les symptômes de la maladie et poser le bon diagnostic. Le patient est préalablement référé pour les tests nécessaires. Aux fins de diagnostic, des spécialistes effectuent des études de laboratoire et instrumentales. Pour se débarrasser du problème, l'allergène doit être éliminé.

Il est assez difficile d'établir la cause de la toux; à cette fin, des tests de laboratoire complexes sont effectués. Par exemple, certaines personnes ne tolèrent pas les poils d'animaux, d'autres - les plumes d'oiseaux. Dans ce cas, il est recommandé de ne pas garder de tels animaux dans l'appartement, car l'état du patient peut évoluer vers une forme chronique.

Le pollen des plantes peut également provoquer une réaction négative de l'organisme. Dans ce cas, il est recommandé de considérer les points suivants:

  • éviter la source d'irritation;
  • ouvrir les fenêtres moins souvent.

La chose la plus difficile à gérer est la réaction à la poussière. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide de la pièce plusieurs fois par jour. Cette procédure atténuera la situation, mais ne résoudra pas le problème. Lors de la visite de pièces poussiéreuses et de lieux publics, les symptômes réapparaissent.

Après avoir établi les raisons, des médicaments spéciaux sont prescrits pour aider à se débarrasser des symptômes désagréables. Les médicaments consistent à corriger le problème avec des antihistaminiques. Ils sont capables d'éliminer les attaques de toux. Il est pratique d'emporter des pastilles contre la toux sous forme de pastilles avec vous, car elles peuvent être utilisées dans toutes les situations. En l'absence d'assistance médicale en temps opportun, il se développe en une forme plus sévère.

Pour lutter contre le problème, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Suprastin;
  • Diazolin;
  • Loratadin.