Comment traiter une toux sifflante adulte

Sinusite

Une toux avec respiration sifflante devrait certainement conduire une personne malade à des pensées, car elle peut être utilisée pour déterminer la maladie qui a provoqué son apparition. Les médecins n'attribuent pas une telle toux à une maladie indépendante - elle sert de signal pour la présence de troubles dans le corps humain. À titre d'exemple, les experts ont cité des affections telles que le croup faux, vrai, la laryngite et d'autres maladies des voies respiratoires. Dans une situation donnée, il est fortement déconseillé de laisser ce symptôme sans une attention particulière, et aller chez un médecin est considéré comme obligatoire..

Diagnostiquer la toux

C'est exclusivement un médecin qui devrait être engagé dans la détermination de la cause de l'apparition du symptôme décrit. Lors du diagnostic, il doit absolument faire attention au timbre de la toux, ainsi qu'à son caractère, c'est-à-dire à ce qu'elle est: sèche ou humide. Tout cela peut être déterminé lors de l'examen initial du patient, lorsque le médecin corrige la respiration sifflante présente lors de l'expiration et que la toux est évaluée selon le principe discuté ci-dessus..

Les autres symptômes qui accompagnent la toux doivent être pris en compte. Il arrive que lors de la toux, la température corporelle augmente, mais souvent elle augmente encore. Si une personne souffre d'une maladie infectieuse grave, elle peut être gênée par des courbatures dans tout le corps, une légère faiblesse, des frissons.Un essoufflement grave peut être causé par une insuffisance pulmonaire ou cardiaque. Il n'est pas difficile de vérifier cela en menant des enquêtes supplémentaires..

Dans certains cas, une personne qui tousse peut ressentir une douleur dans la région de la poitrine. Vous devez absolument en informer le médecin afin qu'il puisse poser un diagnostic précis et procéder au processus de traitement..

Un tel contrôle est juste à effectuer par la méthode de la radiographie, ainsi que par la tomodensitométrie, qui est effectuée pour la région de la poitrine..

Causes de la toux

Une toux rauque est le résultat d'un blocage du mucus des bronches et des bronchioles, associé à certaines maladies. Par exemple, en plus des maladies mentionnées ci-dessus, cela peut inclure la pneumonie, l'emphysème, etc. Parfois, l'enrouement dans une toux s'accompagne des symptômes suivants:

  • une certaine lourdeur dans la respiration;
  • une sensation de présence d'un corps étranger dans la gorge.

Il est probable que ces symptômes puissent être des manifestations d'une forme sévère d'allergie - cela doit être traité avec des antihistaminiques.

Quelle est la nature de la toux prête à vous parler? Si la respiration sifflante est sèche, cela indique la présence de spasmes des muscles lisses des bronches. Une telle respiration sifflante peut être entendue lors de l'inhalation et de l'expiration, ce qui est très typique de l'asthme bronchique, de la pharyngite.

Il se trouve que la respiration sifflante dans une telle maladie s'arrête pendant un certain temps, mais cela indique que les voies respiratoires dans ce cas sont complètement bloquées. Dans une telle situation, une ambulance est requise de toute urgence. Si le patient est admis à l'hôpital, il sera connecté de toute urgence à un ventilateur. Cette condition est extrêmement dangereuse pour les personnes âgées et les enfants..

La respiration sifflante humide pendant la toux est divisée en plusieurs types. Ils indiquent que la lumière des voies respiratoires est remplie d'une grande quantité de liquide et, dans les situations graves, de sang. Si les bronches sont trop rétrécies, vous pouvez entendre une respiration sifflante sonore. Ces affections sont de nature inconstante..

Si une personne s'inquiète d'une toux accompagnée d'une respiration sifflante, mais qu'il n'y a pas d'augmentation de la température corporelle, de nombreux fumeurs reconnaîtront immédiatement ce phénomène. Les personnes qui travaillent dans l'industrie chimique et respirent constamment de l'air toxique peuvent également y faire face. En aucun cas, ce type de maladie ne doit être reporté. Sinon, les symptômes énumérés peuvent évoluer vers une pathologie grave (par exemple, une maladie pulmonaire obstructive).

Comment traiter une toux rauque

Les symptômes de toux ci-dessus peuvent être trouvés non seulement chez un adulte, mais également chez un enfant. Quant au traitement, ce sera presque le même et dépendra directement du type de maladie qui a causé certains symptômes.

Si une toux sifflante est causée par une laryngite, il sera alors nécessaire d'éliminer le gonflement du larynx afin d'élargir la lumière des voies respiratoires à un état normal. Le médecin prescrit des antihistaminiques visant à réduire l'œdème et à boire beaucoup de liquides (il vaut mieux que ce soit du lait avec du miel, Borjomi).

Presque toujours, lors de quintes de toux sévères, tous les médicaments sur ordonnance sont prescrits par les médecins pour soulager les symptômes. Au cours de cette période de la maladie, il est nécessaire d'éliminer qualitativement les voies respiratoires du mucus qu'elles contiennent. Mais chaque médicament remplit cette fonction d'une manière différente..

Ainsi, dans ce domaine, les médicaments peuvent être divisés en deux sous-groupes:

  1. Médicaments à action centrale. Ils agissent sur le centre de la toux situé dans la moelle allongée et ont un effet calmant et analgésique..
  2. Médicaments à action périphérique. Ils visent à liquéfier le mucus, en accélérant son excrétion d'un corps affaibli. Ce groupe de médicaments comprend des gouttes, des sprays, des inhalateurs, destinés à hydrater les muqueuses. Les gouttes de ce groupe comprennent le sel, l'eau de mer, l'iode.

La deuxième catégorie de médicaments comprend les sirops, les préparations à base de plantes à base de menthol, d'eucalyptus, qui fournissent des agents enveloppants. Cela comprend également les mucolytiques pour fluidifier le mucus pour une élimination plus facile du corps..

Il existe également des médicaments combinés qui ont des propriétés vasoconstricteurs, ainsi que des mucolytiques et des antihistaminiques..

Si la toux a été déclenchée par une infection bactérienne, elle peut être traitée avec des antibiotiques..

Si une personne s'inquiète d'une toux sèche et rauque, cela indique que le corps ne reçoit pas suffisamment d'eau. Pour cette raison, il est nécessaire de boire la bonne quantité d'eau, en tenant compte du thé chaud, de toutes sortes de compotes, du jus de canneberge.

Il est impossible dans ce sujet de ne pas prêter attention au traitement de la toux avec des remèdes populaires sifflants est impossible. Ainsi, les médecins recommandent de les utiliser simultanément en combinaison avec le traitement principal. À ce jour, il existe un nombre suffisant de recettes différentes pour les frais, les inhalations, mais toutes ne fournissent qu'une assistance pour étouffer les sensations désagréables, éliminant ainsi la source de leur apparition..

Toux sifflante

Co-auteur, éditeur et expert médical - Maksimov Alexander Alekseevich.

Date de la dernière mise à jour: 04.07.2019.

Nombre de vues: 67546

La toux est l'un des symptômes les plus courants accompagnant les maladies respiratoires, les réactions allergiques et même la perturbation du système digestif supérieur. En fonction de la cause de la toux, la fréquence et l'intensité des crises, le volume et la consistance de la décharge peuvent varier, ainsi que divers symptômes d'accompagnement. L'un d'eux est une respiration sifflante. Ce signe peut être assez "éloquent" et indiquer l'accumulation de mucus dans les bronches, le rétrécissement de la lumière des voies respiratoires et d'autres conditions indésirables. Par conséquent, une toux accompagnée d'une respiration sifflante est une raison de consulter un médecin dès que possible..

Quelle est la différence entre une toux commune et une toux sifflante?

Toux commune. Les expirations fortes et brusques sont causées par une irritation des récepteurs situés sur toute la surface de la membrane muqueuse des voies respiratoires. Grâce à la toux, la lumière des organes respiratoires est libérée de l'accumulation de mucus, de particules étrangères et de tout ce qui obstrue le passage de l'air. Mais avec les maladies des voies respiratoires, les caractéristiques de la toux peuvent changer:

  • une toux "aboyante" superficielle est souvent observée avec une laryngite, une trachéobronchite et est une toux séparée tremblements, la soi-disant toux;
  • toux paroxystique - une série de violents tremblements de toux qui peuvent durer jusqu'à plusieurs minutes, souvent causés par une bronchite, une coqueluche ou un volume insuffisant / une viscosité élevée du mucus bronchique, ce qui rend son élimination difficile.

Toux avec respiration sifflante. Avec une telle toux, quelle que soit sa durée ou son intensité, lors de l'inhalation et / ou de l'expiration, vous pouvez entendre une respiration sifflante distincte dans la poitrine. Ce son est le résultat de l'air passant à travers une voie aérienne rétrécie ou par une accumulation de mucus. Dans ce cas, la respiration sifflante peut être sèche (avec laryngite, trachéite, bronchite) ou humide (avec des maladies accompagnées d'accumulations de crachats dans les organes respiratoires et avec frottement des parois des bronches contre les poumons).

En eux-mêmes, la respiration sifflante peut être sifflante, basse, sonore, non sonore. Ils ne peuvent apparaître que lors d'épisodes de toux ou même en dehors d'eux. La combinaison de toutes les caractéristiques de la toux donne au médecin une idée de la maladie à laquelle il est confronté..

Quelles maladies y a-t-il une toux avec une respiration sifflante?

La liste des maladies dans lesquelles la toux et la respiration sifflante se développent dans la poitrine est assez longue. Mais les causes les plus courantes de ce symptôme sont les suivantes:

  • laryngite - inflammation de la muqueuse du larynx, dans laquelle sa lumière se rétrécit en raison d'un œdème, peut provoquer une respiration sifflante lors de l'inhalation ou de l'expiration, lors de la toux;
  • trachéite - inflammation de la membrane muqueuse de la trachée, avec un état négligé, des râles secs peuvent être observés;
  • pharyngite - inflammation de la membrane muqueuse du pharynx, peut se propager rapidement aux organes sous-jacents du système respiratoire, ce qui provoquera une respiration sifflante dans la poitrine lors de la toux;
  • bronchite - inflammation de la membrane muqueuse des bronches, assez souvent accompagnée d'une toux, à laquelle s'ajoute une respiration sifflante quelque temps après le début de la maladie;
  • allergie - au contact d'un allergène, le système respiratoire peut réagir avec une inflammation et un gonflement. Cela rétrécit les voies respiratoires, ce qui peut provoquer une respiration sifflante lors de la toux;
  • l'asthme bronchique est une inflammation chronique des voies respiratoires, dans laquelle il y a un rétrécissement périodique de la lumière des bronches et la libération de grandes quantités de mucus. Au cours de ces crises, un essoufflement et une respiration sifflante apparaissent en raison d'une circulation d'air obstruée..

En fait, toute maladie infectieuse ou inflammatoire des voies respiratoires peut provoquer une toux sifflante si elle n'est pas traitée rapidement. Cela conduit à une détérioration de l'excrétion du mucus, de son épaississement et à la formation d'un obstacle mécanique à l'air inhalé et expiré. Le sirop et les pastilles pour la toux Doctor MOM ® aident à soulager l'inflammation et à soulager la toux. Un traitement précoce peut éviter un certain nombre de complications et accélérer le rétablissement..

Lorsque vous avez besoin de consulter un médecin de toute urgence?

La toux et la respiration sifflante lors de la respiration peuvent indiquer le début d'une maladie grave. Si vous présentez ces symptômes, il est très important de demander l'aide d'un médecin qualifié. Ceci est particulièrement important si une toux sifflante est accompagnée d'un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • écoulement d'une grande quantité d'expectorations;
  • modification de la consistance et / ou de la couleur des expectorations (aqueuses, excessivement épaisses, avec inclusions de pus, stries de sang, etc.);
  • température corporelle constamment élevée ou basse;
  • perte de poids non associée à des changements alimentaires;
  • sueurs nocturnes ou transpiration excessive.

Étant donné que la respiration sifflante pendant la toux peut être le symptôme d'une grande variété de maladies, vous devriez dans tous les cas consulter un médecin. Seul un spécialiste qualifié peut poser un diagnostic précis et recommander comment traiter la maladie identifiée.

Comment traiter une toux sifflante?

Que faire avec une toux sifflante, comme mentionné ci-dessus, dépend de la maladie qui a causé ce symptôme. Après un examen et un diagnostic approfondis, le médecin peut prescrire plusieurs médicaments de différents groupes de médicaments.

Les antibiotiques Ils sont prescrits pour les maladies causées par des bactéries pathogènes. Les médicaments antibactériens inhibent l'activité vitale de ces micro-organismes et provoquent leur mort, mais ne doivent être sélectionnés que par un médecin et en tenant uniquement compte de la sensibilité des microbes à certains médicaments.

Antihistaminiques. Ce groupe de médicaments est prescrit pour la toux et d'autres symptômes respiratoires, cutanés ou gastro-intestinaux provoqués par des allergies. En outre, les antihistaminiques peuvent être inclus dans le complexe de médicaments prescrits pour les ARVI.

Bronchodilatateurs. Ce groupe de médicaments est recommandé pour la toux avec une respiration sifflante, qui est causée par un rétrécissement de la lumière bronchique. Ils aident à normaliser la respiration, à éliminer l'essoufflement, à restaurer la fonction d'élimination des mucosités des bronches. Ce groupe de médicaments a différents mécanismes d'action, de sorte qu'un médicament spécifique doit être sélectionné par le médecin traitant en fonction des caractéristiques de la situation..

Mucolytique. Ces agents fluidifient le flegme et l'empêchent de se déposer sur les parois des bronches. Cela facilite l'excrétion à la fois du mucus lui-même et des agents pathogènes, produits toxiques de leur activité vitale..

Le sirop contre la toux et les pastilles à base de plantes Doctor MOM ® ont des effets mucolytiques et bronchodilatateurs prononcés, basés sur l'action d'un complexe de plantes médicinales.

Antipyrétique. Ils peuvent être recommandés pour les températures corporelles élevées.

Une approche intégrée du traitement de la toux avec une respiration sifflante de toute origine est importante, car ce n'est qu'un des symptômes de la maladie.

Préparations Doctor MOM ® pour le traitement de la toux sifflante

Les préparations Doctor MOM ® sont prescrites comme moyen de thérapie complexe pour les maladies infectieuses et inflammatoires accompagnées de toux. Pour éliminer les symptômes tels que les maux de tête et les douleurs musculaires, vous pouvez utiliser la pommade Doctor MOM ® Fito. Il contient des extraits de 4 huiles essentielles, grâce auxquelles la pommade a un effet d'inhalation 1, ainsi qu'un effet chauffant 2, qui aide à soulager les symptômes désagréables.

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR:

1 La préparation contient des huiles essentielles. L'effet d'inhalation est obtenu en inhalant les vapeurs d'huiles essentielles.

2 La sensation de chaleur peut être associée à une irritation des terminaisons nerveuses par les substances actives du médicament.

Pourquoi une toux accompagnée d'une respiration sifflante est-elle dangereuse??

La toux est un phénomène assez courant et répandu, surtout en basse saison, lorsque le corps d'une personne au système immunitaire affaibli (et il y en a maintenant, hélas, la majorité d'entre eux!) N'a pas le temps de s'adapter aux fréquents changements de température de l'air et des conditions météorologiques. En soi, ce n'est pas terrible, car c'est une réaction protectrice du corps. Mais lorsqu'une toux avec respiration sifflante apparaît, il vaut la peine de consulter un médecin dès que possible - cela peut être le signe du développement d'une maladie grave..

Le contenu de l'article

Raisons possibles

Avant d'examiner les causes possibles, comprenons la terminologie. La respiration sifflante est un bruit caractéristique qui est généré lorsqu'un flux d'air traverse les voies respiratoires, lorsqu'il y a des obstacles à l'intérieur: néoplasmes, caillots de mucus, corps étrangers. L'enrouement est un changement du timbre de la voix qui se produit en raison d'une inflammation ou de dommages aux cordes vocales..

Une voix sifflante se produit avec une toux très forte, sèche et aboyante, ce qui entraîne une irritation constante du larynx et une inflammation des cordes vocales due au surmenage. La cause d'une telle toux peut être un rhume, des infections respiratoires aiguës, des infections virales respiratoires aiguës ou des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures: pharyngite, laryngite, trachéite. S'ils ne sont pas traités, la maladie devient chronique et des complications se développent..

Une toux rauque apparaît finalement chez les gros fumeurs en raison de brûlures permanentes de la muqueuse laryngée et d'une inflammation chronique des voies respiratoires. Les personnes travaillant dans des industries associées aux produits chimiques, à une pollution atmosphérique élevée et à d'autres irritants sont également à risque..

S'ils n'utilisent pas d'équipement de protection individuelle, des maladies respiratoires, considérées comme professionnelles, se développent progressivement: asthme, allergies, bronchite.

La toux et une respiration sifflante dans la poitrine sont des signes évidents de conditions médicales graves telles que:

  • asthme bronchique - à l'expiration ou en toussant, un sifflement se fait entendre, qui se forme en raison d'un fort rétrécissement de la lumière des bronches lors d'un spasme;
  • néoplasmes sur les bronches - des râles sifflants sont constamment présents lors de la respiration;
  • bronchite aiguë ou chronique - la respiration sifflante est causée par de grandes accumulations de mucus qui empêchent l'air de passer librement;
  • abcès pulmonaire - une respiration sifflante se produit lorsque l'air passe à travers une cavité remplie de pus, entendu à l'intérieur de la poitrine;
  • pneumonie - selon le stade de la maladie, la respiration sifflante est calme ou très sonore, accompagnée d'une toux sèche ou humide;
  • œdème pulmonaire - la respiration sifflante est à peine audible, car les poumons ne fonctionnent pas normalement et la personne ne peut pas respirer à fond, une sensation d'étouffement est créée;
  • insuffisance cardiaque - le cerveau le perçoit comme un manque d'oxygène et essaie de compenser par une respiration profonde, ce qui est extrêmement difficile lors d'une crise, un léger sifflement apparaît.

Ce n'est pas une liste complète de toutes les raisons possibles de la toux et d'une respiration sifflante évidente. Dans la plupart des cas, seul un médecin peut poser un diagnostic précis, après un examen approfondi et un examen complet..

Symptômes alarmants

Si vous avez une toux rauque, ne retardez pas la visite chez le médecin. Surtout s'il est accompagné d'un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • essoufflement sévère ou fréquent;
  • sueurs froides avec un effort physique minimal;
  • se sentir essoufflé;
  • signes de manque d'oxygène;
  • douleur dans la région de la poitrine (particulièrement constrictive ou clairement localisée);
  • forte ou constante, mais légère augmentation de la température corporelle;
  • une respiration sifflante lors de la respiration ou de la toux est constamment entendue.

Le diagnostic commence par une visite chez un thérapeute, qui écoute les bronches et les poumons du patient avec un stéthoscope. La respiration sifflante est mieux entendue lors de l'expiration, le médecin demande donc souvent au patient de respirer profondément ou de tousser.

Méthodes de diagnostic

La prochaine étape obligatoire du diagnostic est les tests de laboratoire. En règle générale, il s'agit d'un test sanguin général et biochimique et d'un test de la microflore des expectorations. Ils vous permettent d'identifier la présence dans le corps de micro-organismes pathologiques et de processus inflammatoires actifs.

Si les données s'avèrent insuffisantes pour les prescriptions médicales, les recommandations suivantes peuvent également être recommandées:

  • radiographie pulmonaire - révèle une pneumonie, une tuberculose, une bronchite aiguë et chronique, un abcès pulmonaire;
  • tomographie calculée - permet une analyse détaillée de l'état de tout organe respiratoire;
  • spirométrie - prise et analyse des indications vitales de la fonction pulmonaire;
  • bronchoprovocation - effectuée en cas de suspicion d'asthme bronchique, elle vous permet de déterminer la sensibilité des bronches et une tendance au bronchospasme;
  • bronchoscopie - un examen interne et une étude détaillée de l'état de la muqueuse des bronches, vous permet de mesurer la taille de la lumière, de détecter les néoplasmes et de prélever des expectorations pour analyse;
  • gaz du sang - un autre type de test de laboratoire qui vous permet de déterminer le niveau d'oxygène dans le sang;
  • angiopulmonographie - vous permet d'évaluer l'état des vaisseaux dans les poumons, le degré de leur rétrécissement, la présence de caillots sanguins;
  • biopsie - examen d'un échantillon de tissu prélevé dans les bronches ou les poumons, qui vous permet de déterminer si ce néoplasme est bénin ou malin.

Si nécessaire, d'autres spécialistes sont connectés à l'examen: un pneumologue, un allergologue, un oncologue, etc..

Caractéristiques du traitement

Comme vous pouvez le voir, les raisons pour lesquelles la respiration sifflante et la toux peuvent apparaître sont si diverses qu'il n'y a pas de recette universelle pour leur traitement en principe. C'est pourquoi un diagnostic professionnel est si important. Il est nécessaire de traiter non pas la respiration sifflante, mais la maladie sous-jacente. Et comme la plupart d'entre eux sont graves, il vaut mieux ne pas s'automédiquer..

Les remèdes populaires dans ce cas ne peuvent être qu'auxiliaires. En présence de maladies chroniques, d'infection, d'écoulement purulent, seul un traitement médicamenteux bien choisi sera efficace. Il comprend des médicaments de plusieurs groupes qui, en interagissant, améliorent les propriétés les uns des autres et préviennent les effets secondaires:

  • antibiotiques - vous ne pouvez pas vous en passer pour la bronchite, la pneumonie, l'abcès pulmonaire, déclenché par ARVI;
  • antihistaminiques - ils aident bien à la toux allergique et soulagent les crises d'asthme bronchique, préviennent une réaction allergique aux antibiotiques;
  • médicaments bronchodilatateurs - sont prescrits pour le bronchospasme, le rétrécissement de la lumière des bronches, pour faciliter la toux avec de grandes accumulations de mucus;
  • agents mucolytiques - liquéfient les mucosités et facilitent la toux, transforment la toux sèche aboyante en toux productive, sont efficaces pour la bronchite, la pneumonie, la trachéite;
  • médicaments antipyrétiques - sont prescrits de manière symptomatique lorsque la température corporelle dépasse 38,5 o C, dès qu'elle diminue régulièrement, ce type de médicament est annulé.

Les agents antiviraux pour la respiration sifflante ne sont pas prescrits. Ils ne sont efficaces que dans les 72 premières heures après le début de la maladie, et pendant ce temps, la maladie n'a pas le temps de se développer à un point tel qu'une personne commence à avoir une respiration sifflante. Par conséquent, il est logique de commencer à les prendre par vous-même, afin de prévenir le développement de maladies respiratoires graves..

Une partie intégrante du traitement est le gargarisme régulier, pour lequel vous pouvez utiliser une solution saline, des décoctions de plantes médicinales ou des préparations pharmaceutiques prêtes à l'emploi. Gargarisez-vous au moins 4 à 5 fois par jour. Il apaise la muqueuse laryngée irritée, hydrate et soulage l'inflammation.

Il est particulièrement important de se rincer fréquemment la bouche lorsque les expectorations crachent activement. Il évite la propagation de l'infection dans la cavité buccale et le retour du mucus dans les bronches. Dans le même but, vous pouvez traiter la gorge avec des solutions antiseptiques: chlorophyllipt, furaciline, etc..

Inhalation et échauffement

L'inhalation soulage toujours la toux. Si la respiration sifflante est superficielle, les inhalations de vapeur aident bien. Avec une respiration sifflante profonde, lorsqu'il est nécessaire de guérir les bronches inférieures et les poumons, le meilleur effet sera après l'utilisation d'un nébuliseur. Ce dispositif transforme un mélange médicamenteux dilué en une solution finement dispersée, dont les particules microminisées sont capables de pénétrer très profondément et de s'attarder sur la membrane muqueuse et dans les alvéoles..

L'échauffement doit être traité avec prudence. Dans certaines maladies, il est catégoriquement contre-indiqué: œdème et abcès du poumon, tuberculose, etc. Par conséquent, au moins on ne peut pas se prescrire des procédures thermiques avant le diagnostic final. Pour la période de diagnostic, il est conseillé de se limiter à quelques inhalations..

Mais s'il n'y a pas de contre-indications médicales, les poumons et les bronches peuvent être réchauffés par diverses méthodes maison: emplâtres à la moutarde, enveloppements, compresses, paraffine.

S'il est possible de visiter la clinique, l'électrophorèse, l'UHF, le chauffage au laser sont utilisés comme prescrit par le médecin. La durée du traitement est de 5 à 10 procédures, après quoi une amélioration notable se produit généralement.

Prévention de la respiration sifflante

Une toux sifflante est beaucoup plus difficile à guérir qu'une toux sèche ou humide ordinaire. Par conséquent, il est conseillé de faire tout son possible pour empêcher son apparition. Parfois, les mesures préventives standard sont suffisantes:

  • arrêter de fumer et autres mauvaises habitudes;
  • lorsque vous travaillez dans des industries «nuisibles», utilisez un équipement de protection individuelle;
  • commencer le traitement de la toux avec des remèdes populaires dans les tout premiers jours après son apparition;
  • assurez-vous de consulter un médecin si la cause de votre toux n'est pas claire pour vous;
  • demandez l'aide d'un professionnel à temps si, après 3-4 jours de traitement à domicile, l'état ne s'améliore pas et la toux ne s'affaiblit pas;
  • maintenir la propreté des locaux de travail et d'habitation, surveiller la température et l'humidité de l'air;
  • faire régulièrement une prophylaxie antifongique et nettoyer le climatiseur;
  • éviter l'apparition et encore moins l'accumulation de moisissures dans la maison;
  • au moins une fois tous les 2-3 mois, inspectez la pièce pour la présence d'allergènes et d'irritants possibles;
  • ne pas fumer vous-même et ne pas permettre aux clients de le faire dans l'appartement et les locaux de travail.

Il est tout aussi important de bien manger et de renforcer régulièrement le système immunitaire. Le régime doit contenir des fruits et légumes frais, des agrumes et des fruits de mer. Ils fournissent au corps des vitamines et minéraux essentiels.

Essayez de passer au moins une heure par jour au grand air, de préférence en déplacement (marche, course à pied, jeux de sport). Et l'essentiel est de ne pas déclencher la maladie et de ne pas s'automédiquer, car cela entraîne souvent des complications graves et des conséquences imprévisibles..

Symptômes d'une toux avec respiration sifflante et sans respiration sifflante lors de la respiration d'un adulte. Traitements pour une toux sèche et rauque sévère.

Une toux rauque chez un enfant sans fièvre est un symptôme d'une maladie des voies respiratoires supérieures, à savoir l'accumulation de mucus dans la trachée ou les bronches. Le mucus a tendance à devenir filandreux, ce qui est difficile à cracher, ce qui entraîne un blocage des bronches. Par conséquent, le traitement doit commencer le plus rapidement possible..

La toux est une action réflexe normale du corps qui tente de dégager les poumons pour un fonctionnement normal. Une respiration sifflante, une voix rauque et une toux chez un enfant indiquent un blocage des petites bronches inférieures. Cette condition provoque des virus ou des rhumes..

Le principal danger d'une toux rauque sans fièvre est une toux improductive lorsque l'enfant tousse convulsivement, mais le mucus ne quitte pas les poumons. Le flegme qui s'accumule dans les poumons des enfants est très difficile à décomposer et, avec le temps, peut entraîner des maladies dangereuses telles que la bronchite ou la pneumonie..

Signes et causes d'une toux rauque

Il convient de rappeler que seul un pédiatre ou un pneumologue doit traiter le traitement d'une toux rauque, mais la réaction rapide des parents joue un rôle important dans le rétablissement rapide de l'enfant..

Vous devez d'abord faire attention au type d'enrouement dans la voix après la toux. Fondamentalement, cela ressemble à un chatouillement sec et dangereux, indiquant l'apparition d'une inflammation du larynx. Les cordes vocales sont situées dans le larynx, à l'aide duquel l'air est ventilé.

Le moindre processus inflammatoire entraîne leur gonflement, l'écart entre eux se rétrécit, ne permet pas à l'air de circuler normalement, ce qui peut conduire à une suffocation.

La persécution est remplacée par une voix rauque après des quintes de toux. L'inflammation du pharynx entraîne une toux douloureuse et des pleurs du bébé. La mère d'un bébé qui allaite doit faire attention au comportement du bébé lors de l'allaitement. Les principaux signes d'inflammation du pharynx sont le refus de manger, la léthargie et le sommeil prolongé..

Une voix s'assit, une toux commença: toutes les causes du phénomène

La perte de voix tout en conservant la capacité de parler uniquement dans un murmure est appelée aphonie. La principale cause de ce phénomène est la laryngite..
Avec la progression de la maladie, les ligaments cessent temporairement de vibrer, le son "s'assied", devient rauque.

Avec la transition de l'inflammation vers la région trachéale, une toux commence (sèche, aboiements).

Les principales raisons pour lesquelles ces symptômes surviennent:

  1. Une personne a un ARVI, et la perte de voix et la toux sont un symptôme concomitant.
  2. Les personnes atteintes de rhinite chronique, de bronchite, de sinusite sont plus sujettes à l'enrouement et à l'enrouement.
  3. Hypothermie des ligaments: boissons glacées, air froid.
  4. Irritation du larynx avec poussières, gaz, nicotine, alcool.
  5. Tension fréquente des cordes vocales. Les personnes qui parlent beaucoup sont à risque - conférenciers, enseignants,.

Important! L'aphonie est sensible aux personnes qui ont subi une amygdalectomie - une opération visant à enlever les amygdales palatines. En leur absence, l'inflammation se propage rapidement à la trachée et aux ligaments..

Entre autres raisons - une brûlure de la muqueuse laryngée avec divers produits chimiques. Chaque élément présente des symptômes spécifiques..

En cas de brûlure au chlore - perte complète de la voix, toux craquante et œdème pulmonaire, empoisonnement à l'ammoniaque - voix rauque et toux humide, vinaigre - des cicatrices apparaissent sur les ligaments, une personne ne peut pas parler, avec un empoisonnement grave, la voix disparaît pour toujours.

Une autre raison est le résultat des allergies. Avec l'œdème de Quincke, le larynx commence à gonfler, ce qui provoque une perte complète de la voix. Il devient difficile pour une personne de respirer, la condition menace de suffocation.

Gardez à l'esprit! Un traumatisme ligamentaire peut également provoquer des symptômes désagréables. Des éléments étrangers disséquent la trachée.

Le plus souvent, un tel grattage trachéal se produit pendant l'intubation. Dans ce cas, la voix reviendra à la normale après la restauration de l'intégrité de la muqueuse trachéale.

Toux Husky avec laryngite aiguë

Elle se caractérise par la manifestation de pellicules aboyantes, qui se transforment en toux rauque avec essoufflement. Si vous observez de tels symptômes chez un enfant, vous devez appeler d'urgence une ambulance et ne pas attendre l'arrivée d'un pédiatre.

Les parents doivent fournir les premiers soins à l'enfant en abaissant ses pieds dans un bassin d'eau tiède, une condition préalable à une telle procédure ne doit pas avoir de température.

Le sang commencera à se précipiter vers les jambes, il sortira du larynx et l'œdème commencera à diminuer. Cela améliorera l'état de l'enfant avant l'arrivée de l'ambulance. Le paramédical administrera un médicament spécial ou un antihistaminique pour soulager le gonflement des tissus.

Dans ce cas, il vaut mieux accepter l'hospitalisation. L'œdème du larynx a tendance à augmenter rapidement et constitue une menace pour la vie de l'enfant, avec de tels symptômes, il est préférable d'être sous la surveillance d'un médecin qualifié.

Quand sonner l'alarme

Une toux rauque peut être le signe d'un certain nombre de maladies dangereuses. Dans ce cas, les parents doivent montrer d'urgence le bébé au médecin et commencer le traitement..

  1. Si vous êtes allergique, votre enfant peut réagir en toussant à la poussière domestique ou à d'autres irritants. Les substances qui provoquent des convulsions sont appelées allergènes. Dans ce cas, il est nécessaire de donner des antihistaminiques, mais uniquement après examen par un médecin. Vous pouvez protéger votre enfant contre les substances qui provoquent des convulsions après avoir prélevé des échantillons d'allergènes.
  2. Si des quintes de toux surviennent la nuit, cela vaut la peine de se faire tester. Ce symptôme s'accompagne d'asthme bronchique. L'une des raisons peut être une allergie auparavant inaperçue..
  3. Les maladies les plus dangereuses sont accompagnées d'une toux paroxystique. Elle peut être causée par une infection des voies respiratoires supérieures sans fièvre. Elle peut être causée par le cytomégalovirus, la chlamydia, divers champignons, la parapertussie ou la tuberculose.
  4. Si l'enfant a récemment eu un rhume, la toux peut être résiduelle. Dans ce cas, le symptôme peut persister pendant plusieurs semaines..

Une toux rauque est plus terrible si elle est le signe d'une maladie infectieuse. Pour le détecter, le bébé devra non seulement subir un examen par un pédiatre, mais également passer plusieurs tests.

Une autre raison de ce réflexe peut être des raisons psychosomatiques. Dans ce cas, il est nécessaire de subir un examen psychologue avec le bébé. Le plus souvent, le symptôme survient dans le contexte de relations malsaines au sein de la famille..

Une toux rauque avec pneumonie ou bronchite

Une toux rauque lors du diagnostic d'une pneumonie ou d'une bronchite obstructive n'est qu'un symptôme d'un processus inflammatoire dans les poumons en raison de la présence d'une infection virale. L'un des signes de complication est une augmentation répétée de la température après sa normalisation, puis l'enfant commence à développer une toux rauque. Dans ce cas, il est préférable d'appeler un médecin qui établira la présence d'une respiration sifflante dans les poumons..

Une maladie respiratoire aiguë peut également se manifester par une toux rauque associée à d'autres symptômes. Dans ce cas, le traitement est effectué à l'aide de médicaments antibactériens d'un large spectre d'action en milieu hospitalier.

Une fois que la toux est devenue une forme productive, un test d'expectoration est effectué, identifiant l'agent causal de la maladie et sélectionnant le traitement médicamenteux approprié.

Une toux sifflante chez un enfant est traitée avec beaucoup de soin, en écoutant quotidiennement ses poumons.

L'apparition brutale d'une toux rauque indique la présence de petits détails dans les voies respiratoires. Cela peut se produire lorsqu'un enfant s'étouffe avec une boisson ou de la nourriture. Les petits enfants avalent souvent de petits centimes, le constructeur et s'étouffent avec eux. La toux s'arrêtera lorsque le corps étranger n'interfère pas avec le libre passage de l'oxygène.

S'il a une respiration sifflante dans la gorge pendant une longue période et en même temps une toux sans fièvre, cela indique une grande quantité de mucus accumulé dans les bronches. Le mucus dans les voies respiratoires est causé par une infection et une inflammation.

Ces maladies comprennent:

  • tuberculose;
  • laryngite;
  • trachéite;
  • pharyngite;
  • emphysème;
  • bronchite;
  • pneumonie;
  • cancer du poumon.

Les processus inflammatoires qui provoquent une voix rauque, sans traitement, peuvent entraîner des complications dangereuses. Les complications comprennent également le développement de maladies asthmatiques, une insuffisance respiratoire et une occlusion..

L'inflammation, associée à un œdème du larynx, peut obstruer les voies respiratoires et être mortelle.

Ce que dit le Dr Komarovsky sur la toux

Parmi les mères, Evgeny Olegovich Komarovsky jouit d'une autorité. À propos du traitement d'un enfant toux, il dit ce qui suit: «L'accent devrait être mis sur l'amincissement des expectorations. L'enfant doit recevoir beaucoup d'eau, humidifier l'air de la pièce où il passe la majeure partie de la journée ".

En outre, un pédiatre bien connu souligne que l'automédication n'en vaut pas la peine. Les médicaments doivent agir sur la cause du réflexe de toux, et pas seulement éliminer ce symptôme protecteur..

Il s'agit d'une réaction réflexe du corps aux stimuli externes et internes des récepteurs respiratoires. En tant que tels, les micro-organismes pathogènes et les corps étrangers qui pénètrent accidentellement dans les voies respiratoires lors d'une conversation ou d'un repas peuvent agir. Dans certains cas, une toux rauque sans signes de fièvre peut être le symptôme d'un certain nombre de maladies extrêmement dangereuses. Par conséquent, si un enfant développe des sons étrangers pendant un spasme bronchique, vous devez immédiatement consulter un pédiatre pour un examen des poumons du bébé..

Une toux rauque, associée à une respiration sifflante de la poitrine, est dans la plupart des cas causée par de graves pathologies fonctionnelles du système bronchopulmonaire. Tout d'abord, les bronches sont touchées, en tant qu'organe principal qui assure le débit de l'espace aérien et la reproduction stable de l'acte de respiration.

Les causes de la respiration sifflante lors de l'inhalation et de l'expiration, ainsi que d'une toux rauque, peuvent résider en la présence des maladies suivantes chez un enfant:

Chaque facteur causal énuméré dans cette liste est une menace potentielle pour le développement normal de l'enfant et la poursuite de sa vie future..

Surtout si la cause d'une respiration sifflante pendant la respiration et d'une toux rauque est une infection virale ou infectieuse. Le danger de ce type de pathologie réside dans le fait que les bactéries sont capables de provoquer des foyers d'inflammation étendus, de détruire le tissu pulmonaire de l'enfant, qui est ensuite remplacé par une fibre incapable de remplir les fonctions précédentes du système bronchopulmonaire. En conséquence, l'enfant grandit douloureusement et, avant la période de croissance, fait souvent face à des rhumes du système respiratoire..

Traitement

Tout type de toux nécessite une attention et un traitement approprié. L'apparition d'une toux rauque provoque un œdème des muqueuses, la voix disparaît et la circulation normale de l'oxygène dans les poumons est perturbée. Avec de tels symptômes, le traitement doit viser à soulager l'œdème et à normaliser la respiration..

Une aide efficace ne sera fournie que dans un hôpital, aidera à prévenir les attaques d'étouffement. Après la restauration de la voix et l'élimination de l'œdème, la maladie elle-même commence à être traitée. Le traitement est effectué à l'aide de médicaments et de procédures physiques.

Le traitement consiste en l'utilisation de médicaments expectorants et mucolytiques. Ils soulagent l'état du patient, diluent les mucosités, aidant l'enfant à tousser facilement. Les antibiotiques et les médicaments antibactériens sont utilisés dans les cas graves, ils tuent les bactéries, empêchant la récurrence de la maladie.

Inhalation

Une évolution bénigne de la maladie, le manque de température ne nécessite pas de traitement radical. Dans ce cas, les méthodes folkloriques et les inhalations peuvent aider les enfants..

L'inhalation dans le traitement complexe de la toux et d'autres maladies respiratoires est utilisée depuis longtemps et ils ont fait leurs preuves. En raison de l'inhalation, le médicament pénètre directement sur les muqueuses des voies respiratoires.

Les principaux avantages de l'inhalation:

  • hydrater les muqueuses;
  • favorise un écoulement plus facile des expectorations, en l'amincissant;
  • avec l'utilisation de médicaments, un traitement local se produit;
  • empêche la transition de la maladie vers une forme chronique.

Les inhalations sont humides, avec une température de l'eau jusqu'à 30 ° C, tiède-humide (de 30 à 40 ° C) et de la vapeur avec une décoction de tilleul, camomille, pommes de terre et autres médicaments aux propriétés antiseptiques.

Les nébuliseurs sont les plus populaires aujourd'hui. Ils peuvent être trouvés à la fois dans la salle physique de la polyclinique et à la maison. Le principe du nébuliseur est très simple. Il décompose les gouttelettes d'eau en poussière finement dispersée, facilement perceptible par le corps, et augmente l'absorption des médicaments. L'utilisation d'un nébuliseur est indiquée pour de nombreuses maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures, y compris une toux rauque.

Il existe un certain nombre de contre-indications à l'utilisation d'un nébuliseur:

  • insuffisance cardiopulmonaire;
  • micro-coups et coups reportés;
  • intolérance individuelle à certains médicaments ou à certains composants de leur composition;
  • hypertension de 2-3 degrés;
  • adaptation difficile au rythme respiratoire requis.

ethnoscience

Les principaux moyens de la médecine traditionnelle sont l'utilisation de frottements et de compresses, si l'enfant n'a pas une température corporelle élevée.

Pendant la maladie, l'enfant a besoin de boire davantage, il peut s'agir de compote de fruits secs, de thé chaud, de lait. Surveillez la température et l'humidité de la pièce, ventilez plus souvent. Après le stade aigu de la maladie, vous devez marcher à l'air frais, à l'exclusion des endroits surpeuplés.

N'oubliez pas que seul un médecin peut diagnostiquer une maladie et choisir la méthode de traitement appropriée..

Quelles procédures peuvent aider un enfant

Le réflexe de toux sans température est une indication directe de l'inhalation. Pour ce faire, vous pouvez simplement respirer au-dessus d'une casserole d'eau chaude ou acheter un nébuliseur spécial. Les liquides suivants peuvent y être utilisés:

  • eau minérale "Borjomi";
  • Lazolvan;
  • Miramistin;
  • Furaciline.

Il est également bon de compléter le traitement avec des bains de pieds et des remèdes populaires. Si les expectorations ne sortent pas bien, le pédiatre peut vous recommander un massage de drainage spécial.

La prévention

Pour prévenir l'apparition de maladies respiratoires, il est nécessaire de respecter les méthodes de base de leur prévention. Celles-ci incluent toutes sortes de méthodes de durcissement, de longues promenades à l'air frais et des sports actifs qui augmentent l'immunité et la résistance du corps.

Il est nécessaire de fournir une alimentation équilibrée riche en protéines, micro et macro-éléments, vitamines. Ne mangez que des fruits et légumes de saison. Minimisez la consommation de bonbons et de sodas sucrés.

Les longues marches ne doivent pas se terminer par une hypothermie. Si, néanmoins, l'enfant a froid, vous devez faire un bain de pieds avec de la moutarde sèche à la maison. Ces mesures préventives aideront à renforcer l'immunité et à minimiser le risque de contracter des virus..

Remèdes populaires

Si l'enfant a une toux persistante, en l'absence de contre-indications, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques:

  • décoctions de guimauve, d'origan et de mère et de belle-mère;
  • thé au miel ou confiture de framboises;
  • lait chaud avec du miel, du soda ou du beurre;
  • radis au miel (en quantités limitées, car il peut provoquer une tachycardie);
  • oignons sautés au sucre.

En guise de procédure supplémentaire, vous pouvez rappeler la méthode connue de nos mères. Vous aurez besoin de plusieurs paires de chaussettes et d'un peu de moutarde sèche. Tout d'abord, des chaussettes fines et propres sont placées sur les jambes propres de l'enfant, puis une paire avec de la moutarde versée à l'intérieur et des chaussettes en éponge douce sur le dessus. Après quoi, le bébé doit être immédiatement mis au lit..

Comment traiter si l'enfant a une respiration sifflante et tousse

Avant de commencer le traitement de symptômes tels que l'enrouement lors de la respiration et une toux rauque, il est nécessaire d'établir la nature de l'origine de l'état douloureux des poumons. Pour chaque type de maladie, il existe un protocole thérapeutique visant à guérir complètement l'enfant et à soulager les symptômes de la maladie. Considérons plus en détail l'ordre et la méthode de traitement de la respiration sifflante et de la toux associée à une augmentation de température, ou se manifestant sans perturber les échanges thermiques du corps.

Pas de température

Si l'enfant ne présente pas de signes de fièvre, mais en présence d'une respiration sifflante et d'un spasme bronchique, des expectorants, des bronchodilatateurs et des antispasmodiques sont utilisés. Des médicaments tels que Gerbion, Altay, racine de réglisse, sirops de Lazolvan peuvent être utilisés comme préparations pharmaceutiques. Parmi les comprimés, Bromhexine, Azithromycine, Gentomycine, Bromhikum, Mukaltin ont fait leurs preuves..

Si un enfant reçoit un diagnostic de toux allergique, qui présente tous les signes du stade initial de développement de l'asthme bronchique, il est recommandé de prendre Spazmolgon, No-shpu, chlorhydrate de Droverin, Euphyllin. Pour prévenir les allergies, le bébé doit boire régulièrement des comprimés d'Edem, Cetrin, Aleron, Suprastin, Ketotifen, Suprastinol, L-cet. Cela soutiendra le système immunitaire du corps et réduira la concentration d'allergènes dans le sang..

Avec température

Une augmentation de la température corporelle avec la manifestation simultanée d'une respiration sifflante dans la poitrine et d'une toux rauque indique qu'un processus inflammatoire aigu se produit dans les tissus pulmonaires et les organes du système respiratoire. Dans la plupart des cas, il nécessite une thérapie complexe avec des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires puissants. Dans de telles situations, les sirops et les comprimés jouent le rôle d'éléments auxiliaires du traitement, et le principal cours thérapeutique de choc est attribué aux injections intramusculaires avec des médicaments tels que l'oxacilline, l'ampicilline, le sumazid, la gentomycine, l'hémomycine, l'extrait d'aloès..

Le type d'antibiotique ou d'anti-inflammatoire n'est sélectionné individuellement par le médecin traitant qu'après, à la suite de tests de laboratoire, que la souche du pathogène bactérien qui a provoqué une inflammation, de la fièvre, une respiration sifflante pendant la respiration et une toux rauque est établie.

Causes et traitement de la toux sifflante chez un adulte

Que dit une toux sifflante? Ce n'est pas une maladie indépendante, mais sert de signal que quelque chose ne va pas avec le corps. Par exemple, il peut parler de la présence de maladies telles que la laryngite, le faux ou vrai croup et d'autres maladies respiratoires. Dans tous les cas, ce symptôme ne peut être ignoré; quand il apparaît, vous devez absolument consulter un médecin.

Diagnostic de la toux

Seul un médecin peut déterminer la cause de ce symptôme. Lors du diagnostic, il doit faire attention non seulement au timbre de la toux (dans ce cas, rauque), mais également à son caractère (sec ou humide). Tout cela peut être évalué lors de l'examen initial du patient, lorsque le médecin enregistre la respiration sifflante pendant l'expiration et évalue la toux selon le principe décrit ci-dessus..

D'autres symptômes pouvant accompagner une toux sont également pris en compte. Il arrive que dans de telles situations, une température normale reste, mais le plus souvent elle augmente. Dans les maladies infectieuses graves, des courbatures, une faiblesse et des frissons peuvent être ressentis. un essoufflement sévère peut indiquer une insuffisance cardiaque ou pulmonaire. Cela doit être vérifié avec des enquêtes supplémentaires..

Il arrive également que, simultanément à une toux, une personne ressent une douleur dans la région de la poitrine. Il est impératif d'informer le médecin de tout cela afin que le spécialiste puisse poser le bon diagnostic et procéder au traitement le plus rapidement possible..

Mais l'examen seul ne suffit pas pour un diagnostic précis. Il est nécessaire de vérifier s'il y a des changements pathologiques dans les poumons, car une toux rauque peut être causée par des maladies assez graves, par exemple l'oncologie.

Pour un tel contrôle, des méthodes de radiographie et de tomodensitométrie (effectuées pour la poitrine) sont utilisées. Le deuxième examen est considéré comme plus informatif, bien qu'il soit plus coûteux et que toutes les cliniques ne disposent pas de l'équipement pour cela. En plus de ces deux méthodes, le médecin prescrit un examen microbiologique des expectorations qui se séparent lors de la toux. Ce n'est qu'après cela que la cause de ce phénomène peut être déterminée et la maladie concomitante établie..

Raisons de la toux

En soi, ce symptôme est une réaction réflexe du corps aux stimuli internes et externes. Une toux rauque indique que les bronches et les bronchioles sont obstruées par du mucus. Ceci, à son tour, est associé à diverses maladies..

Par exemple, en plus de la laryngite, de la pharyngite, de la trachéite déjà mentionnées, il peut s'agir d'une pneumonie, d'un emphysème et d'autres troubles. Il y a des cas où une toux rauque s'accompagne d'autres symptômes - par exemple, une personne a des difficultés à respirer, on a le sentiment qu'un corps étranger est apparu dans la gorge. Peut-être que ces symptômes désagréables se manifestent par une allergie sévère. Dans de tels cas, prenez des antihistaminiques.

Comment comprendre par la nature de la toux de quelle maladie le médecin est-il confronté? Avec une respiration sifflante sèche, un spasme des muscles lisses des bronches se produit généralement. La respiration sifflante est bien audible à la fois lors de l'inhalation et de l'expiration. Cette situation est juste caractéristique de la pharyngite et de l'asthme bronchique..

Parfois, avec une telle maladie, la respiration sifflante s'arrête pendant un moment. Mais cela signifie seulement que les voies respiratoires sont complètement bloquées. Dans ce cas, vous devez appeler immédiatement une ambulance. À l'hôpital, la victime sera connectée à un appareil de respiration artificielle. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les enfants et les personnes âgées..

Il existe plusieurs types de râles lors de la toux. Ils disent que beaucoup de liquide s'est accumulé dans la lumière des voies respiratoires et, dans les cas graves, même du sang. S'il y a un très fort rétrécissement des bronches, une respiration sifflante sonore se produit. Avec de telles maladies, la toux a un caractère inconstant, il peut sembler qu'elle a même complètement disparu, mais elle revient ensuite.

Une toux sifflante sans fièvre est un phénomène familier à de nombreux fumeurs. Ceux qui travaillent dans l'industrie chimique et respirent constamment de l'air vénéneux sont confrontés à lui. Le traitement d'une telle maladie ne peut pas être reporté, sinon, au fil du temps, les symptômes se développeront en une pathologie plus grave telle qu'une maladie pulmonaire obstructive..

Traitement de la toux rauque

Les symptômes de cette toux peuvent survenir chez les enfants et les adultes. L'approche du traitement sera en grande partie la même - cela dépend de la maladie à l'origine des symptômes décrits.

Si la toux et la respiration sifflante sont causées, par exemple, par une laryngite, dans ce cas, l'essentiel est d'éliminer le gonflement du larynx afin d'élargir la lumière des voies respiratoires à un état normal. Pour ce faire, le médecin prescrit des antihistaminiques (ils réduisent l'œdème), tandis que le patient reçoit beaucoup de boisson chaude (le meilleur de tous est du lait avec du miel ou du borjomi).

Pour une toux sévère, presque tous les médicaments prescrits par votre médecin visent à soulager les symptômes. À ce stade, il est nécessaire d'éliminer le mucus des voies respiratoires. Mais toutes les drogues le font différemment..

En général, ils peuvent être divisés en deux groupes principaux:

médicaments contre la toux à action centrale. Ils agissent directement sur le centre de la toux situé dans la moelle allongée, ont un effet analgésique et sédatif;

médicaments périphériques - en gros, ils fluidifient le mucus et accélèrent son excrétion du corps. Ceux-ci comprennent des gouttes et des sprays, des muqueuses hydratantes et des inhalateurs. Ces gouttelettes peuvent contenir de l'eau de mer ou du sel (hautement purifié) et de l'iode..

Les médicaments périphériques comprennent des agents enveloppants, représentés par des sirops, des préparations à base de plantes contenant des extraits de menthol et d'eucalyptus. Et ce groupe comprend également les mucolytiques qui fluidifient le mucus pour le rendre plus facile à éliminer du corps..

En outre, il existe des médicaments combinés. Ils peuvent avoir des propriétés vasoconstricteurs, mucolytiques et antihistaminiques..

Si la toux a été causée par une infection bactérienne, des antibiotiques peuvent être utilisés pour la traiter. Mais comment savoir si le problème est causé par une infection? Dans de tels cas, une toux sifflante dure longtemps, le mucus dans la gorge ne se liquéfie pas pendant longtemps et, après avoir pris des mucolytiques, il sort toujours et ressemble à une substance verdâtre ou jaunâtre. Cette couleur et cette structure indiquent la présence d'une infection bactérienne - elle peut être traitée avec des antibiotiques, mais seulement après avoir consulté un médecin.

En plus des médicaments, le mode de vie du patient est important. Le fumeur devra abandonner sa mauvaise habitude.

Beaucoup de gens pensent que cela ne devrait être fait que pendant la durée du traitement, puis vous pourrez revenir à vos anciennes habitudes. Mais ce n'est pas le cas, vous devez arrêter de fumer une fois pour toutes, sinon la toux reviendra.

Une toux sèche et rauque peut indiquer que trop peu d'eau pénètre dans le corps. Par conséquent, il est nécessaire d'assurer un régime de consommation normal, dans lequel du thé chaud, du jus de canneberge et diverses compotes seront présents..

L'air de la pièce ne doit pas non plus être sec. Par conséquent, il est recommandé d'acheter un humidificateur. Des exercices de respiration préventifs seront également utiles..

Quelle est l'efficacité des remèdes populaires? Les médecins conseillent de les prendre en même temps que le traitement principal. Il existe de nombreuses recettes de préparations à base de plantes et d'inhalations, mais elles aident toutes à atténuer les sensations désagréables et n'éliminent pas la source de leur apparition..

Toux sifflante et maladies gastro-intestinales

Il y a des moments où une toux forte et rauque n'est pas associée à des maladies des poumons ou des bronches. Les symptômes qui l'accompagnent sont importants pour le diagnostic. Si un goût amer prononcé est ressenti dans la bouche avec ce type de toux, cela indique la présence d'une maladie telle que le reflux acide (reflux gastro-œsophagien ou RGO).

Le plus souvent, ces signes apparaissent après un repas de fin de soirée. Si une personne a mangé et s'est couchée peu de temps après, le processus de digestion est perturbé, l'acide de l'estomac pénètre dans l'œsophage, monte progressivement et irrite la muqueuse de la gorge..

C'est la raison de la toux sifflante. Fait intéressant, chanter et rire trop fort ont le même effet. Lorsque le diaphragme se resserre, le passage d'acide s'ouvre.

Les statistiques montrent qu'au moins 10% des personnes sont confrontées à ce phénomène. De plus, l'âge n'a pas d'importance, la toux et des problèmes d'estomac peuvent apparaître dans les jeunes années. Le reflux acide est souvent accompagné de brûlures d'estomac. Mais parfois, le seul signe que quelque chose ne va pas avec le tractus gastro-intestinal est une toux..

L'approche de la thérapie dans ce cas sera complètement différente. Avec ce type de toux, la tâche principale est de réduire l'acidité de l'estomac..

Par conséquent, les médecins prescrivent des médicaments tels que les antiacides. De plus, dans de telles situations, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire, d'éviter les aliments épicés et gras, d'abandonner l'alcool et de réduire considérablement la consommation de café. Dans certains cas, si d'autres remèdes n'ont pas fonctionné, le traitement peut nécessiter une intervention chirurgicale..