Polypes dans le nez: traitement médicamenteux

Du froid

Les polypes nasaux sont des excroissances bénignes situées sur la membrane muqueuse des parois creuses. Les excroissances pathologiques peuvent provoquer une congestion dans les sinus, empêcher l'oxygène de pénétrer dans le cerveau, ce qui provoque une faiblesse, des maux de tête et d'autres conditions douloureuses.

Dans les cas avancés, les patients se voient prescrire une opération chirurgicale, cependant, dans les premiers stades, il est possible de se débarrasser du néoplasme à l'aide d'un traitement médicamenteux. Les gouttes médicinales pour les polypes nasaux réduisent les tumeurs et les empêchent de se développer. Cette méthode de traitement permet d'éviter les complications et convient aux patients qui ont des contre-indications à la chirurgie..

Comment guérir les polypes nasaux chez un adulte

Il existe 2 méthodes de traitement de la polypose des sinus: conservatrice et non chirurgicale. Les remèdes efficaces pour le traitement sont choisis par le médecin après examen des organes ORL et examen du patient pour d'autres maladies chroniques. En présence de facteurs provoquants, des réactions allergiques et immunologiques, une intervention chirurgicale ou un traitement médicamenteux peuvent être prescrits.

La méthode opératoire de traitement vous permet de prévenir le processus pathologique et est prescrite par un médecin pour éviter les complications. Les médicaments pour le traitement des polypes nasaux ne peuvent être utilisés que dans les premiers stades du développement de la pathologie, afin de prévenir la croissance tumorale. Dans un état négligé, les excroissances interfèrent avec la respiration normale, provoquent le développement de processus inflammatoires et des perturbations dans le travail d'autres organes ORL. Dans ce cas, les polypes doivent être enlevés..

Thérapie médicamenteuse

Il est possible de traiter la polypose du nez par des méthodes non chirurgicales au stade initial de la maladie ou pendant la période de rééducation après l'ablation chirurgicale. Un traitement combiné peut être prescrit en fonction de l'état du patient, par exemple:

  1. Médicaments corticostéroïdes.
  2. Glucocorticostéroïdes topiques.
  3. Thérapie antiallergénique.
  4. Les antibiotiques.
  5. Immunomodulateurs.
  6. Activités de physiothérapie.

Médicaments

Le traitement conservateur est l'introduction de médicaments dans la cavité nasale qui aident à réduire ou à faire disparaître les excroissances de polypose. Lors de la prescription d'un médicament pour les polypes dans le nez, les facteurs qui ont provoqué le développement d'une pathologie sont pris en compte.

Ceux-ci inclus:

  • maladies infectieuses chroniques;
  • allergie, y compris médicamenteuse;
  • courbure de la cloison nasale;
  • voies nasales étroites congénitales;
  • infection fongique.

En fonction de la cause de l'apparition de la tumeur, les médicaments thérapeutiques sont sélectionnés individuellement. Le schéma thérapeutique est également défini individuellement pour chaque patient..

Pour le traitement, des médicaments du groupe des glucocorticostéroïdes intranasaux sont utilisés. Ils ont un effet anti-inflammatoire, anti-œdème et anti-allergique local, réduisant ainsi le risque de réactions indésirables. Contrairement aux comprimés, qui ont un effet systémique sur le corps, les médicaments sous forme de spray et de gouttes dans les 30 minutes suivant l'administration tombent sur la membrane muqueuse de la cavité nasale, d'où ils sont absorbés dans le tube digestif.

Médicaments hormonaux systémiques

Pour les polypes dans le nez, des glucocorticostéroïdes topiques sont prescrits. Les gouttes ou les aérosols contiennent des substances de nature hormonale, grâce auxquelles l'inflammation de la membrane muqueuse est éliminée. Les composants actifs budésonide, fluticasone, mométasone et triamcinolone ne sont pas absorbés dans la circulation sanguine, ce qui réduit le risque d'effets secondaires. Le traitement avec des médicaments hormonaux systémiques est effectué en cours en fonction de l'état du patient de 1 à 12 semaines.

Hormones topiques

Les corticostéroïdes sont pris par voie orale en cours de courte durée. Les comprimés anti-inflammatoires ont un effet local et inhibent la croissance tumorale. Pour la pharmacothérapie, des médicaments sont recommandés à base d'ingrédients actifs: fluticasone, flunisolide mométasone, triamcinolone et autres.

Antihistaminiques

Une réaction allergique du corps est souvent à l'origine de l'apparition de polypes dans la cavité nasale. La prise d'antihistaminiques soulage l'inflammation et réduit l'enflure. Le plus souvent, des médicaments bloquant l'histamine sont utilisés pour le traitement: Suprastin, Claritin, Erius, Loratadin.

Comment faciliter la respiration

Une gymnastique de rattrapage spéciale rétablit une respiration correcte, ce qui aide à éviter le développement de complications. La technique d'exercice doit être clarifiée avec le médecin traitant et le cours le plus approprié doit être choisi. La gymnastique de base aide à soulager les gonflements qui interfèrent avec une bonne respiration.

Gymnastique respiratoire Strelnikova:

  1. Palmiers. Redressez vos bras et étirez-les vers l'avant. Tournez vos paumes avec le côté arrière et serrez-les en un poing à chaque respiration. Vous pouvez jouer à partir de n'importe quelle position.
  2. Épaulettes. Tenez-vous droit, serrez vos paumes en un poing et appuyez-les sur votre ventre au niveau de la taille. Pendant que vous inspirez, étirez vos bras vers le bas, tout en expirant, ramenez-les à leur position d'origine. Ne levez pas les bras au-dessus de la taille.
  3. Serre tes épaules. Tenez-vous droit, redressez votre dos. Pliez vos bras au niveau des coudes au niveau des épaules. En inspirant, inclinez légèrement la tête en arrière et croisez les bras, comme si vous vous étreigniez par les épaules. Essayez de faire l'exercice de manière à ce que vos coudes soient parallèles les uns aux autres. A la sortie, vous devez revenir à la position de départ.

Le complexe de techniques de respiration active de 11 exercices ne doit pas être effectué complètement. Il suffit que chaque patient effectue 2-3 exercices de base.

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie de récupération sont utilisées pour réduire les syndromes douloureux, soulager l'inflammation et l'enflure. Le cours comprend 8 à 10 procédures et est prescrit en plus du programme de traitement principal. Le programme est compilé individuellement en fonction de l'âge et de l'état du patient.

Liste des médicaments efficaces

Les gouttes nasales vasoconstricteurs des polypes soulagent le gonflement, rétablissent la respiration et arrêtent la production accrue de mucus. Le rétrécissement des vaisseaux sanguins stabilise la respiration et soulage d'autres symptômes désagréables.

Les plus efficaces sont:

  1. Pharmazoline.
  2. Naftizin.
  3. Otrivin au menthol.
  4. Nazivin.

Les médicaments de ce groupe peuvent être utilisés dans les 7 à 10 jours..

Les agents antimicrobiens locaux sont utilisés pour traiter les polypes présentant des symptômes secondaires: mucus, éternuements, toux.

Gouttes nasales antibactériennes efficaces:

  1. Gentamicine.
  2. Céfazoline.
  3. Isofra.
  4. Polydexa.
  5. Lincomycine.

Un groupe distinct de médicaments qui réduisent la taille de la tumeur. Les agents hormonaux ont un effet bénéfique sur le fond général du corps. Ayant un effet positif sur les organes ORL, les préparations à base de plantes affectent l'état de la muqueuse nasale:

  1. Nasonex pour les polypes est recommandé pour les patients de tout âge. Le médicament a un effet complexe et est utilisé pour prévenir les complications..
  2. Loromax. Préparation combinée, aide à nettoyer les sinus, soulage la congestion nasale et améliore la respiration.
  3. Polydexa. Approuvé pour le traitement des polypes chez les jeunes enfants, les patientes enceintes et pendant l'allaitement.

Si vous souhaitez acheter un médicament peu coûteux et efficace, vous devez consulter votre médecin. Vous pouvez utiliser des analogues moins chers.

Les principales contre-indications

Les limites de la pharmacothérapie sont:

  • maladies neurologiques chroniques;
  • apnée;
  • saignement du nez;
  • prédisposition oncogène.

Tous les médicaments doivent être pris uniquement selon les directives d'un médecin. L'automédication augmente le risque de complications graves.

Traitement efficace des polypes nasaux - onguents, sprays et gouttes

La direction la plus efficace et la plus prometteuse dans le traitement de la polypose est la chirurgie. Cependant, la thérapie radicale n'est pas possible pour tous les patients. Premièrement, les médecins essaient de sauver le patient de manière conservatrice, en évaluant les avantages potentiels et les dommages possibles..

Comment guérir les polypes nasaux chez un adulte?

Les polypes dans le nez sont le résultat d'une hypertrophie des muqueuses du nez, dans laquelle une stratification cellulaire se produit et un néoplasme se forme. La polypose nasale dérange rarement dès le moment de la formation. Ce n'est qu'au fur et à mesure que la membrane muqueuse modifiée se développe, le polype commence à bloquer la lumière des voies nasales et à interférer avec la respiration complète..

Toute violation persistante de la respiration nasale doit être soigneusement diagnostiquée. Avec la polypose confirmée des voies nasales, le médecin détermine les tactiques de traitement ultérieur.

Malgré l'efficacité de l'intervention chirurgicale, ils essaient d'abord de se débarrasser des néoplasmes de manière conservatrice. La clé d'une thérapie efficace est l'élimination des symptômes ainsi que des causes profondes de la pathologie.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux, malgré le caractère non invasif de la méthode et l'application locale, a un effet puissant sur le corps humain..

Lors du choix d'un traitement médical, il est important de comprendre les aspects suivants:

  1. Respect de la discipline et du schéma thérapeutique précis;
  2. Respect d'un mode de vie sain;
  3. Préparation à un traitement à long terme.

Les résultats du traitement médicamenteux n'apparaissent pas immédiatement. En outre, des risques d'effets secondaires, des complications de certains organes et systèmes sont probables..

Le traitement est sélectionné strictement individuellement, sur la base de plusieurs critères diagnostiques:

  • L'âge du patient;
  • Localisation du polype et de sa structure;
  • La tendance à la prolifération et à la transformation oncogène.

Les résultats du traitement médicamenteux n'apparaissent pas immédiatement. En outre, des risques d'effets secondaires, des complications de certains organes et systèmes sont probables..

Médicaments

Les médicaments pour le traitement de la polypose nasale peuvent être grossièrement divisés en médicaments locaux et systémiques. Souvent, ces fonds sont combinés pour obtenir des résultats thérapeutiques maximum..

Les médicaments pour la polypose nasale sont également classés en groupes pharmacologiques.

Médicaments hormonaux systémiques

Les glucocorticostéroïdes oraux ou corticostéroïdes sont les principaux médicaments utilisés dans le traitement de la polypose nasale. La posologie est choisie en fonction de l'âge et du poids du patient.

Le traitement hormonal est particulièrement efficace pour les polypes causés par l'asthme bronchique, les allergènes, la rhinite chronique.

Les principaux médicaments sont:

  • Prednisolone. Agent hormonal à haute activité thérapeutique en raison d'effets anti-inflammatoires, immunosuppresseurs, antiallergiques et antiprolifératifs. Inhibe la poursuite de la croissance du tissu épithélial, arrêtant ainsi la croissance du polype.
    La posologie principale de médicaments par jour est de 30 à 50 mg, la durée du traitement est de 5 à 7 jours. En outre, un schéma de retrait progressif du médicament est utilisé, réduisant la posologie. Cela permet de réduire les risques d'effets secondaires et de maintenir un poids normal..
  • Dexaméthasone Les hormones contenues dans les comprimés ont un effet anti-inflammatoire et anti-allergique prononcé en réduisant la sensibilité des tissus aux allergènes. Supprime simultanément l'immunité et augmente la sensibilité aux protéines de la membrane cellulaire externe.
    La dexaméthasone rétablit le métabolisme des protéines, affecte l'état de la membrane muqueuse, inhibant le développement ultérieur de la polypose.

Les autres hormones orales efficaces sont:

  • Polcortolone,
  • Medrol,
  • Urbazon,
  • Triamcinolone,
  • Celeston,
  • Kenalog,
  • Kortineff.

Important! Tous les médicaments ne doivent être pris que selon les directives d'un médecin, car ils ont de nombreuses conséquences graves sur la santé s'ils sont utilisés de manière inadéquate.

Hormones topiques

Les agents hormonaux locaux sont conçus pour ralentir la croissance des polypes de petit volume. L'avantage de l'utilisation locale est la faible probabilité d'absorption dans la circulation systémique, ainsi qu'un effet direct sur les néoplasmes pathologiques.

Les principaux médicaments sont:

  • Fliksonase, Nazarel - avec l'ingrédient actif fluticasone;
  • Nazonex - le principal ingrédient actif est la mométasone;
  • Tafen nasal, Beconase, Nasobek -
    principe actif budésonide.

Les médicaments affectent instantanément la structure du polype, réduisent son volume. Déjà après 3-4 jours, les patients ressentent un soulagement de la respiration nasale.

Antihistaminiques

Les antihistaminiques sont utilisés en cas de rhinite allergique confirmée, ainsi que dans la polypose nasale d'origine inconnue. En oto-rhino-laryngologie, des agents non sédatifs et cardiotoxiques sont souvent utilisés.

Les principaux antihistaminiques sont:

  • Cétirizine;
  • Loratadine;
  • Cetrin;
  • Erius;
  • Lévocytirizine.

La durée du traitement avec des antihistaminiques est de 7 à 14 jours, en fonction de la gravité de la pathologie, de la gravité du tableau clinique et de la nature de l'apparition de polypes.

Comment faciliter la respiration?

Les médicaments vasoconstricteurs sont utilisés pendant une courte période pour restaurer la respiration nasale, en raison de la vasoconstriction et réduire l'enflure. La durée du traitement ne dépasse généralement pas 7 jours..

Les principaux médicaments sont:

  • Tizine,
  • Otrivin,
  • Naftizin.

Important! Les antibiotiques ne sont utilisés qu'en cas d'infection secondaire, d'augmentation du débit nasal dans ce contexte et d'intensification d'autres symptômes.

Pour traiter une infection par polypose nasale, les éléments suivants sont prescrits:

  • Ormax,
  • Azithromycine,
  • Flemoklav.

Même en l'absence d'infection bactérienne sur fond de polypose, le nez est lavé avec des solutions antibactériennes:

  • Chlorhexidine,
  • Miramistin,
  • Furaciline,
  • chlorure de sodium.

Le lavage est effectué au moins 3-4 fois par jour.

Physiothérapie

La tâche principale de la physiothérapie est de stabiliser et d'arrêter la croissance du polype pendant son développement actif, ainsi que d'arrêter le syndrome récurrent dans sa phase inactive..

Il n'y a pas de dispositifs physiques séparés pour le traitement des polypes, mais il existe des méthodes efficaces de physiothérapie qui peuvent considérablement soulager l'état du patient:

  • acupuncture;
  • assainissement à l'ozone et aux ultraviolets;
  • excision laser des polypes;
  • inhalation de sel.

Les petits polypes peuvent disparaître complètement après 1 à 2 séances de physiothérapie. Les procédures sont utilisées en combinaison avec des médicaments.

Comment traiter - médicaments essentiels

Lors de la prescription d'un traitement médicamenteux, on distingue les groupes de médicaments suivants, qui présentent des avantages et divers degrés d'efficacité thérapeutique:

  • Gouttes dans le nez avec des polypes dans le nez. Les gouttes peuvent avoir différents groupes pharmacologiques, base, schéma d'utilisation. Des gouttes anti-inflammatoires et hormonales combinées sont prescrites pour le traitement des polypes..
    Efficaces sont les remèdes de l'homéopathie et des recettes de médecine traditionnelle à base de chélidoine, d'huile de lys blanc et autres. Allouer Nazonex, Nazivin, Loromax.
  • Pommades et liniments. La lubrification des voies nasales avec des polypes est considérée comme un traitement secondaire. Pour la lubrification sont recommandés le baume «Acacia», onguents maison à base de miel, de jus d'aloès, d'huiles d'abricot et de lys. Les agents pharmaceutiques sont la prednisolone, le bactroban, la pommade oxolinique, le liniment antibactérien Mupirocin, le vasoconstricteur Evamenol.
  • Sprays pour polypes. Le spray est caractérisé par une fonction de pulvérisation qui irrigue les narines. La méthode est efficace si la localisation du polype est plus proche des passages extérieurs. Parmi les médicaments populaires, on trouve Avamis, Naphtizin, Physiomer.

Les gouttes et les onguents peuvent être préparés indépendamment à la maison en utilisant:

  • jus de chélidoine,
  • aloès,
  • décoction de camomille,
  • teinture de lys,
  • propolis,
  • miel et autres composants.

Les médicaments vasoconstricteurs sont utilisés pendant une courte période pour restaurer la respiration nasale, en raison de la vasoconstriction et de la réduction de l'enflure.

Une utilisation correcte facilitera grandement la respiration, réduira le polype, sous réserve d'efforts quotidiens réguliers. Informations sur la façon de traiter les polypes dans le nez avec des remèdes populaires dans cet article.

Liste des médicaments efficaces

Les médicaments les plus populaires et les plus couramment prescrits pour le traitement des polypes sont les suivants:

  • Nasobek;
  • Prednisolone;
  • Aldecin;
  • Avamis;
  • Nazarel;
  • Fluticasone;
  • Fliksonase;
  • Teucrium glycérine (remède homéopathique).

Parmi les méthodes folkloriques populaires et efficaces, on trouve des gouttes à base d'aloès, de chélidoine et de millepertuis. Tous les médicaments contre la polypose sont prescrits strictement selon la prescription du médecin afin d'éviter les complications de l'essoufflement.

Regardez l'histoire de l'élimination réussie des polypes et une recette de traitement dans cette vidéo:

Les principales contre-indications

Les contre-indications au traitement médicamenteux peuvent être:

  1. Maladies graves des organes et systèmes internes;
  2. Maladies inflammatoires aiguës;
  3. Réactions allergiques.

D'autres conditions incluent:

  • Saignement sur fond de polypose;
  • Rhinite chronique avec complications;
  • Petite enfance;
  • Arrêt respiratoire nocturne régulier;
  • Difficulté à parler chez les enfants de plus de 2-3 ans;
  • Changements dans la structure et la forme des os de la mâchoire.

Dans ces cas, la chirurgie est le seul traitement..

Une élimination ponctuelle du polype permet:

  1. Soulage instantanément la respiration nasale;
  2. Rétablissez l'approvisionnement en oxygène du cerveau;
  3. Prévenir d'autres déformations maxillo-faciales chez les enfants.

La méthode chirurgicale est choisie par le médecin en fonction de divers critères diagnostiques..

Les petits polypes peuvent disparaître complètement après 1-2 cours de séances de physiothérapie.

Le traitement de la polypose nasale par des méthodes conservatrices n'est recommandé que sous surveillance médicale. Ceci est important, car tous les médicaments affectent considérablement l'état des organes internes. Seul le médecin traitant est en mesure d'évaluer de manière adéquate le degré de menace du polype existant, le degré de préjudice résultant du choix de l'une ou l'autre méthode de traitement.

Comment traiter les polypes dans le nez d'un enfant à la maison, lisez notre article.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin directement sur notre ressource.

Méthodes de traitement des polypes dans le nez: chirurgie et remèdes populaires

Articles d'experts médicaux

Aujourd'hui, les polypes nasaux sont devenus presque l'un des problèmes les plus importants auxquels les oto-rhino-laryngologistes doivent faire face. C'est un problème dont le succès est le résultat des actions conjointes du médecin et du patient lui-même. Le médecin doit être en mesure de choisir correctement la thérapie optimale, de diagnostiquer en temps opportun et de différencier clairement les polypes d'autres pathologies similaires. Par exemple, les polypes sont souvent difficiles à distinguer des végétations adénoïdes, des tumeurs cancéreuses. Afin de diagnostiquer avec précision, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre d'études de laboratoire, d'études instrumentales, de diagnostic différentiel.

  • Schéma de traitement

Schéma de traitement

Le patient, à son tour, doit être attentif à sa santé. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez consulter un médecin et effectuer toutes les recherches nécessaires. Il est nécessaire de traiter les maladies concomitantes, suivez toutes les recommandations du médecin. Il est important non seulement d'assister aux procédures prescrites, mais également de suivre toutes les prescriptions à domicile..

Gouttes de polypes dans le nez

Diverses gouttes sont souvent utilisées pour les polypes dans le nez. Les gouttes huileuses et huileuses ont fait leurs preuves. Ils permettent de ramollir la membrane muqueuse, de réduire l'inflammation et d'éliminer les irritations. Les gouttes peuvent être achetées à la pharmacie ou vous pouvez vous préparer à la maison. Des médicaments commerciaux, j'utilise du pinosol, de la sanorine. Dripping 1-2 gouttes 3-4 fois par jour.

Pour préparer des gouttes à la maison, il est recommandé de prendre de l'huile d'olive ou de l'huile de pépins de raisin, d'abricot et de pêche comme base. Ils ont un effet adoucissant, ont un effet positif sur les muqueuses, nourrissent et saturent en vitamines, ce qui augmente considérablement l'immunité locale, accélère la récupération et favorise la résorption des tissus compactés.

Par exemple, un verre d'olive ou d'une autre huile de base est bouilli dans un bain-marie pendant 30 à 40 minutes. Ajoutez 2-3 gousses d'ail et un quart d'oignon. Faire bouillir encore 3-4 minutes. Ensuite, ils sont retirés du feu et laissés infuser pendant plusieurs heures. Dripping 3 gouttes 4 fois par jour.

L'huile est bouillie dans un bain-marie. Ajoutez 2-3 cuillères à café de fleurs de camomille. Faire bouillir encore 2-3 minutes. Retirer du feu. Insistez pendant une heure. Laissez tomber 2-3 gouttes 3-4 fois. Un excellent anti-inflammatoire, qui soulage dans les plus brefs délais l'inflammation, les rougeurs, élimine la congestion nasale et l'enflure.

En outre, les gouttes de calendula sont utilisées comme anti-infectieux. Pour préparer une cuillère à soupe de fleurs et de graines de calendula, versez un verre d'huile de base bouillante, insistez pendant une heure. Dégouliné jusqu'à 5 fois par jour, 2-3 gouttes.

Sprays pour polypes dans le nez

Les sprays sont appliqués une fois le traitement des gouttes d'huile terminé. Ils ont fait leurs preuves dans la période de récupération après la chirurgie, pour la prévention et le traitement des polypes..

De nombreux patients sont aidés par des sprays tels que: allergodil, nasivin, baconase, flixonase, tafen. La plupart d'entre eux ont des effets anti-inflammatoires, anti-allergiques, éliminent l'œdème et l'hyperémie. Ils sont utilisés pendant une longue période - au moins un mois. Les sprays contiennent un distributeur installé, ce qui permet de régler le même dosage précis. 1 à 2 doses sont prescrites dans chaque narine. Selon la gravité de la maladie, appliquer 2 à 4 fois par jour.

Pommades pour polypes dans le nez

Diverses pommades sont bonnes pour les polypes. Ils peuvent être achetés prêts à l'emploi à la pharmacie ou vous pouvez les préparer vous-même. Lubrifiez la cavité nasale avec une fine couche. Il est recommandé d'appliquer après avoir préalablement nettoyé le nez. Peut être appliqué après rinçage. La pharmacie vend des pommades telles que sanorin, lanoline, pommade salicylique.

Vous pouvez faire votre propre pommade. La pommade au pin ou au sapin a fait ses preuves. La cuisson nécessite 100 grammes de beurre. Faites-le fondre au feu ou au bain-marie. Une cuillère à soupe d'aiguilles de pin ou de sapin est progressivement introduite. Faire bouillir à feu doux pendant 2-3 minutes en remuant constamment. Mettez de côté, refroidissez. Donnez la possibilité de geler. Après cela, la pommade est prête à être utilisée. Il est appliqué en couche mince sur la muqueuse nasale 2-3 fois par jour..

Ils utilisent également une pommade au miel et au beurre. Pour la cuisson, le beurre est fondu à feu doux, le miel est progressivement versé. Remuer jusqu'à dissolution complète, puis retirer du feu, laisser solidifier. Appliquer dans la cavité nasale avec une fine couche jusqu'à 5 fois par jour. Ne doit pas être pris par les personnes allergiques au miel et à la propolis.

Inhalation avec des polypes dans le nez

L'inhalation est bonne pour les polypes. Il est possible d'effectuer des procédures physiothérapeutiques spéciales, par exemple, KUF, exposition par inhalation à des extraits et des médicaments.

À la maison, vous pouvez respirer à la vapeur. Par exemple, les inhalations avec des décoctions à base de plantes ont bien fonctionné. Pour préparer le bouillon, prenez 3-4 cuillères à soupe d'herbes par litre d'eau, versez de l'eau bouillante, insistez pendant une demi-heure en enveloppant la bouilloire dans la chaleur. Ensuite, le bouillon est versé dans une bassine. Si le bouillon est froid et qu'il n'y a pas de vapeur, il doit être chauffé.

Après cela, ils se penchent sur le bassin, les recouvrent d'une serviette et respirent la vapeur. La durée de la procédure est de 10 à 15 minutes. Contre-indiqué chez les personnes atteintes de maladies du système cardiovasculaire. En outre, il est impossible de réaliser pendant la période d'exacerbations aiguës, à des températures élevées.

Les plantes médicinales peuvent être utilisées de différentes manières. La camomille, le calendula, la menthe, la sauge aideront à soulager le processus inflammatoire. L'ortie, la stévia, le ginseng et l'éleuthorocoque ont des propriétés antivirales et immunostimulantes. Les feuilles de menthe, les bourgeons de bouleau, l'écorce de chêne aideront à soulager une réaction allergique. Des mélanges de plusieurs ingrédients à base de plantes peuvent être préparés.

Les inhalations salines ont également bien fonctionné. Le sel élimine l'œdème, soulage l'inflammation. Pour préparer une solution pour inhalation, une cuillère à soupe de sel est ajoutée par litre d'eau. Vous pouvez utiliser du sel de mer. En l'absence de sel de mer, vous pouvez le préparer vous-même. Pour ce faire, mélangez une cuillerée de sel, une cuillerée de soda et ajoutez 2-3 gouttes d'iode.

L'effet bénéfique peut être obtenu en utilisant des huiles essentielles. Les huiles de conifères sont les plus efficaces pour les polypes. Vous pouvez utiliser de l'huile de thuya, d'eucalyptus, de genévrier, de sapin, de cyprès, de pin, d'épinette. Pour préparer une solution pour inhalation, 1 à 2 gouttes d'huile sont dissoutes dans un litre d'eau bouillante.

L'inhalation doit être effectuée la nuit. Une fois terminé, vous devez vous coucher le plus tôt possible en vous abritant chaudement.

Nébuliseur pour polypes nasaux

Pour les polypes, un nébuliseur peut être utilisé pour l'inhalation. Il s'agit d'un mini-appareil spécial qui contient une cartouche de médicament, un appareil de pulvérisation. De plus, le kit comprend un masque pour l'inhalation. Le masque est principalement utilisé pour les enfants.

Sous cette forme, de nombreux produits pour inhalation sont produits, par exemple l'avamis, le bioporox, la flixonase. L'avantage de cette méthode est que le dosage est strictement calculé. Une inhalation contient la quantité requise d'ingrédient actif. Vous permet de soulager rapidement l'inflammation, d'éliminer l'œdème.

Antibiotiques pour les polypes dans le nez

Les antibiotiques sont utilisés si des polypes sont apparus dans le contexte d'une infection bactérienne, ou si un processus infectieux concomitant se développe dans le corps causé par des bactéries et leurs toxines. Les antibiotiques sont recommandés après un test de sensibilité aux antibiotiques. Il permet d'isoler le microorganisme responsable de la maladie, de l'identifier et d'en étudier les propriétés de base. Un agent antibiotique est sélectionné qui a l'effet bactériostatique le plus prononcé par rapport au pathogène isolé. Son dosage optimal est sélectionné. Seulement après cela, le médicament est prescrit à une personne.

S'il n'est pas possible de réaliser une telle analyse, vous pouvez effectuer une culture bactériologique conventionnelle, qui permettra de détecter un micro-organisme ou un groupe de micro-organismes contribuant au développement d'un processus infectieux. Sur cette base, une sélection approximative d'un médicament ou d'un groupe de médicaments ayant un effet bactériostatique par rapport à ce pathogène est effectuée. Vous pouvez prescrire un antibiotique à large spectre qui a une activité modérée contre de nombreux groupes de micro-organismes.

Des médicaments tels que l'amoxiclav, l'érythromycine, la ciprofloxacine, la pénicilline, l'amoxicilline, la streptomycine sont souvent utilisés. La durée du traitement est de 3 à 7 jours. Il est important de terminer le traitement, même si l'état de santé s'est amélioré et que le polype a diminué de taille. Cela permettra d'éliminer complètement le processus infectieux et d'éviter les rechutes à l'avenir..

De plus, si vous ne terminez pas le cours, les bactéries qui ont survécu, mutent, acquièrent une résistance. La prochaine fois, l'antibiotique sera inefficace. Le danger est que les bactéries acquièrent une résistance non seulement à cet antibiotique, mais à l'ensemble du groupe de médicaments. À l'avenir, les bactéries peuvent acquérir une résistance multiple avec des réactions croisées. Ainsi, même d'autres groupes de micro-organismes ne seront pas affectés.

Les meilleurs médicaments hormonaux pour les polypes nasaux

Les meilleurs médicaments hormonaux sont ceux qui ont des effets minimes sur le corps et n'ont pratiquement aucun effet secondaire. Cette catégorie comprend les médicaments ayant un effet local, c'est-à-dire qu'ils agissent exclusivement localement sur la membrane muqueuse hyperplasique du nez et des sinus. Ces médicaments ne doivent pas avoir d'effet systémique sur tout le corps; ils ne doivent pas non plus être absorbés dans le sang. De tels médicaments existent et sont le plus souvent représentés par des injections, des sprays, des gouttes nasales. Des moyens tels que nazonex, flixonase, béclométhasone, nasobek ont ​​fait leurs preuves..

Injection pour les polypes nasaux

Aujourd'hui, de plus en plus souvent dans la pratique oto-rhino-laryngologique, des injections hormonales sont utilisées, qui sont injectées directement dans le polype. Il se dissout progressivement. Le polype meurt complètement après la fin du traitement complet. Ensuite, le médecin le supprime, ou il est lui-même éliminé, par exemple, lors des éternuements.

Le nombre d'injections et leur posologie sont déterminés individuellement et dépendent de la prévalence du processus pathologique, du degré de sa gravité, de la présence de maladies concomitantes. L'agent hormonal est sélectionné individuellement, d'abord vérifié. Si cela vous convient, vous pouvez vous attendre à des résultats positifs d'ici un mois. Il y a toutes les chances de se débarrasser complètement des polypes et d'éviter les rechutes.

La méthode est utilisée comme alternative à une intervention chirurgicale s'il est impossible de réaliser l'opération. Une fois le polype retiré, le système immunitaire est ajusté. L'immunité est mise en conformité avec les normes individuelles et d'âge, le déséquilibre est éliminé, ce qui permet de normaliser les défenses de l'organisme, de mobiliser les ressources internes, d'augmenter la résistance de l'organisme et sa vitesse de récupération.

Diprospan pour les polypes nasaux

La principale injection utilisée pour éliminer les polypes nasaux est le diprospan. Il s'agit d'un médicament hormonal qui est injecté directement dans la zone d'un néoplasme de polypose. C'est une excellente alternative à la chirurgie, elle vous permet de vous débarrasser rapidement des polypes. Il est également important que ce médicament permette d'éviter les effets secondaires, car il n'a pas d'effet systémique sur l'organisme..

Il est important de suivre certaines règles lors d'un traitement. La posologie quotidienne du médicament est de 1 ml. Avec une atrophie sévère de la couche muqueuse et son hyperplasie excessive, 1 à 2 injections suffisent pour constater un résultat tangible.

Vous devez également prendre en compte le fait que les agents hormonaux ne peuvent être administrés qu'une fois par semaine. Cela permettra d'éviter les effets secondaires et de réduire la charge sur le corps, en même temps, cela permettra d'éliminer les polypes dans le nez sans rechutes et complications. À la suite de cette thérapie, le polype est rejeté par la membrane muqueuse. Il peut être supprimé ou disparaîtra de lui-même. Il est important après la thérapie de suivre un cours de récupération visant à corriger le système immunitaire et à prévenir la repousse..

Betterave pour les polypes dans le nez

Les betteraves améliorent l'immunité, nettoient le corps des toxines et des toxines. Contient une grande quantité de vitamines. Il a des propriétés antioxydantes. Peut être ajouté à diverses salades. Vous pouvez réduire en purée des betteraves fraîches. Pour la cuisson, 2-3 betteraves crues fraîches sont râpées, du sel est ajouté au goût. Consommé trois fois par jour. Vous devez manger toute la purée de pommes de terre en une journée. Le lendemain, ils en préparent un nouveau.

Un mélange de betteraves et de miel a également bien fonctionné. Pour une purée de pommes de terre, ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe de miel, mélangez jusqu'à ce qu'une masse homogène se forme. Consommé pendant la journée.

Jus de betterave pour les polypes nasaux

Pour les polypes au nez, le jus de betterave a fait ses preuves. Il est recommandé de boire entre 50 et 100 grammes de jus par jour. Vous pouvez y ajouter une cuillère à café de miel. Vous pouvez également ajouter une pincée de coriandre, de basilic, de menthe au jus. Cela améliorera le goût et les propriétés curatives du jus.

Traitement des polypes nasaux avec du miel

Le miel a longtemps été utilisé comme remède pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses et somatiques. Le miel a un large spectre d'action. Il réduit l'inflammation, élimine l'irritation, l'œdème, l'hyperémie. Il a un effet adoucissant, antiseptique et cicatrisant. Favorise la résorption des petits néoplasmes, inhibe la croissance et le développement des tumeurs. De plus, il normalise les processus métaboliques, élimine les toxines et les toxines, normalise l'état du système immunitaire, augmente la résistance du corps aux maladies infectieuses.

Le miel est utilisé en interne et en externe. Il peut être utilisé pour les compresses sur la cloison nasale, comme une pommade à appliquer sur la muqueuse nasale. Vous pouvez vous gargariser avec des solutions de miel, vous rincer le nez. Les gâteaux sont préparés à partir de miel, qui sont appliqués sur la zone du nez pour se réchauffer. Le miel est ajouté à la composition des solutions d'inhalation, des frais et des mélanges pour adoucir la membrane muqueuse. Pour les enfants, préparez des pastilles contre la toux, des sirops, des potions, des teintures, des décoctions.

Utilisé principalement du miel de tilleul. Il a un effet bénéfique sur les muqueuses: restaure, soulage l'inflammation, élimine l'hyperémie, l'œdème, l'hyperplasie. Possède de puissantes propriétés antiseptiques. Le miel est contre-indiqué uniquement pour les personnes allergiques au miel et les personnes atteintes de diabète. Sinon, le remède n'a pratiquement aucun effet secondaire..

Pour préparer une décoction pour se rincer le nez et se rincer, prenez une cuillère à soupe de miel dans un verre d'eau. Au lieu d'eau, vous pouvez utiliser une décoction de camomille, sauge, calendula. Ainsi, vous pouvez améliorer l'effet des procédures, obtenir un effet positif plus important..

Pour lubrifier la cavité nasale et résorber les polypes, du miel à l'eucalyptus est utilisé. Pour préparer le mélange, prenez 50 ml d'huile d'eucalyptus, ajoutez une cuillère à soupe de miel, mélangez bien. Utilisé comme une pommade. Remuer avant utilisation.

Pour une utilisation orale avec des polypes, certains remèdes sont également recommandés. Ils aident à augmenter l'immunité, la résistance du corps, à normaliser le bien-être. En conséquence, l'inflammation diminue, les tumeurs néoplasiques disparaissent.

La collecte de légumes a fait ses preuves. Pour cuisiner, vous aurez besoin de fleurs de camomille, de fleurs de calendula, de feuilles de sauge, d'écorce de chêne. Les plantes sont mélangées les unes aux autres. Une cuillère à dessert du mélange est bouillie, puis placée dans un thermos pour infusion. Ajouter le miel, bien mélanger. Boire un tiers de verre de 14 à 28 jours.

L'infusion de miel a également un effet positif. Vous aurez besoin de 100 grammes de miel. Versez 500 ml de vodka ou d'alcool, laissez infuser pendant plusieurs jours. Après cela, le produit est prêt à être utilisé. Il est recommandé de boire un quart de tasse deux fois par jour. Vous pouvez également lubrifier la cavité nasale avec cette solution avec du mucus abondant, en particulier de nature purulente..

Le miel est utilisé dans les inhalations. Pour l'inhalation, 2 cuillères à soupe de miel sont ajoutées par litre d'eau chaude. Dissolvez, puis versez dans une bassine, penchez-vous dessus. Couvrir d'une serviette ou d'un drap sur le dessus. La durée de la procédure est de 10 à 15 minutes. Au lieu de l'eau, vous pouvez utiliser diverses décoctions à base de plantes, des médicaments.

Shilajit avec polypes nasaux

Shilajit est une masse solide épaisse qui se dissout facilement dans l'eau. C'est une substance organique produite par les animaux. Ne possède pas de propriétés toxiques. Il est largement utilisé pour le traitement des maladies inflammatoires et infectieuses, aide à augmenter la résistance du corps, normalise le système immunitaire, augmente l'endurance du corps, améliore considérablement le bien-être.

Il est recommandé de le prendre tôt le matin, avant de sortir du lit. Après avoir bu le produit, il est recommandé de s'allonger pendant 30 à 40 minutes, il est préférable de dormir. Pour préparer la solution, utilisez 0,5 à 1 gramme de momie par litre d'eau.

Vous pouvez également utiliser une pommade pour momie pour lubrifier la cavité nasale. Pour préparer la pommade, dissolvez 1 gramme de momie dans 100 ml d'eau tiède. Prenez 100 grammes de beurre, faites-le fondre à feu doux. Tout en remuant constamment, versez la solution de momie préalablement préparée dans l'eau. Remuez soigneusement jusqu'à ce qu'une masse homogène se forme. Après cela, nous retirons du feu, donnons la possibilité de congeler. Conservez la pommade au réfrigérateur. Il est principalement utilisé la nuit. Il est nécessaire de lubrifier la cavité nasale avec une fine couche. Après cela, vous devez vous coucher, chaudement couvert.

Également utilisé pour les compresses. Prenez la pommade préparée, étalez-la avec une fine couche sur l'arête du nez et autour du nez. Le dessus peut être recouvert de cellophane ou de polyéthylène, qui gardera la chaleur et l'humidité. Ensuite, une chaleur sèche est appliquée sur le dessus, de préférence un tissu de laine naturelle. Cette compresse doit être conservée pendant 20 à 30 minutes. Ensuite, la compresse est retirée en essuyant avec un chiffon humide.

Traitement d'un polype nasal à la propolis

La propolis, ou colle d'abeille, est une substance principalement utilisée par les abeilles pour fabriquer des ruches. De nombreux composants sont des substances irremplaçables qui ne sont pas synthétisées dans le corps, mais proviennent uniquement de l'extérieur..

La propolis est utilisée à des fins préventives et réparatrices, pour le traitement. Il est utilisé en décoctions, infusions, sirops. Peut également être utilisé pour des compresses, des enveloppements, dans le cadre d'inhalations, des décoctions pour le rinçage.

La pommade à la propolis et à l'alcool a fait ses preuves. Il devrait y avoir une petite quantité d'alcool, ce qui permettra à la propolis de se dissoudre. Après cela, dans un bol séparé, faites fondre environ la même quantité de gelée de pétrole, mélangez. Faire bouillir pendant environ 5 à 10 minutes. Filtrez la pommade. Le produit fini est conservé au réfrigérateur. Lubrifiez la surface de la peau, la muqueuse nasale. Parfois, une pommade à la lanoline est préparée de la même manière, en ajoutant de la lanoline comme base.

L'huile de propolis est également utilisée comme onguent. Vous pouvez prendre un morceau d'huile, vous pouvez le dissoudre dans un verre à boire. Pour préparer l'huile de propolis, environ 100 grammes d'huile sont fondus, après dissolution complète, de la propolis dissoute séparément dans de l'alcool est ajoutée et on laisse infuser. Mangez un petit morceau toutes les 10 heures. Vous pouvez dissoudre l'huile et la boire comme un verre.

L'extrait de propolis est préparé à partir de 50 à 100 grammes de propolis et de 300 ml d'alcool à 96%. Insistez pendant 5 jours. L'extrait est pris immédiatement, mais seulement après dissolution préliminaire, car il est concentré. Ne prenez pas non dilué. Il doit être dilué avec de l'eau jusqu'à une solution de la concentration requise.

Sangsues pour polypes dans le nez

L'hirudothérapie, ou thérapie par les sangsues, gagne de plus en plus en popularité dans la médecine non traditionnelle et traditionnelle. Le traitement est basé sur l'effet des enzymes contenues dans la salive de la sangsue. Lorsque la peau est mordue, la sangsue injecte un complexe spécial d'enzymes dans la peau, ce qui a un effet curatif sur une personne. Premièrement, ces enzymes soulagent la douleur. Deuxièmement, les enzymes sont des anticoagulants qui empêchent la coagulation du sang, fluidifient le sang.

Ils ont également un effet anti-inflammatoire, favorisent la dissolution de certains composants, dissolvent les phoques, les polypes et les néoplasmes. Ralentit le taux de croissance des tumeurs malignes. L'hirudothérapie est contre-indiquée chez les personnes ayant des problèmes de coagulation sanguine. Le traitement par les sangsues est contre-indiqué pour les personnes atteintes d'hémophilie, de maladies du système cardiovasculaire.

Solution saline pour les polypes dans le nez

Le sel soulage l'inflammation, élimine l'œdème tissulaire et élimine également l'excès de liquide du corps. Cela élimine le processus inflammatoire et empêche également la formation d'exsudat, de mucus. Des solutions salines sont utilisées pour rincer la cavité nasale, pour se gargariser. Peut également être utilisé comme lotion et compresses. Le sel a fait ses preuves en tant qu'agent d'inhalation.

Pour la préparation, prenez généralement une cuillère à soupe de 500 ml d'eau tiède. Dissoudre le sel. Puis utilisé, selon la méthode d'application. Ainsi, seule une solution chaude est utilisée pour le rinçage et le rinçage..

Pour les compresses et les lotions, la gaze doit être humidifiée dans une solution chaude. Après cela, de la gaze est appliquée sur la cloison nasale. La lotion est laissée de cette manière pendant 10 à 15 minutes. Couvrir le dessus avec du cellophane et de la chaleur sèche, un chiffon en laine. Filmé en 15-20 minutes.

Pour les inhalations, une solution saline chaude est versée dans un bassin pour l'inhalation, penchez-vous dessus. Couvrez la tête avec une serviette sur le dessus. Respirez la vapeur de sel pendant 15 à 20 minutes. Après cela, vous devez vous coucher le plus tôt possible..

Sel de mer pour les polypes dans le nez

Le sel de mer a un bon effet sur le système respiratoire. En raison de la teneur en oligo-éléments et autres composés, il normalise les processus métaboliques dans le corps, restaure les muqueuses. Élimine très rapidement l'œdème et l'hyperémie.

S'il n'y a pas de sel de mer prêt à l'emploi, vous pouvez le préparer vous-même. La cuisson nécessite une cuillère à café de sel, une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude et 2-3 gouttes d'iode pour 500 ml d'eau tiède. Il est utilisé pour le rinçage, le rinçage, pour l'inhalation.

Avamis avec des polypes dans le nez

Avamis est un stéroïde hormonal qui a un effet anti-inflammatoire local. Disponible sous forme de spray et de nébuliseur pour inhalation. L'avantage de cette méthode est qu'elle ne permet qu'un impact local. En raison du fait que le médicament n'a pas d'effet systémique, le risque d'effets secondaires est minimisé. Il n'y a presque pas de contre-indications.

Traitement des polypes dans le nez avec des oignons et du miel

Pour éviter le développement ultérieur des polypes et leur résorption, les oignons ont fait leurs preuves. Ses propriétés sont améliorées lorsqu'il est combiné avec du miel. Les oignons ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques. Le miel adoucit les muqueuses, stimule le système immunitaire, augmente la résistance du corps.

La purée d'oignon au miel a fait ses preuves. Pour la cuisson, prenez un gros oignon, frottez-le sur une râpe ou passez-le dans un hachoir à viande. Mélangé avec du miel (cuillère à soupe). Remuer jusqu'à ce qu'une masse homogène se forme. Prenez pendant la journée. Le lendemain, vous devez préparer un nouveau remède..

Prenez également du jus d'oignon avec du miel. Une cuillère à café de miel est ajoutée à 50 ml de jus. Mélangez, buvez une cuillère à café trois fois par jour.

La purée d'oignons avec du miel peut être appliquée sur la cloison nasale sous forme de lotion ou de compresse, ce qui aide également à absorber les tissus hypertrophiés et à réduire la taille du polype.

Ail avec polypes dans le nez et sinusite

Connu pour ses propriétés antivirales et antibactériennes. Soulage l'inflammation, élimine l'irritation, l'œdème.

Pour préparer une décoction d'ail, versez un verre d'eau bouillante. Porter à ébullition, puis insister pendant une heure. Prendre 2 cuillères à soupe trois fois par jour.

L'infusion d'ail a fait ses preuves. Une tête d'ail est écrasée, passée à travers l'ail. Pour verser, 500 ml d'alcool sont nécessaires. Le produit résultant est soigneusement mélangé avec du miel.

Élimination des polypes dans le nez avec de l'urine

L'urine contient un complexe d'enzymes qui lysent la microflore bactérienne, les formations étrangères. L'urine est un liquide stérile. Il a longtemps été utilisé comme agent antibactérien. Sur le terrain et pendant les années de guerre, l'urine était utilisée pour désinfecter les plaies, traiter les surfaces endommagées et traiter la gangrène et les infections des plaies..

Les lavages d'urine sont utilisés pour éliminer les polypes avec de l'urine. La cavité nasale est rincée avec de l'urine fraîche pendant qu'elle est chaude. Le lavage est fait 3-4 fois par jour, jusqu'à ce que le polype sorte ou se dissolve.

Poivre noir d'un polype nasal

Le poivre noir améliore la circulation sanguine, offrant ainsi un accès complet du sang à la zone enflammée. Les cellules endommagées, les produits métaboliques et les toxines sont rapidement éliminés du corps et l'exsudat est absorbé. En conséquence, l'œdème tissulaire et l'hyperplasie sont considérablement réduits, le polype diminue en taille.

Le poivre noir peut être ajouté aux boissons. Boire à raison d'environ 5 grammes pour 200 ml de thé. Après cela, il vaut mieux aller au lit, mieux faire la procédure le soir.

Vous pouvez également ajouter du poivre moulu à un verre de vodka, boire d'une gorgée et aller au lit..

Iode des polypes dans le nez

L'iode est utile car il est inclus dans le métabolisme et normalise à la fois l'état structurel et fonctionnel du corps. En outre, l'iode normalise l'état endocrinien du corps, a un effet positif sur la fonction de la glande thyroïde..

Vous pouvez dessiner une grille d'iode sur la surface de la peau (sur l'arête du nez). Dans ce cas, l'iode sera absorbé par la peau et inclus dans les processus métaboliques. Il aidera à résorber les phoques et les néoplasmes, à guérir les plaies et à réduire les saignements. L'iode peut également être utilisé comme gargarisme et rinçage nasal..

Traitement des polypes dans le nez avec de la chélidoine

Pour préparer le bouillon, une cuillère à café d'herbes est versée avec un verre d'eau bouillante, a insisté pendant 30 minutes. Augmentez progressivement la concentration à trois cuillères à soupe. Ensuite, il est filtré, pris au chaud dans un quart de verre 30 minutes avant les repas. Prenez trois fois par jour. Si une faiblesse, un inconfort apparaît, vous devez commencer par des concentrations plus faibles, en les augmentant progressivement..

La chélidoine fait également partie de nombreuses préparations médicinales. Pour préparer une collection pour le traitement des polypes, des néoplasmes, il est recommandé de mélanger 1,5 cuillères à soupe de sel de chélidoine avec 1,5 cuillères à soupe de violettes tricolores. Versez un verre d'eau bouillante dessus. Ils boivent pendant la journée par petites gorgées. À partir du même bouillon, vous pouvez utiliser des bains médicinaux, par inhalation.

Lys blanc de polypes dans le nez

La vodka et les infusions alcooliques de lys blanc sont devenues très populaires, qui ont longtemps été utilisées comme moyen d'administration orale, ainsi que pour la résorption des tumeurs, des hématomes. Ils étaient utilisés pour laver les plaies fraîches et purulentes, traiter les maladies du nez. La Gorda, pour le traitement et la prévention des maladies inflammatoires et infectieuses. Pour préparer l'infusion, toutes les parties du lys ont été utilisées: racines (bulbes), tiges, feuilles, fleurs.

Préparé au taux de 1: 5, où 1 partie est végétale et 4 parties sont alcoolisées. L'infusion de lys est utilisée à la fois sous forme pure et dans le cadre de préparations à base de plantes. Pour la préparation des frais, tous les composants sont pris à parts égales. Les infusions de lys avec l'ajout de rhizomes de potentille, d'airelles, de poulpe de deux ans, de schisandra chinensis, d'eyebright, de burnet, de romarin ont fait leurs preuves. Les infusions sont généralement prises dans une cuillère à soupe trois fois par jour..

Kalanchoe de polypes dans le nez

Kalanchoe a des propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires, et réduit également considérablement les poches. Absorbe les joints.

Le plus souvent utilisé sous forme de gouttes nasales. Cela nécessite de presser le jus des feuilles de la plante, ce qui lui permet de se déposer pendant 10 à 15 minutes. Ensuite, 5 gouttes sont instillées dans chaque narine, trois fois par jour. Provoque de forts éternuements, car le jus est une substance puissante, contient une grande quantité de flavonoïdes et de phytohormones. Il a un effet irritant sur les récepteurs. En même temps, il y a un puissant effet thérapeutique.

Nouveau dans le traitement des polypes nasaux

Aujourd'hui, une méthode de chirurgie endoscopique telle que le retrait avec un rasoir est largement utilisée. Il s'agit d'une méthode relativement nouvelle en chirurgie, dans laquelle l'image est affichée sur un écran de contrôle, et le médecin peut voir l'image dans son ensemble, évaluer la situation dans son ensemble et la contrôler. La procédure de retrait est réalisée sous anesthésie générale.

Le rasoir est également appelé microdébrideur, il permet d'éliminer complètement le polype, jusqu'aux tissus sains. Cela élimine presque complètement le risque de récidive et de repousse des polypes. De plus, le risque de dommages et de blessures à la procédure est minimisé. C'est parce qu'un polype peut être déchiqueté avec cet appareil. Ensuite, il est complètement absorbé.

Après l'opération, la membrane muqueuse reste aussi saine que possible, la récupération se produit très rapidement. Il n'y a pratiquement pas de saignement. La période postopératoire dure 3 à 5 jours, après quoi le patient peut rentrer chez lui. A ce moment, il est nécessaire d'effectuer un lavage. La solution la plus couramment utilisée est une solution saline. Avec l'aide de cet outil, non seulement l'œdème et l'inflammation sont éliminés, mais également les restes de tissus, le risque de complications et de saignement est réduit. Des antibiotiques sont prescrits pour prévenir le risque d'infection. La procédure est contre-indiquée dans les processus inflammatoires aigus et avec des réactions allergiques prononcées.

Un laser est également utilisé. La procédure peut même être réalisée en ambulatoire. Aucune formation spéciale n'est requise. Sauf que vous ne pouvez pas manger le jour de l'intervention. Un anesthésique est injecté dans la zone polype. Un endoscope avec une caméra et un équipement laser est ensuite inséré. L'appareil photo vous permet d'afficher l'image sur l'écran.

Le médecin utilise un faisceau laser pour chauffer les cellules qui composent le polype. L'évaporation de ces cellules se produit. Le laser scelle les vaisseaux en même temps, de sorte que le saignement ne se produit pas. Grâce à une intervention minimale, le risque d'infection est considérablement réduit. Cette procédure peut même être réalisée pour les personnes souffrant d'asthme bronchique..

Après quelques jours, vous devez consulter un médecin afin de surveiller l'état de la membrane muqueuse. Une période de récupération peut être nécessaire après la procédure. Prescrire des onguents, des sprays, des aérosols spéciaux, qui empêchent la repousse des tissus et réduisent le risque d'inflammation, d'infection.

Une telle opération est contre-indiquée dans la bronchite obstructive et asthmatique, l'asthme et les polypes multiples. Cette méthode a un inconvénient sérieux - l'impossibilité d'ouvrir les sinus. En conséquence, le tissu de polypose n'y est pas éliminé..