Types de chirurgie pour éliminer les végétations adénoïdes chez un enfant - description et avis

Du froid

Le problème des végétations adénoïdes peut préoccuper de nombreux parents et enfants. Presque tout le monde est confronté à la question de l'élimination des végétations adénoïdes ou de l'utilisation de mesures de traitement conservatrices.

Seul un spécialiste aide à résoudre avec précision le problème et à établir la cause du développement de la maladie et à prévenir le développement de complications.

Que sont les végétations adénoïdes?

Les végétations adénoïdes sont une amygdale pharyngée hypertrophiée pathologiquement.

Les amygdales du corps humain sont formées de grappes représentant le tissu lymphoïde.

Ils peuvent être localisés dans des composés appariés ou individuellement.

Il y a six amygdales principales du corps humain. Deux d'entre eux sont appariés, ce sont les amygdales palatines et tubaires, et deux sont simples, ils comprennent le pharynx et le lingual.

En raison des connexions avec le granule lymphoïde et la crête latérale, l'anneau pharyngé lymphatique se forme. Il entoure l'entrée des voies respiratoires et digestives..

Avec une augmentation de l'amygdale pharyngée, qui se fixe à la surface postérieure du nasopharynx, près de la section où la bouche s'ouvre dans la cavité nasale, il y a une violation des fonctions de respiration et de déglutition.

Dans l'organisme, ils participent à la performance de la fonction barrière en empêchant la pénétration de microorganismes pathogènes dans l'environnement interne. De plus, des cellules lymphocytaires se forment dans ces cellules, impliquées dans le développement de l'immunité humorale et cellulaire..

Chez les enfants, ces départements peuvent être sous-développés et ne peuvent pas participer correctement à l'exécution de toutes les fonctions..

Les amygdales pharyngées peuvent atteindre leur plein développement chez les patients âgés de 2 à 3 ans. Et en même temps, le développement inverse peut se manifester dès l'âge de dix ans..

Dois-je les supprimer et pourquoi?

L'élimination des végétations adénoïdes est une question controversée pour de nombreux spécialistes. Cela est dû au fait que de nombreux médecins suggèrent de les supprimer dès les premiers signes d'une augmentation des végétations adénoïdes, tandis que d'autres pensent que cette procédure affectera négativement l'état de l'immunité de l'enfant..

Actuellement, ils préfèrent éliminer les végétations adénoïdes dans les cas où ils peuvent mettre la vie en danger ou dérangeront l'enfant sous la forme de symptômes pathologiques.

Symptômes des végétations adénoïdes

La manifestation des végétations adénoïdes ne diffère pas dans la variété du tableau clinique, par conséquent, le diagnostic dans la plupart des cas ne pose pas de difficultés.

Parmi les principaux symptômes auxquels les parents font attention, c'est que l'enfant commence à respirer moins bien, il a une sensation de congestion nasale, malgré le fait qu'il n'y a aucun signe de rhinite avec production de mucus.

Outre:

  • L'enfant commence à dormir plus mal, le sommeil sera faible et accompagné d'une ouverture constante de la bouche, dans un rêve, il peut être capricieux et pleurer. Des réveils nocturnes fréquents apparaissent.
  • Des signes de ronflement, de bouffées et de retenue de la respiration apparaissent.
  • Le plus dangereux est l'étouffement, qui se manifeste la nuit..
  • Dans la cavité buccale, il y a une sensation de sécheresse et le développement d'une toux sèche le matin..
  • Le timbre de la voix change, la parole devient nasillarde.
  • Caractérisé par l'apparition de maux de tête fréquents, le développement de la nervosité et des troubles du caractère.
  • Il y a une tendance à fréquenter la rhinite, la pharyngite et l'amygdalite.
    À mesure que les végétations adénoïdes augmentent, l'appétit s'aggrave, l'enfant préfère manger des aliments liquides.
  • L'audition diminue, parfois des douleurs aux oreilles et le développement d'otites moyennes fréquentes peuvent être perturbés, en raison du chevauchement des cavités..

Le développement des végétations adénoïdes peut se manifester par une complication des amygdales sous la forme d'une réaction inflammatoire.

Indications pour l'élimination des végétations adénoïdes

Actuellement, la procédure d'élimination des végétations adénoïdes n'est effectuée que s'il existe une indication stricte pour cette procédure. Cela est largement dû à la prescription déraisonnable de cette intervention chirurgicale, qui a conduit au développement de complications postopératoires..

La direction principale de l'opération est l'élimination des tissus pathologiquement modifiés, ce qui contribue au maintien des foyers avec des processus inflammatoires chroniques.

Parmi les principales indications pour l'élimination des végétations adénoïdes figurent:

  • La présence d'un élargissement au troisième degré des végétations adénoïdes.
  • Développement d'infections respiratoires récurrentes fréquentes qui ne répondent pas bien aux méthodes de traitement conservatrices et peuvent également provoquer l'apparition d'un processus progressif.
  • L'apparition d'une otite moyenne chronique récurrente, des altérations de la fonction auditive de nature unilatérale ou bilatérale.
  • Modifications de la parole et du développement chez le patient.
  • Le développement de difficultés des fonctions respiratoires, accompagné d'un arrêt respiratoire la nuit.
  • L'apparition de signes d'expressions faciales et d'apparence caractéristique d'une augmentation des amygdales.

C'est la décision opportune d'éliminer les végétations adénoïdes qui aide à préserver la fonction respiratoire inchangée, ainsi qu'à prévenir les violations dans le développement des patients..

À quel âge est-il préférable d'enlever?

De nombreux parents sont confrontés au fait que même avec des végétations adénoïdes sévères, les médecins suggèrent de reporter la procédure pendant un certain temps ou, au contraire, d'accélérer le processus. Cela est dû aux particularités du développement de ce tissu et au degré de pathologie progressive..

La période optimale pour éliminer les végétations adénoïdes est de 3 à 7 ans. À cet âge, le tissu lymphoïde du patient est déjà complètement formé, mais sa régression ne se produit toujours pas..

Aussi, dans cette période, le développement complet des conséquences irréversibles sous la forme de:

  • Changements persistants de la fonction auditive.
  • La présence d'infections chroniques persistantes avec résistance à l'antibiothérapie.
  • Troubles de la structure des parties faciales du squelette.
  • Pas de problèmes dentaires irréversibles dus à la formation non concluante de la mâchoire.

Contre-indications

Avant de procéder à l'élimination des végétations adénoïdes, il convient d'exclure soigneusement toutes les contre-indications possibles, car une approche déraisonnable de l'intervention chirurgicale avec leur présence entraîne le développement de complications et de conséquences indésirables.

Parmi eux, les principales contre-indications sont distinguées:

  • L'âge du patient est inférieur à deux ans.
  • La présence d'une pathologie infectieuse aiguë, qui comprend des manifestations de grippe, de varicelle, d'infections intestinales, etc. La procédure est reportée jusqu'à la récupération complète et la restauration des défenses du corps..
  • La présence de pathologies congénitales et de défauts dans le développement de pièces liées au squelette facial ou l'apparition d'anomalies du composant vasculaire. Dans ce cas, le retrait peut entraîner des difficultés d'accès chirurgical..
  • Vaccination qui a eu lieu moins d'un mois avant la date de retrait prévue.
  • La présence de processus malins dans le corps, quel que soit le stade et le traitement.
  • Troubles graves diagnostiqués dans le système de coagulation sanguine.

Se préparer à la chirurgie

Dans le cas où la question de la réalisation du retrait a été résolue avec précision, le patient se voit attribuer des mesures préparatoires, ce qui peut entraîner des difficultés pour les parents..

Parmi eux, tout d'abord, se pose la question du choix d'une institution médicale, car à l'heure actuelle l'opération n'est possible que dans les unités médicales équipées de services spécialisés et de la possibilité de fournir des soins médicaux aux personnes de moins de 18 ans..

Vous devez choisir un spécialiste. Cela est dû au fait que tous les médecins ORL ne se spécialisent pas dans les interventions chirurgicales pour la population pédiatrique..

Afin de recevoir une référence pour hospitalisation, le patient doit collecter un ensemble d'examens standard, qui comprennent:

  • Obtention du résultat d'une analyse générale de l'urine et du sang.
  • Test sanguin biochimique.
  • Détermination de la capacité de coagulation du sang.
  • Détermination du groupe sanguin et du facteur Rh.
  • Test sanguin pour l'infection à VIH, ainsi que l'hépatite ou la syphilis.

Il est obligatoire d'obtenir le résultat de l'électrocardiogramme et la conclusion du pédiatre; en son absence, la conclusion du thérapeute est autorisée.

En règle générale, une hospitalisation planifiée n'est pas requise pour le retrait, bien que la procédure puisse être effectuée à la fois en ambulatoire et en hospitalisation..

Caractéristiques de l'anesthésie

L'anesthésie pendant la chirurgie est une étape importante et cruciale, dans certains cas elle est encore plus importante que la complexité de l'intervention.

Le choix de la méthode de soulagement de la douleur est principalement basé sur l'âge du patient:

  • Pour les patients de moins de sept ans, l'indication est de n'utiliser qu'une anesthésie générale. L'anesthésie générale est un avantage si le patient ne ressent pas pleinement le stress opérationnel. L'enfant ne peut pas voir ce qui se passe autour et n'est pas confronté à une sensation de douleur. Le choix des médicaments se résume à la sélection de moyens moins toxiques, mais plus efficaces, qui rappelleront à l'enfant la routine de sommeil habituelle. Dans la pratique pédiatrique, les moyens du groupe Esmeron, Dormikum ou Diprivan sont largement utilisés. De plus, avec l'anesthésie générale, le risque de saignement est plusieurs fois réduit et la possibilité de révision d'organe postopératoire s'améliore..
  • Pour les enfants plus âgés, il est permis d'utiliser des méthodes locales d'anesthésie, à condition que le patient soit soigneusement préparé, y compris psychologique. Le choix dans ce dernier cas doit être déterminé individuellement par un anesthésiste. L'utilisation de méthodes locales d'anesthésie est réduite non seulement à l'utilisation de la substance principale, mais également à l'introduction de sédatifs qui réduiront la réactivité du corps due au stress. Il est possible d'utiliser la novocaïne ou la lidocaïne comme anesthésique. Le médicament est injecté directement dans l'amygdale. La libération de l'anesthésie est moins prononcée et la sensibilité du corps est fortement réduite. En outre, la toxicité lors de l'élimination des végétations adénoïdes par cette méthode est moins prononcée..

Types de chirurgie pour éliminer les végétations adénoïdes

Il existe plusieurs façons d'éliminer les végétations adénoïdes. Dans ce cas, le choix de la méthode d'intervention est déterminé en tenant compte des caractéristiques individuelles.

Adénotomie classique

Cette méthode est la plus ancienne et en même temps, elle est souvent utilisée par des spécialistes dans leur pratique..

Il convient de noter que ce n'est pas toujours correct, car la méthode est caractérisée par un traumatisme tissulaire élevé, un pourcentage élevé de complications par rapport à d'autres méthodes, ainsi qu'un taux de récidive possible..

L'adénotome est retiré à l'aide d'un instrument chirurgical spécial qui, lorsqu'il est inséré dans la bouche de l'enfant, coupe les végétations adénoïdes agrandies.

Il n'a pas de but hémostatique.

Retrait endoscopique

Cette méthode endoscopique est actuellement plus préférée que l'adénotomie classique..

Cela est dû au fait que la suppression est effectuée à l'aide d'un équipement spécialisé, ce qui vous permet de visualiser l'ensemble du processus en cours..

L'équipement de retrait élimine non seulement avec précision les tissus, mais permet également des mesures hémostatiques.

Cette méthode est non seulement moins traumatisante, mais aussi plus probable que les rechutes ne se produiront pas.

Adénotomie par aspiration

Cette méthode se caractérise par l'utilisation d'instruments spécialisés, plus précisément d'un adénotome contenant dans sa structure anatomique une buse d'aspiration qui vous permet d'éliminer des parties des végétations adénoïdes, les empêchant de pénétrer dans les voies respiratoires, ainsi que de prévenir les dommages aux voies respiratoires.

Adénotomie au laser

Cette méthode n'est actuellement pas courante..

Cela est largement dû à la complexité de la procédure due à la présence d'équipements coûteux..

La procédure permet l'intervention sans recours à une anesthésie générale. Pour ce faire, il suffit d'instiller un anesthésique dans la cavité nasale..

En raison de l'absence de douleur lors du travail avec un laser, il n'y a pas d'inconfort prononcé de douleur, en outre, il y a une coagulation simultanée des vaisseaux sanguins, ce qui rend la procédure sans perte de sang.

Électrocoagulation

Une méthode similaire consiste à éliminer les végétations adénoïdes à l'aide d'une boucle chaude spécialisée. Ce qui vous permet de capturer le tissu des végétations adénoïdes à la base, produisant simultanément non seulement l'élimination, mais aussi la coagulation. Cela évite le risque de saignement..

Dans ce cas, la méthode diffère en ce que la possibilité d'une élimination incomplète des végétations adénoïdes est autorisée, ce qui peut entraîner une récurrence du processus.

Complications après la chirurgie

Actuellement, ces procédures sont qualifiées de mini-invasives et, par conséquent, on pense que le risque de complications survenant en période postopératoire est minimisé. Néanmoins, cette option est possible, notamment dans les cas où des contre-indications possibles, même temporaires, sont apparues avant l'opération..

Ceux-ci devraient inclure:

  • Absence de coupe complète du tissu adénoïde. Cela provoque le développement de saignements prolongés dans la période postopératoire. Pour cela, une tamponnade est appliquée et les zones restantes sont supprimées..
  • Augmentation de la température corporelle. Les températures peuvent atteindre des nombres fébriles. Habituellement, cela indique un processus inflammatoire précoce, qui nécessite un traitement immédiat en raison de sa possible transition vers les départements voisins.
  • Blessure aux tissus environnants. Dans ce cas, la paroi postérieure du nasopharynx est le plus souvent endommagée. Cela peut conduire au développement de changements sténotiques et au développement de déformations. De tels changements se manifestent par une violation du fonctionnement des voies respiratoires..
  • De plus, après l'opération, malgré les cas assez rares, une épipharyngite atrophique peut être forcée. Il est associé à un amincissement des muqueuses et à une bouche sèche.

Période de rééducation

La période de rééducation après l'ablation des amygdales n'est pas moins importante que le processus de l'opération lui-même.

C'est pourquoi, vous devez suivre les recommandations de base effectuées pendant la période postopératoire. Cela dépend de la rapidité avec laquelle tout guérit.

Parmi eux se trouvent:

  • Examen obligatoire par un spécialiste en période postopératoire précoce.
  • De plus, le patient doit avoir des visites de suivi régulières..

Il n'y a pas de mesures spécifiques de rééducation ambulatoire.

À la maison, vous avez besoin de:

  • Gardez votre maison propre avec un nettoyage humide régulier.
  • Limiter le stress psycho-émotionnel, ainsi que l'impact des situations stressantes.
  • Limitation des changements brusques de température, de l'effort physique et des surtensions.
  • Manger des aliments qui contiennent une quantité suffisante de protéines et de vitamines, ainsi que suffisamment transformés thermiquement et mécaniquement.
  • Réaliser des activités visant les soins aux patients. Fournir du repos le premier jour.

Y a-t-il une garantie que les végétations adénoïdes ne se reproduiront pas?

Il n'y a aucune garantie concernant d'éventuelles rechutes. Cela est dû au fait qu'il reste un pourcentage insignifiant auquel le renouvellement des processus pathologiques peut apparaître..

Les enfants atteints de dermatite atomique, d'urticaire, d'asthme atonique, de bronchite saisonnière ou de processus récurrents chroniques sont le plus souvent sensibles à cette affection..

Pour que l'opération soit plus réussie et que le risque de rechute après l'intervention soit réduit à zéro, des antihistaminiques sont utilisés en tant que préparation préopératoire, qui contribuent à l'élimination rapide de l'œdème..

Une rechute est possible dans les trois premiers mois à compter de la date du retrait. Il se caractérise par le développement d'un tableau clinique caractéristique avant le retrait.

Cout d'opération

Le prix moyen d'une opération d'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants dans les cliniques privées varie de 15 à 30 000 roubles., dans certaines cliniques chères, les prix vont jusqu'à 200 mille roubles.

Dans les établissements médicaux publics, ces opérations sont effectuées selon les indications, totalement gratuites..

Prévention des végétations adénoïdes

Le respect des mesures de protection visant à empêcher le développement des végétations adénoïdes est l'un des plus importants. Cela est dû au fait qu'au stade de la pathologie forcée ou de la présence de facteurs prédisposants, il est beaucoup plus facile de l'éliminer.

Cela est particulièrement vrai des enfants qui ont un faible niveau d'immunité, sont sujets au rhume ou aux maladies inflammatoires, présentent des réactions allergiques ou une dermatite atomique, ainsi que ceux qui ont une prédisposition héréditaire..

Parmi les règles de prévention figurent:

  • Prendre des mesures visant à empêcher une diminution de la force immunitaire. Pour cela, des procédures de durcissement, la prise de complexes vitaminiques, etc..
  • Changer le régime alimentaire, avec l'inclusion d'une quantité suffisante d'aliments protéinés, de vitamines et de minéraux.
  • Début opportun du traitement des processus inflammatoires, exclusion de la transition de la forme prolongée du cours ou des pathologies chroniques.
  • Visites régulières dans des endroits à l'air frais, faire du sport, augmenter l'endurance physique du corps.
  • Éliminer l'hypothermie en observant le bon choix de vêtements et de chaussures, adapté aux conditions météorologiques.
  • Maintenir un microclimat optimal dans la pièce où vit l'enfant.

Le respect de ces mesures vous permet de guérir et de minimiser le risque de développer une adénoïde.

Comment est l'opération pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants, est-ce douloureux?

Un nombre considérable de parents doivent faire face à une croissance adénoïde chez un enfant. L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants soulève des inquiétudes, car toute opération à cet âge est lourde de complications, mais dans certains cas, il n'y a pas d'autre issue.

Que sont les végétations adénoïdes et les causes de leur apparition chez les enfants

Dans la cavité buccale et le nasopharynx, il y a 6 amygdales, chacune remplissant une fonction protectrice, empêchant les agents infectieux de pénétrer dans le corps. Des rhumes fréquents peuvent entraîner une diminution de cette fonction et la prolifération simultanée de l'amygdale. Les végétations adénoïdes sont la croissance d'une seule amygdale située dans le nasopharynx.

Il n'est pas possible de reconnaître cette pathologie sans utiliser de miroirs spéciaux, mais elle présente des manifestations spécifiques, grâce auxquelles la maladie est difficile à manquer.

Symptômes de la maladie

Pour identifier la croissance de l'amygdale pharyngée, il suffit de faire attention à la santé de l'enfant.

Les principaux symptômes sont les suivants:

  1. Changement de voix. L'enfant commence à nasiller, la voix devient malsaine.
  2. Congestion nasale. En raison de l'élargissement de l'amygdale, le flux d'air est inhibé, il devient difficile pour l'enfant de respirer par le nez.
  3. Nez qui coule. L'une des complications menant à la rhinite et à la sinusite.
  4. Diminution de l'audition. À mesure que le tissu lymphoïde se développe, il peut recouvrir partiellement le tube auditif, provoquant des signes d'otite moyenne..
  5. Les troubles du sommeil. L'enfant dort mal et anxieusement, le matin devient inhabituellement capricieux et irrité. Attaques possibles d'étouffement et de ronflement provoquées par la rétraction de la racine de la langue.
  6. Hypoxie chronique. L'enfant lui-même peut ne pas reconnaître ce symptôme, mais un manque constant d'oxygène sera visible de l'extérieur, entraînant des problèmes d'appétit et parfois de l'anémie.
  7. Changement de visage. Si le processus pathologique dure longtemps, il peut y avoir une violation du développement du tissu osseux du visage, la morsure change. Si le traitement est commencé à temps, ces changements sont réversibles, mais dans les cas avancés, les conséquences restent à vie..
  8. Adénoïdite. Si, au cours de la croissance des tissus, le corps est exposé à une infection, une adénoïdite peut se développer. La température corporelle augmente, la taille des ganglions lymphatiques augmente.

Méthodes pour éliminer les végétations adénoïdes

La nécessité d'une intervention chirurgicale dépend du degré de négligence de la maladie et des indicateurs individuels qui peuvent être évalués par un spécialiste. Si le problème est remarqué à temps, il est possible de prescrire un traitement conservateur en utilisant des médicaments.

Médicament

Si les végétations adénoïdes ne recouvrent qu'une petite partie de l'ouvre-porte et que l'enfant a de légères difficultés à respirer, un traitement conservateur est souvent suffisant. Sur recommandation d'un médecin, des immunomodulateurs sont pris, rincés et gargarisés avec des solutions salines. Si ces mesures ne suffisent pas, des antibiotiques (céphalosporines, macrolides) sont prescrits.

Parallèlement à la prise de médicaments, des rinçages à l'eau de mer, des solutions de soude ou de «furaciline» sont effectués.

Chirurgicalement

Si la maladie a un deuxième ou troisième degré de gravité, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Les options de méthodes seront discutées ci-dessous, le choix dépend du degré de la maladie, de la clinique choisie et de la situation individuelle..

Méthodes traditionnelles

La meilleure façon traditionnelle de lutter contre les végétations adénoïdes aux premiers stades de la maladie consiste à se rincer avec des solutions salines, faciles à préparer soi-même. Pour 1 verre d'eau bouillie tiède, 1 cuillère à café est prise. sel de table ou 0,5 c. sel de mer. La solution est soigneusement mélangée afin que les cristaux de sel n'endommagent pas la membrane muqueuse de la gorge. Pour les lavages, vous pouvez utiliser un aspirateur, une pipette ou une seringue.

Une autre méthode éprouvée consiste à instiller du jus d'aloès ou de Kalanchoe fraîchement pressé dans le nez. Pour faciliter l'utilisation, vous pouvez faire tremper les turundas de coton dans du jus et les injecter dans les voies nasales pendant 10 à 15 minutes.

Quand la chirurgie est indiquée

La nécessité d'une opération dépend du degré de la maladie, il est donc important d'identifier la pathologie à temps. Immédiatement après avoir détecté la prolifération des végétations adénoïdes, il est impératif de consulter un médecin qui pourra dire avec certitude s'il faut les retirer et à quel âge l'une ou l'autre méthode peut être utilisée. Peut-être qu'un spécialiste recommandera une intervention au laser, dans laquelle l'enfant ne souffrira pas et la probabilité de développer à nouveau la maladie sera faible.

Si nous parlons du deuxième degré de la maladie (les végétations adénoïdes chevauchent 2/3 de l'ouvreur), la décision sur la nécessité d'une intervention chirurgicale est prise en fonction de l'état du patient. Au troisième degré, les végétations adénoïdes doivent être éliminées, car elles ferment presque complètement l'ouvre-porte et ne permettent pas à l'enfant de respirer normalement par le nez. Dans ce cas, il respire constamment par la bouche, ce qui est facile à voir à partir des lèvres sèches et gercées..

Important! Si une prolifération de végétations adénoïdes est détectée chez un enfant, il est impératif de consulter un médecin dès que possible et de savoir si elles doivent être retirées..

Si les parents s'inquiètent de l'âge auquel une telle opération peut être effectuée et si elle fait mal, un spécialiste vous aidera à le comprendre. Maintenant, une telle opération est effectuée pour les plus petits enfants, y compris à l'aide d'un équipement laser moderne..

Il est important de clarifier comment les végétations adénoïdes sont éliminées dans la clinique choisie, car la méthode d'intervention classique est considérée comme obsolète aujourd'hui. En cas d'écoulement nasal, les voies nasales sont prélavées afin que la procédure se déroule avec un minimum d'inconfort pour l'enfant.

Se préparer à la chirurgie

Avant l'opération, un examen complet est effectué, comprenant un examen pédiatre, des analyses de sang et d'urine, un coagulogramme et un ECG. La veille de l'opération, vous devez refuser de manger à partir de 18 heures, le matin vous ne pouvez même pas boire d'eau.

Il existe 3 contre-indications absolues à la chirurgie:

  • anomalies vasculaires pharyngées;
  • maladie oncologique;
  • troubles de la coagulation.

L'opération n'est pas réalisée dans le mois suivant la vaccination et pendant la période des maladies infectieuses aiguës, que la maladie survienne en été ou en hiver. Le choix du type d'anesthésie dépend de la durée de l'opération.

Le type d'anesthésie dépend non seulement de l'image individuelle de la maladie, mais également de l'âge du patient. L'opération est réalisée sous anesthésie générale chez les enfants de moins de 7 ans. Les médicaments modernes de classe de sécurité élevée ne sont pas toxiques et ne donnent pas de complications même dans l'enfance.

Le type d'anesthésie générale est l'anesthésie endotrachéale, dans laquelle un tube endotrachéal est inséré, offrant un accès sûr et complet aux végétations adénoïdes. Le principal inconvénient de cette méthode est qu'après l'anesthésie, l'enfant récupère plus longtemps et se sent un peu plus mal.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale chez les enfants de plus de 7 ans. Une solution anesthésique est pulvérisée dans le nasopharynx, un médicament sédatif est injecté par voie intramusculaire et une faible concentration de solution anesthésique est injectée directement dans le tissu adénoïde. Pendant l'opération, l'enfant est conscient, la procédure est donc plus rapide.

Méthodes d'élimination chirurgicale des végétations adénoïdes

Au total, il existe 5 façons d'éliminer les végétations adénoïdes:

  1. La méthode chirurgicale classique. Les végétations adénoïdes sont enlevées avec un scalpel sous anesthésie locale ou générale. De nos jours, une telle coupe est rarement utilisée, car c'est l'une des plus traumatisantes et douloureuses..
  2. Méthode des ondes radio. Dans ce cas, un dispositif spécial est utilisé qui agit sur les végétations adénoïdes avec des ondes radio et excise les excroissances enflammées avec un risque minimal de perte de sang..
  3. Thérapie au laser. Cette méthode est l'une des plus modernes et des plus efficaces, c'est pourquoi de nombreuses cliniques la préfèrent. Dans ce cas, le scalpel est remplacé par un faisceau laser et l'opération est la plus douce possible, sans blesser la psyché de l'enfant..
  4. Endoscopie. L'élimination des végétations adénoïdes par endoscopie ou adénoïdectomie avec un rasoir est la plus sûre et la plus fiable. Cette opération est réalisée sous anesthésie complète avec une perte de sang minimale. La méthode est souvent associée à une thérapie au laser et à un traitement par ondes radio. Cette combinaison permet le traitement le plus complet de la zone opérée, ce qui exclut pratiquement la probabilité de rechute..
  5. Méthode plasma froid. Il est considéré comme le moyen le plus progressif de combattre les végétations adénoïdes. Leur élimination est réalisée par cautérisation avec du plasma froid, la procédure est presque indolore et ne prend pas plus de 10 minutes.

Fonctionnement classique

La méthode traditionnelle de découpe des végétations adénoïdes est une opération courte, dans laquelle les végétations adénoïdes sont éliminées à l'aide d'un scalpel spécial, ce qui ne prend pas plus de 2 à 5 minutes. Son principal inconvénient est que le médecin ne voit pas la zone traitée, de sorte qu'il peut accidentellement endommager les tissus sains ou ne pas éliminer complètement les végétations adénoïdes envahies, ce qui entraînera une rechute..

Adénotomie au plasma froid

La méthode d'élimination du plasma froid est utilisée en Russie depuis un peu plus de 15 ans. S'il est effectué correctement, il ne provoque pas de complications ni de perte de sang, il vous permet d'éliminer même les végétations adénoïdes qui se sont développées dans le nez. Lors du choix de cette méthode d'intervention, il convient de considérer attentivement le professionnalisme du médecin, car des actions ineptes peuvent entraîner des dommages aux tissus sains et des complications.

Adénomectomie endoscopique

L'équipement endoscopique vous permet d'éviter les erreurs médicales, ce qui est très probable avec l'excision classique des végétations adénoïdes. L'endoscope est inséré dans le passage nasal et vous permet de contrôler l'opération.

Adénoïdes: chirurgie pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants

L'opération sur végétations adénoïdes chez un enfant (adénotomie) n'est réalisée que sur des indications strictes, lorsque la présence de végétations adénoïdes est associée à un risque plus important que leur élimination. Cela s'applique aux situations où les végétations adénoïdes créent des obstacles importants à la respiration nasale, entraînent un retard de développement chez l'enfant, une déficience auditive persistante, une otite moyenne chronique, un asthme bronchique, une malocclusion et un type de visage adénoïde. Dans d'autres cas, en présence d'une pathologie, la méthode de choix est la thérapie conservatrice..

Les végétations adénoïdes sont une prolifération pathologique de l'amygdale nasopharyngée, qui se compose de tissu lymphoïde et appartient aux organes du système immunitaire, dont la tâche est d'empêcher la pénétration de l'infection dans le corps par les voies respiratoires supérieures. Cette maladie survient dans l'enfance, les enfants de 3 à 5 ans sont les plus vulnérables aux végétations adénoïdes.

Les infections virales respiratoires fréquentes, les maladies infantiles, les allergies peuvent contribuer à des croissances adénoïdes ou à la végétation.

Les enfants qui sont obligés de respirer par la bouche inhalent de l'air insuffisamment réchauffé et purifié, ce qui entraîne des infections respiratoires fréquentes, qui, à leur tour, contribuent à la poursuite de la croissance de l'amygdale nasopharyngée - un cercle vicieux se forme.

La décision sur la nécessité d'un traitement chirurgical est prise par le médecin ORL traitant (oto-rhino-laryngologiste) avec les parents de l'enfant après qu'un degré significatif de prolifération adénoïde a été établi et que les possibilités de traitement conservateur ont été épuisées. Les parents doivent être informés des conséquences possibles du refus de l'opération, ainsi que des risques qui y sont associés.

Préparation à l'adénotomie: examen

En préparation de l'opération, un examen médical détaillé de l'enfant est effectué. Les antécédents personnels et familiaux, le matériel et les données de laboratoire sont collectés.

Le diagnostic instrumental est généralement limité à la radiographie, cependant, dans certains cas, il peut être nécessaire pour la tomodensitométrie, ainsi que pour des diagnostics supplémentaires (par exemple, un ECG pour suspicion de maladie cardiaque, etc.).

Le diagnostic de laboratoire comprend un test sanguin général et biochimique, la détermination du groupe sanguin et du facteur Rh, un coagulogramme, des tests pour certaines infections (VIH, hépatite virale), une analyse d'urine générale.

Comment est la chirurgie adénoïde chez les enfants

L'adénotomie programmée est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale (elle consiste à appliquer un anesthésique sur la muqueuse nasopharyngée), moins souvent sous anesthésie générale (inhalation et intraveineuse). En cas de maladies ou de complications concomitantes, une hospitalisation de plusieurs jours peut être nécessaire. L'opération pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants est simple, l'ensemble de la procédure, ainsi que l'anesthésie et le traitement antiseptique, prend 10 à 15 minutes.

En raison du manque de respiration nasale, une carence chronique en oxygène (hypoxie) se développe, se manifestant par des maux de tête, une altération de la mémoire et de l'attention, et avec une hypoxie prolongée, l'enfant commence à prendre du retard dans le développement.

Adénotomie classique

L'élimination des végétations adénoïdes est réalisée à l'aide d'un couteau Beckman circulaire (adénotome). Il est introduit dans la cavité buccale, en le plaçant de manière à ce que la végétation adénoïde soit complètement recouverte par l'anneau, après quoi elle est excisée d'un mouvement rapide et retirée par la bouche. Le médecin arrête alors le saignement, qui est généralement mineur. Si nécessaire, recourir à la coagulation vasculaire ou au traitement de la membrane muqueuse avec un hémostatique.

L'inconvénient de cette méthode est le manque de contrôle visuel, c'est pourquoi il reste souvent des zones de végétation lymphoïde, qui se développent ensuite à nouveau, entraînant une rechute de la maladie. De plus, il existe un risque de lésion des tissus environnants, ce qui peut avoir des conséquences assez graves..

Adénotomie endoscopique

L'utilisation de la technologie endoscopique, qui offre un contrôle visuel complet, augmente considérablement l'efficacité et la sécurité de la procédure. L'endoscope affiche une image à l'échelle du champ opératoire sur le moniteur, le médecin contrôle entièrement le processus d'excision de l'amygdale nasopharyngée. Le manipulateur offre une précision accrue sans laisser de fragments d'amygdale. Le tissu adénoïde excisé est enlevé par la bouche ou par une narine qui est libre de l'endoscope.

Les inconvénients de la technique incluent le fait que la procédure est un peu plus longue et nécessite également un équipement spécial et des compétences chirurgicales..

Méthodes minimalement invasives pour éliminer les végétations adénoïdes

En plus de l'excision chirurgicale, l'élimination des végétations adénoïdes peut être effectuée par électrocoagulation, chirurgie par ondes radio, coblation et également à l'aide d'un laser. Cette dernière méthode est l'une des plus populaires, car, selon les médecins, elle fournit un bon résultat, aucune douleur importante pendant et après la chirurgie, aucun saignement et aucun risque d'infection, ainsi qu'une récupération rapide..

Les végétations adénoïdes créent des obstacles importants à la respiration nasale, entraînent un retard de développement chez l'enfant, une déficience auditive persistante, une otite moyenne chronique, l'asthme bronchique, une malocclusion et un type de visage adénoïde.

L'élimination des végétations adénoïdes avec un laser est réalisée en deux versions: rapide (une fois) et progressive (lente). Le traitement progressif des végétations adénoïdes avec un laser est préféré par de nombreux pédiatres comme la méthode la plus douce. La méthode consiste en une action laser sur le tissu adénoïde, ce qui diminue d'une procédure à l'autre (il peut y en avoir jusqu'à 15 avant l'élimination complète des végétations adénoïdes).

Période postopératoire

En règle générale, après une opération sur les végétations adénoïdes, l'enfant rentre à la maison le même jour, après plusieurs heures de surveillance médicale. En raison d'un œdème postopératoire, il n'y a pas de récupération immédiate de la respiration nasale, elle est restaurée dans les 7 à 10 jours. Dans la période postopératoire, le patient peut se voir prescrire des gouttes nasales vasoconstricteurs, des analgésiques. Pendant un ou deux jours, la température corporelle peut atteindre des valeurs subfébriles (pas plus de 38 ° C), dans ce cas, vous pouvez donner à l'enfant un médicament antipyrétique (Attention! Ne donnez pas d'acide acétylsalicylique, vous pouvez utiliser du paracétamol et de l'ibuprofène).

Jusqu'à ce que les tissus soient complètement guéris, il est nécessaire de fournir à l'enfant une alimentation douce. Les aliments sont pris sous une forme molle et râpée (purée de pommes de terre, purée de soupes, céréales visqueuses, gelée), à ​​l'exclusion des produits solides et irritants pour les muqueuses (boissons acides, épicées, épicées et gazeuses). Les aliments chauds sont exclus (cela peut provoquer des saignements), tous les repas sont servis chauds ou à température ambiante. Les aliments doivent être complets et riches en calories. Il est préférable de prendre 5-6 petits repas par jour.

Pour la période de rééducation, l'activité physique, le bain dans l'eau chaude, le maintien au chaud sont exclus. Le corps de l'enfant étant affaibli après l'opération, il est nécessaire d'éviter tout contact avec des patients atteints de maladies infectieuses, ainsi que le séjour de l'enfant dans des endroits bondés.

L'opération pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants est simple, l'ensemble de la procédure, ainsi que l'anesthésie et le traitement antiseptique, prend 10 à 15 minutes.

Pour raccourcir la période de récupération, réduire l'œdème, restaurer la perméabilité des voies nasales dès que possible, ainsi que former l'habitude de respiration nasale de l'enfant, des exercices de respiration sont recommandés. Prenant seulement quelques minutes par jour, il est dépourvu d'effets secondaires et en même temps est très efficace s'il est pratiqué régulièrement..

Complications possibles

Les complications après adénotomie sont rares. Ceux-ci incluent l'inflammation infectieuse, les troubles de l'oreille, les traumatismes de la mâchoire inférieure ou d'autres tissus dans la zone d'intervention, la névrose chez les enfants ayant une psyché labile (ces enfants sont recommandés adénotomie sous anesthésie générale).

Mal de gorge postopératoire, difficulté à respirer par le nez, un ou deux vomissements de caillots sanguins ne sont pas des complications.

Quand une chirurgie adénoïde est nécessaire

Au total, il existe trois degrés de prolifération des végétations adénoïdes. Au départ, les voies nasales se chevauchent de 1/3, au deuxième stade - de 1/3 à 2/3, au troisième - plus de 2/3.

À un stade précoce, les excroissances adénoïdes se manifestent chez l'enfant par des bouffées et / ou des ronflements périodiques pendant une nuit de sommeil. Au fur et à mesure que la végétation se développe, le ronflement devient constant, dans un état d'éveil, la respiration nasale est perturbée, progressivement l'enfant commence à respirer par la bouche.

Avec les végétations adénoïdes du troisième degré, il y a congestion nasale constante, écoulement nasal muqueux ou mucopurulent, toux sèche, voix nasale, perte d'appétit, faiblesse et fatigue accrue. En raison du manque de respiration nasale, une carence chronique en oxygène (hypoxie) se développe, se manifestant par des maux de tête, une altération de la mémoire et de l'attention, et avec une hypoxie prolongée, l'enfant commence à prendre du retard dans le développement. Respirer par la bouche oblige l'enfant à le garder constamment ouvert, ce qui entraîne la formation d'un type de visage adénoïde spécifique, une morsure pathologique se forme.

En raison d'un œdème postopératoire, il n'y a pas de restauration immédiate de la respiration nasale, elle est restaurée dans les 7 à 10 jours.

La peau des patients devient pâle, des cernes apparaissent sous les yeux. Lorsque les végétations adénoïdes chevauchent la trompe auditive (Eustache), l'audition diminue, il y a une douleur dans les oreilles (généralement dans une oreille), une otite moyenne et une eustachite se produisent souvent. Les végétations adénoïdes elles-mêmes peuvent également devenir enflammées, auquel cas une adénoïdite se développe. Les amygdales palatines sont souvent impliquées dans le processus pathologique (amygdalite).

Les enfants qui sont obligés de respirer par la bouche inhalent de l'air insuffisamment réchauffé et purifié, ce qui entraîne des infections respiratoires fréquentes, qui, à leur tour, contribuent à la poursuite de la croissance de l'amygdale nasopharyngée - un cercle vicieux se forme.

Les symptômes énumérés associés au troisième degré de végétations adénoïdes sont des indications pour une intervention chirurgicale. L'adénotomie peut être pratiquée sur un enfant de tout âge.

Contre-indications à l'adénotomie

Les contre-indications au traitement chirurgical des végétations adénoïdes peuvent être:

  • maladie infectieuse aiguë (jusqu'à guérison complète);
  • récemment vacciné (moins d'un mois avant la date estimée de la chirurgie);
  • troubles de la coagulation (nécessitent un traitement correctif avant la chirurgie);
  • maladies concomitantes sévères au stade de la décompensation.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Élimination des végétations adénoïdes chez les enfants

Articles d'experts médicaux

  • Les indications
  • Entraînement
  • Qui contacter?
  • Technique
  • Contre-indications pour la conduite
  • Complications après la procédure
  • Soins post-opératoires

L'adénotomie est l'une des opérations les plus courantes en chirurgie ORL. L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants est effectuée avec leur inflammation. Considérez les caractéristiques de cette procédure.

La prolifération du tissu lymphoïde de l'amygdale nasopharyngée est constituée d'adénoïdes. En règle générale, ils surviennent avec des rhumes fréquents, une rhinite chronique et une incapacité à respirer normalement par le nez. L'ablation chirurgicale est l'un des traitements. L'opération est prescrite pour l'hypertrophie tissulaire sévère, qui ne peut être guérie par des médicaments.

Les amygdales nasopharyngées sont un organe immunitaire du nasopharynx qui remplit des fonctions de protection. La végétation adénoïde (prolifération) est diagnostiquée chez les enfants de 3 à 15 ans. La maladie est associée à des caractéristiques liées à l'âge du développement du système immunitaire. Pendant cette période, les amygdales se développent activement et deviennent souvent enflammées..

Caractéristiques des végétations adénoïdes de leur élimination:

  • Après la chirurgie, les propriétés protectrices du système immunitaire chez les enfants sont réduites. Mais après 2-3 mois, l'immunité est progressivement rétablie..
  • Les amygdales élargies indiquent que le patient souffre souvent de maladies infectieuses et virales qui provoquent une augmentation du tissu lymphoïde.
  • Le risque de récidive, c'est-à-dire de prolifération tissulaire secondaire, dépend de la qualité de l'opération. Si la procédure est effectuée presque à l'aveugle, dans 50% des cas, les particules de tissu lymphoïde se développent à nouveau. Mais la chirurgie endoscopique moderne minimise cela, de sorte que des rechutes surviennent chez 7% des patients.
  • Chez les adultes, cette pathologie est due à une exposition prolongée à des facteurs environnementaux défavorables. Pour le traitement, une adénotomie et des médicaments sont également effectués.

Normalement, les amygdales pharyngées sont plusieurs plis de tissu lymphoïde qui dépassent de la surface de la membrane muqueuse de la paroi pharyngée postérieure, qui fait partie de l'anneau lymphatique pharyngien. Les glandes contiennent des lymphocytes - des cellules immunocompétentes impliquées dans la formation de l'immunité.

Les indications

Des difficultés respiratoires nasales, une déficience auditive, des problèmes de sommeil, des ronflements nocturnes, une déformation des os du visage, des otites moyennes et des sinusites fréquentes sont les principaux signes d'inflammation des amygdales. Le traitement dépend du stade du processus pathologique. Dans les premiers stades de l'inflammation, des médicaments sont administrés, c'est-à-dire un traitement conservateur. L'opération est nécessaire avec la croissance rapide du tissu adénoïde et la progression des symptômes douloureux.

Critères généraux du traitement chirurgical:

  • Adénoïdes du troisième degré.
  • Adénoïdes de tout degré avec exacerbation fréquente de pathologies inflammatoires.
  • Complications d'autres organes.
  • Le traitement médicamenteux ne donne pas les résultats souhaités.
  • Risque élevé de dégénérescence maligne des amygdales.

Examinons plus en détail les indications pour l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants:

  1. Difficulté à respirer par le nez - en raison du fait que le patient respire par la bouche, les muqueuses se dessèchent, les ARVI fréquents et leurs complications. Il y a un sommeil agité et des troubles de l'état psycho-émotionnel.
  2. Le syndrome d'apnée retient votre souffle pendant que vous dormez. L'hypoxie affecte négativement le fonctionnement du cerveau et du corps en croissance.
  3. Otite moyenne - des infections fréquentes entraînent une inflammation chronique et exsudative de l'oreille moyenne. Les végétations adénoïdes élargies obstruent le tube auditif, provoquant des anomalies dans l'oreille moyenne. Les enfants souffrent d'otite moyenne plus de 4 fois par an. Dans ce contexte, il existe une perte auditive persistante.
  4. Troubles du squelette facial - les végétations adénoïdes hypertrophiées provoquent des déformations anormales des os maxillo-faciaux. En médecine, il existe un terme pour les signes ci-dessus "visage adénoïde".
  5. Changements malins - les amygdales hypertrophiées peuvent provoquer un processus oncologique.

L'ablation des amygdales est effectuée après un ensemble de mesures diagnostiques. Un oto-rhino-laryngologiste et un chirurgien sont impliqués dans le traitement. Si nécessaire, s'il existe des indications claires et des raisons sérieuses, l'opération est effectuée même dans la petite enfance. Dans le même temps, les infections virales respiratoires aiguës fréquentes ne sont pas une indication pour la chirurgie, ainsi que la respiration nasale préservée.

Entraînement

Comme pour toute intervention chirurgicale, l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants nécessite une préparation minutieuse. Le traitement est mieux fait au début de l'automne, lorsque l'immunité du petit patient est en bon état et que le corps est plein de vitamines. Pendant la saison froide, l'opération n'est pas effectuée, car il existe un risque de développer des ARVI et d'autres maladies. Par temps chaud, le risque de complications purulentes et infectieuses dans la période postopératoire est augmenté, car les bactéries se multiplient activement pendant cette période.

Préparation à l'adénotomie:

  • Examen dentiste et traitement dentaire.
  • Soulagement des processus inflammatoires dans le corps.
  • Complexe de recherche en laboratoire.
  • Diagnostics instrumentaux.
  • Examens différentiels.

L'adénotomie est une opération assez simple qui est réalisée en ambulatoire. La procédure ne prend pas plus de 20 minutes sous anesthésie locale ou générale. Dans les 4 à 5 heures suivant le traitement, les parents peuvent ramener le bébé à la maison, à condition qu'il n'y ait pas de complications.

Le processus de guérison prend quelques mois. Une bonne préparation minimise le risque de complications, tandis que les parents doivent être conscients du risque de leur survenue. Dans la première fois après l'opération, l'immunité est réduite. En outre, la congestion nasale, la séparation du mucus avec des stries sanglantes persistent temporairement. Après 2 semaines, l'état du patient revient à la normale.

Tests avant l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants

Avant l'adénotomie, le patient se voit prescrire une série d'examens de laboratoire. Les tests avant l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants consistent en:

  • Test sanguin (général, biochimique).
  • Analyse de l'urine.
  • Coagulogramme - une étude des indicateurs de coagulation sanguine.
  • Analyse des virus de l'hépatite B et C.
  • Test sanguin pour le VIH et la syphilis.
  • Électrocardiogramme.

Les résultats des tests effectués sont interprétés par un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, des études complémentaires sont prescrites.

Qui contacter?

Technique pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants

Aujourd'hui, il existe plusieurs façons de traiter les végétations adénoïdes. Malgré le fait que les amygdales n'ont pas de terminaisons nerveuses, une anesthésie est utilisée pendant l'opération afin que le patient ne ressente pas d'inconfort pendant la procédure.

En chirurgie ORL, les méthodes suivantes sont utilisées pour éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants:

  1. La méthode classique - pendant l'opération, il n'y a aucune possibilité d'observation visuelle de la procédure. Un adénotome est inséré dans la cavité buccale - il s'agit d'un couteau en forme d'anneau. Un miroir laryngé est utilisé pour visualiser la procédure. Le principal inconvénient de l'opération est un saignement intense et l'incapacité à éliminer complètement le tissu lymphoïde. Dans certains cas, les médecins doivent recourir à des médicaments hémostatiques.
  2. Techniques endoscopiques - interventions chirurgicales avec introduction d'un endoscope avec une caméra dans la cavité nasopharyngée. L'image obtenue lors de l'opération augmente considérablement la précision de la procédure et de ses résultats.
    • L'ablation au laser est une méthode très précise et peu traumatisante. La stérilité du laser minimise le risque de complications postopératoires. La période de récupération et de guérison est beaucoup plus rapide.
    • Traitement endoscopique - à l'aide d'un endoscope vidéo, le médecin élimine les tissus hypertrophiés avec une grande précision. Cette méthode donne d'excellents résultats..
    • Adénotomie par ondes radio - les tissus enflammés sont retirés à l'aide d'un appareil spécial. La technique délivre un minimum de sensations douloureuses et vous permet de minimiser les risques de complications.
    • Le traitement au plasma froid est une combinaison de cryothérapie et de techniques au plasma. L'excision du tissu est réalisée à basse température. Les avantages de la méthode comprennent son absence de effusion de sang et son absence de douleur. Le principal inconvénient de cette thérapie est que des cicatrices peuvent subsister, provoquant des problèmes au niveau du pharynx..

Une intervention chirurgicale est recommandée au début de l'automne, lorsque les propriétés protectrices du système immunitaire sont à un niveau élevé. Pour que la récupération se déroule rapidement et sans complications, vous devez suivre un régime spécial et des exercices de respiration réparateurs..

Comment l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants?

L'opération peut être réalisée à la fois dans le service d'hospitalisation et en clinique externe. La méthode de traitement dépend du degré du processus inflammatoire et d'autres caractéristiques du corps du patient. La procédure est réalisée sous anesthésie générale ou locale. Une fois que l'anesthésie a fonctionné, le médecin détermine où se trouvent les tissus lymphoïdes déformés et commence leur excision.

Les principales techniques opérationnelles et caractéristiques de leur mise en œuvre:

  1. Opération classique - les amygdales sont retirées par la cavité buccale à l'aide d'un scalpel spécial. La procédure est réalisée sous anesthésie locale. Son principal inconvénient est le manque de visualisation du champ chirurgical. Autrement dit, le retrait est aveugle et il existe un risque élevé de récidive..
  2. Enlèvement au laser - un faisceau laser est utilisé pour exciser les tissus. Il coagule les tissus enflammés ou les évapore progressivement couche par couche. L'avantage de cette procédure est l'absence de saignement. Les inconvénients incluent sa durée, qui est supérieure à 20 minutes.
  3. Microbrider - à l'aide d'un rasoir (appareil avec un scalpel rotatif), le médecin excise les végétations adénoïdes. Pendant la procédure, les muqueuses voisines ne sont pas affectées. En cas de saignement, la plaie est traitée avec un laser ou des ondes radio.
  4. Électrocoagulation - les amygdales sont enlevées en leur jetant des boucles d'électrodes spéciales. Cette méthode est absolument exsangue, car les vaisseaux sont scellés lors du retrait..
  5. Adénotomie au plasma froid - J'agis sur les tissus à l'aide d'un faisceau de plasma. Cette méthode est le plus souvent utilisée pour la localisation anormale des amygdales. Le médecin peut ajuster la profondeur de pénétration du faisceau.

Quelle que soit la méthode choisie, l'opération ne dure pas plus d'une demi-heure, après quoi le patient commence à se retirer de l'anesthésie. Dans les 3-4 heures, le médecin surveille son état, puis le renvoie chez lui. Si des saignements ou d'autres complications surviennent pendant ou après la chirurgie, le patient est laissé à l'hôpital pendant 1 à 3 jours.

Élimination des végétations adénoïdes de grade 2 chez les enfants

Une augmentation significative des tissus des amygdales avec la fermeture des 2/3 de la cavité nasale est la deuxième étape des végétations adénoïdes. Le processus pathologique se manifeste par des troubles de la respiration nasale. Il est difficile pour l'enfant de respirer jour et nuit, ce qui entraîne des troubles du sommeil. En raison d'un repos nocturne insuffisant, le bébé devient léthargique et irritable. Une carence en oxygène provoque de graves maux de tête et des retards de développement.

Les glandes enflammées peuvent provoquer des symptômes qui, à première vue, ne sont pas associés au nasopharynx:

  • Incontinence urinaire urgente.
  • L'asthme bronchique.
  • Déficience auditive.
  • Température corporelle élevée.
  • Écoulement nasal sanglant.
  • Syndrome d'apnée et ronflement nocturne.

En plus des symptômes ci-dessus, les végétations adénoïdes provoquent des troubles de la parole. Le patient commence à parler dans le nez, c'est-à-dire indistinct.

L'élimination des végétations adénoïdes de grade 2 chez les enfants est l'une des méthodes de traitement. Il existe de telles indications pour une intervention chirurgicale:

  • Retard dans le développement mental et physique.
  • Exacerbations fréquentes d'adénoïdite et de sinusite.
  • Asthme bronchique, incontinence et autres symptômes douloureux.
  • Arrêt de la respiration pendant le sommeil.

L'objectif principal de l'opération est d'ouvrir les voies nasales tout en préservant le tissu lymphoïde des amygdales nasales pour maintenir un état normal d'immunité. L'opération est réalisée avec élimination partielle ou complète des tissus déformés. Le traitement se déroule le plus souvent sous anesthésie générale à l'aide de techniques endoscopiques. La chirurgie est contre-indiquée en dehors de la phase d'exacerbation de l'inflammation. Dans d'autres cas, des mesures préventives sont prises pour supprimer la croissance des tissus adénoïdes.

Élimination des végétations adénoïdes de 3e année chez les enfants

Si les tissus adénoïdes envahis bloquent complètement le passage nasal et que le patient ne respire que par la bouche, cela indique une adénoïdite de grade 3, qui est la plus dangereuse. Les enfants sont les plus sensibles à cette maladie. Les excroissances adénoïdes sont une source d'infection qui se propage rapidement aux sinus, au pharynx et aux bronches. Le processus pathologique s'accompagne d'une allergisation et d'un ensemencement avec des bactéries.

L'élimination des végétations adénoïdes de grade 3 chez les enfants est effectuée en l'absence de résultats positifs du traitement médicamenteux et avec une augmentation des symptômes douloureux. L'opération est réalisée sous anesthésie générale et ne prend pas plus de 20 minutes. La récupération complète se produit dans les 1-2 mois.

Sans traitement chirurgical rapide, l'adénoïdite entraîne les complications suivantes:

  • Troubles des caractéristiques physiologiques de l'oreille moyenne.
  • Processus infectieux chroniques dans le corps.
  • Rhumes fréquents.
  • Lésions inflammatoires des voies respiratoires.
  • Déformations des os du visage.
  • Diminution des performances.

Les complications ci-dessus sont dangereuses pour le corps de l'enfant. Mais une opération opportune vous permet de minimiser le risque de leur développement..

Élimination endoscopique des végétations adénoïdes chez les enfants

L'une des méthodes de traitement des tissus hypertrophiés des amygdales pharyngées est l'ablation endoscopique des végétations adénoïdes. Chez les enfants, cette opération peut être effectuée à tout âge. La procédure est réalisée dans un hôpital sous anesthésie générale.

  • Pendant l'opération, le patient est en sommeil médicamenteux, il ne ressent donc pas d'inconfort.
  • Le prélèvement des tissus est effectué à l'aide d'un équipement vidéo endoscopique, de sorte que l'ensemble du processus est contrôlé par un médecin.
  • Pour éviter les récidives, le tissu adénoïde est complètement excisé.

L'adénotomie endoscopique est une procédure mini-invasive. Il est particulièrement efficace pour les amygdales, qui se propagent le long de la membrane muqueuse plutôt que de se développer dans les voies respiratoires. Cette structure tissulaire n'interfère pas avec le processus respiratoire, mais perturbe considérablement la ventilation du tube auditif. Dans ce contexte, il existe des otites moyennes fréquentes et, dans le cas avancé, une perte auditive conductrice.

  1. Le patient reçoit une anesthésie générale, ce qui rend l'opération totalement sûre et indolore. L'anesthésie est également injectée dans la cavité nasale.
  2. Le médecin insère un endoscope le long du passage nasal inférieur et examine le champ opératoire.
  3. Le prélèvement des tissus pharyngés hypertrophiés est réalisé à l'aide de divers instruments endoscopiques: un couteau électrique, une boucle de résection ou une pince. Le choix de l'instrument dépend des caractéristiques structurelles des amygdales pharyngées.

L'intervention chirurgicale ne prend pas plus de 20 minutes. Le risque de complications est minime. La sévérité de la période postopératoire dépend du type d'anesthésie utilisé. De nombreux patients sont confrontés à de tels symptômes douloureux: nausées et vomissements, maux de tête et vertiges, saignements de nez. Dans la plupart des cas, le bébé est renvoyé à la maison 2-3 jours après la résection..

Pour que la récupération se passe rapidement et avec un minimum de complications, le médecin donne un certain nombre de recommandations. Tout d'abord, un régime spécial est prescrit. Dans les premiers jours suivant l'opération, seuls les aliments mous et hachés sont autorisés: purée de pommes de terre, céréales, soupes. Après une semaine, le menu peut être élargi. En plus du régime, un régime d'activité physique doux est recommandé. La récupération complète se produit dans les 1 à 3 mois.

Élimination des végétations adénoïdes chez les enfants avec un rasoir

L'un des types d'adénotomie endoscopique est l'ablation de tissus hypertrophiés avec un rasoir.

  • L'opération est effectuée à l'aide d'un micro-cutter, qui est similaire à une perceuse et est situé dans un tube creux.
  • Il y a un trou sur le côté du tube à travers lequel le couteau tourne, saisit et coupe les tissus.
  • Le rasoir est connecté à une aspiration qui élimine les tissus retirés et les empêche de pénétrer dans les voies respiratoires, réduisant considérablement le risque d'aspiration.

L'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale avec ventilation pulmonaire artificielle. Un endoscope est inséré à travers la cavité buccale ou le passage nasal pour surveiller le champ opératoire.

La période postopératoire dure de 1 à 3 jours. Au cours des 10 jours suivants, le patient subit une activité physique et une diététique limitées. La respiration nasale normale apparaît 2-3 jours après la chirurgie. Pour accélérer la récupération, des exercices de respiration spéciaux et un cours de physiothérapie sont présentés.

Élimination au laser des végétations adénoïdes chez les enfants

La méthode moderne de traitement des tissus enflammés des amygdales pharyngées est l'élimination au laser des végétations adénoïdes. Chez les enfants, la technologie laser est une procédure mini-invasive avec un minimum de complications..

Les avantages du traitement au laser:

  • Traumatisme minimal de la zone opérée.
  • Haute précision des actions du chirurgien.
  • Perte de sang minimale et stérilité totale.
  • Période de récupération courte.

L'adénotomie au laser peut être réalisée des manières suivantes:

  1. Valorisation - les couches supérieures du tissu adénoïde sont brûlées avec de la vapeur chauffée avec du dioxyde de carbone. Cette méthode est utilisée dans les premiers stades de la maladie, lorsque les végétations adénoïdes ne sont pas très volumineuses.
  2. Coagulation - réalisée avec des végétations adénoïdes de grade 3, un faisceau laser focalisé est utilisé pour influencer les tissus.

La procédure est réalisée sous une dose insignifiante d'anesthésique, ce qui réduit considérablement le risque de complications de l'anesthésie, facilite la récupération après l'anesthésie. Malgré tous les avantages du traitement au laser, certains chirurgiens ne recommandent pas de l'utiliser. Cela est dû au fait que le faisceau laser ne supprime pas, mais brûle les tissus enflammés, rétablissant leur taille normale.

Élimination des végétations adénoïdes chez les enfants avec des ondes radio

Un autre traitement populaire pour l'adénoïdite est la méthode des ondes radio. La procédure est effectuée dans un hôpital à l'aide d'un appareil spécial - Surgitron. Les amygdales nasopharyngées hypertrophiées sont excisées avec une pièce à main avec ondes radio.

Avantages de l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants avec des ondes radio:

  • Perte de sang minimale due à la coagulation des vaisseaux sanguins.
  • Utilisation de l'anesthésie générale pour les enfants de moins de 7 ans et de l'anesthésie locale pour les patients plus âgés.
  • Période de récupération avec un minimum de complications.

Le traitement par ondes radio est indiqué dans de tels cas: diminution de l'acuité auditive, difficulté à respirer par le nez, maladies virales fréquentes, otite moyenne chronique, absence d'effet de la pharmacothérapie. L'opération est recommandée pour les processus pathologiques graves qui affectent les voies respiratoires supérieures, ainsi que pour la déformation du squelette facial et la malocclusion due aux végétations adénoïdes.

Pour que le traitement soit efficace, une formation spéciale est effectuée. Le patient est examiné par un pédiatre et un oto-rhino-laryngologiste, un complexe d'études de laboratoire et instrumentales est attribué. Quelques jours avant l'opération, un repas diététique est recommandé.

L'anesthésie est administrée immédiatement avant l'opération. Dès que l'anesthésie est efficace, le médecin commence le traitement. L'excision du tissu affecté est réalisée à l'aide d'ondes radio. La procédure ne dure pas plus de 20 minutes. Après avoir retiré les amygdales, le patient est transféré en salle générale et surveillé pour son état.

Contre-indications à l'adénotomie par ondes radio:

  • Moins de 3 ans.
  • Maladies oncologiques.
  • Troubles hémorragiques sévères.
  • Déformation du squelette facial.
  • Vaccination préventive récente (moins d'un mois).

Après l'opération, le patient se voit prescrire une boisson abondante et, si nécessaire, des médicaments pour un traitement symptomatique. Une attention particulière est portée à la nutrition et à une activité physique minimale. Il est interdit de prendre un bain chaud et de prendre le soleil en plein soleil.

Contre-indications pour la conduite

Des difficultés respiratoires nasales, des rhumes fréquents, une perte auditive et un certain nombre d'autres symptômes douloureux sont des signes d'inflammation des glandes. Le traitement dépend du stade du processus pathologique. Dans les premiers stades, un traitement médicamenteux est effectué et en cas d'hypertrophie sévère, un traitement chirurgical.

Considérez les principales contre-indications à l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants:

  • 1-2 degrés d'adénoïdite.
  • Maladies affectant le niveau de coagulation sanguine.
  • Pathologies infectieuses fréquentes au stade aigu.
  • Tuberculose.
  • Diabète sucré décompensé.
  • Inflammation aiguë dans la région du nasopharynx.
  • L'âge du patient peut aller jusqu'à deux ans (l'opération n'est possible que pour des raisons de santé).
  • Pathologies cardiovasculaires sévères.
  • Maladies allergiques.
  • Lésions tumorales (bénignes, malignes).
  • Anomalies dans le développement d'un palais dur ou mou
  • Période d'épidémie de grippe.

En plus des contre-indications ci-dessus, diverses méthodes de traitement chirurgical comportent également certaines interdictions de mise en œuvre..

Complications après la procédure

Le traitement chirurgical des tissus enflammés des amygdales pharyngées peut entraîner diverses complications. Après le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants, une diminution temporaire du système immunitaire, le développement d'une infection secondaire, des ronflements, un écoulement nasal et d'autres problèmes sont le plus souvent observés.

Une attention particulière est portée aux complications après anesthésie:

  • Problèmes au stade de l'intubation et de l'induction de l'anesthésie: lésion des muqueuses de la trachée, du larynx, de l'oropharynx, pneumothorax dû à l'introduction d'un tube dans l'une des bronches principales.
  • Une forte diminution de l'activité cardiaque tout en maintenant l'anesthésie.
  • Hypoxie et troubles hémodynamiques.
  • Choc douloureux dû à la mauvaise dose d'analgésique.
  • Étouffement dû au retrait prématuré du tube endotrachéal et à une surveillance insuffisante du patient.

Le choix de la méthode la plus appropriée pour éliminer les végétations adénoïdes et une bonne préparation à la chirurgie, réduire le risque de complications.

Saignement après élimination des végétations adénoïdes chez les enfants

Une complication assez courante du traitement chirurgical de l'adénoïdite est le saignement. Après le retrait des végétations adénoïdes, ce symptôme survient le plus souvent le premier jour après la chirurgie. Pour éviter cela, il est recommandé de faire attention aux contre-indications suivantes:

  • Surchauffe bébé.
  • Rester dans une chambre étouffante.
  • Manger des aliments chauds ou épicés.
  • Augmentation de l'activité physique.

On montre aux patients le repos au lit et l'utilisation de gouttes nasales vasoconstricteurs. Vous devez également nettoyer régulièrement la pièce à l'eau et aérer la pièce pour faciliter la respiration nasale. Si des saignements de nez surviennent, vous devez contacter le service ORL pour le traitement et la prévention du trouble..

Soins post-opératoires

La vitesse de récupération de l'enfant après l'adénotomie pratiquée dépend du respect des prescriptions médicales. Les recommandations après la chirurgie sont réduites aux règles suivantes:

  • Respect d'un régime pendant 1 à 2 semaines. On recommande aux patients des aliments enrichis et riches en calories. Au début, les plats doivent être moelleux (purée de pommes de terre, céréales, soupe).
  • Boire abondante - eau purifiée, tisanes à base d'ingrédients naturels, boissons aux fruits, compotes.
  • Utilisation de médicaments - les enfants se voient prescrire des gouttes vasoconstricteurs pour prévenir l'œdème réflexe de la membrane muqueuse.
  • Exercice pendant 3-4 semaines et repos au lit pendant 1-2 semaines.

Outre les recommandations ci-dessus, après l'opération, tout contact avec des porteurs de virus doit être exclu. En outre, l'hypothermie ou la surchauffe du patient ne doivent pas être autorisées..

Quoi pas après l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants?

La période postopératoire est une étape du traitement aussi importante que l'opération elle-même. C'est pourquoi les parents doivent savoir ce qui est impossible après avoir éliminé les végétations adénoïdes chez les enfants et comment accélérer le processus de guérison..

Tout d'abord, vous devez comprendre que la période postopératoire de chaque enfant a ses propres nuances. Ils dépendent de la complexité de l'opération et des caractéristiques individuelles du corps de l'enfant..

Les principales contre-indications pour le patient pendant 1 à 2 semaines après l'adénotomie:

  • Nager dans l'eau chaude, être dans des pièces chaudes ou prendre un bain de soleil.
  • Activité physique, jeux actifs.
  • Aliments chauds, durs, rugueux et épicés.

L'enfant doit adhérer au repos au lit et être sous la surveillance constante d'adultes.

Période postopératoire

Après l'adénotomie, le patient reçoit un certain nombre de recommandations à suivre pour que la récupération se déroule sans complications. La période postopératoire et les soins se composent des règles suivantes:

  1. Une fois le petit patient sorti de l'hôpital, il est nécessaire de créer les conditions les plus confortables pour lui. Tout d'abord, assurez une bonne ventilation de la pièce avec une température optimale et une lumière tamisée..
  2. Pendant les premières heures après l'adénotomie, une compresse froide doit être appliquée sur la zone opérée. Cela aidera à réduire le gonflement du nasopharynx. Des poches peuvent apparaître sur les paupières, pour l'éliminer, une solution à 20% d'albucide est instillée dans les yeux.
  3. Dans les 3 à 5 jours suivant l'opération, les parents doivent mesurer régulièrement la température corporelle de leur enfant. En cas d'hyperthermie, si la température est supérieure à 38 ° C, le bébé doit recevoir un antipyrétique.
  4. Une attention particulière doit être portée à la nutrition. Dans la première semaine suivant la chirurgie, seuls les aliments en purée et liquides sont indiqués. Les plats sont mieux cuits à la vapeur ou cuits à l'étouffée pour être avalés facilement. La base du régime doit être des céréales râpées, des légumes cuits, des escalopes à la vapeur, des décoctions de légumes et des compotes. Pour que les aliments n'irritent pas la gorge, ils doivent être à température ambiante..
  5. Les mouvements actifs, l'éducation physique et les sports devraient être limités. L'enfant a besoin d'un repos au lit: bon repos et sommeil.

En plus des recommandations ci-dessus, le médecin prescrit des gouttes nasales vasoconstricteurs, qui accélèrent la cicatrisation de la surface de la plaie et facilitent la respiration nasale. Le plus souvent, ce sont des médicaments: Tizin, Glazolin, Nazol, Nazivin, Naftazin et autres. La durée de leur utilisation ne doit pas dépasser 5 jours..

Une autre condition préalable à respecter après l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants est des exercices de respiration pour rétablir une respiration normale. Sous réserve de toutes les recommandations médicales, l'état du patient revient à la normale après 7 à 10 jours.

Gymnastique respiratoire après élimination des végétations adénoïdes chez les enfants

Tous les patients après un traitement chirurgical des tissus hypertrophiés des amygdales pharyngées se voient prescrire des exercices de respiration. Après le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants, la physiothérapie est effectuée 10 à 15 jours après le retour à la maison. Les exercices visent à restaurer la respiration nasale.

La gymnastique respiratoire devrait inclure les exercices suivants:

  • Pieds à la largeur des épaules, mains sur la taille et tête rejetée en arrière. Inspirez lentement par la bouche et abaissez la mâchoire inférieure, expirez par le nez et soulevez la mâchoire. Inspirez doit être fait en 4 temps et expirez en 2.
  • Position de départ: debout, jambes jointes. À l'inspiration, les bras vers le haut et les jambes sur les orteils, à l'expiration, abaissez vos mains.
  • Position de départ, comme dans l'exercice précédent. Lors de l'inspiration, inclinez la tête vers l'épaule droite et lors de l'expiration vers la gauche.
  • Les mains sont jointes dans le dos, la tête est rejetée en arrière. Inspirez lentement par la bouche et soulevez les bras, expirez par le nez.
  • Mains le long du corps, pieds écartés de la largeur des épaules. Inspirez lentement avec protrusion de l'abdomen, expirez avec contraction musculaire. Cet exercice entraîne bien la respiration abdominale..
  • Pincez-vous le nez et comptez fort jusqu'à 10. Ouvrez votre nez, inspirez profondément et expirez avec la bouche.

L'exercice doit être fait dans un endroit bien ventilé le matin et le soir. Le complexe respiratoire ne devrait pas prendre plus de 30 minutes. La charge doit être augmentée progressivement, environ tous les 4 à 6 jours. Le nombre de répétitions de chaque exercice 4-5 fois.

Congé de maladie après élimination des végétations adénoïdes chez un enfant

Bien que l'adénotomie soit une opération assez simple dans la pratique ORL, elle nécessite une préparation minutieuse de la part du médecin et des parents du petit patient. Le congé de maladie après le retrait des végétations adénoïdes chez un enfant est le plus souvent délivré pour une durée maximale de deux semaines. Sa durée dépend des caractéristiques de l'opération réalisée et de l'état général du patient. Si nécessaire, les parents peuvent prolonger le congé de maladie pour garde d'enfants par l'intermédiaire de la commission médicale jusqu'à ce que le bébé soit complètement rétabli..

Commentaires

De nombreuses critiques de parents qui ont une expérience après un traitement chirurgical des amygdales enflammées chez les enfants confirment l'efficacité de la thérapie radicale. Certains disent que les enfants sont moins susceptibles de tomber malades et qu'il est plus facile de supporter le rhume. D'autres indiquent que l'enfant a complètement passé la voix nasale et rétabli la respiration nasale..

L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants est particulièrement nécessaire si le processus pathologique devient la cause de complications et que le traitement conservateur est inefficace. Dans ce cas, l'excision des tissus hypertrophiés des amygdales pharyngées peut restaurer la santé du bébé..