Morve chez le nourrisson: traitement rapide et efficace d'un rhume chez un nouveau-né et un enfant de moins de 1 an à domicile

Du froid

Un nez qui coule chez un bébé indique que les fonctions de protection du système immunitaire ont commencé à agir dans le corps de l'enfant. Dans une telle situation, il est important d'essayer d'aider le système immunitaire à combattre seul l'infection, et non l'inverse pour l'interférer. Afin d'assurer le bon fonctionnement des muqueuses du nez de l'enfant, il est nécessaire de nettoyer et d'hydrater régulièrement les voies nasales. Seulement après de telles procédures, si nécessaire, recourir à un traitement médicamenteux.

Les principaux symptômes d'un rhume chez les nourrissons

Dans la petite enfance, l'enfant n'est pas encore capable de respirer par la bouche et, comme ses voies nasales sont assez étroites, la membrane muqueuse, qui gonfle, rend la respiration très difficile. En conséquence, un simple nez qui coule chez un nourrisson est un symptôme très fatigant qui cause un inconfort grave au bébé. Avec un nez bouché, le bébé devient de mauvaise humeur, refuse de manger, ne dort pas bien.

Habituellement, le nez qui coule d'un nouveau-né dure environ deux semaines. Au début, les miettes ont une production de mucus abondante, et lors d'un rhume ou en raison d'une hypothermie, cela peut également s'accompagner d'une élévation de la température corporelle.

Un nez qui coule est le plus souvent accompagné de:

  • écoulement aqueux abondant du nez;
  • détérioration de l'état général dans le contexte d'une température élevée, à partir de 37 ° C;
  • l'apparition d'essoufflement et une violation de la respiration normale;
  • les écarts par rapport au rythme de vie habituel, y compris les troubles du sommeil, l'éveil et l'alimentation;
  • abandon du sein ou du biberon et interruptions fréquentes dans le processus de succion.

Dans les cas où la cause d'un nez qui coule est une allergie, elle se caractérise non seulement par un écoulement aqueux, mais également par des crises d'éternuements, des rougeurs des yeux et des démangeaisons près du nez. De plus, avec un nez qui coule ou une congestion des voies respiratoires, un nourrisson atteint inconsciemment le nez et le frotte.

Variétés du rhume et leurs causes

Il existe 4 principaux types de rhinite au total. Il peut être:

  1. Rhinite physiologique. Un tel nez qui coule chez les nourrissons se trouve souvent dans 1 à 3 mois et n'a pas besoin de traitement. Son aspect est expliqué assez simplement. Pendant la grossesse, alors que l'enfant vivait à l'intérieur de la mère, il était constamment dans le liquide. En conséquence, la formation de muqueuses en lui ne commence qu'à la naissance. Au stade initial, les voies nasales sont complètement sèches, seulement quelques semaines après la naissance, la production de mucus commence. Comme ce mécanisme n'a pas encore été établi et que les passages sont plutôt étroits, l'enfant peut avoir une décharge de liquide transparente en petite quantité. La morve chez un bébé d'un mois est un phénomène naturel qui n'est pas dangereux pour le bébé et ne lui cause aucun inconvénient particulier. Après un certain temps, un tel nez qui coule chez un nourrisson disparaît tout seul sans traitement, ce qui dans une telle situation ne peut que nuire.
  2. Infectieux ou viral. La cause de la maladie est une infection provoquée par une bactérie ou un virus, et la morve agit comme une réaction protectrice du corps.
  3. Allergique. Il peut être provoqué par toutes sortes d'allergènes - par exemple, la poussière, les fleurs, les produits chimiques ménagers, les animaux ou les produits de l'alimentation de la mère, qu'il obtient par son lait lors de l'allaitement. Dans ce cas, une déchirure des yeux est ajoutée au nez qui coule..
  4. Vasomoteur. Cela se produit rarement chez les nourrissons. Apparaît en cas de problèmes avec les vaisseaux des muqueuses du nez.

Vous ne devez pas non plus exclure la possibilité de pathologies congénitales des voies nasales et du nasopharynx - par exemple, courbure de la cloison nasale, fusion complète ou partielle des choanas, hémangiomes, polypes et tumeurs. De tels écarts par rapport à la norme peuvent être la cause de la sécrétion de mucus dans les miettes âgées de 3 à 4 mois.

Chez les nourrissons, la pathologie la plus courante de la fusion choanale. Dans ce cas, la sortie dans le nasopharynx des voies nasales est bloquée, ce qui entraîne un arrêt complet ou partiel de la respiration par le nez. Il est conseillé de ne pas manquer ou reporter un examen préventif par un spécialiste ORL - généralement réalisé à 3 et 12 mois.

Un examen préventif par un médecin ORL permettra une détection précoce des maladies congénitales et, si nécessaire, les traiter

Complications possibles après un rhume

Un nez qui coule chez un bébé peut ensuite entraîner diverses complications..

Rhinite chronique

La rhinite chronique est très répandue. Périodiquement, les miettes tapissent à tour de rôle les voies nasales, de sorte que la respiration par le nez devient difficile, voire parfois impossible. Le traitement de cette condition est nettement plus compliqué par rapport à la rhinite ordinaire. Cependant, il est tout à fait possible d'effectuer un traitement à domicile..

Sinusite

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus paranasaux. Elle peut être provoquée, comme d'autres maladies, par un liquide physiologique infecté qui, en raison du manque de tension dans le nasopharynx, a la capacité de se propager dans tout le système respiratoire. Le principal problème est qu'en raison d'un mauvais développement des sinus à un âge précoce, la sinusite peut survenir sans symptômes visibles. Le traitement de la sinusite, ainsi que des inflammations similaires, telles que l'amygdalite ou la pharyngite, peut être fait à la maison.

Les maladies des organes ORL sont la principale cause des odeurs désagréables du nez.

Otite moyenne

Le risque d'écoulement nasal chez un enfant de moins de six mois est précisément associé à un risque élevé de développer cette maladie. Il y a 2 explications que les enfants de cet âge sont sujets à cette complication:

  • Premièrement, jusqu'à 5-6 mois, la miette repose beaucoup et dans cette position, il n'est pas difficile pour la sécrétion de la membrane muqueuse de s'écouler dans l'oreille moyenne à travers le tube auditif.
  • Deuxièmement, à cet âge, le tube auriculaire lui-même est court et large. Cette structure contribue au développement de l'otite moyenne..

Le principal symptôme de l'otite moyenne est la douleur à l'oreille. Dans le même temps, le bébé commence à se comporter de manière agitée, tournant constamment la tête dans différentes directions. Dans cette situation, un examen obligatoire de l'ORL est requis. À l'avenir, les miettes, sans une attention particulière, peuvent avoir un écoulement purulent d'oreille. Cela indique que le processus inflammatoire a atteint un point critique. De plus, du pus s'échappant de l'oreille signifie que le tympan s'est rompu..

Avec une réponse rapide aux symptômes et la prise des mesures nécessaires, l'otite moyenne peut être traitée à domicile. De plus, lorsque le bébé est déjà assis, rampe ou apprend à marcher, à l'approche de 8 à 9 mois, la probabilité d'otite moyenne diminue fortement. De plus, le développement du tube auditif se poursuit progressivement, de 7 à 11 mois, il s'allonge et s'élargit. En conséquence, un nez qui coule chez un enfant de 9 mois est dangereux non pas par une otite moyenne, mais par d'autres maladies respiratoires.

Les principales approches de traitement

Le désir naturel de toute maman, dès que les miettes commencent à couler de la morve, est de l'aider à s'en débarrasser. Cependant, le traitement d'un rhume dépend directement des raisons exactes qui ont conduit à son apparition. Avant d'essayer de guérir un enfant avec différentes méthodes, vous devez comprendre pourquoi les miettes coulent de la morve, et pour cela, vous devez être examiné par un pédiatre. Le médecin, en voyant l'écoulement nasal et en évaluant l'état du patient, pourra établir un diagnostic et prescrire le traitement approprié.

En cas d'ARVI

Au cours des six premiers mois, les enfants allaités rencontrent rarement des ARVI. Cela est dû au fait que le lait maternel contient une grande quantité d'immunoglobulines qui protègent le corps de l'enfant contre les infections virales et bactériennes. Dans la petite enfance, les experts recommandent d'utiliser le nombre minimum de médicaments afin de ne pas provoquer une éventuelle réaction allergique.

Avec ARVI, les parents doivent recourir aux mesures suivantes:

  • Nettoyez votre nez avec des solutions salines. Pour ce faire, vous pouvez acheter une solution saline ordinaire dans une pharmacie ou préparer vous-même une solution spéciale pour l'instillation dans le nez à la maison. L'eau bouillie pure ne convient pas à ces fins, car elle irrite la muqueuse nasale. Des exemples d'antiseptiques en pharmacie sont "Furacilin" et "Miramistin".
  • Utilisez des gouttes nasales antivirales. Ils sont basés sur l'interféron. Ils aident à renforcer l'immunité locale et empêchent le virus de se propager.
  • Recourir à l'aide d'immunomodulateurs locaux. Le plus souvent, des gouttes nasales Derinat sont prescrites. Cependant, de nombreux pédiatres estiment qu'il ne vaut pas la peine de traiter le SRAS chez les nourrissons avec des immunomodulateurs, car leur immunité est en cours de formation et leur introduction peut nuire à la santé..
Avec un rhume avec ARVI, les gouttes nasales Derinat sont utilisées avec succès
  • Traitez avec des gouttes homéopathiques. Leur utilisation est assez courante dans le traitement de la morve chez les nourrissons. À de rares exceptions près, ils ne provoquent pas de réaction allergique. Dans la première année de vie, des gouttes homéopathiques "Euphorbium Compositum" sont généralement prescrites.

Pour les complications de nature bactérienne

Les complications de nature bactérienne comprennent des maladies telles que l'otite moyenne, la sinusite, l'adénoïdite, la conjonctivite. Habituellement, dans de telles situations, une antibiothérapie est nécessaire, qui consiste à utiliser:

  • Antibiotiques locaux. Ils se trouvent généralement dans les gouttes nasales. L'utilisation d'antibiotiques locaux est contre-indiquée chez les enfants de moins de 2-3 ans. Cependant, pour une otite moyenne ou une sinusite sévère, le pédiatre peut les prescrire avec une posologie plus faible..
  • Antibiotiques systémiques. Leur utilisation est justifiée dans le cas d'une rhinite purulente prolongée, qui signale la présence d'une sinusite chez un bébé. En outre, les antibiotiques de la série des pénicillines sont très efficaces dans les infections streptococciques et staphylococciques. Hélas, souvent chez les nourrissons, la pénicilline peut provoquer des allergies, puis le médecin prescrit un antibiotique d'un autre groupe.
  • Vasoconstricteur gouttes. Ils sont utilisés comme anesthésique pour l'otite moyenne, car ces gouttes soulagent rapidement le gonflement et réduisent la douleur à l'oreille. En plus des otites moyennes, ils peuvent être prescrits en cas de difficulté prolongée à respirer par le nez. Le manque d'oxygène avec une respiration altérée peut affecter négativement le développement global du système nerveux du corps. Pour les nouveau-nés, les gouttes à effet doux, comme Otrivin, sont plus appropriées. "Vibrocil" ou "Nazivin" est utilisé après 1 an (nous vous recommandons de lire: est-il possible de verser "Vibrocil" à un bébé?).
  • Gouttes antiseptiques. Le plus populaire parmi les mères de bébés est "Protargol". Cette solution d'argent est largement utilisée parmi les spécialistes ORL. Il est important d'observer la posologie lors de l'utilisation, car en cas de surdosage, il y a un fort séchage excessif, un resserrement de la membrane muqueuse et une accumulation d'argent dans le corps.

Pendant les allergies

Pour le traitement de la rhinite allergique, des antihistaminiques, des gouttes vasoconstricteurs ou des hormones peuvent être prescrits si les miettes présentent une congestion nasale de nature prolongée. Cependant, il disparaît généralement si tous les allergènes possibles sont éliminés. Cela nécessite:

  • Faites un nettoyage humide de haute qualité dans la pièce où l'enfant passe le plus clair de son temps. Enlevez tout ce qui recueille beaucoup de poussière, cela vaut également pour les peluches.
  • Si possible, il vaut la peine d'acheter un humidificateur et un purificateur d'air, un filtre à eau (pour plus de détails, voir l'article: Avez-vous besoin d'un humidificateur pour un nouveau-né?).
  • Vérifiez la certification et la qualité des produits pour enfants. Cela comprend les jouets, les vêtements, le détergent à lessive, les produits d'entretien et les mélanges.
  • Revoir le régime d'une femme qui allaite.
  • Si un nez qui coule apparaît au stade initial de l'introduction d'aliments complémentaires, réviser les composants du menu du bébé.
Même les allergies à certains aliments complémentaires peuvent provoquer un écoulement nasal.

Des soins appropriés jouent un rôle important dans la thérapie. Tout d'abord, il est nécessaire que l'air dans la chambre du tout-petit soit toujours propre, frais et humide. De plus, la surchauffe doit être évitée, car avec elle, en raison du dessèchement des muqueuses, des croûtes sèches se formeront dans le nez chez le nouveau-né, ce qui rendra difficile la respiration par le nez..

6 astuces interdites pour traiter la rhinite infantile

Il y a un certain nombre de choses à ne pas faire lors du traitement de la morve chez un enfant. Ceux-ci inclus:

  1. Rincer le nez. Les conséquences d'une telle procédure peuvent être une inflammation de l'oreille moyenne due à la pénétration de liquide lors du rinçage dans la trompe d'Eustache, ou une toux et, dans certains cas, un laryngospasme, en raison de la pénétration de liquide dans le nasopharynx et le pharynx..
  2. Utilisation de sprays. À l'âge d'un an, le bébé ne sait toujours pas comment retenir son souffle lors de l'injection de liquide, ce qui peut par conséquent pénétrer dans les poumons et le bébé peut s'étouffer. Il est donc permis d'utiliser des sprays seulement après avoir atteint 3 ans.
  3. Application de solutions concentrées. L'enfant peut avoir une brûlure des muqueuses, ce qui provoque une forte réaction allergique.
  4. Instillation du nez avec des solutions d'huile. Il existe une opinion selon laquelle, en raison de l'huile, les cils de l'épithélium se collent, ce qui réduit les fonctions protectrices de la muqueuse nasale. L'utilisation fréquente de telles solutions n'est pas souhaitable..
  5. Inhalation de vapeur. De telles procédures sont dangereuses avec des brûlures du corps et des voies respiratoires, le laryngospasme.
  6. Traitement avec des remèdes populaires, par exemple, instiller le lait maternel. Cette approche peut amener le bébé aux soins intensifs..
Les sprays nasaux ne peuvent être utilisés que par des enfants plus âgés

Les questions les plus courantes pour un rhume chez un nourrisson

La petite enfance est une période importante dans le développement et la formation d'un corps sain. Afin d'éviter les soucis inutiles et les soucis associés à la morve et à leur thérapie, il est préférable de poser la question à votre médecin et de lui poser des questions passionnantes. Parmi leurs nombreuses, les plus fréquemment posées sont:

Combien de temps dure généralement un nez qui coule?

Tout dépend de la raison qui l'a causé. Dans le cas où il s'agit des symptômes respiratoires des ARVI, la durée varie dans la semaine. Une infection bactérienne est caractérisée par un écoulement vert ou jaune qui dure jusqu'à 2 semaines. Si la morve ne s'arrête pas après une période de deux semaines, cela indique une possible réaction allergique.

Quelle est la thérapie pour un rhume chez un nouveau-né?

Les principes de base de la thérapie sont réduits au même niveau que chez les nourrissons plus âgés. Cependant, il convient de considérer les caractéristiques anatomiques des miettes, telles que la sensibilité de la membrane muqueuse et l'étroitesse des voies nasales. Le nettoyage du nez doit être fait très soigneusement. Il est important de surveiller la posologie des médicaments et de ne pas abuser des gouttes vasoconstricteurs nasales et des agents hormonaux.

À l'avenir, l'utilisation d'une grande quantité de médicaments topiques pendant la période néonatale peut entraîner une rhinite allergique et une dysbiose de la microflore intestinale. Dans les cas où le nez qui coule est de nature physiologique, aucun traitement n'est nécessaire. La période de formation de la membrane muqueuse peut durer jusqu'à 10 semaines, elle s'accompagne de sécrétions abondantes de mucus.

Quelles mesures prendre pour aider le bébé atteint d'un rhume sévère?

Lorsqu'un bébé a trop de mucus et qu'il s'accumule dans le nasopharynx, il s'agit d'un chemin direct vers l'otite moyenne. La morve doit être aspirée à l'aide d'aspirateurs spéciaux pour enfants et continuez à le faire à mesure que le mucus s'accumule.

Les mères s'inquiètent souvent de la façon d'éliminer les écoulements muqueux verts du nez, car les enfants ne savent toujours pas comment se moucher comme les adultes. Les jeunes enfants ont besoin d'une aide mécanique pour nettoyer leurs voies nasales. En guise d'aide, les turundas de coton, préalablement immergés dans une solution saline, ou des dispositifs conçus spécifiquement pour aspirer la morve peuvent agir.

Les aspirateurs nasaux sont considérés comme sûrs dès les premiers jours de la vie. Cependant, ils ne doivent être utilisés qu'en cas de rhinite aiguë; pour les soins quotidiens, il est préférable d'utiliser des turundas en coton. Les seringues et les petites seringues ne conviennent pas à de telles fins, car il existe un risque élevé de lésions de la membrane muqueuse..

Vous pouvez éliminer les sécrétions muqueuses à l'aide d'un aspirateur mécanique ou électrique

Un autre problème auquel les parents de bébés sont confrontés est la morve prolongée. Un nez qui coule chez un enfant de 6 mois et un an peut être un signe de dentition et le symptôme dure jusqu'à ce qu'ils éclatent. Il s'agit généralement d'un écoulement liquide transparent sans fièvre ni autres symptômes du SRAS. De plus, si un enfant continue d'éternuer avec des sécrétions vertes ou jaunes après une maladie ou un rhume, cela indique une complication ou une infection. Il est nécessaire de recourir à un traitement médicamenteux, et parfois antibactérien.

Qui contacter pour obtenir des conseils?

Appeler un médecin local est l'une des mesures les plus raisonnables et les plus correctes que les parents devraient prendre avec le nez bouché. Cependant, toutes les mères ne seront pas satisfaites des recommandations d'un pédiatre et il est peu probable qu'elle veuille verser des gouttes au bébé, qui lui seront prescrites, en particulier après avoir lu les composants constitutifs et les effets secondaires..

De nombreuses personnes commencent à chercher des réponses sur Internet, à regarder des didacticiels vidéo du Dr Komarovsky et à lire des forums. Malheureusement, même les conseils d'un pédiatre bien connu Komarovsky, qui sait comment traiter la morve chez les enfants, n'aident pas toujours à cent pour cent. Sans examen personnel, le médecin n'a aucune idée de ce qui est arrivé à l'enfant..

En conclusion, il convient de noter qu'il est nécessaire de traiter l'écoulement nasal chez les nouveau-nés et les enfants de moins d'un an uniquement sous la surveillance d'un pédiatre. Sans sa nomination, les médicaments hormonaux, antibactériens et vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés. Avec une otite moyenne, une sinusite ou une adénoïdite, un oto-rhino-laryngologiste doit traiter la morve chez un bébé et un allergologue pour les allergies.

Nez qui coule chez un bébé

informations générales

Un nez qui coule est une maladie très courante qui survient souvent non seulement chez les adultes, mais aussi chez les plus petits - les bébés. Et si les adultes ne font souvent tout simplement pas attention à un nez bouché, la rhinite chez un bébé lui donne un inconfort important. Se sentant mal à cause d'un nez bouché, le bébé est capricieux, mange mal et dort agité. Les signes de congestion nasale chez les jeunes enfants ne sont pas rares. En effet, chez les nouveau-nés, le système immunitaire est juste en train de se former, et toute raison apparemment insignifiante peut conduire à l'apparition de mucus dans les voies nasales. Un nez qui coule commence souvent après une hypothermie, accompagne les manifestations allergiques et les troubles autonomes.

Il est important que les parents comprennent que même un léger gonflement de la membrane muqueuse chez les bébés entraîne des difficultés respiratoires. Cette condition épuise non seulement l'enfant, mais peut ensuite entraîner des complications lorsque le processus inflammatoire se propage au système respiratoire. Comment déterminer si l'enfant a besoin d'aide et quelles méthodes de traitement sont appropriées à utiliser, vous pouvez apprendre de cet article..

Pathogénèse

Le développement d'un rhume dans la plupart des cas est dû à une inflammation de la muqueuse nasale. Ce processus peut se produire indépendamment ou être une complication de processus infectieux (rougeole, grippe, scarlatine, etc.). Dans près de 90% des cas, la membrane muqueuse des sinus paranasaux est impliquée dans le processus pathologique, qui gonfle, une congestion et une inflammation catarrhale s'y développent.

La rhinite allergique est causée par une production accrue d'histamine. L'air contient de nombreuses impuretés qui pénètrent dans le nez et déclenchent la libération d'histamine. Cela entraîne également une augmentation du flux sanguin et un gonflement des parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les muqueuses produisent du mucus, ce qui entraîne un écoulement nasal..

Chez les nourrissons, la rhinite se développe assez souvent, car cela est dû aux particularités de la structure du nez chez les jeunes enfants. La taille des cavités et des voies nasales chez les enfants est de plus en plus petite, et les parois des conchas sont plus épaisses. Ils montrent une immaturité fonctionnelle des systèmes de défense. Les voies nasales étant très étroites, la fonction d'aération et de drainage des sinus paranasaux est altérée. La membrane muqueuse du bébé est facilement vulnérable et très lâche, par conséquent, même un léger processus inflammatoire conduit au développement d'une rhinite. De plus, il n'y a pas de tissu caverneux dans les conchas nasaux de l'enfant, ce qui détermine la faible efficacité des gouttes vasoconstricteurs. Comme les sinus paranasaux chez les nourrissons ne sont pas encore suffisamment développés, sinusite, sinusite frontale, ethmoïdite, ils se développent très rarement.

Le plus souvent, la rhinite se développe pendant une période où de très fortes fluctuations de température sont notées. Dans de telles conditions, la microflore pathogène et conditionnellement pathogène est activée dans la cavité nasale, la cavité buccale et le nasopharynx, ce qui conduit finalement au développement d'un processus infectieux..

Classification

Les types de rhinite suivants sont déterminés:

  • Infectieux - se développe à la suite du développement d'un processus infectieux.
  • Allergique - en tant que réaction allergique à des stimuli externes.
  • Non allergique, non infectieux persistant - troubles nasaux qui incluent différents types de rhinite spécifique (médicamenteuse, vasomotrice professionnelle, hormonale, idiopathique).

Dans certains cas, parlant d'un rhume chez les bébés, les experts distinguent le soi-disant rhume physiologique chez les nourrissons. La rhinite physiologique se développe immédiatement après l'accouchement et est une conséquence de l'adaptation de la microflore de la membrane muqueuse à l'environnement.

Les raisons

Les raisons du développement d'un rhume chez les enfants peuvent être associées à l'influence d'une grande variété de facteurs. La rhinite se développe pour les raisons suivantes:

  • infections virales et bactériennes;
  • l'influence des allergènes;
  • air intérieur trop sec;
  • exposition aux toxines et à d'autres facteurs environnementaux;
  • pénétrer dans la cavité nasale d'un corps étranger;
  • le soi-disant «nez qui coule sur les dents» - peut commencer lorsque les dents du bébé sont coupées;
  • hypothermie, surchauffe, fortes variations de température.

Symptômes

Un nez qui coule chez un nouveau-né se développe très souvent immédiatement après sa naissance. En cours d'adaptation au monde extérieur, la microflore de la muqueuse nasale s'adapte également et sécrète donc beaucoup de mucus. Trois stades de la rhinite chez les enfants sont déterminés.

  • La première étape est sèche. Pendant cette période, l'enfant a des difficultés à respirer, mais le mucus du nez ne se sépare pas.
  • La deuxième étape est catarrhale. À ce stade, le nez est bouché et une décharge transparente abondante en ressort constamment..
  • La troisième étape est inflammatoire. Pendant cette période, l'inflammation bactérienne de la membrane muqueuse commence, la décharge devient épaisse, a une couleur jaune verdâtre.

En règle générale, le nez qui coule chez les jeunes enfants est plus grave que chez les adultes. De plus, il se développe très rapidement, car les voies nasales chez les nourrissons sont très courtes et les muqueuses sont vulnérables. Il est également important qu'un bébé ne puisse pas se moucher, donc son nez est constamment bouché et il y a une gêne sévère lors de la respiration. En conséquence, un petit enfant présente des symptômes désagréables: maux de tête, insomnie, perte d'appétit. Quand un bébé a un rhume, l'acte de succion est perturbé, ce qui conduit au fait qu'il perd du poids, ne dort pas bien, est capricieux.

La congestion nasale le matin et le soir est courante. Cette condition peut indiquer que l'air de la pièce est trop sec. Parfois, après une humidification suffisante de l'air, l'état du bébé s'améliore..

Chez les nourrissons atteints de rhinite aiguë, le processus pathologique s'étend souvent à la membrane muqueuse du pharynx, de l'oreille moyenne, du nasopharynx, du larynx, de la trachée, des bronches, des poumons. La rhinite est très difficile chez les bébés prématurés avec une immunité affaiblie.

Il est important que les parents sachent quels sont les symptômes d'une rhinite physiologique chez un nourrisson afin de le distinguer d'une maladie en développement. Avec le développement de la rhinite physiologique, du mucus clair et liquide est sécrété par le nez et il y en a relativement peu dans le nez. Il n'y a pas de gonflement du nez et de rougeur de la conjonctive. De plus, avec une rhinite naturelle, il n'y a aucun signe d'intoxication..

Parfois, le bébé est méchant, mais il n'y a aucun signe de léthargie et d'anxiété sévères. Un autre signe de rhinite physiologique est une sorte de «grognement». Ce sont ces sons que le bébé émet périodiquement en essayant de se dégager le nez. L'enfant peut dormir la bouche entrouverte, mais il ne ronfle pas. Malgré le fait que cette condition soit physiologique, le bébé peut avoir périodiquement des problèmes de nutrition ou de sommeil. Si le mucus des voies nasales est sécrété pendant plus d'une semaine, les parents doivent absolument consulter un médecin.

Il est important de comprendre que les manifestations suivantes chez les nourrissons sont des symptômes alarmants:

  • augmentation de la température;
  • gonflement et hyperémie du nasopharynx;
  • conjonctivite;
  • écoulement nasal fort et trouble.

Avec de tels signes, il est préférable de consulter immédiatement un pédiatre.

Analyses et diagnostics

Le médecin peut diagnostiquer la rhinite aiguë chez les nourrissons sur la base des plaintes des parents, une anamnèse. Le médecin examine le bébé, évalue les symptômes. En outre, si nécessaire, une rhinoscopie antérieure est réalisée.

Traitement d'un rhume chez les nourrissons

Les jeunes parents ne savent souvent pas quoi faire pour guérir rapidement le nez qui coule d'un bébé et le faire correctement. Souvent, ils recherchent des réponses sur le traitement du rhume avec des médicaments et des remèdes populaires, visitant l'un ou l'autre forum de parents. Mais la première étape correcte dans le traitement de telles manifestations chez un nouveau-né est de consulter un médecin. Vous ne pouvez pas hésiter avec ça, surtout si la température du bébé augmente.

Dans de nombreux cas, le traitement d'un nourrisson avec ou sans fièvre se fait sans médicament. Si vous lisez ce que dit le célèbre pédiatre Komarovsky sur le traitement du rhume chez les nourrissons, nous pouvons conclure sur l'influence de l'environnement externe sur l'état des nouveau-nés..

Lorsqu'un médecin confirme une infection virale, ce qu'il faut faire dépend de ses recommandations. Mais en même temps, il est important d'assurer la préservation de la viscosité des écoulements nasaux chez un enfant malade. Lorsqu'il indique quoi faire, le Dr Komarovsky évoque la nécessité d'une ventilation régulière de la pièce et d'un nettoyage humide. Il est conseillé d'utiliser un humidificateur pour maintenir une humidité suffisante à tout moment. De plus, il est nécessaire de donner suffisamment de liquide au bébé et de marcher avec lui à l'air frais. Certaines mères se demandent si un enfant qui a le nez qui coule peut marcher. La réponse à cette question est sans ambiguïté: si la température est normale, vous pouvez et devez marcher.

Idéalement, votre bébé devrait recevoir du lait maternel à la demande. Ces conseils sont pertinents à la fois pour les enfants de moins d'un an (et à 1 mois et à 10 mois, l'état peut s'aggraver si la pièce est trop sèche) et pour les enfants plus âgés. Plus d'informations sur la façon d'agir pour les parents si le bébé a une rhinite virale ou physiologique, vous pouvez apprendre de la vidéo avec les conseils du Dr Komarovsky.

Les médecins

Skvortsova Tatiana Mikhailovna

Ziborova Elena Alexandrovna

Bavykina Irina Anatolievna

Médicaments

  • Le traitement de la rhinite physiologique chez un nouveau-né, ainsi que le traitement de la rhinite virale chez le nourrisson, implique l'utilisation d'une solution saline ou saline pour l'instillation dans les voies nasales. Pour préparer une solution saline, vous devez diluer 1 c. sel dans 1 litre d'eau. Ce remède peut également être utilisé dans le cas d'une rhinite physiologique pour soulager la respiration du bébé. Lorsque vous instillez la solution dans le nez de l'enfant, vous devez tourner la tête du bébé de manière à ce que la narine dans laquelle les gouttes tombent soit sur le dessus..
  • En plus d'une solution auto-préparée, les gouttes à base d'eau de mer conviennent aux bébés. Ces gouttes du rhume pour les enfants de moins d'un an peuvent être utilisées pour soulager l'enflure et éliminer le liquide. Les gouttes pour bébé à base d'eau de mer adoucissent les muqueuses, dissolvent les croûtes dans la cavité nasale et accélèrent le processus de séparation du mucus. Ces gouttes nasales pour bébés ne créent pas de dépendance, ne provoquent pas d'effets secondaires. Par conséquent, il est possible d'utiliser de tels remèdes contre le rhume des nouveau-nés presque dès les premiers jours après sa naissance. Les parents peuvent effectuer eux-mêmes le traitement d'un rhume chez les nourrissons pendant 1 mois à l'aide de gouttes à base d'eau de mer, après avoir préalablement consulté un médecin. Si un bébé d'un mois a périodiquement des croûtes dans le nez, ces médicaments sont utilisés à des fins de prévention. L'utilisation de Marimer, Nazomarin, Aqualor, Aqua Maris, etc. est recommandée, mais leur utilisation chez les nouveau-nés et chez les bébés légèrement plus âgés à 5 mois ou 10 mois ne doit pas être incontrôlée. Les parents doivent s'en tenir au dosage et ne pas se rincer le nez avec des gouttes trop souvent. Un excès de liquide augmente le risque d'otite moyenne.
  • Si le nez qui coule ne disparaît pas pendant une longue période et que l'enfant a des difficultés à respirer, à manger et à dormir, le médecin peut prescrire l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs. Ces fonds contractent les vaisseaux sanguins en quelques minutes et soulagent l'état du bébé. Mais l'inconvénient de ces médicaments est qu'ils deviennent très rapidement addictifs. Pour le traitement d'un nouveau-né, ces médicaments ne sont pas utilisés et la décision de les utiliser pour les bébés à 3 mois ou 4 mois ne peut être prise que par un médecin. Selon les instructions, leur utilisation est possible à partir de 6 mois et ils ne doivent pas être utilisés plus de 3-4 jours. Si ce type de médicament est utilisé pendant une longue période, son efficacité diminuera. Et s'y habituer conduit à une rhinite médicamenteuse - un état dans lequel le bébé ne peut respirer normalement qu'après avoir enterré le nez. En utilisant ces fonds pour les enfants de 7 mois, 11 mois et autres âges, il est impératif d'utiliser des gouttes spéciales pour bébé avec une dose réduite de la substance active. Naphtizin, Vibrocil, Nazol, Otrivin Baby, etc..
  • Si un enfant a de la fièvre pendant plusieurs jours, un nez qui coule et une toux, il a besoin d'une aide médicale. La toux, comme une fièvre à long terme, peut être un symptôme de maladie grave. Dans ce cas, le médecin peut prescrire la prise d'antipyrétiques. Pour les bébés, des produits à base d'ibuprofène et de paracétamol sont présentés. Mais jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de 2 mois, il ne doit en aucun cas utiliser de médicaments dont l'utilisation n'a pas été approuvée par le médecin. Les jeunes enfants se voient prescrire Nurofen, Ibuprofen, Cefekon sous forme de suppositoires. Cette forme de médicament est la meilleure pour un petit bébé de deux mois. Après environ 7 mois, les enfants peuvent prendre Panadol, Kalpol, Nurofen et d'autres sirops. Cependant, les parents doivent comprendre que la fièvre légère est une réaction normale aux processus inflammatoires chez les bébés à 3 mois, et chez les bébés à 9 mois, et chez les enfants dans d'autres âge.
  • Si un nez qui coule se manifeste par une réaction allergique, le médecin peut prescrire des antihistaminiques aux enfants. Mais tous les moyens de ce type ne peuvent pas être utilisés pour traiter un bébé de 2 mois. Pour le traitement de la rhinite allergique chez les nouveau-nés ou les bébés de 2 mois, Fenistil peut être utilisé. En outre, les parents qui s'intéressent à la façon de traiter un nez qui coule chez un nouveau-né doivent faire attention au médicament Zodak, qui peut être utilisé pour traiter les manifestations allergiques dès les premiers jours - déjà à l'âge de 1 à 2 semaines. Un enfant de 6 mois souffrant d'allergies peut être traité avec Zyrtec. Les jeunes enfants se voient prescrire des médicaments dans l'idée de gouttes, car un nez qui coule chez un nourrisson à 3 mois est difficile à traiter à l'aide de comprimés ou de sirop. Et un traitement à l'aide de quelques gouttes du remède peut également être pratiqué chez un bébé de 3 mois.

Le médecin prescrit tout autre médicament après le diagnostic. Dans le même temps, les parents doivent clairement parler de tous les symptômes - combien de temps dure le nez qui coule, si l'enfant «grogne» avec son nez, s'il a de la fièvre. Il est important de poser au médecin toutes les questions qui intéressent les parents. Après tout, de nombreuses mères inexpérimentées se demandent si un enfant qui a le nez bouché peut suffoquer, etc..

Procédures et opérations

Comme déjà noté, avec un nez qui coule chez un enfant de moins d'un an, les parents doivent lui fournir des conditions favorables pour le traitement - humidité normale, air pur dans la pièce.

Pour un enfant de 1 à 4 mois et pour les enfants plus âgés qui ne peuvent toujours pas se moucher, les voies nasales sont nettoyées avec un aspirateur qui aspire le liquide. Si nécessaire, les voies nasales doivent également être nettoyées des croûtes, qui doivent être ramollies au préalable à l'aide d'une solution isotonique. Vous pouvez enlever les croûtes d'un bébé à l'aide d'un flagelle de coton humidifié. Il est plus facile d'enlever les croûtes après le bain. Les mères qui doutent qu'il soit possible de baigner un enfant atteint de rhinite doivent savoir qu'il est nécessaire de baigner un bébé avec une température normale.

Les enfants plus âgés peuvent être inhalés. Il y a différentes opinions sur l'âge auquel ils sont autorisés à faire. Il est possible de traiter un nez qui coule à 10 mois à l'aide de l'inhalation. Mais en même temps, ils ne doivent être effectués qu'avec un nébuliseur - un appareil spécial pour une telle procédure. Certains médecins recommandent son utilisation à un âge plus précoce. Si nécessaire, cela peut être utilisé pour traiter un nez qui coule chez un enfant de 4 mois, en particulier lorsqu'il s'agit d'un processus inflammatoire accompagné d'une toux. Cependant, de la manière habituelle - en inhalant des vapeurs sur un récipient, les bébés ne sont pas inhalés à 8 mois ou 9 mois, car le bébé peut inhaler de la vapeur trop chaude ou se brûler accidentellement avec de l'eau chaude.

L'inhalation avec un nébuliseur ne doit pas être utilisée chez les nourrissons qui ont de la fièvre, ainsi que chez les bébés ayant tendance à saigner du nez. Ils ne sont pas effectués même si les enfants souffrent de maladies graves. L'inhalation doit être effectuée environ une heure après l'alimentation. Il est important de respecter strictement les instructions d'utilisation de l'appareil. Les bébés sont inhalés avec une solution de soude ou de l'eau minérale alcaline.

Parlant du traitement d'un rhume chez un enfant de 7 mois et même des bébés plus jeunes, les médecins ne conseillent pas aux parents de faire ce qui suit:

  • Rincer les voies nasales sous pression - cela peut entraîner la pénétration de liquide dans les voies nasales et le développement d'une otite moyenne.
  • Utilisez des remèdes populaires pour l'instillation nasale - chez les bébés de moins de 5 mois et même plus âgés, les jus de légumes, les décoctions à base de plantes, etc. peuvent provoquer des manifestations allergiques et une irritation sévère de la membrane muqueuse.
  • Utilisez des médicaments vasoconstricteurs sans ordonnance du médecin.

Traitement avec des remèdes populaires

Il existe de nombreux remèdes populaires pour le traitement de la rhinite. Mais les parents consciencieux doivent comprendre que de telles méthodes ne peuvent pas être utilisées pour traiter les nourrissons. Lors d'une instillation nasale avec des jus, il existe un risque de brûlure de la membrane muqueuse, les huiles essentielles peuvent provoquer des allergies. Par conséquent, il est préférable d'abandonner tous les remèdes populaires et de suivre strictement les ordres du médecin..

La prévention

Pour éviter le développement d'un nez qui coule chez les jeunes enfants, vous devez suivre des règles simples:

  • Humidifiez en permanence l'air de la chambre des enfants, en utilisant des dispositifs spéciaux pour cela ou, dans les cas extrêmes, des récipients avec de l'eau placés autour de la pièce. Il est particulièrement important d'humidifier les locaux pendant la saison de chauffage..
  • Aérez la pièce aussi souvent que possible. Vous devez aérer la chambre du bébé au moins deux fois par jour pendant au moins 10 minutes.
  • Assurez-vous du bon régime de température - la pièce ne doit pas être trop chaude. La température optimale est de 18-20 degrés.
  • Effectuer un nettoyage humide dans la crèche tous les jours.
  • Périodiquement, vous pouvez irriguer la muqueuse nasale du bébé avec des produits à base d'eau de mer.
  • Marchez avec votre bébé à l'air frais aussi souvent que possible et assurez-vous de ventiler la pièce.
  • Pratiquez l'allaitement.
  • Ne pas vacciner lorsque le bébé a le nez qui coule et d'autres maladies.
  • Si un adulte a un rhume, il doit porter un bandage de gaze et le changer toutes les deux heures. Il est important de se laver les mains le plus souvent possible et de ne pas entrer en contact avec le bébé..

Régime

Pendant la période de maladie, le bébé doit continuer à allaiter. Les nourrissons nourris au lait maternisé devraient recevoir un liquide supplémentaire. Il est important de les compléter pendant une période de température élevée..

Conséquences et complications

Si le nez qui coule d'un bébé ne disparaît pas pendant longtemps ou se reproduit très souvent, il peut plus tard provoquer le développement d'une sinusite, d'une otite moyenne, d'une sinusite, d'une adénoïdite, d'une bronchite. Un apport en oxygène insuffisant pendant une longue période peut entraîner un retard dans le développement du bébé..

L'écoulement nasal prolongé entraîne une mauvaise santé générale et de l'anxiété chez l'enfant et peut également interférer avec une alimentation normale.

Prévoir

En règle générale, une rhinite physiologique chez un nourrisson disparaît d'elle-même après un certain temps. La rhinite déclenchée par des virus et d'autres causes peut être guérie en fournissant des soins et un traitement appropriés aux enfants avec les moyens prescrits par le médecin.

Liste des sources

  • Korovina N.A., Zaplatnikova A.L. Infections virales respiratoires aiguës dans la pratique ambulatoire d'un pédiatre: un guide pour les médecins. - M, 2005, 61 p..
  • Piskunov G.Z., Piskunov S.Z. Rhinologie clinique. - M, 2002 - 187 s.
  • Uchaikin V.F. Maladies infectieuses chez les enfants: manuel. M., 2010: 115 à 148 s.

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa du nom de I. M.I. Pirogov et stage à sa base.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Traitement d'un rhume chez les nourrissons à partir d'un mois

Il est très important de surveiller la santé de votre bébé au cours des premiers mois de sa vie. Les mères bienveillantes essaient de prévenir autant que possible diverses maladies, elles sont donc très surprises de trouver un nez qui coule chez un bébé. Cette maladie ne nuit pas à un adulte avec un traitement approprié et rapide, mais un petit enfant peut causer beaucoup de problèmes. Il est également nécessaire de pouvoir distinguer les formes de la maladie. Après tout, il peut s'agir d'une rhinite physiologique chez un bébé et d'un allergique plus dangereux.

Pourquoi la maladie est-elle dangereuse?

Un nouveau-né a une physiologie du rhume légèrement différente de celle des adultes, ce qui entraîne des conséquences plus tristes. Les jeunes enfants ont l'habitude de n'utiliser que leur nez pour respirer. La difficulté à respirer par le nez ne leur est toujours pas familière, ils n'ont donc pas à respirer avec la bouche.

Un autre danger est les petites voies nasales. Par conséquent, même le moindre œdème peut causer de graves dommages, par exemple en bloquant complètement la respiration. Il existe de nombreux cas tristes où un bébé a suffoqué à cause d'un rhume. Cette maladie est particulièrement dangereuse en un mois: à cet âge, les enfants sont encore très faibles, il leur est donc difficile de faire face même aux rhumes ordinaires.

La tâche des parents est de détecter la maladie à temps et de la prévenir. La morve est le premier signe d'un nez qui coule. Cependant, ils n'apparaissent pas toujours, car le gonflement rétrécit fortement et rapidement les petites rainures nasales, ce qui empêche le passage du mucus. Pas de morve, donc les parents ne s'inquiètent pas. C'est l'insidiosité de la maladie, car l'œdème commence à se propager vers l'intérieur, affectant le larynx et les poumons.

Même les formes les plus légères sont dangereuses. La maladie chez un bébé allaité lui apporte de nombreux autres problèmes. Il s'écarte de sa poitrine, essayant d'inhaler de l'air. Cela contribue à une augmentation de la production de gaz, des ballonnements, des coliques. Le système nerveux en souffre également, car il est difficile pour le bébé de faire face à l'essoufflement et à la douleur au ventre.

Caractéristiques d'âge

Il est nécessaire de définir clairement la forme de la maladie, car le traitement en dépend. Non seulement les gouttes aident, mais aussi un massage spécial. Il vaut mieux dans cette situation faire confiance au médecin: il prescrira le traitement nécessaire.

Avant de commencer à traiter un nez qui coule chez un nourrisson, vous devez vous familiariser avec les caractéristiques d'âge..

  1. En un mois, la rhinite peut apparaître pour diverses raisons. Il existe une soi-disant variété physiologique. Un tel nez qui coule peut apparaître chez presque tous les nourrissons et est typique de nombreux bébés en un mois. Il y a un léger écoulement de mucus des voies nasales. Le traitement dans ce cas n'est pas nécessaire, il n'y a donc rien à faire. Le bébé mange bien, ne refuse ni le sein ni le biberon, il n'a pas de température. Le phénomène passe bientôt.

Si les parents ont remarqué un léger «silencieux» et une légère décharge de liquide, il convient de prêter plus d'attention à la propreté et à la fraîcheur de la pièce. Vous pouvez simplement marcher avec votre enfant plus souvent, mais pas par temps trop froid..

  1. À 2 mois, la rhinite peut être causée par une grande quantité de mucus accumulé dans le nasopharynx. Chez un bébé, la décharge s'accumule plus rapidement, car il ment constamment et ne peut pas marcher. Cela provoque également une toux, qui devient persistante. C'est ainsi que le type viral peut se manifester.

Dans ce cas, les pédiatres conseillent de traiter les nourrissons atteints de rhinite avec des gouttes ou une solution saline. Si les médicaments ne conviennent pas à l'enfant, un massage aidera. Combien de temps dure le traitement? Il est déterminé par le médecin.

Il est préférable de ne pas commencer le traitement par vous-même, mais de montrer d'abord le bébé au médecin. Il vous aidera à comprendre la cause de la maladie. Habituellement, même les nourrissons en deux ou trois mois peuvent avoir une rhinite virale sévère, parfois allergique. Elle est causée par des infections, des bactéries pathogènes, les réactions du corps aux stimuli. La prévention ne sera pas superflue: vous devez baigner correctement l'enfant, marcher plus souvent avec lui et lui apporter des vitamines.

Instructions

Comment soigner un nez qui coule chez un bébé? Cette question inquiète de nombreux parents. Chez les bébés en un mois, la situation est aggravée, car tous les médicaments ne peuvent pas leur être administrés. Parfois, les médecins prescrivent même des antibiotiques ou des médicaments antiviraux aux bébés qui ont le nez qui coule. Cela se produit si la maladie ne disparaît pas pendant une longue période..

De nombreuses mères préfèrent les gouttes. Il existe des solutions spéciales pour le rhume chez les nourrissons (pour les enfants), qui contribuent à la vasoconstriction. Mais ils ont beaucoup d'inconvénients et d'effets secondaires. Presque tous ces médicaments provoquent une sécheresse de la membrane muqueuse, des démangeaisons et des sensations de brûlure. Les adultes peuvent facilement faire face à ces sensations, mais elles apportent de réelles souffrances au bébé..

Cependant, bon nombre de ces drogues créent une dépendance. Ils ne fonctionnent qu'avec une utilisation constante. Il convient de noter pendant plusieurs jours que la rhinite passe, et de ne pas utiliser de gouttes, car la décharge recommence immédiatement, vous obligeant à recourir à nouveau au médicament. C'est pourquoi il est si important de ne pas traiter la maladie, mais il vaut mieux l'avertir à temps: marchez plus souvent à l'air frais, baignez doucement l'enfant et fournissez toutes les substances utiles.

Un nez qui coule chez un nourrisson peut être traité avec un massage. Il n'y a pas de contre-indications ici, il convient tout à fait à un bébé. Si les médicaments ne fonctionnent pas ou ne fonctionnent pas et que la maladie persiste, le massage peut être efficace. Il suffit de respecter quelques conditions:

  • veillez à n'affecter que certaines zones;
  • zones importantes - ailes nasales, milieu de l'oreille;
  • le massage doit être fait avec des mouvements doux et très prudents;
  • vous ne pouvez pas utiliser la zone du temple;
  • il est nécessaire de masser chaque zone dans le sens des aiguilles d'une montre et contre elle 10 fois;
  • la procédure ne doit pas être trop étirée. Cela dure généralement 5 à 7 minutes. Cela peut être fait jusqu'à cinq fois par jour..

Le massage pour le nez qui coule pour les nourrissons est très efficace: il prévient les gonflements, améliore la circulation sanguine et la respiration. Le bébé se sent beaucoup mieux. Mais le massage ne peut être fait qu'avec l'autorisation du médecin. Il vous indiquera la technique correcte et déterminera également le nombre de ces procédures nécessaires. Si tout à coup l'enfant commence à pleurer ou à crier, il vaut la peine d'arrêter le massage.

La rhinite allergique est rare chez les nourrissons d'un mois. Les allergies alimentaires ou les éruptions cutanées sont plus fréquentes. Le type allergique apparaît généralement chez les enfants de plus de trois ans, lorsque l'enfant commence à marcher seul.

La prévention

Même le traitement le plus grave contre le rhume chez les nourrissons peut ne pas être nécessaire si vous l'aidez à prévenir la maladie. Il est important d'en savoir beaucoup: comment baigner correctement un bébé, combien il faut marcher avec lui, comment renforcer son petit corps. Le respect de règles apparemment simples permet d'éviter la maladie. Aucun traitement n'est alors nécessaire. Conseils importants.

  1. Le lait maternel est une source importante de vitamines et de nutriments. Il est lui-même un puissant stimulant immunitaire et peut guérir de nombreuses maladies. C'est pourquoi les bébés nourris au lait maternisé tombent plus souvent malades. Certains médecins conseillent d'enterrer le lait dans le nez. La maladie au stade initial disparaît immédiatement.
  2. Il est important de bien baigner votre bébé. Il n'est pas recommandé de le faire pendant trop longtemps. Vous pouvez non seulement baigner l'enfant, mais aussi essayer d'aider à nager dans la piscine. Il est très important de tempérer votre bébé dès les premiers mois de sa vie..
  3. Vous devez marcher souvent. Dans le même temps, le bébé doit toujours être habillé en fonction de la météo. Vous pouvez marcher par tous les temps, mais vous devez vous assurer que l'enfant est habillé chaudement, sans être enveloppé. Sinon, l'enfant attrapera rapidement froid..

Comment traiter un nez qui coule chez un bébé? Il y a maintenant une réponse à cette question. Vous devez d'abord consulter un médecin. Cela aidera à déterminer le type de maladie, rhinite virale, physiologique ou allergique chez le bébé. Puis il vous prescrira le traitement souhaité: solutions, gouttes ou massage.

Enfin, la prévention est nécessaire: il faut bien baigner l'enfant, marcher plus souvent avec lui et le protéger des personnes atteintes de rhume.

Nez qui coule physiologique chez le nourrisson: à traiter ou non?

Les raisons

L'écoulement nasal physiologique chez les nourrissons est normal.

Dans le ventre de la mère, où le fœtus est resté 9 mois, humidité élevée. Le bébé était dans du liquide amniotique, la respiration se faisait par le cordon ombilical. Le système respiratoire ne fonctionnait pas à pleine puissance.

L'air de l'environnement a une composition de qualité complètement différente. Il faut du temps à un bébé pour s'habituer à de nouvelles conditions de vie. Ses muqueuses ne sont pas complètement formées et commencent à produire un secret.

Le mucus protège les organes respiratoires supérieurs du dessèchement et élimine les corps étrangers - les particules de poussière. C'est un mécanisme adaptatif.

Le nez qui coule physiologique chez les nourrissons peut survenir lorsque les premières dents éclatent. Les médecins attribuent cette condition à une circulation accrue dans la bouche. Les gencives et la muqueuse nasale sont impliquées dans le processus inflammatoire, ce qui provoque une production accrue de sécrétions. Lorsque la dent sort complètement, la rhinite disparaît.

Symptômes

Les symptômes ne doivent pas effrayer les parents: le secret protège les muqueuses du dessèchement

Le mucus des voies nasales est transparent, a une consistance liquide. La quantité de sécrétion peut varier de modérée à abondante, elle s'écarte bien.

Complexe supplémentaire de symptômes de la rhinite neurovégétative:

  • L'état du bébé est satisfaisant, il n'y a pas de changement dans l'état de santé: son appétit et son sommeil ne sont pas perturbés.
  • Pas de fièvre ni de toux. Ces manifestations accompagnent les maladies infectieuses..
  • Le bébé respire librement par le nez, renifle en suçant le sein ou la sucette.
  • Parfois pendant le sommeil ou lors de l'inhalation, le bébé émet des bruits sourds.
  • Un œdème muqueux peut apparaître.
  • Avec du mucus abondant, le bébé commence à respirer par la bouche. De plus, la bouche s'ouvre légèrement lorsque le bébé dort..

De tels signes indiquent que la rhinite est de nature physiologique. Aucun traitement requis.

Durée de la rhinite physiologique

Chaque bébé a une rhinite physiologique individuelle. Il est impossible de prédire exactement l'âge du nez qui coule..

Le plus souvent, la période d'adaptation se termine après 10 semaines, mais dans certains cas, les symptômes persistent jusqu'à 3 mois. À ce stade, toutes les manifestations associées à la rhinite physiologique chez les nourrissons disparaissent complètement. Si les signes ne s'arrêtent pas après 3 mois, vous devez consulter un pédiatre ou un ORL.

L'opinion de Komarovsky

Le médecin de renom souligne que la rhinite physiologique ne peut être traitée avec des médicaments. Ce n'est pas une forme de rhume qui nécessite un traitement médicamenteux. Dès que la muqueuse nasale s'habitue à la composition de l'air ambiant, toutes les manifestations disparaissent d'elles-mêmes..

Komarovsky recommande de créer des conditions favorables à une humidité naturelle dans la chambre du bébé. Ils aideront la membrane muqueuse à ne pas se dessécher. Le pédiatre ne recommande catégoriquement pas d'instiller du lait maternel dans les voies nasales pour éliminer les symptômes d'un rhume. Il existe des moyens plus simples et plus efficaces pour soulager l'état du bébé..

Comment se comporter pour les parents

Habituellement, la rhinite neurovégétative est détectée sans trop de difficulté. Mais certains jeunes parents sont très inquiets pour leur enfant et ne veulent pas risquer sa santé. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin.

Le petit contenu du secret ne doit pas effrayer maman et papa, ainsi que son contenu excessif..

Les médecins conseillent aux parents de suivre des directives simples. Ils aideront à normaliser la fonction de sécrétion de la muqueuse nasale du bébé. Que faire:

  • Aérez la pièce régulièrement, quelle que soit la saison.
  • Humidifiez l'air intérieur. Cela peut être réalisé avec des appareils spéciaux ou en suspendant des serviettes mouillées..
  • Faites des promenades par tous les temps sauf glacial.
  • Pour faire un nettoyage humide de la pièce sans utiliser de produits chimiques ménagers.
  • Retirez les tapis, les rideaux épais, les plantes d'intérieur et les animaux en peluche de la pièce. Ceci est une source de poussière et peut aggraver votre bébé..
  • Adhérez au régime de consommation correct.
  • Essayez de maintenir l'allaitement: cela stimule le développement des muscles nasopharyngés du bébé.

De telles mesures éviteront le séchage excessif de la muqueuse nasale et permettront au bébé de s'habituer rapidement à la composition de l'air ambiant..

Il est nécessaire de maintenir une humidité et une température optimales dans la pièce. Normalement, le premier indicateur devrait être de 60 à 70%. Température ambiante - 20 ° С.

La rhinite physiologique chez les nourrissons peut être atténuée en hydratant artificiellement la membrane muqueuse. Pour cela, les parents doivent préparer une solution spéciale. Prenez 1 cuillère à café. sel de table pour 1 litre d'eau bouillie tiède. Bien mélanger pour dissoudre les cristaux. Le produit résultant est instillé dans les deux narines, 2 gouttes trois fois par jour. Vous pouvez acheter des gouttes prêtes à l'emploi - Aqualor, Aquamaris.

Le traitement par gouttes vasoconstricteurs est strictement interdit. Ces médicaments perturbent le processus d'adaptation. N'utilisez pas d'aspirateur pour éliminer le mucus. Cela peut provoquer une séparation accrue des sécrétions. En conséquence, le corps du bébé met plus de temps à s'habituer aux conditions. Il ne peut pas résister longtemps aux microbes pathogènes..

Quand voir un médecin

Le traitement par un médecin est indiqué lorsqu'un enfant développe des symptômes de maladies infectieuses

Lorsque le bébé a 3 mois, les manifestations d'une rhinite physiologique devraient disparaître. S'ils persistent, il vaut mieux consulter un pédiatre..

Dans certains cas, des conditions apparaissent nécessitant des soins médicaux. Comment savez-vous quand appeler les médecins? Une liste des signes qui nécessitent une consultation immédiate du médecin:

  • température corporelle élevée;
  • un trouble de l'appétit;
  • trouble du sommeil;
  • l'apparition dans le mucus d'une impureté pathologique - pus, sang;
  • changement de consistance du secret: il devient épais et difficile à séparer des voies nasales;
  • le développement de la toux ou de l'essoufflement;
  • rougeur de la gorge.

De tels signes peuvent indiquer une maladie infectieuse. Ils provoquent souvent des complications et ne disparaissent pas longtemps. Lors de l'examen, un spécialiste prescrira des méthodes de traitement adéquates et aidera à éviter les conséquences indésirables.

La rhinite neurovégétative prolongée peut constituer une menace pour la santé du bébé. A cet âge, il ne sait pas se moucher. S'accumulant, le secret obstrue le passage nasal.

Si le bébé respire par la bouche, il ne pourra pas téter correctement son sein ou son biberon. La perte de poids a de graves conséquences. C'est pourquoi il est si important de maintenir la respiration nasale..

La rhinite physiologique chez les nourrissons n'est pas une pathologie. Cette condition est un mécanisme d'adaptation qui protège la muqueuse nasale du dessèchement, des particules de poussière et contribue à réchauffer l'air. Un nez qui coule n'a pas besoin d'être traité avec des médicaments. Au bout de 2 à 3 mois, il disparaîtra tout seul. Des règles d'hygiène simples, la vigilance des parents, le respect du niveau optimal d'humidité et de température aideront à faciliter le bien-être de l'enfant pendant la période d'adaptation.