Bronchite allergique chez les enfants

Nasopharynx

Avec le développement de la civilisation, des maladies qui n'avaient pas été diagnostiquées auparavant surviennent. L'allergie est une maladie jusque-là inconnue qui touche désormais un grand nombre de personnes. Très souvent, les enfants sont également touchés..

La bronchite allergique est répandue chez les bébés. Si un tel diagnostic est posé à un enfant, il doit être sous la surveillance d'un médecin afin d'éviter les complications..

Bronchite allergique chez les enfants

Les réactions allergiques chez certaines personnes peuvent provoquer des éternuements et un écoulement nasal pendant la période de floraison, tandis que d'autres développent une conjonctivite allergique et des larmoiements. L'apparition d'une éruption cutanée sur la peau peut être causée par l'influence d'un cosmétique ou d'un détergent.

Il arrive qu'un enfant commence à tousser sans raison..

Le principal facteur de l'apparition de la bronchite est la pénétration d'un allergène dans le corps, qui s'installe sur la muqueuse bronchique.

Il existe différents types d'allergènes:

  • pollen de certaines plantes,
  • fourrure animale,
  • plumes d'oiseaux,
  • détergents et cosmétiques,
  • médicaments,
  • poussière.

La bronchite peut ne pas se développer chez tous les enfants, mais uniquement chez ceux qui sont hypersensibles au stimulus.

Le développement de la maladie peut être causé par les facteurs suivants:

  • vivant dans des zones à faible écologie,
  • prédisposition héréditaire,
  • bronchite aiguë reportée,
  • toxicose pendant la grossesse chez la mère, peut provoquer la maladie,
  • Tabagisme passif,
  • conditions de vie climatiques froides.

Les premiers signes de bronchite peuvent être observés chez les enfants dans la petite enfance, ce qui est causé par une violation de l'immunité non complètement formée du bébé. Avec l'âge, le système immunitaire de l'enfant commence à réagir à des substances totalement sûres et une bronchite allergique apparaît.

Les symptômes de la bronchite allergique chez les enfants

Les facteurs présents dans la bronchite allergique chez les enfants se manifestent clairement. Les symptômes d'une maladie émergente sont la toux.

Il peut être caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  • attaques, qui consistent en des spasmes réflexes des voies respiratoires,
  • se produisent la nuit, mais peuvent parfois se produire pendant la journée,
  • dans les derniers stades de la maladie, des spasmes aigus peuvent provoquer la séparation des expectorations,
  • les expectorations sont légères, suffisamment épaisses de mucus,
  • la toux peut être déclenchée par le stress, l'exercice et les émotions négatives.

En plus de la toux, la maladie chez les bébés peut être accompagnée d'un mal de gorge, d'une sensation de brûlure dans le nez. La bronchite affecte négativement les enfants sur le plan émotionnel. Ils deviennent de mauvaise humeur et irritables. Chez les enfants, l'appétit et le sommeil se détériorent. Tout cela affaiblit encore plus leur immunité..

Les symptômes de la bronchite allergique se manifestent non seulement par la toux, mais présentent également d'autres caractéristiques:

  • dyspnée,
  • difficulté à expirer qu'à respirer,
  • respiration sifflante sèche, dans certains cas - humide.

Une caractéristique de la bronchite est des symptômes qui vont et viennent de manière complètement inattendue. Après plusieurs accès de toux, qui peuvent le déranger plusieurs fois par jour, l'enfant ressent une amélioration. Il y a un sentiment de guérison complète.

La bronchite allergique chez les enfants est récurrente. Les exacerbations peuvent avoir lieu plusieurs fois par mois. Leur durée varie de 2 jours à plusieurs semaines..

Si elle n'est pas traitée, une forme aiguë de bronchite chez un enfant devient chronique. La nuit, il y a une augmentation de la toux, mais cela ne se produit pas toujours. Le danger de la maladie réside dans le fait qu'avec le temps, la bronchite peut se transformer en asthme bronchique.

Traitement de la bronchite allergique chez les enfants

Le traitement de la bronchite consiste en une thérapie complexe. Contrairement à la bronchite infectieuse, la bronchite allergique ne peut être guérie avec des antibiotiques, des expectorants et des agents mucolytiques..

La principale condition pour se débarrasser de la bronchite allergique est d'empêcher le patient d'interagir avec l'allergène à l'origine de ces crises..

Le traitement peut être effectué avec:

  • Fin de l'interaction avec l'allergène. Après avoir effectué les recherches nécessaires et établi le facteur irritant, il est nécessaire de limiter le contact avec celui-ci. S'il s'agit d'un produit alimentaire, excluez-le complètement du régime alimentaire pendant plusieurs mois. Cette méthode est nécessaire pour équilibrer le système immunitaire..
  • Antihistaminiques. En fonction de la gravité de la maladie, le médecin peut prescrire des médicaments sous forme de comprimés ou par inhalation. La prise d'antihistaminiques se poursuit pendant 5 à 7 jours lorsqu'une crise se produit et se termine lorsque la rémission se produit. Avec l'apparition de formes mixtes d'allergie (rhinite allergique, conjonctivite), des antihistaminiques en goutte à goutte et en aérosol peuvent être utilisés.
  • Augmenter les fonctions de protection du corps. La trempe, l'exercice et une alimentation équilibrée peuvent être utilisés pour normaliser le système immunitaire. De telles mesures aideront à réduire l'intensité des crises de toux et à normaliser la santé globale de l'enfant. Grâce au renforcement du système immunitaire, le bébé peut éventuellement se débarrasser de tout symptôme d'allergie.
  • Traitement alternatif. Ce type de traitement comprend les remèdes homéopathiques et la physiothérapie. Avec leur aide, vous pouvez réduire la manifestation de réactions allergiques et renforcer le système immunitaire..

Le traitement de la bronchite allergique avec des herbes médicinales n'est possible que s'il est approuvé par un médecin. Cela est dû à l'apparition de réactions allergiques pouvant être causées par diverses plantes. Le traitement par phytopréparations n'est possible qu'après des tests immunologiques..

Bronchite obstructive allergique chez les enfants

La bronchite obstructive peut se manifester sous les formes suivantes:

  • aigu,
  • chronique.

Le plus dangereux est l'apparition d'une bronchite aiguë et chronique chez les enfants de moins de 3 ans.

Les principaux facteurs responsables de la bronchite:

  • caractéristiques structurelles du système respiratoire du bébé,
  • état de santé avant l'apparition de la maladie,
  • influence environnementale.

À son tour, le premier facteur comprend certaines fonctionnalités sous la forme:

  • structure anatomique du diaphragme chez un enfant,
  • voies respiratoires étroites chez les tout-petits par rapport aux enfants plus âgés,
  • trouver du tissu bronchique dans un état hypertrophié.

Le deuxième facteur comprend:

  • prédisposition aux allergies,
  • prématurité chez un nouveau-né,
  • infections périnatales,
  • sevrage précoce d'un nourrisson,
  • rhumes chez les enfants de moins d'un an,
  • affaiblissement des fonctions protectrices du corps,
  • prédisposition génétique.

Les facteurs environnementaux comprennent:

  • Tabagisme passif,
  • pollution environnementale.

Le processus inflammatoire qui provoque l'apparition de la bronchite peut survenir pour une ou plusieurs raisons. Cependant, le contact direct de l'enfant avec l'allergène peut provoquer la maladie..

Les enfants de moins de 4 ans souffrent très souvent de bronchite obstructive due aux ARVI.

Les principaux signes de la maladie:

  • respiration accompagnée d'une respiration sifflante et d'une respiration sifflante,
  • toux paroxystique, entraînant parfois des vomissements,
  • manque de température,
  • il devient plus facile pour le bébé d'expirer que de respirer.

La maladie commence après le contact de l'enfant avec un irritant ou sans raison évidente dans le cas où il y a une sensibilité accrue aux virus.

Les enfants atteints de bronchite obstructive peuvent avoir des crises aiguës d'étouffement ou de toux.

Le patient doit être aidé:

  • lorsqu'une attaque survient chez un enfant de moins de 3 ans, vous devez appeler une ambulance,
  • éliminer l'interaction avec le stimulus,
  • rincer la gorge, le nez,
  • assurer l'apport d'air frais dans la pièce,
  • déboutonner les vêtements,
  • faire l'inhalation si le diagnostic de bronchite est confirmé et qu'un traitement est prescrit,
  • en l'absence d'inhalateur, emmenez le bébé à la salle de bain et ouvrez l'eau chaude,
  • donner à l'enfant un antihistaminique et un expectorant,
  • boire un liquide chaud (thé, lait ou compote).

Lorsque l'attaque ne s'arrête pas dans une demi-heure, assurez-vous de contacter un établissement médical.

Lors du traitement de la bronchite obstructive allergique, il est nécessaire:

  • observer le régime de consommation d'alcool,
  • humidifier la chambre d'un enfant malade,
  • rester calme,
  • inhalation avec une solution saline.

Pour atténuer la condition, il est conseillé aux enfants de faire des massages (drainage, vibration).

D'excellents résultats ont été montrés par une gymnastique spéciale pour le système respiratoire.

Les médicaments pour la bronchite obstructive comprennent:

  • antihistaminiques,
  • bronchodilatateurs (Salbutamol, Berodual, Euphyllin),
  • glucocorticostéroïdes (butésonide, mométasone, béclométhasone).

Le traitement de la bronchite obstructive vise:

  • empêcher le contact avec l'irritant qui a causé l'allergie,
  • une diminution de la manifestation des symptômes de la maladie,
  • excrétion des expectorations des bronches.

Prévention de la bronchite allergique

Les mesures préventives chez les enfants visent à éliminer l'allergène et à traiter les pathologies respiratoires.

Pour réduire l'influence de l'irritant dont vous avez besoin:

  • nettoyage constamment humide dans la chambre d'un enfant malade,
  • changer la literie du bébé au moins une fois,
  • retirer les fleurs d'intérieur, les tapis et les peluches de la chambre de l'enfant,
  • refuser de garder un chien, un chat, un hamster, un perroquet dans l'appartement,
  • assurez-vous de détruire les cafards et autres insectes nuisibles,
  • exclure les aliments qui provoquent des allergies de l'alimentation de l'enfant.

La méthode la plus importante pour la prévention de la bronchite allergique et l'exclusion de son développement en asthme bronchique chez les enfants est: assurer des conditions de vie sûres, un diagnostic et un traitement rapides de la maladie.

Symptômes et traitement de la bronchite allergique chez les enfants

[La bronchite allergique] est un processus inflammatoire des bronches causé par une exposition à des allergènes.

Pourquoi la maladie survient

La principale raison de cette maladie est la suivante. Lorsqu'un allergène pénètre dans la membrane muqueuse interne des bronches, ils commencent à y répondre activement.

Des mécanismes de défense sont déclenchés, dans lesquels la membrane muqueuse produit une grande quantité de sécrétion.

Les cellules ciliées de l'épithélium bronchique ne sont pas en mesure d'éliminer immédiatement tous les expectorations excessivement formées des bronches, ce qui fait que les expectorations s'épaississent et rétrécissent les lumières bronchiques.

De plus, les muscles lisses des bronches réagissent également à l'allergène. Les bronches se contractent et la lumière devient encore plus étroite, ce qui rend difficile le passage de l'air, c'est-à-dire que l'enfant développe [bronchite allergique obstructive].
Les allergènes menant à tous les processus ci-dessus sont:

  • la poussière domestique, qui peut être trouvée même dans une maison parfaitement propre;
  • laine et salive de chats domestiques, chiens, lapins, etc.;
  • du duvet et des plumes d'oiseaux, que l'on peut trouver dans les oreillers et les couvertures;
  • pollen de plantes à fleurs (par conséquent, le pic de survenue de la bronchite allergique se produit pendant la saison chaude);
  • produits chimiques ménagers - poudres, aérosols, etc.;
  • odeurs fortes. Par exemple, l'odeur de peinture ou de désodorisant, de parfum, etc.
  • les médicaments;
  • aliments allergiques (par exemple, oranges, mandarines, etc.);
  • fumée - d'un feu ou du tabac.

Il est important de noter que la bronchite allergique obstructive chez les enfants se développe en raison de certains facteurs:

  • diminution de l'immunité locale sur la muqueuse bronchique;
  • bronchite fréquente causée par des virus ou des bactéries;
  • prédisposition génétique aux maladies allergiques.

La bronchite allergique obstructive survient plus fréquemment chez les enfants que chez les adultes. Cela s'explique par le fait que les voies respiratoires de l'enfant sont beaucoup plus étroites que celles d'un adulte..

Par conséquent, l'excès de mucus libéré remplit le passage d'air plus rapidement. De plus, dans le corps grandissant d'un enfant, de nombreux systèmes sont en cours de développement..

Cela s'applique également au système respiratoire. La muqueuse bronchique chez les enfants ne permet pas toujours d'éliminer les expectorations.

En conséquence, une stagnation se produit dans les bronches de l'enfant, ce qui empêche le passage de l'air..

Comment se manifeste la maladie

Les symptômes de la bronchite allergique apparaissent après un contact direct avec l'allergène, auquel l'enfant a une réaction intense des bronches.

Avec la bronchite allergique, les symptômes suivants sont observés:

  • Toux sèche et paroxystique qui s'aggrave la nuit.
  • L'enfant peut avoir le nez qui coule et les yeux larmoyants.
  • Des symptômes de trachéite et de laryngite peuvent apparaître. Une toux sèche et intense irrite les muqueuses de la trachée et du larynx, ce qui provoque leur inflammation, et des symptômes de ces maladies apparaissent: des douleurs dans l'os du thorax peuvent être ressenties, des douleurs lors de la déglutition et la voix devient rauque.
  • Parfois, un léger essoufflement se produit.
  • Insomnie et perte d'appétit.
  • La température corporelle reste généralement normale, mais elle peut parfois atteindre 37,5 ° C.
  • Bronchite allergique obstructive accompagnée d'une transpiration accrue.
  • Les enfants sont caractérisés par des symptômes tels que l'irritabilité, l'hystérie.

Il convient de noter que tous les symptômes énumérés ne sont pas aigus et disparaissent presque toujours après l'élimination de l'allergène..

Mesures curatives

Le traitement de l'enfant commence par le fait qu'au départ, si possible, tous les allergènes qui causent une bronchite allergique obstructive doivent être éliminés.

Ensuite, vous devez suivre un traitement médicamenteux, un traitement de physiothérapie et d'autres méthodes pour éliminer la maladie. Habituellement, le médecin prescrira ce qui suit.

Il s'agit d'une immunothérapie spécifique à un allergène, dans laquelle l'enfant est injecté par voie sous-cutanée en petites portions avec l'allergène auquel le corps réagit..

Dans le même temps, une sorte de dépendance à cet allergène se développe et la bronchite allergique obstructive recule.

Il est à noter qu'un tel traitement donne de bons résultats dans 80% des cas..

Antihistaminiques

Ces médicaments soulagent bien les symptômes d'allergies. Ceux-ci incluent "Suprastin", "Diazolin", "Zirtek", "Zodak", "Fenistil", "Eden" et autres.

Les médicaments de troisième génération (par exemple, "Cetirizine", "Loratadin") ne donnent pas d'effets secondaires sur le foie, le système circulatoire, ne provoquent pas de somnolence.

Entérosorbants

Le traitement de la bronchite allergique sera plus efficace si des entérosorbants sont utilisés. Ces médicaments éliminent les toxines et les allergènes du corps, ce qui aide à arrêter la bronchite allergique obstructive..

L'entérosorbant le plus connu et le plus simple est le charbon actif. Les médicaments plus modernes sont Enterosgel, White Coal, Polyphepan, etc..

Mucolytiques

Le traitement symptomatique de la toux chez les enfants atteints de bronchite allergique est effectué à l'aide de mucolytiques - des médicaments qui fluidifient les expectorations et des expectorants.

Ceux-ci incluent «Bronholitin», «Pertusin», «Mukaltin», «Bromhexin», «Ambroxol».

Bronchodilatateurs

En cas de toux sévère, il est possible d'utiliser des inhalateurs qui dilatent la lumière bronchique: "Albuterol", "Salbutamol", "Fenoterol". Mais tous les médicaments ne doivent être prescrits que par un médecin.!

Inhalation

Les plus efficaces et les plus faciles à utiliser sont [l'inhalation avec un nébuliseur], car le médicament qu'ils contiennent se décompose en un état de brouillard, ce qui facilite grandement son entrée dans les parties les plus éloignées des bronches.

L'enfant n'a pas à faire d'efforts supplémentaires, il inhale simplement calmement les vapeurs du médicament.

De plus, les brûlures accidentelles sont exclues, ce qui est possible lors de l'inhalation traditionnelle sur de la vapeur chaude..

Nous espérons que les informations sur la bronchite allergique chez les enfants étaient informatives et utiles pour vous..

Signes et traitements de la bronchite allergique chez les enfants

Les parents attribuent généralement l'apparition d'une toux sèche persistante chez les bébés à un rhume ou une infection. Il y a un grand risque que cette condition ne soit pas un ARVI banal, mais une bronchite allergique, ce qui est possible chez les enfants de tout âge. Sans intervention médicale, cette maladie menace de se transformer en asthme bronchique, une maladie difficile à traiter et difficile pour l'enfant..

De cet article, vous apprendrez

Les raisons

La maladie commence par l'entrée d'une substance dans le système respiratoire, que les cellules du corps perçoivent comme étrangère. En réponse à une attaque, le système immunitaire déclenche une réaction, les lumières des bronches se rétrécissent et la membrane muqueuse s'enflamme. Ces actions provoquent des spasmes et une toux sans mucosités. Chez certains bébés, une réaction allergique s'accompagne d'un nez qui coule, d'une rougeur des yeux et de modifications de la peau.

En raison de la faible immunité et du sous-développement du système respiratoire, la bronchite asthmatique chez les enfants peut se développer à tout âge. Le risque de développer la maladie est augmenté par les facteurs suivants:

  • mauvaise écologie du lieu de résidence;
  • tabagisme actif ou passif de la mère pendant la grossesse, inhalation de fumée de tabac par le bébé;
  • complications pendant la grossesse;
  • prédisposition génétique.

Toute substance peut déclencher une réaction pathologique. Les allergènes les plus courants comprennent:

  • le composant protéique sécrété par les animaux domestiques, qui fait partie de l'épithélium cutané, de l'urine, de la salive;
  • pollen d'herbes et d'arbres, en particulier de bouleau, de frêne, d'aulne;
  • des médicaments, principalement des médicaments antibactériens;
  • Produits chimiques ménagers;
  • aliments riches en protéines végétales et animales, sucre, carotène: noix, agrumes, œufs, chocolat, miel;
  • acariens, spores fongiques, moisissures dans la poussière domestique.

Favorise l'apparition de processus inflammatoires dans le système respiratoire, air intérieur trop sec et chaud.

Important! Une réaction allergique survient souvent aux composants du vaccin. Par conséquent, de nombreux pédiatres recommandent de prendre des antihistaminiques trois jours avant et après la vaccination. Surtout si l'injection est pour un bébé.

Le rôle du facteur viral

La bronchite, les infections virales respiratoires aiguës et d'autres infections transmises pendant la grossesse augmentent le risque que l'enfant développe une tendance aux réactions allergiques. La grippe, la bronchopneumonie, l'infection respiratoire syncytiale sont particulièrement dangereuses.

Les virus et les bactéries peuvent altérer le fonctionnement du système immunitaire fœtal en activant les centres du système cholinergique.

Au fur et à mesure que l'infection progresse, les cellules bronchiques libèrent des substances qui spasment les muscles.

Par la suite, la tendance des voies respiratoires à se rétrécir en réponse à la pénétration d'un allergène conduit au développement d'une bronchite obstructive, qui menace de se transformer en asthme..

Symptômes

Les principaux signes de bronchite allergique ressemblent à ceux d'un rhume ou du SRAS. L'enfant devient léthargique ou agité, il a une toux sèche, pire la nuit. Une différence caractéristique est que la toux peut disparaître si le contact avec une substance irritante disparaît, dans la rue ou à la maison. Les autres manifestations de la maladie comprennent:

  • transpiration dans un contexte de température normale ou légèrement élevée;
  • démangeaisons dans le nasopharynx avant le début d'une crise qui commence soudainement;
  • congestion nasale;
  • difficulté à respirer en raison du mucus accumulé dans les bronches, ce qui empêche la circulation de l'air;
  • crises d'asthme;
  • dans les poumons, des sifflements se font entendre, une respiration sifflante à l'écoute.

L'image de la maladie aidera à clarifier un test sanguin de laboratoire pour la teneur en éosinophiles. La norme de ces leucocytes est de 1 à 7%, selon l'âge du bébé. Leur nombre augmente de 20 à 30% lors de l'apparition d'une réaction allergique.

Une recommandation du Dr Komarovsky. Il est impératif d'informer le médecin des éventuels facteurs de provocation - nouvelle lessive, apparition d'un animal dans la maison, modifications du menu de l'enfant. Cela aidera à établir le facteur qui a provoqué la maladie..

Quelle est la différence entre la bronchite allergique et virale

La bronchite a plusieurs formes: aiguë, obstructive, atopique, chronique et infectieuse-allergique. Toutes les catégories sont unies par une caractéristique: le processus inflammatoire est passé du nasopharynx aux bronches. Il est possible de distinguer la pathologie d'origine infectieuse de celle provoquée par un allergène par les traits distinctifs de l'évolution de la maladie.

Important! Le tableau peut être déplacé vers la droite et vers la gauche.

CaractéristiqueBronchite allergiqueBronchite infectieuse
Localisation de la respiration sifflanteDes sifflements sont entendus des deux côtésPeut-être une respiration sifflante d'un côté
État généralNe change pas, la faiblesse est possibleIl y a des signes d'intoxication
TouxCela commence soudainement, s'aggrave la nuit, dure d'une semaine à trois, sans expectoration. Les aboiements sont caractéristiquesLa nature de la toux ne change pratiquement pas au cours de la journée, les expectorations partent après l'utilisation de sirops
SouffleDifficulté, en particulier à l'expiration, un sifflement se fait entendre lors de l'inhalation, un essoufflement est possibleLa respiration est régulière, mais une respiration sifflante se fait entendre
TempératureNe dépasse pas 37 °Au-dessus de 38 °
radiographieModifications des petits éléments de l'arbre bronchique des deux côtésModifications locales partielles

Et voici ce que le Dr Komarovsky dit à ce sujet.

Comment diagnostiquer correctement

Avant de traiter la bronchite allergique chez un enfant, il est important d'établir que le petit patient est atteint de cette maladie particulière et qu'elle est provoquée par l'entrée d'une certaine substance dans le système respiratoire. Pour rendre le tableau clinique précis, excluez la tuberculose, la pneumonie, la coqueluche, qui nécessite une consultation avec un allergologue et un pneumologue.

La première étape du diagnostic est un test sanguin de laboratoire pour la teneur en éosinophiles et ESR.

La nature allergique de la bronchite est également établie par la mise en place de tests cutanés pour les anticorps. Les autres étapes de l'enquête comprennent les procédures suivantes:

  • Analyse en laboratoire des expectorations. Si l'enfant ne peut pas s'éclaircir la gorge tout seul, une bronchoscopie est réalisée avec une collection de sécrétions bronchiques.
  • Spirométrie. Analyse de la fonction de la respiration externe. Les caractéristiques inspiratoires et expiratoires sont déterminées à l'aide d'un capteur de débit d'air numérique. Les enfants de moins de 5 ans n'effectuent pas cette procédure.
  • Bronchographie. Évaluation de l'état des voies respiratoires par rayons X. Chez les enfants, elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale, car lors de l'examen, une substance colorée est injectée dans l'arbre bronchique, qui sera visible sur les images. Il est effectué principalement pour exclure la pneumonie.
  • Peakfluométrie. Procédure matérielle pour mesurer le PSV - débit expiratoire de pointe. Cet indicateur caractérise le travail du système bronchopulmonaire et montre s'il y a un spasme des voies respiratoires.
  • OIM. Oscillométrie pulsée - examen et analyse de l'élasticité tissulaire et de la perméabilité bronchique par paramètres de résistance oscillatoire.

Méthodes de traitement

Après le diagnostic et l'identification de l'allergène, la première étape consiste à exclure le contact de la substance avec l'enfant, si possible. Parmi les médicaments, des médicaments des groupes suivants sont prescrits:

  • Antihistaminiques. Réduit la gravité des symptômes allergiques et est capable de prévenir une nouvelle attaque. Il convient de privilégier les moyens modernes qui ne provoquent pas de somnolence et n'affectent pas le fonctionnement du foie et du système cardiovasculaire. Une consommation prolongée est inacceptable.
  • Bronchodilatateurs. Les substances qui dilatent les bronches, surveillant les spasmes, améliorent la décharge des expectorations. Les principes actifs sont les bêta-adrénomimétiques, les anticholinergiques et les xanthines. Effets secondaires - augmentation de la pression artérielle, troubles du rythme cardiaque. Le plus souvent produit sous la forme d'un inhalateur.
  • Entérosorbants. Produits contenant des substances qui absorbent et éliminent les toxines et les allergènes.
  • Moyens pour la décharge des expectorations. Forme de libération - gouttes, sirop, comprimés, sélectionnés en tenant compte de l'âge.

Si les médicaments de base n'aident pas, des glucocorticostéroïdes peuvent être prescrits aux enfants de plus de 4 ans. Les antibiotiques ne sont prescrits que lorsqu'une infection bactérienne se développe dans le contexte d'une bronchite. L'écoulement nasal et la congestion nasale provoqués par la réaction du corps à un irritant sont traités avec des gouttes antiallergiques. Pour améliorer l'état général, un cours de vitamines est prescrit.

Important! Avec la bronchite allergique, vous ne devez pas prendre de mucolytiques - des moyens pour éclaircir et éliminer les mucosités en même temps que des médicaments qui bloquent le réflexe de la toux. Cela conduira au blocage final des bronches avec du mucus..

Physiothérapie

Tout le monde ne sait pas que la bronchite à composante asthmatique chez les enfants peut être guérie non seulement avec des médicaments. Les thérapies pour bébés doivent être inoffensives, donner une charge minimale sur les organes. Les procédures suivantes répondent à ces exigences:

    Même les tout-petits peuvent maîtriser les exercices de respiration de Strelnikova et la méthode de respiration Buteyko. Leur efficacité est confirmée par les parents et les professionnels.

Montré pour la bronchite de toute origine massage, cure thermale.

Immunothérapie

Cette méthode fonctionne sur le principe de "traiter comme". La méthode d'immunothérapie allergénique spécifique consiste en l'introduction d'une micro-dose d'une préparation contenant un allergène. Progressivement, le volume de la substance injectée augmente jusqu'à un niveau acceptable.

Au deuxième stade du traitement, la dose sélectionnée est administrée régulièrement, la durée du traitement est de trois à cinq ans. Elle peut être réalisée en cure avant le début de la saison de floraison pour éviter le rhume des foins. De telles actions réduisent la quantité d'immunoglobulines E spécifiques qui déclenchent une réaction allergique et réduisent la sensibilité du corps.

L'introduction du médicament peut être réalisée par injection sous-cutanée ou par voie orale, par gouttes nasales, de manière endobronchique. Un enfant qui a subi une ASIT n'a pas peur de l'asthme. Il y a une limite d'âge: le traitement n'est pas administré aux enfants de moins de 5 ans.

Traitement avec des remèdes populaires

Il est impossible de traiter soi-même la bronchite allergique avec des méthodes traditionnelles, car les herbes ou le miel peuvent déclencher une réaction pathologique et aggraver la maladie. Après avoir consulté un médecin, les traitements suivants peuvent être appliqués:

  • Avec une mauvaise décharge des expectorations, l'enfant reçoit du jus de carottes, de radis noir, d'aloès.
  • Soulage le gonflement et l'inflammation des décoctions de tilleul, de guimauve, de camomille, d'achillée millefeuille. Une décoction de feuille de laurier fonctionne efficacement. Pour le préparer, faites bouillir 8 à 10 feuilles dans 500 grammes d'eau pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite 1 cuillère à soupe. l. du miel et une pincée de bicarbonate de soude.
  • Bains utiles avec des bouillons de ficelle et de la poussière de foin.

Conseil. Un remède populaire traditionnel pour le traitement des maladies respiratoires est l'inhalation avec des décoctions à base de plantes et des huiles essentielles. Maintenant, des nébuliseurs sont utilisés à cet effet. Dans une maison avec des enfants sujets au rhume et aux allergies, cet appareil est indispensable. Ce traitement ne convient pas aux bébés de moins d'un an..

Premiers secours en cas d'exacerbation

Une crise de bronchite allergique est indiquée par une toux sèche et incessante soudaine et un essoufflement. La première chose à faire est d'appeler une ambulance. Ensuite, soulagez l'état de l'enfant avant l'arrivée du médecin en prenant les mesures suivantes:

    Donnez à votre enfant la bonne quantité d'antihistaminique.

La panique augmente le nombre de mouvements respiratoires, vous devez donc essayer de calmer le bébé.

C'est intéressant. Selon Louise Hay et Liz Burbo, la psychosomatique de la bronchite est associée à des conflits fréquents dans la famille, et les enfants de parents autoritaires y sont les plus sensibles..

La prévention

Il est conseillé d'observer les règles d'hygiène et de prendre des mesures pour prévenir les maladies non seulement pour les parents d'enfants allergiques, mais aussi pour tout le monde..

  • Guérir en temps opportun un nez qui coule, une toux et toute manifestation de maladie.
  • Maintenir le microclimat dans les pièces: aérer, humidifier l'air, faire un nettoyage humide au moins une fois tous les trois à quatre jours.
  • Ne pas fumer à la maison, surtout en présence d'enfants.
  • Maintenir un régime de consommation d'alcool pendant la maladie.
  • Éliminez les objets dans la maison qui peuvent accumuler la poussière: oreillers en plumes, tapis, tissus avec sieste à l'intérieur, grandes peluches.
  • Exclure les aliments qui provoquent des allergies du menu du jour.
  • Sortir plus souvent l'enfant des villes écologiquement défavorisées.

L'article est à titre informatif uniquement et n'annule pas la consultation d'un spécialiste!

IMPORTANT! * lors de la copie de matériel d'article, assurez-vous d'indiquer un lien actif vers la source: https://razvitie-vospitanie.ru/zdorovie/allergicheskij_bronhit_u_detej.html

Si vous avez aimé l'article, aimez-le et laissez votre commentaire ci-dessous. Votre avis est important pour nous!

Bronchite allergique chez les enfants

Les raisons

Le diagnostic de bronchite obstructive survient malheureusement assez souvent chez les enfants. Les enfants de la première année de vie et les bébés de moins de 3 ans ne font pas non plus exception..

Le processus pathologique est basé sur un spasme bronchique et une production accrue de sécrétions bronchiques épaisses en raison de l'effet de l'allergène sur la muqueuse bronchique.

Si nous parlons d'enfants de moins de 5 ans, ils n'ont presque jamais de bronchite purement allergique. Une infection sous forme d'ARVI est toujours primaire. Le virus, pénétrant dans les voies respiratoires, endommage leur membrane muqueuse et la rend plus perméable aux effets de l'allergène. Ainsi, il est plus correct de parler de bronchite infectieuse-allergique..

La bronchite allergique est plus susceptible d'affecter les enfants qui ont des antécédents d'autres maladies allergiques: allergies alimentaires, dermatite atopique, rhinite allergique et conjonctivite.

Les facteurs prédisposants comprennent:

  • diathèse exsudative-catarrhale - une caractéristique de la constitution, qui la rend plus susceptible de développer des allergies si certaines règles ne sont pas suivies.
  • manque d'allaitement au cours des six premiers mois de la vie d'un enfant
  • le non-respect des règles d'introduction des aliments complémentaires et, partant, une augmentation du risque de développer des allergies alimentaires
  • prédisposition héréditaire (maladies allergiques, y compris les maladies respiratoires chez un et / ou les deux parents)
  • fumer par un ou les deux parents
  • rhumes fréquents
  • invasion helminthique chez un enfant
  • mère fumeuse pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses d'une femme enceinte;
  • non-respect d'un régime hypoallergénique pendant la grossesse ou l'allaitement;
  • mauvaise situation environnementale dans la région de résidence - air pollué, eau de mauvaise qualité;
  • incohérence des conditions de vie avec les normes sanitaires et hygiéniques: poussière, champignons, conditions insalubres;

Les allergènes peuvent être trouvés dans:

  • produits alimentaires;
  • médicaments;
  • pollen;
  • Poils d'animaux;
  • oreillers en duvet;
  • poussière;
  • moule;
  • Produits chimiques ménagers.

Le plus souvent, la bronchite obstructive se développe sous l'influence d'allergènes inhalés, c'est-à-dire ceux qui entrent avec de l'air inhalé.

Manifestations cliniques

Comme nous l'avons déjà dit, les ARVI sont un déclencheur du développement de la bronchite obstructive. La situation peut évoluer de différentes manières: peut-être que pendant plusieurs jours, l'enfant sera porteur d'ARVI sous forme de rhinopharyngite sans signes de bronchite, puis l'infection descendra dans les bronches, ou peut-être que la maladie commencera immédiatement avec des signes d'obstruction bronchique. Quelle que soit la façon dont les événements se développent, sous l'influence d'un irritant sur le corps de l'enfant, un spasme et un rétrécissement de la lumière des bronches se produisent, la membrane muqueuse s'enflamme. Cette condition conduit à l'apparition de tels symptômes:

  • une attaque de toux sèche, parfois humide, improductive, qui dure de plusieurs heures à plusieurs semaines;
  • dyspnée;
  • respiration difficile avec expiration principalement laborieuse
  • pâleur de la peau
  • participation des muscles auxiliaires à l'acte de respiration (l'enfant est assis en position forcée avec ses mains sur le bord du lit)
  • rétraction des endroits conformes de la poitrine et de la fosse supraclaviculaire

Les symptômes de la bronchite peuvent être complétés par une éruption cutanée, un écoulement nasal ou une conjonctivite. Le comportement de l'enfant change, il y a des sautes d'humeur, des larmes, de la léthargie, une perte d'appétit.

Avec un examen objectif, le rôle principal est attribué à l'auscultation (écoute). Le médecin entend une respiration difficile avec une expiration prolongée et de nombreux râles sifflants secs sur toute la surface des poumons.

Diagnostique

Il n'est pas difficile pour un pédiatre expérimenté de reconnaître la bronchite obstructive. Il suffit d'amener le phonendoscope sur la poitrine du bébé. En outre, commencez immédiatement à prendre des mesures médicales visant à éliminer l'obstruction. Après avoir soulagé l'état de l'enfant, des études supplémentaires sont effectuées, telles qu'une radiographie pulmonaire (pour différencier la bronchite obstructive et la pneumonie) et un test sanguin clinique (pour comprendre quel rôle dans le processus pathologique est attribué aux allergies et à quoi les infections). Ensuite, une consultation avec un allergologue et un examen allergologique sont prévus, visant à identifier un allergène spécifique pour un enfant spécifique. Pour évaluer l'état de l'enfant au cours de la période interictale, des tests spéciaux peuvent être nécessaires pour évaluer la fonction de la respiration externe. Il arrive que la situation se développe de telle manière que, extérieurement, l'obstruction semble avoir disparu, mais avec un effort physique ou lors d'études spéciales, l'obstruction «cachée» demeure. Il existe un dispositif spécial - un fluomètre de pointe, qui vous permet de mesurer le débit expiratoire de pointe à la maison et ainsi de surveiller l'état de l'enfant et de prendre les mesures nécessaires à temps.

Comment traiter?

Le traitement est divisé en 2 phases: le soulagement effectif de l'obstruction bronchique et des mesures préventives dans la période interictale visant à réduire la fréquence, la durée et la gravité des exacerbations.

Le soulagement de l'obstruction bronchique est effectué par du personnel médical qualifié. Une ambulance doit être appelée immédiatement pour un enfant souffrant d'une crise. Le traitement consiste en l'introduction de médicaments bronchodilatateurs à travers un nébuliseur sous forme d'inhalation. Dans les cas plus graves, il est nécessaire de compléter le traitement par des corticostéroïdes inhalés. De plus, les tactiques sont les suivantes: s'il s'agit d'un enfant de moins d'un an ou d'une toute première attaque d'obstruction bronchique chez un enfant de tout âge, une hospitalisation est nécessaire. S'il ne s'agit pas du premier épisode d'obstruction bronchique chez un enfant de plus de 3 ans, il y a un nébuliseur à la maison, les parents ont de l'expérience dans le traitement de l'obstruction bronchique et peuvent évaluer correctement l'état de l'enfant, puis un traitement à domicile peut être prescrit sous la supervision dynamique des médecins urgentistes et d'un pédiatre local. Les inhalations sont répétées toutes les 6 heures jusqu'à ce que les symptômes soient complètement soulagés, puis la dose du médicament et le nombre d'inhalations diminuent progressivement. L'annulation brutale est interdite, elle peut provoquer une aggravation de la condition. Les antibiotiques sont nécessairement prescrits dans un cours, car dans une telle situation, il y a toujours une infection bactérienne secondaire. Des médicaments anti-mucosités et expectorants sont également prescrits..

Dans la période interictale, il est nécessaire d'emmener le bébé à un rendez-vous avec un allergologue de manière planifiée, qui prendra des rendez-vous médicamenteux et non médicamenteux.

Actions pour éliminer un éventuel allergène:

  • régime hypoallergénique;
  • nettoyage de printemps humide dans la maison, élimination des tapis poussiéreux, nettoyage des livres dans des bibliothèques fermées;
  • élimination des moisissures;
  • restreindre les visites aux jardins, parcs et places pendant la période de floraison des plantes;
  • restreindre l'accès des animaux domestiques à la pièce où l'enfant dort
  • refus des produits aérosols (assainisseurs d'air, parfums, insectifuges, etc.).

Une fois que le contact avec un irritant éventuel est minimisé, vous pouvez procéder à un traitement médicamenteux..

Comment traiter la bronchite avec des médicaments? Traitement complexe, implique l'utilisation de plusieurs groupes de médicaments.

  • Stabilisateurs de membrane cellulaire inhalés
  • Entérosorbants - nécessaires à l'élimination des toxines du corps
  • Glucocorticoïdes - thérapie hormonale de base sous forme d'inhalation
  • Expectorants - aide à tousser s'il y a des mucosités

Avec les médicaments, l'enfant se voit prescrire un cours de procédures de physiothérapie. La bronchite obstructive s'accompagnant d'une accumulation d'expectorations, des exercices thérapeutiques et des massages thoraciques aident à l'éliminer des voies respiratoires et à faciliter la toux..

D'autres procédures peuvent également s'appliquer:

  • irradiation ultraviolette;
  • exposition à un champ électromagnétique;
  • électroneurostimulation dynamique.

Ces procédures de physiothérapie sont utilisées pendant la rémission..

Pour les enfants à partir de cinq ans, une nouvelle méthode de traitement de la bronchite d'origine allergique est disponible - l'hyposensibilisation, c'est-à-dire une diminution de la sensibilité à un allergène. La méthode de traitement consiste à administrer de petites doses d'un irritant à l'enfant pendant une longue période. Le corps s'y habitue et ne donne pas par la suite une réaction aussi aiguë à l'allergène.

Complications de la bronchite allergique

La conséquence d'une bronchite obstructive mal traitée peut être l'asthme bronchique..

L'asthme bronchique survient chez 70% des enfants allergiques souffrant de maladies respiratoires. Et si l'inflammation des bronches peut être guérie, les crises d'asthme tourmenteront même à l'âge adulte. De plus, la liste des allergènes peut s'allonger et la maladie se manifestera plus souvent et avec des symptômes de plus en plus prononcés..

La prévention

La bronchite obstructive est une menace pour la vie de l'enfant et augmente le risque de développer des maladies chroniques. Il est nécessaire d'arrêter le développement d'allergies en temps opportun. Les mesures préventives jouent un rôle important dans le traitement.

Vous devez commencer par la nutrition. Tous les types d'allergènes sont exclus du régime:

  • chocolat, bonbons;
  • mon chéri;
  • agrumes;
  • produits contenant des conservateurs, des colorants, des arômes;
  • Lait;
  • des œufs;
  • Fruit de mer.

Le bon régime de consommation d'alcool est important. Le liquide aide le corps à se débarrasser des allergènes.

Ensuite, vous devez vous concentrer sur le maintien de conditions de vie hypoallergéniques optimales pour l'enfant. Le nettoyage humide et l'aération de la pièce sont une routine quotidienne. Il est nécessaire de se débarrasser des oreillers en plumes, de les remplacer par des hypoallergéniques. Dans la pièce où vit l'enfant, il devrait y avoir un minimum de choses molles qui peuvent accumuler de la poussière sur eux - jouets, tapis. L'air est frais et modérément humide, la température ne dépasse pas 23 ° C, l'humidité ne dépasse pas 50%.

Ne pas fumer dans la maison.

Les antihistaminiques doivent être pris pendant la saison de floraison. Il est nécessaire de protéger l'enfant de l'irritation des voies respiratoires par le pollen et d'autres allergènes en suspension dans l'air. Mieux vaut ne pas marcher dans la rue. En hiver et au printemps, vous devez renforcer le système immunitaire pour que le corps résiste aux infections respiratoires.

Mais la prévention est mieux faite non pas après le développement d'une maladie allergique chez un enfant, mais même pendant la grossesse. Ensuite, les chances d'avoir un bébé en bonne santé sont beaucoup plus élevées..

Comment distinguer la bronchite allergique chez les enfants de l'infection?

La bronchite est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans la zone de la muqueuse bronchique.

Ce phénomène peut être causé chez un enfant par un large éventail de raisons diverses, dont la présence d'une réaction allergique.

Si une inflammation se développe en raison du contact avec une substance allergène, nous parlons de bronchite allergique chez les enfants.

Ce que c'est?

Une réaction allergique qui se développe à la suite du contact d'un enfant avec une substance allergène peut se manifester de différentes manières.

Dans certains cas, un processus inflammatoire prolongé se développe dans le corps de l'enfant, affectant les organes du système respiratoire, en particulier les bronches.

Leurs terminaisons nerveuses sont affectées, une contraction musculaire involontaire se développe dans cette zone, le processus de circulation sanguine est perturbé.

Cela conduit à l'apparition de signes caractéristiques de la maladie (l'enfant commence à avoir une forte toux, le plus souvent sèche, paroxystique, la respiration devient difficile, une respiration sifflante spécifique est détectée lors de l'écoute).

Comment distinguer de l'habituel?

Il faut garder à l'esprit que la cause de la bronchite ordinaire est une infection qui est entrée dans le corps.

La bronchite allergique, à son tour, se développe à la suite d'une réaction allergique causée par le contact avec un élément irritant (allergène).

Avec la bronchite infectieuse, un tableau clinique caractéristique est observé, une détérioration significative du bien-être et une hyperthermie sévère. Avec la bronchite allergique, ces signes sont absents..

Autrement dit, le bien-être du bébé ne se détériore pas (à l'exception des périodes de crise de toux), il peut y avoir une légère augmentation de la température corporelle.

Néanmoins, il est possible de poser un diagnostic précis uniquement après avoir consulté un médecin allergologue, qui prescrit des tests de laboratoire spéciaux (test cutané) pour un petit patient afin de révéler une sensibilité accrue à un élément irritant particulier..

Causes d'occurrence

La principale raison du développement de la pathologie est une réaction immunitaire aiguë du corps à la substance-allergène. Les facteurs irritants comprennent:

  1. Fumée de tabac.
  2. Pollen végétal.
  3. Aliments (par exemple chocolat, noix, miel, agrumes).
  4. Air intérieur sec.
  5. Maladies antérieures qui n'ont pas été complètement guéries.
  6. Humidité, moisissure dans la pièce où se trouve l'enfant.
  7. Poils d'animaux et écailles de peau.
  8. Les piqûres d'insectes.
  9. Prendre des médicaments (en particulier des antibiotiques).
  10. Produits chimiques ménagers, produits d'hygiène utilisés pour prendre soin d'un enfant (en particulier, les allergies sont souvent à l'origine de divers types de sprays, de poudres à épousseter, de lessive en poudre).
  11. Poussière dans la pièce.
  12. Moyens utilisés pour les vaccinations préventives.
retour au contenu ↑

Qui est à risque?

La bronchite allergique se développe chez un enfant, quels que soient son âge et son sexe. Le critère principal est la tendance aux allergies..

Le plus souvent, cela se manifeste à un très jeune âge. Les enfants vivant dans des conditions de vie défavorables sont également menacés..

Caractéristiques du flux

La bronchite allergique se développe comme une manifestation d'une réaction allergique à une substance irritante.

À la suite du contact de l'enfant avec une telle substance, certains changements se développent au niveau cellulaire dans les bronches..

En particulier, les cellules commencent à sécréter une substance spéciale et augmentent en taille. Cela conduit à un gonflement de la muqueuse bronchique, au développement d'un processus inflammatoire. La maladie a une évolution prolongée, une tendance à des rechutes fréquentes.

Malheureusement, il est impossible d'éliminer complètement la cause de la pathologie.Par conséquent, afin de soulager l'état de l'enfant, pour prévenir le risque de rechute, il est nécessaire d'identifier l'allergène le plus tôt possible, afin de minimiser le contact avec lui.

Formes de la maladie

En fonction de la gravité du tableau clinique de la maladie, des zones de la muqueuse bronchique touchées, plusieurs formes de pathologie sont distinguées:

  • un sujet. Il se caractérise par le développement rapide du tableau clinique, la luminosité des symptômes. Diagnostiqué lors de la bronchoscopie;
  • obstructif. Cette forme est considérée comme assez dangereuse, car le processus inflammatoire se propage également à la région du larynx, ce qui provoque son œdème. En conséquence, la lumière du larynx se rétrécit, le processus de respiration devient plus difficile. Le patient (en particulier les jeunes enfants) peut développer une asphyxie, une privation d'oxygène avec toutes les conséquences négatives qui en découlent;
  • trachéobronchite allergique. Le processus inflammatoire dans ce cas se produit dans la région des bronches et de la trachée;
  • bronchite infectieuse et allergique. Elle se caractérise par un tableau clinique flou, ce qui rend la maladie difficile à diagnostiquer. A un cours lent mais prolongé.

Découvrez les méthodes de traitement des allergies alimentaires chez les enfants dans notre article..

Symptômes et signes

La bronchite allergique provoque une violation du processus respiratoire, ce qui, à son tour, peut entraîner diverses conséquences qui affectent l'état du corps de l'enfant de la manière la plus négative..

Par conséquent, il est très important que les parents déterminent la présence de la maladie à temps. Et pour cela, il est nécessaire d'avoir une idée des manifestations cliniques de la pathologie. Les symptômes de la maladie sont les suivants:

  1. L'enfant se plaint de malaise, devient léthargique, irritable.
  2. Une hyperhidrose (transpiration excessive), caractéristique de l'hyperthermie, est observée, bien qu'en cas de bronchite allergique, la température corporelle n'augmente pas (ou n'augmente pas de manière significative).
  3. L'enfant ressent des démangeaisons et une gêne dans le nez, un mal de gorge.
  4. Une toux sèche apparaît qui s'aggrave la nuit.
  5. La viscosité des expectorations change. Cela se manifeste par le fait que la respiration de l'enfant est compliquée, accompagnée d'une respiration sifflante spécifique.
retour au contenu ↑

Complications et conséquences

En l'absence de traitement approprié, la bronchite allergique peut entraîner diverses conséquences désagréables et complications dangereuses pour la santé de l'enfant. Ainsi, il y a des cas où la bronchite allergique est devenue la cause du développement de l'asthme bronchique..

De plus, les processus inflammatoires prolongés qui se développent dans le corps lors d'une maladie peuvent affecter d'autres organes internes, en particulier les poumons..

Cela conduit au développement d'une pneumonie - une maladie dangereuse qui peut entraîner la mort du bébé..

Quel est le danger de la bronchite obstructive allergique chez les enfants? On sait qu'avec le développement de la forme obstructive de la bronchite allergique, les organes du système respiratoire sont considérablement affectés..

En particulier, un œdème de la muqueuse laryngée se développe, ce qui conduit à un rétrécissement de sa lumière, rend difficile l'entrée d'oxygène dans le corps.

Cela conduit à des phénomènes dangereux tels que la suffocation, la privation d'oxygène. Si cela se produit pendant une longue période, les organes internes et les systèmes du patient souffrent, leur travail est perturbé..

Diagnostique

Si une bronchite allergique est suspectée, une consultation avec un allergologue est nécessaire. Les parents doivent se préparer pour la visite: il est nécessaire de tenir un journal de bébé, qui enregistre toute la nourriture que l'enfant consomme pendant la journée.

Il est également nécessaire de surveiller l'état de l'enfant, de noter les changements après un contact avec certaines substances. Ces observations aideront le médecin à déterminer la cause exacte de la maladie..

Ceci est très important, car un traitement efficace de la pathologie est impossible sans éliminer cette cause..

Pour clarifier le diagnostic, des études supplémentaires peuvent être nécessaires:

  • test cutané, qui détermine la sensibilité accrue du corps de l'enfant aux substances - irritants;
  • la bronchoscopie est une étude matérielle qui vous permet d'évaluer l'état des bronches;
  • radiographie - vous permet d'identifier les foyers d'inflammation, divers types de changements structurels;
  • test sanguin biochimique (avec bronchite allergique, une augmentation significative du taux d'éosinophiles se trouve dans le sang de l'enfant).
retour au contenu ↑

Traitement

Le traitement de la maladie doit être complet..

Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier la cause, c'est-à-dire l'allergène qui provoque le développement de la maladie.

Après cela, l'enfant se voit prescrire des médicaments et d'autres mesures thérapeutiques (par exemple, physiothérapie, cure thermale). Il est important de faire attention à la routine quotidienne du bébé, pour normaliser son alimentation..

Aide à une attaque

Les crises de toux et d'étouffement avec bronchite allergique peuvent être assez fortes, il est donc important que les parents d'enfants souffrant d'allergies sachent comment prodiguer les premiers soins au bébé pour soulager son état. Cela nécessite:

  1. Calmez le bébé. Un enfant lors d'une crise peut ressentir de la peur, de la panique et pleurer beaucoup. Cela aggrave encore la condition. S'il n'y a pas de contre-indications, le bébé peut recevoir une sorte de sédatif..
  2. Inhalation utilisant des moyens spéciaux, qui comprennent des substances du groupe des glucocorticoïdes, le salbutamol.

L'utilisation d'inhalateurs spéciaux donne un effet positif notable, car les ingrédients actifs tombent directement dans la région bronchique, arrêtant les manifestations d'une attaque.

  • Augmentation de l'humidité de l'air. Il est recommandé d'ouvrir un robinet d'eau chaude dans la salle de bain, d'emmener l'enfant là-bas pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'il y ait une amélioration.
  • retour au contenu ↑

    Médicament

    Trois groupes principaux de médicaments sont utilisés:

    1. Antihistaminiques (Claritin, Erius). Il est préférable de privilégier les médicaments anti-allergiques modernes qui ne provoquent pas de complications (certains médicaments anti-allergiques ont un effet négatif sur le système circulatoire, le foie) et les effets secondaires (par exemple, somnolence).
    2. Enterosorbants (charbon actif). Prescrit dans les cas difficiles en cas d'intoxication du corps. Ces fonds éliminent les toxines, les allergènes.
    3. Les bronchodilatateurs (inhalateurs) aident à élargir la lumière respiratoire, à faciliter le processus respiratoire, à soulager l'inflammation.

    Il est nécessaire de faire des inhalations, en respectant certaines règles:

    1. Les intervalles entre les traitements sont d'environ 2 à 4 heures.
    2. L'inhalation ne doit pas être très chaude.
    3. Vous pouvez ajouter une petite quantité de bicarbonate de soude à l'inhalateur. Cette procédure favorise une meilleure décharge des expectorations..
    4. L'inhalation ne doit pas être effectuée immédiatement après avoir mangé.
    5. Après l'intervention, l'enfant doit être au repos (l'activité physique doit être exclue).
    6. Les enfants de moins de 1 an ne doivent pas être inhalés.
    retour au contenu ↑

    Physiothérapie

    Pour le traitement de la bronchite allergique, de telles méthodes de physiothérapie sont utilisées comme:

    • hypoxythérapie - l'enfant inhale de l'air spécial, pauvre en oxygène;
    • halothérapie - l'utilisation d'un climat salin spécial créé artificiellement, dans lequel l'enfant est placé pendant un certain temps;
    • Irradiation UHF - vous permet de restaurer les défenses du corps, d'éliminer les réactions inflammatoires;
    • Rayonnement UV - aide à éliminer l'inflammation.
    retour au contenu ↑

    Kurortnoye

    Le séjour d'un enfant souffrant de bronchite allergique dans des conditions climatiques particulières (dans des sanatoriums spécialisés) peut avoir un effet thérapeutique positif.

    Il est important de se rappeler qu'il est préférable de choisir un sanatorium dans la zone climatique familière au bébé..

    Sinon, l'état de l'enfant peut s'aggraver, car des facteurs tels que l'acclimatation et l'adaptation à de nouvelles conditions peuvent avoir des conséquences négatives..

    Méthodes traditionnelles

    Les décoctions d'herbes médicinales (camomille, mère et belle-mère) aident à fluidifier les mucosités, à éliminer l'inflammation, ce qui facilite la toux. De plus, la décoction à base de plantes calme l'enfant, soulage l'anxiété..

    Il est impossible d'utiliser des recettes folkloriques comme méthode de traitement indépendante, car une thérapie efficace doit être complète. Les décoctions à base de plantes doivent être prises par voie orale en petites quantités (¼ tasse 3-4 fois par jour).

    Caractéristiques de soins et régime quotidien

    Un enfant atteint de bronchite allergique a besoin de soins spéciaux. Donc, il est recommandé:

    1. Si le temps est sec, chaud ou vice versa, il est préférable que votre enfant ne sorte pas. Cela vaut également pour la période de floraison de la plante, lorsque les cas d'allergies saisonnières deviennent plus fréquents..
    2. Dans la pièce où se trouve l'enfant, il est nécessaire de faire un nettoyage humide le plus souvent possible. Il est recommandé de retirer les objets de la pièce sur lesquels la poussière s'accumule le plus souvent (peluches, tapis, lourds rideaux). Il est également important de surveiller l'humidité de la pièce. Il est préférable d'acheter un humidificateur spécial.
    3. La nuit, près du lit du bébé, vous pouvez mettre un petit récipient rempli d'eau avec l'ajout de 1-2 gouttes d'huile essentielle.
    4. Le respect d'un régime hypoallergénique est une condition importante du succès du traitement. Il est nécessaire d'exclure de l'alimentation du bébé tous les produits pouvant provoquer le développement d'une réaction allergique (lait, miel, fruits à coque, fruits de mer, viandes fumées).
    5. Il est nécessaire de prendre des préparations vitaminées. Cela aide à renforcer les défenses naturelles du corps du bébé..
    retour au contenu ↑

    La prévention

    Il est très simple de protéger un enfant contre le développement d'une bronchite allergique..

    Pour ce faire, il faut limiter son contact avec des substances-allergènes, renforcer l'immunité du bébé, surveiller son alimentation, ses conditions de vie.

    La bronchite allergique est une maladie causée par une réponse inadéquate du corps à une substance irritante. La pathologie peut causer des dommages importants au corps de l'enfant, car avec le développement de la maladie, le processus respiratoire est compliqué, ce qui entraîne une privation d'oxygène. Le traitement de la maladie doit être complet..

    Comment distinguer une toux allergique d'une toux infectieuse? Le Dr Komarovsky en parlera:

    Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Prenez rendez-vous avec un médecin!